Procédures de Confinement Archivées 2212
notation: +1+x

Procédures de Confinement Spéciales :

2212.png

Plan de la structure de la cellule de confinement de SCP-2212. Le haut de l’image pointe vers le nord.

Révision 20
SCP-2212 doit être confiné dans une chambre cylindrique en titane, de 3 mètres de rayon pour 2 mètres de haut. La chambre doit être bordée de plomb, et gardé constamment éclairée. Étant donné que SCP-2212 ne requiert pas de nourriture, aucun membre du personnel ne doit y accéder en dehors des tests.

En dehors de ça, une chambre de confinement additionnelle doit être construite, d’un rayon de 30 mètres. Cette chambre doit être octogonale et subdivisée radialement, ses faces orientées vers les points cardinaux et inter-cardinaux. Un garde doit être présent dans chacune de ces chambres entre les heures 0100 et 0230. A l’heure actuelle, les membres du personnel suivant sont postés comme gardes de SCP-2212 :

  • Chercheur Boiron
  • Chercheur Martinot
  • Superviseur LCMD Morris
  • Agent Raspail
  • Agent Sommet

Un Classe-D doit être stationné dans chacune des trois chambres restantes.

De plus, dans certaines chambres, le garde doit être équipe d'un matériel spécifique l'aidant à maintenir le confinement de SCP-2212 ou utile en cas de brèche. Aucun garde n'a plus d'un objet. Ces objets sont :
1. Un (1) lance-roquette
2. Une (1) Ancre de Réalité de Scranton
3. Deux (2) alarmes de brèche de confinement
4. Deux (2) combinaisons anti-radiations

Des gardes doivent être stationnés dans les huit chambres entourant SCP-2212 et les objets leurs sont attribués selon les règles suivantes :

  • L'Agent Sommet doit être dans la chambre orientée vers le nord.
  • Étant donné qu'une irréalité extrême peut empêcher les gardes de remarquer une brèche de confinement en plein déroulement, l'Ancre de Réalité de Scranton et les deux alarmes de brèche doivent être placées dans des chambres voisines, peu importe leur ordre.
  • Les membres du personnel de Classe-D ne doivent pas recevoir les alarmes de brèche, afin de s'assurer que l'alarme soit correctement signalée.
  • Puisque le lance-roquette a tendance à dévier légèrement vers la droite, le garde stationné dans la chambre adjacente dans le sens inverse des aiguilles d'une montre à celle contenant le lance-roquette ne doit recevoir aucun objet.
  • Après l'Incident 2212-30, l'Agent Sommet n'est plus autorisé à manipuler le lance-roquette.
  • Les membres du personnel de Classe-D ne doivent pas être disposés les uns à côté des autres, ils risqueraient de s'allier et de se rebeller.
  • L'Agent Raspail a été spécialement entraîné pour les situations de faible-réalité, il doit donc être situé à l'opposé de l'Ancre de Réalité de Scranton.
  • Le chercheur Boiron est un technicien compétent, et doit par conséquent être dans la chambre contenant l'Ancre de Réalité de Scranton ou dans une chambre annexe, dans l'éventualité où un dysfonctionnement arriverait.
  • Afin de pouvoir facilement communiquer entre eux tout en gardant des perspectives suffisamment distinctes, les Agents Raspail et Sommet doivent être situés avec exactement une chambre d'écart entre eux.
  • Pour des raisons de sécurité, au moins deux Classes-D ne doivent pas avoir d'objet.
  • Au cas où le Chercheur Martinot aurait besoin de rejoindre le Chercheur Boiron, allez dans le sens inverse des aiguilles d'une montre serait le chemin le plus court.
  • Vu que la recherche scientifique exige d'être en contact avec SCP-2212, un des chercheurs doit être équipé d'une combinaison anti-radiation. Étant donné qu'il est important d'avoir des compétences variées, l'autre combinaison ira à un Superviseur LCMD, un agent, ou un Classe-D.
  • Afin de s'assurer que les survivants pourront se rejoindre dans le cas d'une brèche catastrophique, ceux avec les combinaisons anti-radiation ne doivent pas être séparés par plus d'une chambre entre eux.
  • Le Superviseur LCMD Morris a refusé à plusieurs reprises d'être positionner à côté des chercheurs, se disant frustré par leur incapacité à comprendre les devoirs d'un Superviseur LCMD.

Cette configuration unique a été découverte, après de nombreux essais, comme étant la seule capable de correctement empêcher les brèches de confinement de SCP-2212. Une fois correctement appliquée, les brèches sont extrêmement rares et facilement arrêtées.

Note : Je suis content que vous ayez finalement trouvé une configuration qui marche, et ravi qu'elle n'ait pas besoin d'un directeur. Si je devais donner une note aux configurations essayées, je dirais que me retrouver assis à deux heures du matin avec un lance-roquette était vraiment un D. La semaine où vous m'avez fait m'asseoir avec le troisième objet de la liste, l'alarme de brèche, était bien meilleure — Je lui donnerais un A sans hésiter.
~ Directeur du Site Draber

Note : Oui, c'est un vrai soulagement. Je n'étais pas aussi à l'aise avec l'alarme de brèche que vous. Si on doit donner des notes à nos expériences, je me mettrais un C. Donnez-moi une combinaison anti-radiation quand vous voulez, et je mériterais un bon A.

Les Classes-D se sont très bien comportés. Je vais soumettre une requête officielle pour en faire des E.
~ Chercheur Principal Ricardo

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License