Quid Non Scitum Est
notation: 0+x

L'ancien Grand Hall de la Dix-Neuvième Ruine était, pour la première fois de l'année, complètement rempli. Le Cardinal Frakes le remarqua, non sans une pointe de fierté.

Des dignitaires étaient venus de tous les Monastères, de Deacon Collings (du Temple de la Mare Rouge) à Sœur Bissett (de la Sororité Agnethaine, fondée à l'époque de la Grande Brèche par les Saints Rights, Erdrich et Break), en passant par l'Archi-Cardinal Liriano, du Comité des Éthiciens. Ils étaient tous venus, malgré les dangers que représente un voyage au travers du territoire des Retirés, pour assister à la Cérémonie du Mécanisme d'Horlogerie.

Montant sur le podium, Frakes leva les bras pour demander le silence avant de commencer le chant des Procédures Sacrées.

"Seuls les membres du personnel soumettant une demande officielle et recevant l'approbation de la direction du site peuvent exploiter SCP-914," entonna-t-il.

"Seuls les membres du personnel soumettant une demande officielle et recevant l'approbation de la direction du site peuvent exploiter SCP-914," reprit la foule.

"SCP-914 doit être conservé dans la cellule de recherche 109-B sous surveillance permanente de deux membres du personnel de sécurité en service," poursuivit-il.

"SCP-914 doit être conservé dans la cellule de recherche 109-B sous surveillance permanente de deux membres du personnel de sécurité en service," reprit la foule.

Frakes continua ainsi, récitant les mots de mémoire. Plusieurs dizaines d'années auparavant, au début de ses études, il avait choisi de se concentrer sur les écrits de Saint Gears, un choix qu'il n'avait jamais regretté. De fait, il était tout désigné pour mener la Cérémonie du Mécanisme d'Horlogerie après la mort du précédent Cardinal en charge.

"Le processus dure entre cinq à dix minutes selon la taille de l'objet à raffiner," conclut le groupe.

Quand les derniers échos se furent éteints, Frakes reprit la parole. "Caste-D 100718468294, veuillez approcher de la bouche d'Admission avec l'Entrée."

Le membre de la Caste-D choisi prit l'objet en question, une petite statue de baleine en bois faite à la main, et s'avança vers le compartiment d'Entrée.

"Veuillez insérer l'objet dans le compartiment d'entrée," dit Frakes.

Le membre de la Caste-D s'exécuta, provoquant une lente et grinçante fermeture de la porte, ainsi que l'émission d'un petit ding.

"Maintenant, veuillez positionner la poignée sur 'Fin'," dit Frakes.

Le membre de la Caste-D s'exécuta.

"Maintenant, tournez la clé qui se trouve en dessous."

Le membre de la Caste-D la tourna, puis fit un pas en arrière de 914.

Dans les entrailles de la machine, des pièces qui avaient été négligées et peu utilisées depuis des années revinrent à la vie. Cinq minutes durant, le Grand Hall fut rempli des hurlements du métal torturé, et des terribles grincements des engrenages rouillés.

Lorsque le processus fut terminé, l'appareil s'arrêta.

"Caste-D, retirez l'objet de SCP-914," ordonna Frakes.

Le membre de la Caste-D ouvrit la bouche de "Sortie", et en retira un objet qui était, en apparence, semblable à la statue qui y avait été placée.

Le silence se fit dans la pièce.

"L'anomalie résultante reçoit la classification de SCP-2986", chanta Frakes.

"L'anomalie résultante reçoit la classification de SCP-2986", reprit la foule.

"SCP-2986 doit être confiné dans une boîte en pin", récita Frakes.

"SCP-2986 doit être confiné dans une boîte en pin", fit l'écho.

Après que les Procédures Sacrées eurent été récitées, un autre membre de la Caste-D amena une boîte faite de pin, conçue à la main selon les spécifications, et le nouvel SCP fut confiné. La Cérémonie du Mécanisme d'Horlogerie était désormais terminée, et la boîte passa de main en main parmi les dignitaires, afin d'être examinée.

L'examen terminé, et lorsque les dignitaires eurent pris le chemin du retour, le Cardinal Frakes prit la boîte, et s'enfonça dans les profondeurs des ruines.

Après une heure de marche, il arriva dans une pièce remplie de piles de boîtes en pin identiques à celle qu'il tenait, qui s'étendaient à perte de vue.

Révérencieusement, il déposa sa boîte au sommet de la pile la plus proche, s'inclina et prononça une courte prière à Saint Gears :

"Saint Gears, montrez-moi le chemin en ce moment de besoin, comme vous avez montré le chemin à la Sainte Fondation au cours de la Grande Brèche."

"Transmettez-moi la connaissance permettant de distinguer le vrai du faux."

"Offrez-moi la faculté de séparer la logique de l'erreur."

"Permettez-moi de saisir ne serait-ce qu'une fraction du savoir qui fut le vôtre."

"Quid non scitum est potest causare magis nocere quam nulla intentoque malevolentia unquam speraverunt effectum."

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License