Proposition de Scantron
notation: +6+x
vigor_aerial.jpg

Photo aérienne de CA3, prise deux mois après découverte.

Dossier U2I n°0041 : Lycée altéré à ██████, ██ (Anomalie Confirmée n°3)

Classe de l'Objet : 53 (Très intrusif, capacités inconnues, nature inconnue)

Protocoles de Confinement Sécurisés : L'Anomalie Confirmée n°3 (AC3) doit être encerclée par une clôture électrique d'au moins 30 pieds de hauteur et gardée par la division █████ de l'Armée des États-Unis. Tout preuve filmée ou photographique de l'intérieur d'AC3 doit être supprimée dès que possible, et tout témoin doit être détenu indéfiniment.

Sous aucune circonstance le personnel ne doit tenter d'accéder à l'intérieur d'AC3 ou communiquer avec les personnes y résidant. Toutefois, toute personne étant connue pour être allée à l'intérieur d'AC3 à quelque moment que ce soit doit être détenue et interrogée.

Un assaut militaire direct sur AC3 a été déterminé irréalisable pour le moment, en raison des capacités inconnues de l'entité ou des entités la contrôlant.

Note : Il s'agit d'un résumé qui ne contient pas l'intégralité des informations concernant AC3. Pour une information détaillée sur AC3, consultez les Dossiers U2I n°0042 à 0218.- Directeur ██████

Informations connues : L'Unité des Incidents Anormaux a été informée de l'existence d'AC3 le 5 septembre 1954 lorsque des étudiants du lycée ██████████ ont rapporté que l'intérieur du bâtiment était largement différent de ce qu'il a pu être à tout moment de son histoire.

Lors de la découverte, AC3 démontrait plusieurs caractéristiques anormales, sinon intrinsèquement paranormales :

  • Quasiment tous les murs de l'installation ont été remplacés par un béton armé renforcé par de l'acier, bien que d'autres pièces aient été construites d'autres matériaux sans raison manifestement apparente. Toutes les fenêtres extérieures ont été dissimulées de l'intérieur.
  • Les bureaux de tous les étudiants, leurs effets personnels, leurs manuels, et d'autres objets typiques d'un lycée étaient totalement absents. Les casiers étaient toujours présents, bien que bien plus petits et constitués d'acier inoxydable.
  • L'aménagement, la disposition, et la taille des salles et installations ne correspondaient pas aux plans de l'école. Souvent, les pièces exhibaient des modifications apparemment aléatoires, bien que le nombre de pièces modifiées est actuellement inconnu.
  • Pas moins de 17 ordinateurs ont été trouvés, tous étant équipés de RAM à tores magnétiques haut-de-gamme. Préalablement à son classement en tant qu'anomalie confirmée, le lycée ██████████ ne disposait pas d'ordinateurs. Tous les fichiers des ordinateurs étaient inaccessibles, et les ordinateurs eux-mêmes étaient fermement arrimés.
  • L'auditorium était inaccessible en raison d'un large mur d'acier bloquant totalement les entrées. Les tentatives de déplacer ou endommager cette barrière sont restés sans effet. L'ampleur et l'utilité de cette barrière sont inconnues, tout comme le contenu de l'auditorium.

L'une des équipes envoyées à l'intérieur d'AC3 afin d'effectuer une reconnaissance complète (Équipe AC3-O5) n'est pas revenue, tout comme une seconde équipe (Équipe AC3-O6) chargée de localiser la première. Les installations sont actuellement verrouillées dans l'attente de nouveaux protocoles de confinement.

Mise à jour : Vingt-trois jours après la découverte initiale, les gardes ont rapporté un "bruit blanc" provenant d'AC3, son volume augmentant en approchant de l'auditorium. Cinq heures plus tard, le bruit blanc s'arrêta, bien qu'un bruit de voix était audible provenant de l'intérieur d'AC3.

À la suite de plus amples enquêtes, il a été déterminé que le bâtiment contenait désormais un grand nombre de personnes, toutes apparaissant errant sans but au sein des installations. Chaque individu était notablement physiquement identique à un membre de l'Équipe AC3-O6, bien que les habitants d'AC3 étaient bien plus nombreux que les membres de l'Équipe AC3-O6. Les tentatives d'interviewer ou de détenir les habitants furent contrariées par [CLASSIFIÉ]. Les douze membres de l'Équipe AC3-O5 n'ont pas été trouvés. De plus, la disposition intérieure d'AC3 avait changé significativement depuis les investigations précédentes. Aucun mécanisme pouvant expliquer ce fait n'a pu être identifié.

