Ananas danger cognitif
/* Broken Masquerade CSS Theme by Cyantreuse on base code by InitHello with edits by CyrusFiredawn | Revisions by stormbreath | CC-by-SA-3.0 */
 
:root {
    /* 4 Rating-module */
    --ct_col_rate-primary: black;
    --ct_col_rate-secondary: #4a4a4a;
    --ct_brd_rate-primary: solid 1px #d60000;
    --ct_col_rate-cancel: white;
}
 
/* HEADER */
div#container-wrap {
    background-image: url(http://fondationscp.wdfiles.com/local--files/theme%3Abroken-masquerade/background.png);
}
 
#header {
    background: url(http://fondationscp.wdfiles.com/local--files/theme%3Abroken-masquerade/french_new_scp.png) no-repeat left 20px;
    background-size: 186px 104px;
}
 
#header span {
     margin-left: 73px;
}
 
#header h2 span {
    color: transparent;
    text-shadow: none;
    margin-left: 73px;
}
 
#header h2 span::before {
    content: "La Sécurité Continue en Public";
    color: red;
    text-shadow: 1px 1px 1px rgba(0,0,0,.8);
}
 
/* User-Log In */
#my-account,
#account-topbutton {
    color: white;
}
 
/* Search-Bar */
#search-top-box-input:hover,
#search-top-box-input:focus {
    background-color: #333 ;
}
 
#search-top-box-input {
    background-color: #2a2a2a;
    color: white;
}
 
#search-top-box-form input[type="submit"],
#search-top-box-form input[type="submit"]:hover {
    background: #2a2a2a;
    color: white;
}
 
/* TITLES */
h1,
#page-title {
    color: black;
}
 
/* TOP-BAR */
#top-bar ul li.sfhover a,
#top-bar ul li:hover a {
    background: #f4f4f4;
}
 
#top-bar ul li ul a,
#top-bar a:hover {
    background-color: silver;
}
 
/* BODY */
body {
    background-color: #fff;
    color: #282828;
}
 
/* SIDE-BAR */
 
#side-bar .side-block {
    border: 2px solid gray;
    box-shadow: none;
    background-color: white !important;
}
 
#side-bar .heading {
    border-bottom: 2px solid gray;
    color: gray;
}
 
iframe.scpnet-interwiki-frame {
    filter: grayscale(100%);
    -webkit-filter: grayscale(100%);
}
 
/* LINKS (Throughout) */
a,
a:visited,
#side-bar a:visited,
#top-bar a,
#top-bar ul li.sfhover a,
#top-bar ul li:hover a,
#login-status ul a,
#login-status ul a:hover {
    color: #d60000;
}
 
/* RATING AND INFO MODULES */
.page-rate-widget-box .rate-points {
  background-color: black !important;
  border: solid 1px #d60000;
}
.page-rate-widget-box .rateup,
.page-rate-widget-box .ratedown {
  background-color: #4a4a4a;
  border-top: solid 1px #d60000;
  border-bottom: solid 1px #d60000;
}
 
.page-rate-widget-box .rateup a,
.page-rate-widget-box .ratedown a {
  background: transparent;
  color: white;
}
.page-rate-widget-box .rateup a:hover,
.page-rate-widget-box .ratedown a:hover {
  background: black;
  color: white;
}
.page-rate-widget-box .cancel {
  background: transparent !important
  background-color: black !important;
  border: solid 1px #d60000 !important;
}
.page-rate-widget-box .cancel a {
  color: white !important;
}
.page-rate-widget-box .cancel a:hover {
  background: #4a4a4a !important;
  color: #white !important;
}
 
/* INFO MODULE */
.rate-box-with-credit-button .creditButton {
    background-color: black !important;
    border-color: #d60000 !important;
}
.creditButton a{
    color: white;
}
.creditButton a:hover {
    color: #d60000;
}
 
/* PAGE ELEMENTS (QUOTES, TABS, TABLES) */
blockquote,
div.blockquote {
      margin: 1em 0;
      border: 1px solid #d60000;
      border-radius: 10px
}
 
