Rapport d'Expérience 182-FR-02
notation: +7+x

Rapport d'Expérience 182-FR-02

D-1327 est un homme d'une trentaine d'année en excellente condition physique et mentale n'ayant aucun antécédent de troubles du sommeil. Il est équipé d'un sac à dos contenant des vivres et de l'eau pour deux jours, une balise GPS ainsi que d'une caméra frontale d'une autonomie de douze heures et un système réduit d'électro-encéphalogramme et d''électromyogramme directement relié au labo d'étude. D-1328 est une ex-militaire souffrant d'insomnie paradoxale, elle porte le même équipement que D-1327.

Le docteur Gray est en charge de l'opération, le docteur Kaze est chargé d'analyser les relevés des appareils de mesures et l'agent Dears est présente pour assurer la sécurité des chercheurs.

Début de l'expérience : l'agent Dears escorte D-1327 et D-1328 jusqu'à 200 mètres de la zone d'action de SCP-182-FR-A.

Dr. Gray : Bien, nous allons débuter. L'agent Dears va maintenant vous laisser, vous aller suivre ce chemin jusqu'en haut de la montagne. Avez-vous des questions avant de commencer ?

D-1327 : Ouais, on est obligé de se trimballer tout ce matos ? C'est vraiment pas pratique de marcher avec des électrodes.

D-1328 : En plus je vois vraiment pas l'utilité, vous comptez voir comment on réfléchit quand on marche ?

Dr. Kaze : Ça, ça ne vous regarde pas.

D-1328 : Bah tiens…

Dr. Gray : Assez perdu de temps, mettez-vous en marche.

Vingt minutes s'écoulent sans incident

Dr. Gray : …et là je lui ai dit : "Tu vas pas nous chier une pendule pour un simple retard ? En plus, c'est pas de ma faute si ton cours de natation avec elle est tombée à l'eau !"

Dr. Kaze : Mon Dieu… Ton humour atteint de ces profondeurs… Hey ! Ils arrivent dans la zone d'action de 182-FR-B !

Dr. Gray : Ha ? Ça va devenir intéressant…

D-1327 : T'ain… C'est fou. Ça fait juste vingt minutes qu'on marche et je suis claqué.

D-1328 : Toi aussi ? C'est bizarre… J'ai fait des entraînements en montagnes avec un sac plein de cailloux et j'ai tenu plus longtemps.

D-1327 : Ça serait pas leurs foutus appareils par hasards ? Dites, à quoi vous jouez ?

Dr. Kaze : Rien du tout, continuez s'il-vous-plaît. Me dites pas que vous êtes déjà épuisés ?

D-1328 : Espèce de…

Dr. Gray : Ressentez-vous quelque chose de particulier ?

D-1327 : J'ai des crampes… Sinon je… Je veux vraiment arriver en haut pour me reposer.

Dr. Gray : Ah. Très bien veuillez avancer.

Quinze minutes passe sans nouvelles interventions pertinentes

D-1328 : (haletante) J'en peux plus… Je… Je suis vraiment crevée. On peut pas revenir en arrière ?

D-1327 : (essoufflé) Qu'est ce que tu racontes ? On doit continuer… On…On pourra se reposer une fois là haut…

Dr. Gray : (couvrant le micro) On dirait qu'il n'y a que lui qui est atteint par l'effet anormal de SCP-182-FR-B.

Dr. Kaze : Ouais, c'est plutôt étonnant qu'elle ait fait le souhait de revenir en arrière… Dans les tests précédents le sujet voulait toujours arriver au sommet. Lorsqu'ils sont deux il n'y a qu'une personne concernée ?

Dr. Gray : Faut croire… Ou alors ça vient de ses soucis d'insomnie.

Au bout d'une heure les sujets s'approchent de SCP-182-FR-A

Dr. Gray : Vous devriez pouvoir voir une grotte maintenant. Pouvez-vous le confirmer ?

D-1327 : Ha…Heu… Ouais… Il y a une cavité dans la roche… Pfiuu c'est là n'est ce pas ? Je vais pouvoir… Me reposer…

D-1328 : Pff… Mais de quoi il parle depuis tout à l'heure ? Y a quoi là dedans docteur ?

Dr. Gray : Un endroit pour se reposer…

Alors que les classes D atteignent l'entrée de SCP-182-FR-A, D-1327 pénètre à l'intérieur. Au même instant D-1328 s'effondre inconsciente.

Dr. Kaze : Ça y est ! Elle vient de sombrer.

Dr. Gray : Morte ?

Dr. Kaze : Juste dans les vapes. Vu son état c'est normal. C'est plutôt l'autre qui est est pas normal.

D-1327 : Ouah… C'est… Magnifique…

Dr. Gray : Tiens ? C'est bizarre. Il a pas réagi.

