Proposition de Projet 1994-357 : "Une nature morte"
notation: +15+x
blank.png

Nom : Thomas La Croix

Titre : Une nature morte

Matériel nécessaire :

  • Une maison
  • Une personne (fournie)
  • Livraisons de provisions hebdomadaires
  • Une télévision facile à utiliser
  • Une collection des œuvres d'écrivains et poètes du 21e siècle
  • Un effet d'altération de la réalité empêchant le vieillissement à l'intérieur de la maison

Résumé : Mon idée c'est : vous prenez une personne et vous la faites vivre dans une maison où elle ne vieillit pas. Elle habite là et vit sa vie comme d'habitude, mais pendant qu'elle ne change pas, le monde extérieur oui. Considérez ça comme une interprétation de la nature en rapide évolution de notre monde et de la société. Il est important que la personne vive dans le confort, comme elle est censée être isolée du chaos de la modernité.

Des gens pourront lui rendre visite, tant qu'ils sont polis et n'informent pas la personne de sa nature d'énoncé artistique.

Intentions : Je ne peux pas dire si je suis délibérément vague ou non à propos de cette nature morte. Considérez ça comme le mystique de l'art et de l'artiste.


Réponse : Proposition - Une nature morte

Thomas,

Je suis assez perdu en ce qui concerne ta proposition. J'ai l'impression que tu fais exprès d'être obtus avec moi. Tu affirmes que tu veux représenter la "nature en rapide évolution de notre société" et comment une personne peut en être isolée, mais si tu arrives certainement à représenter cet aspect, je ne peux m'empêcher de me demander…

Durant l'exposition de 1984 tu as présenté, avec les innombrables applaudissements de la critique, ta Cascade qui nous fascina et nous enthousiasma par son interprétation sur l'effet de la violence policière. C'était original, c'était incontournable et c'était toi.

Là je vois que quelque chose manque. Cascade donnait l'impression qu'elle venait du plus profond de toi. Je pouvais sentir ta douleur, ta colère. Nature morte est une forme d'expression artistique passionnante et unique, mais elle possède un trou béant. Elle n'a pas de cœur. Aucune âme.

Et je sais très bien que tu ne me l'aurais pas soumise sans.

Pourquoi ne pas commencer à être honnête avec moi. Ça serait cool, tu ne penses pas ?

Le Mécène



Vous voulez que je sois honnête ?

Nom : Thomas La Croix

Titre : Sauvez-la

Matériel nécessaire :

  • Une maison (fournie)
  • Abigail La Croix (fournie)
  • Livraisons de provisions hebdomadaires (fournies)
  • Une télévision facile à utiliser, captant la NBC et la BBC America (fournie)
  • Les œuvres complètes d'Ernest Hemingway et de Langston Hughes (fournies)
  • Un effet d'altération de la réalité empêchant le vieillissement (je vous en supplie)

Résumé : J'en ai rien à foutre de ce que vous en tirez. Prenez une personne et faites la vivre dans une maison où elle ne vieillit pas. Laissez la vivre en paix et en harmonie, parce qu'elle est la seule personne qui le mérite sur cette planète de merde. Et je ne peux pas l'aider.

Allez vous faire foutre. Vous voulez que je vous supplie ? Alors je vous en supplie.

Je n'ai aucune idée de comment formuler ça artistiquement, mais ça vient de mon cœur. Ça ne suffit pas ? Ça va me prendre ma vie pour faire fonctionner ce projet ?

Parce que je la donnerai avec plaisir.

Intentions : J'emmerde votre exposition.

Vous voyez comment ils nous traitent d'imposteurs et de frimeurs et se moquent de nous depuis leurs tours d'ivoire ? En quoi sommes nous différents ? Nous nous moquons de ceux qui ne font pas partie des cools en créant ces choses qui n'ont aucun putain de sens, comme une immense blague entre nous, avant de rire, de nous donner des tapes dans le dos et de nous branler sur le fait que nous sommes super cools.

Quel est l'intérêt de l'art s'il ne peut sauver personne ?

Réponse : Proposition - Sauvez-la

Thomas,

L'art, dans sa forme la plus pure, est l'expression de quelque chose. Un sentiment, une émotion. L'art sans amour ou haine n'est pas de l'art, mais de la camelote commerciale produite en masse. Ne t'abaisse jamais à retirer tes intentions de ton œuvre. Si tu peux être honnête avec moi, tu peux être honnête avec toi-même.

Je valide cette proposition et aimerais grandement la sponsoriser pour l'exposition de 1994 (et au-delà). Je pense que j'aimerais exposer cette proposition avec ou en tant que l'œuvre elle-même.

Je propose cependant un ajout au matériel nécessaire.

  • Une visite hebdomadaire de son petit-fils

Cela me semble juste, n'est-ce pas ?

Et va te faire foutre aussi.

Mes plus cools salutations,

Le Mécène

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License