.gray1 blockquote,
div.blockquote.gray1 {
    background-color:#f4f4f4;
}
 
.gray2 blockquote,
div.blockquote.gray2 {
    background-color: #e8e8e8;
}
 
/* Tabs */
.yui-navset .yui-nav .selected a,
.yui-navset .yui-nav .selected a:focus,
.yui-navset .yui-nav .selected a:hover {
    background-color: #444;
    background-image: none;
}
 
.yui-navset .yui-nav a,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-nav a {
    background-color: #848484;
    background-image: none;
    color: #efefef;
}
 
.yui-navset .yui-nav a:hover,
.yui-navset .yui-nav a:focus,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-nav a:hover,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-nav a:focus {
    background-image: none;
}
 
table.wiki-content-table th {
    color: #000;
}
 
@media (max-width: 767px) {
    #header {
         background-size: 140px 78px;
         background-position-y: 50px;
    }
 
     #side-bar {
          background-color: #2a2a2a;
     }
}
notation: +4+x
blank.png

Acte I - Scène I


Le cafétéria-pub intégré au Site-96. Huit tabourets rouges bordent le bar, celui-ci comprenant une étagère à trois niveaux contenant de nombreuses boissons alcoolisées, ainsi qu'un certain nombre de bouteilles non-étiquetées et de boîtes en plastique portant des symboles numériques et des étiquettes d'avertissement.

Le barman, Dana Parry, vient juste de finir d'essuyer le comptoir du bar. De l'autre côté du bar, assise sur un tabouret, se trouve la barmaid temporaire, Jazz Korbachev, qui utilise son téléphone, inattentive. Jazz est une ingénieure de la Fondation et est en service au pub.

Dana marche jusqu'à la porte (droite de la scène) et échange le panneau "Désolé, nous sommes fermés" avec celui disant "Nous sommes ouverts, Entrez !". Pendant qu'elle retourne au bar, une femme en blouse de laboratoire entre, que Dana reconnaît clairement. La femme est la Dr Evelyn Ledd, une chercheuse dans l'aile temporaire du Site. Elle marche rapidement en direction du bar et s'assoit. Son visage est figé dans un regard vide, et elle a de grandes cernes sous ses yeux.

DANA
Mon Dieu, Evelyn, Je ne t'avais pas vu depuis la semaine dernière, tu n'as vraiment pas bonne mine.

EVELYN

DANA
Evelyn ?

EVELYN


Dana claque des doigts devant Evelyn, qui réagit à peine.

DANA
Evelyn, tu vas bien ?

EVELYN
Bonjour Dana.

DANA
(soupir)
C’était combien de temps cette fois ?

EVELYN
Quatre ans.

DANA
Attend, quoi ?

EVELYN
Mille, cinq-cents, vingt-huit jours.

DANA
Oh… oh mon dieu. Oh mon dieu.

EVELYN
(sanglote dans ses mains)
Je ne peux… Je ne peux plus le faire, Dana. Je ne peux plus le faire, j’ai besoin de… partir… J’ai besoin d’aller autre part, j’ai besoin-

DANA
Tu as pas besoin de démissionner, tu as juste besoin de boire.

EVELYN
Quoi, cette merde jaune ?

DANA
Ça fonctionne. Ça va aider.

EVELYN
C'est même pas nommé correctement.

DANA
Je t’en fais un.


Dana attrape rapidement une bouteille de jus d’ananas et en verse une petite quantité dans un shaker, ajoutant également un peu de rhum blanc et une goutte d’un liquide visqueux provenant d’une boîte en plastique avec une série d'étiquettes d'avertissement collées au hasard sur sa surface. Il verse la boisson du shaker - la boue jaune et mousseuse remplit le verre d’Evelyn à ras bord.

DANA
Evelyn, s’il te plait, bois-le.


