SAPHIR Hub
notation: +13+x
athée.jpg

Membres de la Loge d'Alger, 1913.
Contexte inconnu.

La Société Athée Pour la Halte de l'Idéologie Religieuse, mieux connue sous l'acronyme "SAPHIR", est un groupe d'intérêt majoritairement implanté dans toute l'Europe Occidentale, mais également présent dans les pays de l'Est, du Maghreb, ainsi que sur la côte Est des États-Unis.

Les plus anciens agissements connus liés à SAPHIR remontent en 1909, bien que l'organisation soit toujours restée très floue jusque dans les années 60, moment où SAPHIR semble avoir connu une véritable expansion. Son origine précise est inconnue.

SAPHIR est un groupe promouvant la lutte contre toute forme de croyance, de religion et de superstition, qu'ils considèrent être la racine des malheurs de l'Humanité, ainsi que contre les objets SCP, qu'ils estiment être la source desdites croyances, religions et superstitions.

En dépit des idéaux de rationalité et d'humanisme que SAPHIR prétend supporter, ils n'hésitent pas à utiliser des moyens anormaux dans des buts terroristes, effectuant des attentats à l'encontre des religions, globales ou ciblées, occultes ou publiques, dont les premières victimes sont souvent les civils. Ces attaques peuvent également porter contre des superstitions, s'en prenant par exemple à des civils adeptes de voyance, ou des organisations adverses, dont fait partie la Fondation.

SAPHIRfuel.jpg

"Sélection du RUBIS pour l'opération du 12 juin."
Contexte inconnu.

Fonctionnement interne :

SAPHIR ne répond à aucun véritable dirigeant ou pouvoir centralisé, mais est divisé en une cinquantaine de Loges semi-indépendantes. Chaque Loge est libre d'agir de son propre chef, mais elles peuvent si elles le veulent collaborer entre elles. Les membres de chaque Loge sont toutefois sous la responsabilité et l'autorité d'un Chef de Loge. Ces Chefs de Loge se réunissent annuellement lors de Sommets se déroulant en un lieu indéterminé, seulement connu sous le nom de "Stoa".

En dépit des la politique égalitaire que SAPHIR affirme assurer à ses membres, ses Chefs de Loge et ses membres les plus éminents semblent tous appartenir à une élite intellectuelle et/ou fortunée, faisant autorité dans les sphères scientifiques civiles. Plusieurs personnalités connues du grand public sont supposées faire secrètement partie de cette élite, parmi lesquelles N███ ████████ █████, C███ █████ ou R██████ ███████.

Financement :

SAPHIR semble obtenir une partie de ses moyens financiers de la cotisation de ses adhérents d'une part et de la générosité de plusieurs riches mécènes d'autre part. Parmi ces soutiens monétaires, la Fondation surveille activement la dynastie Silverstein, établie sur la côte Est des États-Unis, et la dynastie Faustil, en Suisse, dont la plupart des membres font partie de SAPHIR depuis les années 30 au moins. Il est également supposé que d'autres organisations, extérieures à SAPHIR mais ayant des intérêts dans l'éradication de l'anormal et/ou de la religion, puissent leur apporter une aide financière. Ces soupçons ne sont toutefois pas confirmés.

Activités :

Les activités de SAPHIR s'organisent autour de l'espionnage, du terrorisme, de la recherche, du prosélytisme actif de la cause athée et de la destruction des objets et phénomènes anormaux. Pour cela, l'organisation se divise en plusieurs unités :

  • Récupération, Usage Belliqueux et Inhibition des Singularités : le RUBIS est l'unité de terrain de SAPHIR, plus ou moins l'équivalent des FIM de la Fondation. Son but, comme son nom l'indique, est de récupérer les objets SCP découverts, de les manipuler lorsqu'il faut s'en servir contre les religions (lors d'attentats notamment) et de les détruire, ou bien de contrer ou freiner leurs effets lorsqu'ils sont indestructibles.

SAPHIR ne disposant pas de forces militaires comme la Fondation, et la plupart de ses membres étant des civils, chaque équipe RUBIS est improvisée en fonction de la situation par des membres bénévoles ayant des connaissances, de la pratique ou des moyens précis adaptés aux circonstances. Un RUBIS peut dès lors se composer d'un individu ou d'une centaines de personnes en fonction de l'opération. Bien que souvent taxées d'amateurisme, les opérations RUBIS réussissent dans plus de soixante pour cent des cas.

  • Espionnage, Manœuvres d’Extorsions et Reconnaissance au sein des Agences, Unions et Dogmes Ennemis : les EMERAUDES désignent les agents infiltrés au sein d'autres organismes liés au monde de l'anormal. Ils sont particulièrement pernicieux et sont sans doute le plus gros avantage stratégique de SAPHIR, présents dans des "Agences" telle que la Fondation SCP, des "Unions" telle que la Coalition Mondiale Occulte et des "Dogmes" tels que l'Initiative Horizon.

Les EMERAUDES sont particulièrement nombreux, discrets, et efficaces. La plupart des membres de SAPHIR étant scientifiques, ils n'ont en particulier pas de mal à infiltrer la Fondation, qui va aller elle-même à leur rencontre, sans le savoir. Il est également supposé que plusieurs chercheurs travaillant déjà à la Fondation et souffrant du syndrome de Filbuson finissent par rejoindre SAPHIR en secret. ██ EMERAUDES ont été découverts au sein de la Fondation depuis les années 70, et près de ███ employés ont été mis sous surveillance par le DSI.

  • Zététique de l'Irréel, Rationalisme Cartésien et Obstruction à la Naïveté : le ZIRCON est une unité composée de debunkers, envoyés en éclaireurs sur le théâtre de phénomènes anormaux afin de faire un rapport précis sur "pourquoi ce n'est pas possible". Experts du scepticisme et de la rhétorique, ils servent aussi essentiellement à la communication, interne comme externe, de la Société, ainsi qu'à la recherche "scientifique" (bien que clairement orientée et négationniste) des objets SCP.

La recherche sur les objets anormaux, menée indépendamment par les chercheurs de chez SAPHIR, semble essentiellement se limiter aux capacités pratiques et aux limites des objets SCP, et ce afin de savoir comment les détruire, les inhiber et/ou les utiliser. SAPHIR n'a aucun intérêt personnel à en apprendre plus sur eux, et la découverte de plusieurs documents techniques provenant de leurs recherches et faisant mention de "champs morphiques" et de "résonances telluriques", termes aujourd'hui largement dépassés dans le domaine de la paraphysique, prouve qu'ils sont largement en retard sur le secteur scientifique.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License