Jouer avec les flammes
notation: +4+x
blank.png

La Fondation n'est pas très à l'aise avec des termes comme "magie". Nous savons que la magie existe, mais l'appeler ainsi implique qu'elle ne peut être expliquée de manière scientifique et quantifiable. Par exemple, quand quelqu'un crée du feu avec un seul mot, ils essaient de le justifier en décrivant ça comme "une manipulation du champ électromagnétique de la planète pour produire une soudaine étincelle de flamme". La Fondation n'utilise pas la "magie" non plus, parce que ce n'est pas cohérent. Et pourtant je l'étudie tous les jours. Allez savoir.

- Montgomery Reynolds, département de théologie du Site-87


"Ô Vesta, Déesse du Foyer. Je t'invoque. Je t'invoque. Ô Vulcain, Dieu de la Flamme. Je t'invoque. Je t'invoque." Une silhouette encapuchonnée soulève un couteau. "Je t'invoque ! Apporte moi le savoir de la flamme !" La lame d'acier plonge alors brusquement, transperçant facilement la peau du lapin. Le bruit du vent se fait entendre et puis…

Le silence.

Encore plus de silence.

…Et toujours plus de silence. La silhouette encapuchonnée maugrée. "Nique une bique." La Dre Katherine Sinclair se leva, retira sa capuche et lança un regard noir à la vitre sans tain de l'autre côté de la salle de tests. "Je te l'ai dit que ça ne marcherait pas avec un spécimen empaillé. Il doit être en vie. Du moins, il doit être plus frais que ce truc."

"Qu'est-ce que que tu crois qu'on peut faire, Katherine ? Réquisitionner un bœuf pour que tu puisses réessayer la haruspicine ?" Monty appuya son crâne dégarni sur l'autre côté de la vitre, son autre main continuant son appui sur le bouton de l'interphone. "J'ai bien peur que la Fondation n'accorde que peu de crédits à tes recherches. La recherche thaumaturgique-"

"Mais putain Monty, appelle ça "magie". C'est bien plus facile à dire." Kat sortit de la salle, enlevant sa robe de cérémonie.

"-n'a aucune valeur aux yeux de la Fondation à moins d'obtenir des résultats cohérents. Tu te souviens quand tu as essayé l'oniromancie et que tu as prédit que le Site-87 allait se faire envahir par des gerbilles ?"

"J'ai aussi prédit de façon exacte tout le fatras de l'incident "Moustiques Keter", même si tout était dans la tête d'Hendrick." Elle regarda Montgomery en fronçant les sourcils. "La magie est incohérente de base. Des fois tu obtiens quelques étincelles lors d'une invocation du feu, des fois tu invoques un bloc de plasma solide venant d'une étoile lointaine… et des fois tu es forcé d'offrir un lapin empaillé en sacrifice et rien ne se passe." Kat tripota ses cheveux d'un rouge flamboyant et mordilla sa lèvre inférieure. "Quel est le prochain test ?"

"On a un parchemin assyrien qui est censé provoquer une pluie torrentielle dans les alentours afin d'arroser les plantations. Tu veux essayer ça ?"


Une salle de tests inondée plus tard…

"Eh bien, au moins on sait que ça, ça marche", grommela la Dre Sinclair, essorant sa blouse. "La prochaine fois, on fera ça dehors. Peut-être dans l'une des serres ou je sais pas."

Reynolds s'essuya la tête. "On fait une pause ? Genre un tour à la cafétéria ?"

"Ça roule. Laisse moi juste prendre un truc." La Dre Sinclair retourna au département de théologie et en revint avec un livre intitulé Sortilèges de base à reproduire chez vous. L'auteur était inconnu mais ça devait être quelque chose du genre Karl Nullard ou Charles Atan. "Quelques unes de ces formules ont une théorie magique solide derrière, peut-être qu'on pourra les essayer après manger."

Monty hocha la tête. "Tant que tu ne lis pas le texte de ces soi-disant êtres multidimensionnels surpuissants." Il accompagna la Dre Sinclair, le nez de cette dernière plongé dans son livre durant tout le trajet jusqu'à la cafétéria. Comment une personne pourrait être si obsédée par ce genre de choses ? Il voulait étudier les traditions impliquant la magie, pas les mécaniques de cette dernière comme elle. Il ne voulait pas finir en tant que professeur Dumbledore, agitant un bout de bois d'orme dans tous les sens et examinant une putain de boule de cristal.

Alors qu'il pensait à ça, il attrapa un plateau et fronça les sourcils devant le choix de la musique passant au même moment sur la radio, à savoir Do You Believe In Magic de… d'un groupe dont il ne voulait jamais connaître le nom. Cette chanson lui sonnait comme un cancer oral. À l'inverse, la Dre Sinclair se requinqua dès qu'elle l'entendit.

"Tu aimes vraiment ça, Katherine ?"

"Ouais. Je l'écoutais tout le temps quand j'étais petite." Kat se servit un peu de salade et chantonna en rythme avec la chanson. "Genre merde, y a des gens qui disent que cette musique est une forme de magie."

"Tout ce que j'entends c'est Endoloris," grommela Reynolds, écopant d'un regard noir de la part de Sinclair. "Je comprends la théorie, oui. L'art est impossible à distinguer de la magie, l'écriture est une forme de magie utilisant des symboles pour invoquer diverses émotions et réponses et transformer la conscience." Il jeta un regard las en direction de la radio et de la friture s'immisça temporairement parmi les ondes. "Et là, cette chanson me donne envie de me fracasser le cerveau contre un mur."

