SCP-002
notation: +10+x
800px-SCP002.jpg

SCP-002 dans sa zone de confinement

Objet # : SCP-002

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-002 doit rester connecté à une alimentation en énergie adaptée en permanence, pour le maintenir dans ce qui semble être un mode de rechargement. En cas de panne de courant, la barrière d'urgence entre l'objet et l'installation doit être fermée et les environs directs évacués. Une fois l'alimentation en courant de l'installation rétablie, des rafales alternées de rayons X et d'ultra-violets doivent éclairer la zone le temps que SCP-002 soit rebranché à l'alimentation et retourne à son mode de chargement. La zone de détention doit être maintenue à une pression de l'air négative à tout moment.

Des équipes incluant un minimum de deux (2) membres sont requises à moins de 20 mètres de SCP-002 ou de son espace de détention. Les membres du personnel doivent maintenir un contact physique les uns avec les autres à tout moment pour confirmer la présence d'une autre personne qu'eux-mêmes, la perception pouvant être émoussée, biaisée, ou influencée par la proximité avec l'objet.

Aucun membre du personnel de niveau inférieur au niveau 3 n'est autorisé dans SCP-002. Cette exigence peut être levée par autorisation écrite provenant de deux (2) administrateurs hors-site de niveau 4. Le personnel de commandement a décrété que les agents bénéficiant d'une telle dérogation doivent être escortés par au moins cinq (5) membres de la Sécurité de niveau 3 pour toute la durée du contact et doivent temporairement renoncer à leur rang et à leur niveau de sécurité. Après le contact, le personnel de commandement sera escorté à au moins 5 km de SCP-002 pour subir une quarantaine de soixante-douze (72) heures et une évaluation psychologique. S'il est considéré par le personnel psychologique comme étant apte au travail, son rang et son niveau de sécurité seront restaurés à la fin de la quarantaine.

Description : SCP-002 ressemble à une croissance charnue et tumorale d'un volume approximatif de 60 m³ (ou 2000 ft³). Une trappe à valve de fer sur un côté mène à son intérieur, qui ressemble à un appartement à loyer modéré standard de taille modeste. Un des murs de la pièce possède une fenêtre, bien qu'aucune ouverture de la sorte ne soit visible de l'extérieur. La pièce contient des meubles qui, après un examen attentif, s'avèrent être en os sculpté, en cheveux tissés, et en autres substances biologiques produites par le corps humain. Toute la matière testée à ce jour possède des séquences d'ADN indépendantes ou fragmentées pour chaque objet dans la pièce.

Se référer au rapport de Mulhausen [cross-ref:document00.023.603] pour les détails concernant la découverte de l'objet.

Référence: À ce jour, le sujet est responsable de la disparition de sept membres du personnel. Depuis sa récupération, il s'est meublé de deux lampes, d'une carpette, d'une télévision, d'une radio, d'un fauteuil poire, de trois livres dans un langage inconnu, de quatre jouets d'enfants, et d'une petite plante en pot. Des essais avec une grande variété d'animaux de laboratoire incluant les primates supérieurs ont échoué à provoquer une réaction de SCP-002. De même, les cadavres ne déclenchent aucune réponse de l'objet. Quel que soit le procédé utilisé par le sujet pour convertir la matière organique en mobilier, il est apparemment seulement provoqué par l'introduction d'humains vivants.

Voir Rapport de Mulhausen docid:00.023.603

Rapport de Mulhausen [00.023.603]

Ce qui suit est un bref rapport détaillant la découverte de SCP-002

Le sujet a été découvert dans un petit cratère du nord du Portugal ou il a frappé la Terre depuis l'espace. Enveloppé dans une coque de roche épaisse, l'extérieur charnu de l'objet a été exposé suite à l'impact. Un fermier local arriva sur le site et rapporta ses trouvailles à l'ancien du village. Le sujet obtint l'attention de la Fondation SCP quand un agent de Niveau 4 posté dans le secteur détecta une légère anomalie radioactive générée par l'objet.

Une équipe de récupération composée de membres du personnel de sécurité de la Fondation dirigée par le Général Mulhausen a été immédiatement envoyée dans le secteur, où ils ont rapidement sécurisé l'objet dans un large container et effectué les tests initiaux avec des sujets recrutés dans le village proche. Trois hommes envoyés individuellement dans la structure ont par la suite disparu. Avant de découvrir cette propriété mortelle de l'objet, le Général Mulhausen émit un Ordre d'Exécution de Niveau 4a de tout témoin (environ 1/3 du village) pour s'assurer de l'absence de connaissance extérieure et initia le transport vers l'installation [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Durant la préparation de l'objet pour le transport, quatre (4) membres du personnel de sécurité de la Fondation ont été inexplicablement attirés à l’intérieur de l'objet, ce qui a entraîné leur disparition immédiate. Après inspection, il s'est avéré que l'objet avait "généré" du nouveau mobilier, commençant à ressembler à l'intérieur d'un appartement. Le General Mulhausen a immédiatement ordonné la réquisition de plusieurs combinaisons HAMZAT de classe III pour le personnel restant, qui a procédé au chargement du container dans un cargo à destination d'un des sites de confinement de la Fondation.

[DONNÉES SUPPRIMÉES]

[DONNÉES SUPPRIMÉES]

Suite à l'élimination du Général Mulhausen, SCP-002 a été re-sécurisé par le personnel de la Fondation et amené en confinement spéciale à [CONFIDENTIEL], où il se trouve encore à ce jour. Depuis l'incident de Mulhausen, aucun membre du personnel de Niveau 2 ou inférieur ne peut accéder au conteneur de SCP-002 sans l'autorisation préalable d'au moins deux responsables de Niveau 4.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License