Mise à jour : Trois mois après l'incident précédent, un bruit blanc fut à nouveau entendu émanant de l'auditorium. Cette fois, décision a été prise d'enquêter immédiatement. Il a été déterminé que l'essentiel des AC3-2 (l'appellation donnée aux habitants d'AC3) s'étaient réunis près des portes de l'auditorium. Un trou circulaire d'environ six pieds de diamètre s'était formé dans la clôture en acier, bien que l'intérieur ne fut pas visible. À 0310 heures, un objet ressemblant à [CLASSIFIÉ] émergea du trou et fut transporté par un habitant. L'objet fut placé dans une des salles de classe (qui n'avait pas pu être ouverte jusqu'alors). Ce processus continua pendant huit heures, à raison d'un nouvel objet produit toutes les trois minutes. La plupart des objets a été observé être transporté vers une salle ou un casier différent, bien que le personnel disponible n'était pas en nombre suffisant pour suivre tous les objets.

Les enquêtes suivantes ont révélé que la plupart, si ce n'est tous les objets produits exhibaient eux-mêmes des propriétés anormales. Une proportion importante d'AC3-2 est impliquée dans le gardiennage des objets (collectivement désignés AC3-3) produits ou l'exécution de tests sur ceux-ci.

Mise à jour : Deux jours après l'incident précédent, trois "gardes" armés identiques apparurent près de chacune des entrées d'AC3. Les tentatives suivantes d'accéder au bâtiment furent futiles, ces gardes ayant constamment surpassé toutes les équipes envoyées à l'intérieur d'AC3, quelque soient leurs blessures et armements.

Note : Les rapports réunis durant les deux jours avant l'incident précédent confirment que les AC3-2 suivent les protocoles standards de l'UIA concernant les objets produits par l'auditorium. Cette connaissance des procédures standards de l'UIA correspond à celle de l'Équipe AC3-O5.

Mise à jour : Pendant le suivi d'AC6, deux hommes identiques à l'Agent Dixon (un membre d'AC3-O6) émergèrent d'une voiture stationnée et s'emparèrent vigoureusement d'AC6, le poussant dans la voiture avant de redémarrer. Le suivi du véhicule pour les huit heures suivantes révéla qu'il se dirigeait droit vers AC3. Lors de son arrivée, le véhicule entra directement par les portes de devant, que les "gardes" eurent ouvert peu avant son arrivée. AC6 ne put être récupéré.



Dossier U2I n°0042 : Message reçu d'AC3

Le 15 mai 1965, le message suivant fut transmis en code Morse par AC3 sur les fréquences standard de communication de l'U2I. Les données sensibles ont été classifiées et le début de chaque "phrase" a été mis en majuscule, mais le message n'a pas subi d'autre modification.

Bonjour ! Nous sommes le conseil O5 et nous (sécurisons, contenons, protégeons) nous avons montré à faire et il serait bien d'être amis. C'est bien d'avoir fait partie de votre excellence mais c'est mieux qu'avec des ressources supérieures (la grandeur) nous contrôlerons le confinement. Nos excuses les plus sincères, concernant les gardes et la détention, les travailleurs et les secrets gardés nécessaires : le temps et l'attente nous excusons, la radio bloquée par un scp ou deux. Prévoyez une extension bientôt, pour nous espaces pour mais loin de l'auditorium (okay mais pas voulons).

Huit heures plus tard, la transmission suivante fut reçue :

Étendus maintenant ! Voyez le bâtiment fédéral █████████ c'est maintenant un fonctionnel, besoin de docteurs gardes hommes-d recrutant ! Anomalies trouvées et plus potentiellement international, recherche bien sûr possible ; international peut-être jours semaines à venir. En plus nous O5 savons (désolé pour O6 manqués) que lisible à peine, mais intermédiaire auditorium pas █████ ! Au revoir et chance avec vos soucis.

Pour plus d'informations, voir le Dossier U2I 0███ : Bâtiment Fédéral Modifié à █████████, ██ (Anomalie Confirmée 10)

Source : Scantron's Proposal | Auteur original : : ScantronScantron

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License