Proposition du Dr Graph
notation: +1+x

ATTENTION : LE RAPPORT QUI SUIT EST RÉSERVÉ AU PERSONNEL DE NIVEAU A, B ET C.


L'ACCÈS AU PERSONNEL NON AUTORISÉ ENTRAINERA L'ACTIVATION D'UN AGENT MÉMÉTIQUE DE CLASSE XVIII ET LA MOBILISATION D'UNE FORCE D'INTERVENTION MOBILE SUR LE LIEU DE LA TENTATIVE D'ACCÈS.

VOUS AVEZ ÉTÉ PRÉVENUS.


































































fract18.png


Signes de vie détectés.
Protection mémétique retirée 

Bienvenue, utilisateur autorisé.
    • _

    Objet # : SCP-001-IT

    Classe : Keter

    Procédures de Confinement Spéciales : SCP-001-IT est confiné dans la section de sécurité maximale Alfa du Site Deus. Cette cellule doit être pourvue d'un système de Prison de la Réalité1 de Classe VII actif en permanence pour éviter des déformations de l'espace-temps à l'intérieur de la cellule. SCP-001-IT est enchaîné au sol du bâtiment par des chaînes en alliage acier-niobium, et doit être surveillé en permanence par des caméras et des capteurs de mouvements. Dans le cas où des signes de réveil seraient détectés, la cellule doit être inondée d'agents soporifiques. S'ils s'avèrent inefficaces, les hauts-parleurs de la cellule doivent être activés et diffuser des agents mémétiques sonores de Classe XVIII ou plus pendant 25 minutes au minimum. La Surintendance doit être immédiatement informée de tout événement concernant SCP-001-IT.

    Description : SCP-001-IT est une entité extra-dimensionnelle à l'aspect actuellement reptilien, mesurant 34 mètres de long et pesant 17 tonnes. Son corps est recouvert de plaques osseuses et possède six ailes dotées d'un plumage iridescent. SCP-001-IT est pourvu de griffes qui peuvent sortir de la cavité buccale ou de trois paires de trous situés le long du cou et qui peuvent attraper et manipuler des objets avec une grande précision. SCP-001-IT est capable de parler fluidement le latin, le grec et des formes archaïques d'italien et d'allemand. Cependant, au vu des énormes risques encourus lorsque l'entité est consciente, aucune interview n'a été tentée.

    Selon les documents de l'Ordo Iani, SCP-001-IT se manifestait à l'origine comme une masse informe de tentacules articulés autour d'un noyau central de forme quasi sphérique qui présentait des ébauches d'organes sensoriels et la bouche de l'entité. Deux ans après sa première apparition, l'entité s'est présentée sous une forme davantage organisée, avec une région encéphalique, les tentacules étant répartis autour de la cavité buccale, et un corps dans lequel ils étaient enveloppés et partiellement fusionnés pour créer une structure serpentiforme dont la longueur était estimée à 45 mètres. Selon les experts du Site Deus, SCP-001-IT a émergé sous une forme inadaptée aux lois de la physique et qui, au cours du temps, s'est adaptée en devenant de plus en plus stable.

    SCP-001-IT est capable contrôler l'espace-temps dans un rayon de ██ mètres autour de lui lorsqu'il est pleinement conscient, ce qui lui permet de manipuler les objets et de créer des barrières protectrices. Cette capacité s'ajoute à la résistance naturelle de l'anomalie face aux agressions, l'immunisant ainsi contre la plupart des armes conventionnelles mais aussi anormale. La cellule de SCP-001-IT a été conçue de façon que l'entité ne puisse pas créer de faille pour s'enfuir, ou manipuler l'espace à l'extérieur de la cellule. Un système de Prison de la Réalité a été ajouté en 2004 pour renfoncer la cellule, et en même temps, [SUPPRIMÉ SUR ORDRE DE LA SURINTENDANCE S5].

    Histoire de l'entité : Les premiers documents à propos de SCP-001-IT datent d'août 1236. L'entité avait attaqué plusieurs villages le long de la côte de l'actuelle province d'Andria2 et quelques rescapés ont informé l'empereur Frédéric II de son existence. Durant les deux années suivantes, SCP-001-IT a progressé vers l'intérieur des terres et a été constamment attaqué par l'armée et l'Ordo Iani, alliés de l'empereur, mais sans jamais subir de dommages dans les combats. Cela a poussé l'empereur à mettre de côté son désaccord avec l’État Pontifical et à demander de l'aide au pape Grégoire IX. Ce dernier, après beaucoup de réticences, a envoyé une division de la Confrérie des Chevaliers de Saint-Georges en mai 1239 pour venir en aide à Frédéric II, mais aussi pour étudier et classifier l'anomalie. À la fin de l'année 1239, suite à des rapports alarmants concernant la nature présumée de SCP-001-IT pape envoya trois autres divisions de la Confrérie, leur donnant la permission d'utiliser les Reliques les plus puissantes qui soient en leur disposition.

    Les troupes de la Confrérie s'unirent à l'armée impériale, et, au début de l'année 1240, affrontèrent SCP-001-IT à environ 18 kilomètres d'Andria. Malgré les pertes considérables, la coalition réussit finalement à triompher, utilisant une Relique3 qui parvint à passer les barrières défensives de SCP-001-IT et à le frapper directement, provoquant une grande explosion qui assomma l'anomalie et creusa un profond cratère. En utilisant les connaissances ésotériques de la Confrérie et de l'Ordo Iani, Frédéric II fit construire un bâtiment pour emprisonner SCP-001-IT.