Dr. Kaze : L'activité de son cerveau diminue on dirait… C'est super étrange. C'est comme si il était en train de s'endormir.

Dr. 1327 : (se dirige vers SCP-182-FR-B) Je vais pouvoir… Me reposer…

D-1327 s’assoit et s'endort instantanément.

Dr. Kaze : Sommeil profond confirmé. J'ai jamais vu personne s'endormir à cette vitesse. Même Lylah…

Dr. Gray : Okay. Lance le chrono.

Aucun changement durant deux heures

Dr. Kaze : C'est flippant… Si j'avais pas son EEG sous les yeux pour me prouver le contraire, je dirais qu'il est mort.

Dr. Gray : Et la fille ?

Dr. Kaze : Pareil, aucun changement. Les deux heures sont écoulées on devrait…

La caméra frontale de D-1327 grésille un instant et la balise GPS affiche un signal perdu.

Dr. Kaze : Whoah ! Ça bouge là dedans ! Etat de sommeil paradoxal confirmé ? Il se réveille ?

Dr. Gray : Affirmatif. D-1327 vous m'entendez ?

D-1327 : (baille) Heu ouais. Hmm j'ai rarement aussi bien dormi. Mais je me rappelle pas m'être couché. Et Camille ? Elle est où ?

Dr. Gray : D-1328 vous attend à la sortie.

D-1327 : Bon, au final ça servait à quoi votre expérience docteur ?

D-1327 se dirige vers la sortie, il s'aperçoit au bout de 14 secondes que quelque chose ne va pas.

D-1327 : C'est bizarre, j'ai… J'ai pas l'impression d'avancer.

Le sujet insiste pendant trois minutes avant de céder à la panique

D-1327 : Docteur ? Qu'est ce qui se passe ? Je… J'avance pas !

Dr. Gray : Calmez-vous, vous êtes apparemment victime d'une anomalie spatiale.

D-1327 : Une anomalie spatiale ? Qu'est-ce que… Vous… Vous le saviez ! Vous saviez que ça allait arriver ! Sortez moi de là !

Dr. Kaze : (couvrant le micro) Son encéphalo s'agite, il est en plein cauchemars. Ah et la fille se réveille apparemment.

Dr. Gray : S'il vous plaît D-1327, gardez votre calme. Essayer de retourner sur le trône.

D-1327 : Je suis… Si fatigué… Oui, le trône… Le repos… Je vous en supplie sortez-moi de là…

Le sujet s’aperçoit qu'il ne progresse pas non plus ne direction de SCP-182-FR-B

D-1327 : Non… Non… NON ! S'IL-VOUS-PLAÎT NON ! Je… Je dois dormir !

Le sujet trébuche mais ne s'arrête pas

D-1327 : Qu'est ce qu'il se passe ?! J'arrive pas à… M'arrêter ! (pleure) Qu'est ce que vous avez fait ?

Dr. Gray : Je suis navré D-1327… Vraiment.

Le Docteur Gray coupe les communications avec D-1327

Dr. Gray : D-1328 ? Vous m'entendez ?

D-1328 : Aïe… Ouais… Je… Je dois me reposer.

Dr. Kaze : Son cerveau fait la même chose que D-1327 tout à l'heure…

Dr. Gray : Je vois… Maintenant que c'est fini pour lui, c'est son tour…

D-1328 prend place sur le trône et s'endort de la même façon que D-1327. Il n'y a aucune trace de la présence de celui-ci dans la grotte.

Deux heures s'écoulent avant le réveil de D-1328, la caméra et la balise GPS sont victimes des même effets observés avec D-1327.

Dr. Kaze : Sommeil paradoxal confirmé.

Dr. Gray : M'entendez vous D-1328 ? Comment vous sentez vous ?

D-1328 : En pleine forme bizarrement… Quand est-ce que je me suis endormie ?

Dr. Gray : Ça n'a pas d'importance… Essayez de quitter la grotte s'il vous plaît.

D-1328 s’exécute. Elle est victime de la même anomalie que D-1327

D-1328 : J'ai pas l'impression de me rapprocher et… Vous avez entendu ?

Dr. Gray : Entendu quoi ?

D-1328 : Des murmures… Des plaintes on aurait dit… Je… Bizarre. Je suis fatigué de nouveau… J'ai pas l'impression de me rapprocher de la sortie… Docteur… Sortez-moi de là… S'il-vous-plaît…

Dr. Gray : Je regrette D-1328… Cela m'est impossible. Je suis désolé.

Le docteur Gray coupe les communications.

Fin de l'expérience.

Les analyses de l'enregistrements ont permis de mettre à jour les murmures entendus par D-1328. Ils s'agit de plaintes, de cris, de pleurs et de bruits de pas. L'une des voix a été confirmée comme étant celle de D-1327.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License