Réalité
notation: +6+x
blank.png

Bonjour. J'espère que vos vacances se sont bien passées. Dernièrement, beaucoup de choses se sont produites à la Fondation ; de nombreux problèmes sont apparus. Je vais énumérer brièvement les plus importants.

Une brèche de confinement a eu lieu au Site-08 et l'avant-poste a été perdu. Nous avons réussi à récupérer la plupart des objets perdus et à sauver une partie du personnel ; les données exactes peuvent être trouvées dans les documents fournis. Cette brèche de confinement s'est produite en raison d'un manque de communication entre le personnel de recherche et le personnel responsable de la chambre de confinement de l'un des objets. Le superviseur du projet de recherche a pris un jour de congé en raison du fait qu'il avait besoin de voir un médecin, et la surveillance de l'objet a été suspendue pendant cette période. La direction de cette chambre de confinement n'avait cependant donné aucune autorisation pour déplacer l'objet avant la fin de la surveillance, affirmant que cela avait été causé par un processus de nettoyage des systèmes et par la bureaucratie. Avant que la nouvelle chambre de confinement ne puisse être préparée, l'objet a réussi à se libérer et à causer des dommages importants, y compris aux chambres de confinement d'autres objets, ce qui a provoqué une réaction en chaîne. Le chef de projet refuse d'admettre que c'est sa faute.

Une grève d'agents s'est produite dans la Zone-17, paralysant une importante partie du Site. Elle a été causée par des salaires trop bas et une prime de risque inadéquate. Les agents exigent des prestations plus élevées, des horaires de travail plus flexibles et de meilleures conditions de travail. En outre, ils exigent le retour de l'indemnité de voyage. Ils ont menacé de barricader l'entrée, d'installer un camp de tentes devant le site et d'entraver les travaux. Je tiens à souligner que cela conduirait probablement à la révélation de la Zone-17 et à la nécessité d'une campagne de désinformation médiatique.

Le Département des Affaires Internes a arrêté le Dr Koźmiński, qui a classé des objets anormaux dans la classe Keter. Il l'a fait après avoir reçu un pot-de-vin d'un membre du personnel de Niveau 4. Actuellement, 13 employés liés à cet incident ont été identifiés. Grâce au reclassement de ces objets et à la création de Procédures de Confinement Spéciales fictives, les employés chargés de confiner ces objets recevaient des salaires plus élevés. Cette pratique est devenue claire lorsque l'un des chercheurs a remarqué que, je cite : "Ce putain de stylo se contente juste de ne jamais manquer d'encre, j'ai passé douze putains de jours dessus et je n'ai pas remarqué qu'il envoyait qui que ce soit dans une autre dimension. Quelqu'un est en train de se foutre de nous."

L'opération planifiée "Sanctuaire" s'est soldée par un échec. Nous n'avons pas réussi à confiner l'entité. Le véhicule de FIM destiné à la confiner, probablement en raison de l'état de la route, a dérapé et a heurté un arbre. 3 membres de la formation ont subi des blessures graves ; le conducteur est décédé. Le véhicule s'est avéré incapable de conduire plus loin et un hélicoptère a été appelé. Son équipage a été surpris par le mauvais temps. Finalement, le transport des membres restants de la FIM a été effectué par la police locale, mais en raison du danger et du secret de la Fondation, l'équipe a dû parcourir à pied les 2 derniers kilomètres jusqu'à l'entité. En raison du temps perdu, l'objet a changé sa position de 168 km, puis le signal a été perdu. La traque de l'entité a été relancée.

Les peines infligées à quelques-uns de ces criminels, initialement condamnés à mort, touchent désormais à leur fin. Ces peines de mort ont été changées en 25 ans de prison. Les caractéristiques exactes de ces prisonniers sont incluses dans les documents transférés. Le problème : ils ont été recrutés par la Fondation il y a des années. D-1783 a été abattu lorsqu'il a essayé de s'échapper, D-3297 a été téléporté sur la Lune, D-2140 est mort au contact d'un objet, l'élimination de D-8363 s'est produite en raison de son extrême dépression causée par le contact avec un objet, et l'élimination de D-2489 a été décidée en raison d'une infection. L'utilisation de clones est envisagée au cas où l'intervention législative échouerait.

Une de nos sociétés-écran, nommée "Sopot Centimetric Pierogi", a fait faillite en raison de ventes presque nulles. Il s'est avéré que les gens n'étaient pas intéressés par ladite nourriture. Un incident concernant la qualité de la viande exportée a également été un facteur majeur. Parallèlement à cette faillite, deux nouveaux problèmes sont apparus : une nouvelle société-écran et une nouvelle façon de se débarrasser des corps des membres du personnel de Classe-D sont nécessaires.

Le Comité d'Éthique a demandé le retrait de la croix du mess du Secteur-2, invoquant la politique laïque et le risque d'offenser les sentiments du personnel. Le document complet est inclus parmi les documents transférés. J'en citerai un petit fragment : "Par-dessus tout, la Fondation a besoin d'une bonne coopération interne. Et cela dépend de la confiance, de l'entraide et de l'attention mutuelle. Nous ne pouvons pas favoriser ces vertus lorsque nous risquons d'offenser nos collaborateurs. La Fondation est une institution sérieuse qui s'occupe du sort du monde, elle ne doit pas perdre son temps précieux sur des banalités aussi insensées que la religion". Le Département des Affaires Intérieures a noté son insatisfaction et son irritation extrêmes causées par les actions du Comité.

Lors du transport des ressources et des matériaux de construction nécessaires au bon fonctionnement du Secteur-5, un vol commis par des coupables inconnus s'est produit. En raison d'un certain nombre de traces et de documents, cet incident n'est pas considéré comme étant causé par un groupe hostile. La valeur des matériaux volés est estimée à environ 10 000 zł. C'est le troisième incident similaire ce mois-ci. L'organisation d'un coup monté afin de confondre les coupables est envisagée.

En raison d'une augmentation du budget de la Fondation, nous assistons à des fluctuations de marché qui peuvent, dans des cas extrêmes, conduire à une répétition de l'Incident "Hausse de la TVA". D'autres scénarios possibles incluent une inflation galopante et un krach boursier. La cessation du financement local, un afflux de capitaux étrangers dans l'activité de la Fondation et une réduction des salaires ou des licenciements sont recommandés.

Le Département des Affaires Techniques souhaite nous alerter sur l'état critique de certains sites ; des rénovations immédiates sont nécessaires. Il nous appelle également à cesser d'essayer d'économiser de l'argent sur les achats de matériaux, affirmant que "moins cher ne veut pas dire moins cher", que de nombreuses chambres de confinement Keter ne devraient pas être approuvées pour utilisation, et enfin qu'"accrocher une plaque avec une inscription "Attention, Keter !" ne transforme pas anormalement un placard en coffre-fort".

Oui, ce sont tous les événements les plus importants du mois dernier. Quelles actions devons-nous entreprendre ?

Donnez des amnésiques à tous ceux qui sont au courant de mon retour. Je retourne au bord de la mer.

Je ne vous le recommande vraiment pas, un Keter du Site de Recherche-08 y est en liberté.

Pourquoi personne ne l'a attrapé ?

C'est sans intérêt. Il n'existe actuellement pas d'endroit approprié pour le confiner dans aucun autre Site.

J'ai une requête différente, alors. Contactez la Branche Anglaise et annoncez mon arrivée. Et achetez-moi un billet d'avion, de préférence pour aujourd'hui.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License