Journal Personnel de Douglas Winthrop
notation: 0+x

Journal personnel de: Douglas Winthrop, b. 1918

Date: 15/06/1950

Nous sommes presque arrivés à Zargan, dans le Fars. Le périple depuis le golfe Persique a été compliqué par les communistes d'Orient (ou comme ils préfèrent s'appeler, les "nationalistes"), qui considèrent ce territoire comme leur, et pensent lutter pour l'économie d'une nation sous développée par le rejet de la tutelle de gens plus avancés.

En tant que Britannique dans ces étendues sauvages, il est de mon devoir de collecter des preuves possibles de l'existence d'un chaînon manquant entre l'homme moderne et les anthropoïdes primitifs dont les fossiles ont été retrouvés en France. La découverte possible de ce chaînon manquant à Zargan est mon plus grand espoir.

L'événement le plus curieux est toutefois survenu sur la route depuis Shiras. Notre automobile a été violemment attaquée par un home étrange à la peau très pâle. A ses yeux injectés de sang, j'aurais parié sur un fumeur d'opium ou de hashish local, mais l'énergie qu'il mettait dans ses gestes ne collait pas avec cette hypothèse. Nous voyagions à plus de cinquante kilomètres par heure, quand cet homme a surgi de derrière un buisson et a commencé à nous poursuivre. Il a presque rattrapé le véhicule, et nous jetait des pierres. Bien que nous n'ayons subi que des dommages d'ordre cosmétique, l'incident était étrange.

C'est peut être un démon de notre futur. L'étrange sensation de froid qui remonte le long de ma colonne vertébrale alors que nous approchons de notre destination commence à me nouer l'estomac. Quelle est cette peur ? J'ai vécu deux ans en Iran, et côtoyé ces orientaux pendant presque dix ans.

Nous arrivons demain.

Notes: voir SCP-139

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License