Rapports d'expérience 005-FR-1 et 2 + Incident 005-FR-1
notation: 0+x

Test 005-FR-1: Inhalation de spores:
Test sous la direction du Dr. Hideous, dans le but d'étudier précisément les effets de l'inhalation de spores de SCP-005-FR

D-9568 est un homme de type caucasien âgé de 28 ans, de forme physique normale, ne présentant aucune instabilité mentale qui s'est porté volontaire pour le test en sachant qu'il n'en reviendrait certainement pas vivant.

- Dr. Hideous: D-9568, veuillez entrer dans le sas et attendre mes instructions.
D-9568 entre dans le sas sans dire un mot, la porte se referme, puis attends les instructions
- Dr. Hideous: Très bien, maintenant ouvrez la porte et décrivez moi vos sensations.
D-9568 ouvre la porte et ne rentre pas dans la salle.
-D-9568: Pour l'instant je sens rien de spécial, doc.
-Dr. Hideous: C'est normal. Maintenant vous allez pénétrer dans la salle et refermer la porte qui se verrouillera automatiquement. Une fois cela fait, nous arrêterons la ventilation et vous commencerez à ressentir les effets du SCP.
D-9568 entre dans la salle, referme la porte et attends. Au bout de dix (10) secondes, la ventilation s'arrête et la bouche d'aération se verrouille.
-Dr. Hideous: Vous devriez ressentir les effets de l'Objet sous peu.
-D-9568: Ça y est, je sens doc'. Ça sent très bon et… Mmmh D-9568 commence à s'approcher de l'Objet et inspire un grand coup. Suite à cela, le sujet commence à hurler puis court autour de la plante en hurlant des paroles incompréhensibles ou des injures et finit par s’effondrer au bout de 56 secondes. Le Dr. Hideous ordonne la réactivation de la ventilation, patiente une (1) minute puis envoie un Agent équipé d'un masque à gaz récupérer le corps de D-9568. D-9568 montre encore des signes de vies, il est donc placé dans une cellule de confinement du Site.
Fin de test Au bout de 11 heures de coma profond, D-9568 émerge et demande de l'eau. Le gardien posté devant sa cellule de confinement appelle en urgence le Dr. Hideous, qui arrive après un délai de 23 minutes.
-D-9568: J'AI SOIF PUTAIN ! M'ENTENDEZ-VOUS ?!
-Dr. Hideous: Je vous ai entendu D-9568, je vous amène un verre d'eau.
Dr. Hideous entre dans la cellule de confinement, donne un verre d'eau à D-9568 qui en vide le contenu d'un seul coup.
-D-9568: Merci, doc'. Ça va mieux.
-Dr. Hideous: Très bien. Maintenant, je vais vous poser quelques questions.
D-9568 hoche la tête d'un air entendu, et s'apprête a répondre aux question du Docteur.
Fin de test.
Note du Dr. Hideous: D-9568 est mort après 48 heures 32 minutes.

Test 005-FR-2: Profondeur du coma
Test sous la direction du Dr. Hideous, dans le but de mesurer la profondeur du coma causé par l'inhalation d'une importante quantité de spores de SCP-005-FR.

D-8457 est une femme de type caucasienne âgée de 34 ans de forme physique normale, présentant une extrême vulgarité et une importante indiscipline qui refuse d'abord de rentrer dans la salle en injuriant le Dr. Hideous puis, sous la menace du garde armé, se décide à rentrer dans la salle.
Après avoir inhalé des spores de SCP-005-FR, D-8457 arrête d'injurier le Dr. Hideous ainsi que sa famille, se met à courir dans tout sens en hurlant que des monstres lui courent après, trébuche, puis s’assoie calmement par terre. Au bout de quatre (4) secondes, D-8457 tombe dans le coma.
Après remise en route du système de ventilation, un garde va chercher le corps du sujet, qui montre encore des signes de vie. D-8457 est placée sous électroencéphalogramme pour indiquer les réactions de son cerveau aux stimulus. Premièrement, le Dr. Hideous recherche des réactions d'extensions de bras et de jambes en pinçant les membres, l’électroencéphalogramme enregistre un pic, mais aucune réaction n'est observée. Le sujet souffre apparemment de troubles respiratoires, sa respiration est irrégulière mais l'électroencéphalogramme n'enregistre aucune baisse ou hausse de l'activité cérébrale.
Après un examen de la réaction des yeux du sujet à la lumière, dont les pupilles ne se rétractent pas, le Dr. Hideous en arrive a la conclusion que D-8457 est dans un coma de stade III, appelé coma carus, c'est à dire un coma profond dont un sujet a peu de chance de se réveiller.
Pourtant, après treize (13) heures de coma sans aucune évolution, D-8457 se réveille

-D-8457, en voyant le Dr. Hideous: ESPÈCE DE [CENSURÉ] ! POURQUOI JE SUIS VIVANTE ?! QU'AVEZ-VOUS FAIT ? JE VAIS VOUS TUER !
Le garde armé saisit D-8457 qui tentait de foncer sur le Dr. Hideous, celle-ci se débat extrêmement sauvagement, manque de crever un œil au garde qui lui administre en grand coup de poing sur la tête. D-8457 tombe par terre, assommée.
-Dr. Hideous: Merci bien. Enfermez donc cette furie dans une cellule de confinement, je vais essayer d'en tirer quelques informations à son réveil.
Le garde place D-8457 dans une cellule et six (6) minutes plus tard, le sujet émerge.
-Dr. Hideous: D-8457, êtes-vous calmée maintenant ?
-D-8457, visiblement encore sous le choc: Merde… putain… ma tête…
-Dr. Hideous: Allons, allons, ce n'est rien. Dites-moi comment vous vous sentez.
-D-8457: J'ai un [CENSURÉ] de mal de tête à cause cet [CENSURÉ] de garde…
-Dr. Hideous: Vous sentez-vous capable de répondre à quelques questions ?
-D-8457 se redresse d'un coup, et une lueur inquiétante passe dans son regard: Elle m'appelle… Retenez-moi ! Vite !
Fin de test.

Incident 005-FR-1, en continuité avec le test 005-FR-2:

D-8457 sort de sa cellule en courant, sort du bâtiment de confinement et pénètre dans le couloir du sas. Un garde, apercevant le Dr. Hideous qui arrive en courant, s'avance pour la stopper et est accueilli par un uppercut bien placé de la jeune femme qui l'assomme. Le deuxième garde dégaine son arme et aligne D-8457 qui est en train de s'acharner sur la porte du sas.
-Garde: Ne bougez plus !
D-8457 le dévisage un instant, puis recommence à tenter sauvagement d'ouvrir la porte qui commence à céder.
-Dr. Hideous, haletant: ABATTEZ-LA ! MAINTENANT !
Sans hésiter, le garde presse la détente de son arme à quatre (4) reprises, logeant quatre (4) balles dans le thorax de D-8457 qui s'écroule instantanément.
Incident clos.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License