SCP-007-J
notation: +8+x
muffin2.jpg

Un muffin de la même marque que SCP-007-J (toujours en liberté).

Objet # : SCP-007-J

Niveau de menace : Euclide, en attente de reclassification en Keter

Procédures de confinement spéciales : La localisation de SCP-007-J est actuellement inconnue, bien qu'il ait été confirmé qu'il ne soit pas sorti du Site ████ depuis sa découverte dans le bureau de l'officier Blake et de l'officier Evan. L’Équipe de Reconnaissance Thêta attend actuellement l'autorisation de fouiller intégralement les locaux. En attendant, il est conseillé à tous les membres du personnel d'éviter d'approcher SCP-007-J en raison du manque d'informations quant à sa nature.

Description : SCP-007-J est un muffin aux myrtilles ayant appartenu à l'officier Evan, avant la découverte de sa nature anomale et sa reclassification en tant qu'Objet SCP.

SCP-007-J a été identifié pendant la pause déjeuner de l'officier Blake et de l'officier Evan le ██/██/████. L'anomalie s'est déroulée lorsque l'officier Evan reçu un appel téléphonique et fut obligé de quitter la pièce. Non observé par l'officier Blake, SCP-007-J resta donc sans surveillance sur le bureau de l'officier Evan (prévoyant de consommer SCP-007-J après son appel téléphonique, le prenant pour un muffin ordinaire) jusqu'à disparaître par des moyens inconnus, laissant seulement un résidu aux propriétés inconnues sur les lèvres de l'officier Blake.

La retranscription de l'échange qui a mené à la découverte de SCP-007-J est enregistrée ci-dessous.

Officier Evan : (entre par la porte, ayant terminé son appel téléphonique) "Hé mec… Oh… Mec, où est mon putain de muffin ?"
Officier Blake : "Quoi ?"
Officier Evan : "Ah non ! On avait un accord pour le vol de bouffe ! Tu choures pas les casse-croûtes des autres !"
Officier Blake : "J'te jure devant Dieu que je sais pas de quoi tu parles."
Officier Evan : "Donc mon muffin s'est juste barré d'ici tout seul, c'est ça ?"
Officier Blake : "Ben… je sais pas… Des choses bien plus étranges se produisent ici ! Je veux dire, t'arrives à croire en l'existence d'un Ange pleureur ou d'un crocodile tueur indestructible, mais pas à un muffin conscient ? Attends… tu penses que c'est le cas ?"
Officier Evan : "Non, je pense que tu l'as mangé. T'as toujours des miettes sur ton visage, bordel de merde !"
Officier Blake: (s'essuyant la bouche dans un mouvement de panique) "Oh merde ! Il a laissé une tache sur moi ! Choppe-moi un formulaire de SCP, je vais courir au centre médical pour faire inspecter ça !"
Officier Evan: "T'es con."

Le résidu laissé sur les lèvres de l'Officier Blake a été identifié comme des miettes de SCP-007-J. On ne sait ni comment, ni pourquoi SCP-007-J a laissé sa marque sur l'Officier Blake, mais l'analyse médicale n'a révélé aucun effet à long terme. Par précaution, l'Officier Blake doit passer trois (3) jours en quarantaine.

De plus, pour empêcher que d'autres pâtisseries présentes sur le site ou dans la Fondation ne s'animent suite à leur l'exposition à SCP-007-J (ce qui pourrait être l'origine de SCP-007-J) la cafétéria doit être sous la surveillance de gardes armés jusqu'à ce que SCP-007-J soit sécurisé.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License