    SCP-001-IT est resté endormi durant les siècles suivants, modifiant lentement sa forme, jusqu'à atteindre son aspect actuel en 1933. A partir de ce moment, il a commencé à montrer des signes de réveil. Le point culminant de ce réveil a été atteint en 1934, lorsque SCP-001-IT a tenté de fuir et n'a été arrêté que par l'utilisation d'un agent mémétique de classe XV. L'IRDAI a eu connaissance de l'incident et a participé jusqu'à sa dissolution au confinement de SCP-001-IT.

    Procédures à suivre en cas de brèche de confinement : En raison des capacités destructives de SCP-001-IT lorsqu'il est pleinement conscient, il est impossible d'anticiper un scénario "Fin du Secret" s'il devait briser son confinement. La Surintendance, d'un commun accord avec le conseil des O5 et avec les directions des autres branches de la Fondation, a considéré qu'il était impératif d'utiliser des protocoles de révision de l'histoire pour effacer toute preuve de l'existence de SCP-001-IT et des événements consécutifs à la brèche de confinement, et d'instituer un gouvernement temporaire entre la brèche et la réalisation de ces procédures.

    Addendum 1 : Une étude conduite en 2001 dans les archives de l'Ordo Iani et de l'IRDAI a révélé que l'apparition de SCP-001-IT a été suivie d'une grande augmentation du nombre d'anomalies sur le territoire italien, avec une prévalence notable d'entités et d'artefacts extra-dimensionnels, concentrés essentiellement dans la région des Pouilles. Il en a été conclu que l'apparition de SCP-001-IT avait déstabilisé l'espace-temps dans la région, et qu'il était la cause du déchaînement de [SUPPRIMÉ SUR ORDRE DE LA SURINTENDANCE S5].

    Documents de l'Ordo Iani sur SCP-001-IT, traduits du latin :

      • _

      Lettre d'un membre anonyme de l'Ordre au Collège, datée du 23/08/1236 :

      Très illustres membres du Collège,
      Aujourd'hui, certains habitants d'un village proche d'Andria ont demandé audience à l'empereur Frédéric. Selon eux, ils sont les rescapés de l'attaque d'une immonde créature qui a déchiré le ciel et a fondu vers le sol, s'écrasant de sa masse disproportionnée sur certains édifices. L'horrible créature a commencé à attraper des hommes et des bêtes avec ses innombrables griffes, et à les dévorer, rampant pour les poursuivre.
      L'empereur ne les croit pas, mais craint qu'il s'agisse d'un démon évoqué par ses ennemis au sein de la Papauté, les seuls qui auraient les compétences et les connaissances nécessaires pour relâcher un tel monstre. Il a donc décidé qu'un escadron de cavaliers impériaux et de membres de l'Ordre de Janus sera envoyé pour capturer cette créature. Je tiendrai le Grand Conseil informé.

    Documents de la CCSG sur SCP-001-IT:

      • _

      Lettre de Carlo de' Galli, Capitaine de Confrérie des Chevaliers de Saint-Georges, traduite de l'originale en latin, datant du 22/05/1239 :

      Au Frère Antonio Bernardi,
      J'ai d'importantes nouvelles de Rome. Il semblerait que Frédéric l'hérétique ait envoyé au Pape une lettre dans laquelle il le supplie de l'aider à capturer une bête infernale, et que le Souverain Pontife ait décidé d'envoyer une division de notre Ordre Sacré pour mener l'enquête.
      J'admets être surpris, je ne peux croire que le Pape ait décidé d'aider un traître à la Vraie Foi. Mais je n'ose contredire la volonté du Vicaire du Christ. Il se pourrait que ces raisons m'échappent. C'est pourquoi j'attendrai la suite des événements, afin de ne pas exprimer un jugement trop hâtif. Si tu découvres quelque chose, tiens-moi informé, j'en ferai de même.
      Frère Carlo de' Galli.

    Extrait du message du dernier Directeur Général de l'IRDAI à la Surintendance à propos de SCP-001-IT.

      • _


      INSTITUT ROYAL
      DES ANOMALIES
      ITALIENNES



      […] Le jour où mon prédécesseur m'a mis face à Nero-0447 est celui où j'ai compris que l'homme, bien que doté d'un génie et d'une science comme aucun autre être vivant sur Terre, ne réussira jamais à comprendre pleinement les mystères du monde qui l'entoure : la créature dormant sous mes yeux n'était autre que le reflet de quelque chose d'immense et d'incomparable, qui, poussée par un but inconnu, a choisi d'obéir à des lois qu'elle pourrait pourtant aisément outrepasser.

      C'est la raison pour laquelle notre Pays est frappé par des être anormaux et des occurrences inexpliquées : pendant son apparition, son pouvoir illimité a détruit un fragile équilibre qui ne pourra jamais être rétabli. 

      Aujourd'hui, jour de douleur où j'expie mes fautes et celles de cet Institut un temps glorieux, je vous laisse une tâche ingrate, comme un père indigne qui laisse ses dettes à ses enfants. Puissent ceux à qui est destinée cette lettre ne jamais oublier sa présence, dormante mais jamais défunte. Comme mes prédécesseurs et moi avant vous, allez le voir et regardez-le. Face à sa terrible majesté, vous comprendrez vraiment votre devoir : gardez le Dragon emprisonné, qu'il ne voie plus la lumière du soleil et qu'il ne sente plus la douceur du vent sur ses ailes.[…]

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License