Evelyn, tremblante, regarde la boisson. Elle s'assoit, immobile, pendant un bien trop long moment, avant de tendre la main vers le verre. Aussitôt qu'elle entre en contact avec celui-ci, elle l'amène à sa bouche et la boit en une gorgée. Replaçant le verre sur le comptoir, Evelyn se relève doucement puis marche vers une chaise longue à l'arrière du bar (gauche de la scène), où elle s'assoit et s'y endort en quelques secondes.

JAZZ
Nom de Dieu, quatre ans. Ils ont intérêt à la payer pour tout ce temps.

DANA
nettoie l'intérieur du verre d’Evelyn avec un torchon)
C'est inimaginable ce que ça fait à une personne. J'espère que l'AD sera suffisant pour effacer une partie des dégâts.


Pendant que Dana refait une autre boisson jaune, quatre hommes en tenue orange entrent. Ils prennent place à la table la plus éloignée de la porte et commencent à discuter entre eux. Après un petit moment, l'un d'eux s'approche du bar.

D-13745
S’lut Dana.

DANA
B’soir, treize soixante-quatorze cinq.

D-13745
Ohh, allez, tu peux m'appeler par mon vrai nom, juste pour une fois ?

DANA
Tu sais que je ne peux pas.


Dana se retourne, attrape deux bouteilles de liquide bleu sans indication et les verse dans le shaker. Après l'avoir secoué un peu, il verse un liquide inexplicablement rouge vif dans quatre verres puis les donne à D-13745 sur un plateau.

D-13745
Eh bien, peut-être la prochaine fois, hein ?

DANA
Ouais, ouais.


D-13745 ramène le plateau à sa table, chaque homme prend un verre et commence à siroter sa boisson.

JAZZ
Tu lui as tapé dans l'œil.

DANA
Et ?

JAZZ
Tu as un faible pour lui ?

DANA
Inapproprié et non-pertinent.

JAZZ
Ça se voit.

DANA
Arrête.

JAZZ
Allez, avoue-le, tu as un-

DANA
Je n'ai pas de putain de… Je suis marié !

JAZZ
Je sais, je sais, je te taquine juste.

DANA
Alors arrête, tu veux bien. Je n'ai pas besoin d'un Niveau 4 sur mon cul parce qu'ils pensent que j'essaye de draguer les vrais prisonniers qu'on garde ici, ce que, pour clarifier, je ne fais pas.

JAZZ
D'accord, D'accord, j’ai compris. Désolé.

DANA
C'était complètement déplacé…

JAZZ
Je suis désolé, okay ? Sincèrement.


Courte pause.

DANA
C’est… C’est bon, on n'a pas besoin d'en faire tout un plat, c'est bon.

JAZZ

DANA
(soupire)
Comment s'est passé le travail ?

JAZZ
Je suppose que tu ne réfères pas à ce que je fais maintenant ?

DANA
Non, pas ton service au pub. Ton vrai travail.

JAZZ
Pas si mal. Romano et moi travaillons avec des branches étrangères sur certains trucs. Pas grand-chose dont je peux parler, tu sais comment ça se passe.

DANA
Des branches étrangères, hum. Des technologies expérimentales ou quelque chose du genre ?

JAZZ
Juste quelques détails sur le confinement à longue distance et autre chose qui est… un peu casse-tête.

DANA
Je connais cette sensation.

JAZZ
Heh, ouais, mais ce truc n'est pas vraiment quelque chose que je peux éviter en procrastinant… c’est un gros problème. Il y a une poche d’énergie massive dans-

DANA
Huumm, vaut mieux s'arrêter ici, hm ? Je ne veux pas connaître la mauvaise information, bla bla bla et cetera.


Jazz ricane.

JAZZ
Bien.


Dana finit de nettoyer les verres et commence à les ranger sur l'étagère. Jazz continue d'utiliser son téléphone. Un membre du personnel de Classe D quitte le bar tandis que les trois autres restent à leur table, parlant calmement. Soudain, un coup de feu retentit des coulisses.

JAZZ
Oh putain, Dana, mets-nous en verrouillage.

DANA
Merde, merde, merde, merde…


Dana fouille sous le bar, cherchant quelque chose. Après quelques secondes, il se relève en tenant une clé. Il court vers l'entrée du pub et ouvre une petite trappe marquée "verrouillage".

