SCP-005-ES
notation: +1+x
photoboothbcn.JPG

SCP-005-ES sur son emplacement original.

Objet # : SCP-005-ES

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : La cellule de confinement de SCP-005-ES doit être habilitée afin de contenir les équipements médicaux basiques d'assistance médicale, de réanimation et d'alimentation par sonde, le tout pleinement fonctionnel. Le sujet se trouvant actuellement retenu à l'intérieur de SCP-005-ES doit être examiné une fois tout les douze (12) heures par un psychologue, ou par toute personne demandée par le sujet en état de stress. Dans de telles situations, il est permis d'administrer des sédatifs au sujet. Si le sujet montre des difficultés quant à l'ingestion d'aliments, celui-ci devra être alimenté par le biais d'une sonde nasogastrique.

Si le sujet venait à décéder ou nécessiter un remplacement, il faudrait immédiatement chercher un remplaçant au sein du personnel de classe-D, lequel devra être introduit dans SCP-005-ES et retenu à l'aide des entraves à l'intérieur de la cabine. Si aucun remplaçant n'est trouvé avant quarante-huit (48) heures, l'Aile 5 devra être temporairement isolée, ne conservant en son sein que l'équipe assignée à SCP-005-ES, et ce jusqu'à l'arrivée d'un nouveau sujet.

Description : SCP-005-ES est une cabine de photomaton de la marque █████████ affectant la perception tactile des personnes se trouvant à proximité, et plus fortement, celles pénétrant à l'intérieur. Les personnes se trouvant dans l’environnement immédiat de SCP-005-ES affirmeront ressentir des sensations de pression, de froidure ou de chaleur sur des zones localisées de leur peau.

Les perceptions anormales peuvent être observées de manière indirecte, via les variations de température de l'épiderme du sujet ou la diminution de l'apport sanguin des capillaires dans les aires pressées. Ce phénomène peut se manifester sur plusieurs personnes à la fois, et n'est nullement affecté par la présence de barrières physiques entre les sujets et SCP-005-ES. SCP-005-ES amplifie son rayon d'action jusqu'à affecter au moins un être humain. Les effets provoqués par SCP-005-ES ne varient pas selon le temps d'exposition ou d'autres facteurs, et resterons constants jusqu'à ce que quelqu'un accède à l'intérieur de SCP-005-ES.

Si une personne prend place à l'intérieur de SCP-005-ES, les effets anormaux délaisseront immédiatement les personnes se trouvant à l’extérieur. Uniquement lors d'une telle occurrence, SCP-005-ES n'affecte qu'une seule personne, ceci établissant le fait que la meilleure méthode de confinement consiste à toujours maintenir un sujet à l'intérieur de l'anomalie.

Lorsque SCP-005-ES affecte une personne se trouvant à l’extérieur de celui-ci, les sensations tactiles sont constantes. Le sujet à l'intérieur de SCP-005-ES verra augmenter sa perception du phénomène au fil du temps. Ceci se traduit en une meilleure définition des zones où se font sentir la pression ou les variations thermiques. Tous les sujets ayant à ce jour servi au confinement de SCP-005-ES ont défini ces sensations anormales comme grandement similaires au contact de la main d'un humain adulte. Malgré les preuves physiques sur les corps des sujets, qui paraissent avoir un corps étranger pressant leur peau, rien n'a permis d'en déterminer l'origine ni de prévenir ces contacts.

Le nombre de ''mains'' qu'un sujet sent sur sa peau augmente proportionnellement selon le temps passé à l'intérieur de la cabine, ainsi que la netteté de ces sensations. Lorsque la peau est complètement couverte de zones pressées, les sujets disent sentir ces ''mains'' se déplacer, glisser le long de l'épiderme du sujet. L'effet déclenché par SCP-005-ES ne se manifeste pas de manière particulièrement nocive pour la santé du sujet au-delà du stress naturel causé par la situation, exception faite de l'incident survenu avec le sujet D-33760 (voir archive annexe de ce document).

Addendum : Rapport 005/D-33760

Le rapport qui suit a été édité afin d'éliminer les passages superflus. Pour des informations supplémentaires, contactez un membre de l'équipe de recherche de Niveau 2 ou supérieur.

00:00 : D-33760 est introduit dans SCP-005-ES.

06:14 : D-33760 signale une sensation de froid sur son épaule droite.

[SUPPRIMÉ]

24:56 : Le sujet signale des douleurs causées par la pression. Un membre de l'équipe médicale confirme son état. D-33760 tente vivement de se libérer de ses entraves durant l'examen médical. Aucun signe de lésion causée par les effets de SCP-005-ES n'a été découvert.

[SUPPRIMÉ]

60:00 : Lors du contrôle routinier, l'équipe constate que plus de 50 % de l'épiderme de D-33760 est pressé.

[SUPPRIMÉ]

129:56 : D-33760 signale pour la première fois sentir du mouvement sur sa peau. Étant donné son comportement exalté, un sédatif lui a été administré.

132:00 : Durant le contrôle routinier, l'équipe constate que les marques de pression se déplacent lentement sur la peau du sujet. En profitant de son état proche de l'inconscience, le personnel effectue un recensement des marques de pression clairement identifiables comme étant des mains, aboutissant à un total de cent-trente-sept (137).

143:02 : D-33760 retourne dans un état anxieux et tente de se libérer de ses liens, expliquant que les ''mains'' commencent à se mouvoir sur son visage. Aucun mouvement coordonné des effets de SCP-005-ES n'avait jusque là été observé.

144:32 :Après l'administration d'un calmant, un examen médical exceptionnel a été réalisé sur D-33760, assisté par le Dr Santamarina afin de réaliser une interview du sujet.

145:21 : D-33760 insiste sur le fait que les ''mains'' tentent d'ouvrir sa bouche en séparant ses mâchoires.

147:07 : La bouche de D-33760 reste ouverte malgré les efforts apparents du sujet pour fermer celle-ci. Un membre de l'équipe confirme que l'intérieur de la cavité buccale de D-33760 est pressé de l'intérieur. Durant l'examen, une dilatation de la gorge de D-33760 est observée. À ce moment là, le sujet s'arque et vomit.

149:28 : Devant la difficulté croissante de la respiration de D-33760, une respiration artificielle est mise en place.

159:47 : À l'aide d'une caméra endoscopique, l'équipe constate que l'intérieur de l'estomac de D-33760 paraît déformé et enflé. D-33760 émet des sons inarticulés face à la présence du personnel médical.

161:27 : Une demande d'élimination du sujet est émise, signée par le Dr Santamarina et les membres de l'équipe de niveau 2 ou supérieur.

163:41 : D-33760 décède. SCP-005-ES imprime une série de seize (16) photos d'identité du sujet.

L'autopsie a révélé des dégâts internes provoqués par la rupture de plusieurs organes. L'anomalie n'a pas réimprimé de photos depuis l'incident.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License