Sinclair leva les yeux aux ciels et se dirigea vers la table, s'asseyant et continuant sa lecture.


Ils revinrent au laboratoire 15 minutes plus tard, la Dre Sinclair toujours en train de lire et Reynolds observant le rituel qu'ils avaient tenté plus tôt. La raison pour laquelle qu'un culte vénérerait Vesta ET Vulcain lui échappait complètement. Vesta était la déesse du feu sacré et Vulcain juste celui du feu (dont le feu volcanique). Peut-être que ça impliquait un volcan sacré ?

"Ou alors peut-être que c'était un culte de pyromanes créé par Néron, ha ha ha." Il continua d'étudier de près la documentation du rituel. "Katherine, tu as utilisé de l'acier ou de l'obsidienne quand tu as découpé le lapin ?"

"De l'acier." Elle leva les yeux de son livre avec curiosité. "Pourquoi ? Ça demande de l'obsidienne ?"

"Après réflexion ça ne devrait pas faire de mal d'essayer. Vulcain était le dieu des volcans."

"Il est aussi le dieu de la forge. L'acier devrait marcher de la même manière."

Monty expira… Pas vraiment un soupir mais presque. "Je suppose…" Montgomery se gratta la tête et regarda aux alentours. Le reste du laboratoire était vide, comme personne du département de théologie ne s'embarrasserait à étudier la magie en conditions réelles plutôt que juste regarder de vieux grimoires et traduire quelques uns d'entre eux avant de les ranger dans les archives.

Alors pourquoi ne faisait-il pas cela ? Peut-être qu'il voulait voir ça en vrai au lieu de juste lire des trucs dessus. Peut-être qu'il ne voulait pas que la Dre Sinclair devienne la Sorcière de S & C Plastiques, toute seule dans son laboratoire et son bureau, essayant de générer des bourrasques par des moyens inexpliqués. Peut-être… qu'il devrait arrêter de penser à ça et de remettre à essayer de comprendre ce foutu rituel de la flamme.


"Eh bien… C'est déjà mieux que la taxidermie." Katherine souleva le rat de laboratoire mort avant de le placer au sol de la salle de tests et de remettre la capuche de sa tenue cérémonielle. Elle regarda l'autre bout de la pièce, où se situait une cible afin qu'elle tire dessus si le rituel fonctionnait. "L'équipement fonctionne, Montgomery ?"

"C'est allumé. Attends juste une seconde pour la caméra thermique et… c'est bon. Tu peux commencer la procédure."

Elle alluma deux bougies et détacha deux morceaux de peau du rat, en en brûlant un dans chaque flamme avant de chauffer la lame dans les flammes. Elle adressa une prière à Vesta et Vulcain, les remerciant pour leurs dons du feu et du foyer et leur demandant la possibilité d'utiliser leur élément ainsi que leur protection face au pouvoir de ce dernier. Et enfin, pour finir, une grande conclusion dramatique.

"Ô Vesta, Déesse du Foyer. Je t'invoque. Je t'invoque. Ô Vulcain, Dieu de la Flamme. Je t'invoque. Je t'invoque." Elle leva son couteau. "Je t'invoque !" En un shling, la lame d'obsidienne s'enfonça dans le cœur du rat mort.

Silence.

Les caméras thermiques captèrent une augmentation régulière de la température et soudainement, des taches d'un orange clair apparurent tout autour des mains de Katherine. Elle se leva et les pointa en direction de la cible. Celle-ci fut instantanément incinérée, les caméras captant des températures de plus de 700 degrés Celsius.

"Génial, ça marche !" La Dre Sinclair agita ses mains dans tous les sens, essayant d'éteindre le feu magique. Il ne voulait pas s'éteindre. Elle essaya de nouveau. Soudainement, elle ressentit une vive et accablante douleur dans ses mains. Elle laissa échapper un cri. Ses mains étaient en feu et elle pouvait le sentir. Elle appela à l'aide alors que les flammes atteignaient le haut de ses bras, l'odeur de la chair brûlée remplissant la salle…

Reynolds courut dans la salle avec un seau d'eau et le balança sur Sinclair, cette dernière tombant au sol, criant d'agonie. Les flammes avaient atteint ses épaules avant d'être éteintes. Les brûlures formaient un motif distinct sur son bras droit, formant des mots. C'était du latin, indiquant :

"NON CONTENTI SUMUS"

Katherine Sinclair pleurait de douleur, braillant comme un enfant de par les brûlures sur ses bras. Montgomery Reynolds actionna l'alerte malade, avant de sortir prudemment Katherine de la salle de tests et de la placer sur le sol. "Katherine, tout va bien Katherine, le personnel médical sera bientôt là…"

Katherine siffla de douleur, quelques mots cohérents sortant de ses lèvres. "Est-ce… Est-ce que…"

"Katherine ?"

"Est-ce… que tu crois en… la magie… dans le cœur… d'une jeune fille ? Comment… la magie peut… la libérer… peu importe quand c'est parti ?" Elle délirait, mais au moins elle parlait. Montgomery posa ses mains sur son visage et poussa un soupir de soulagement, frémissant en pensant à l'expérience. Elle chantait toujours lorsqu'on l'emporta à l'infirmerie.

| Centre |

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License