D-13745
Whoa, attends, tu es sûr que c'est une brèche ? C'est juste un coup de feu.


Dana s'arrête et réfléchit pendant une seconde avant de s'éloigner de la trappe.

DANA
Je… suppose que tu as raison. Laissez-moi aller vérifier.


Dana lance la clé à Jazz, qui l'attrape de justesse.

DANA
Si quiconque commence à hurler, verrouille.


Jazz hoche la tête. Dana quitte le pub et marche dans les coulisses.

DANA
(venant des coulisses)
Putain de merde !


Jazz se précipite vers le panneau de verrouillage, mais Dana revient en se précipitant et l'arrête.

DANA
Stop, stop ! Ne verrouille pas, ce n'est pas une brèche.

JAZZ
Qu'est-ce que c'est ?

DANA
Romano… Romano s'est tiré une balle.


Tout le monde est sans voix. Dana s'abaisse doucement jusqu'au sol, le visage choqué.

JAZZ
Je… Quoi ?

DANA
(Retenant ses larmes)
Je suis passé à son bureau et il… y avait un trou… il était au sol… et le pistolet…

D-13745
Hey, euh, on devrait y aller ?

JAZZ
Personne ne bouge, personne ne fait quoi que ce soit.


De nombreux chercheurs et membres du personnel passent devant la porte du pub. On entend l'agitation des coulisses.

DANA
Je… Putain…


Dana se remet sur pied et attrape le shaker qu'il a utilisé pour la boisson jaune. Il prend le verre le plus proche et en verse un fond dedans.

JAZZ
Oh… tu es sûr là, Dana ? Tu n'as jamais vraiment supporté l'AD.

DANA
Je vais gérer.


Dana boit la fine couche de liquide. Il grimace un instant, avant de soupirer de soulagement.

DANA
Ugh, j'avais oublié à quel point c'était répugnant, cette chose.

JAZZ
Ça va mieux sinon ?

DANA
Ouais, bien sûr.


Un petit homme en costume entre dans la pièce. Cet homme est Michael Handler, un comptable de la Fondation.

MICHAEL
Salut à tous, pas besoin d'être inquiet. Rien n'a brisé son confinement, vous pouvez tous continuer à vaquer à vos occupations.

DANA
Whoa, whoa, Michael.


Dana s’approche Michael.

DANA
(chuchote)
Bordel, qu'est-ce qui est arrivé à Romano ?

MICHAEL
(chuchote)
On n'est pas encore sûrs. De ce qui était sur son ordinateur portable, on dirait qu'un projet sur lequel il travaillait a foiré, mais personne n'est sûr de quoi.

DANA
(chuchote)
Mon Dieu, c’est horrible.

MICHAEL
(chuchote)
En effet, je vais passer le message, mais ne t'inquiète pas. Il n'y a pas de quoi s'alarmer.

DANA
(chuchote)
Attends, si ça ne t'ennuie pas, quel projet ?

MICHAEL
(chuchote)
Ah… Je ne sais pas, quelque chose liée à la Corée du Nord. Je te dirais si j'en apprends plus.

DANA
Merci Michael. Bonne chance.


Michael Handler sort du pub. Dana retourne au bar et commence à nettoyer son verre. Pendant que les Classes-D restants quittent le pub, Jazz marche en direction de Dana.

JAZZ
Alors, de quoi il s'agit ?

DANA
Semblerait que Romano a eu un projet qui a échoué.

JAZZ
Je vois… Tu sais… Tu sais quel projet ?

DANA
Handler a dit que ça avait un rapport avec la Corée du Nord, pourquoi ?

JAZZ

DANA
(s’arrête de nettoyer le verre et paraît préoccupé)
Pourquoi, Jazz ?

JAZZ

DANA
Jazz ?

JAZZ
Bordel de merde.


Jazz court hors du pub et vers les coulisses. Dana jure entre ses dents et se lance à sa poursuite.

Fin de la Scène

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License