Page d'auteur d'Agent Stanislav
notation: +13+x
blank.png





Œuvres de tous les genres :



Œuvre psychologique =
Œuvre normale/sans étiquette =
Œuvre légère =





"MacCowell eut un court rire sans joie. Il se retourna et se dirigea jusqu'à arriver face à Fogel qui était plus grand que lui de quelques centimètres. Il soutint son regard et lui demanda sur le même ton :

— Mais est-ce que lorsque le moment viendra tu renonceras à ce à quoi tu tiens pour cette Humanité ?"







"— Vous n'avez même pas porté une main à un seul flingue pour Beth. Et c'est pas parce que vous essayez de l'enterrer que personne s'en souvient. Ni toi ni aucun autre des couillons ici présents n'a le droit de nous juger. On tue pour l'argent mais vous, vous avez laissé tuer pour votre argent. N'oublie pas de raconter ça aux gosses, barman."







"Non, ce n'est pas du trafic d'humains, puisque ce ne sont plus des humains. Ce sont maintenant des ressources que les États et autres organisations convoitent et si nous ne mettons pas le pied dans cette partie du marché, l'avenir ne serai peut-être pas tant assuré qu'il n'y paraît."







"— La Fondation SCP… c'est le pays de la science : y'a plein de scientifiques et de militaires qui nous protègent de ces vilains monstres qui devraient pas exister ! C'est pour ça que ton papa et ta maman fabriquent des trucs pour essayer de les aider un peu !"







"— Papa a tout inventé, c'est pour faire peur à ses collègues. C'est une blague pour leur faire peur tu vois ? Des fois on fait ça entre nous mon fils, on fait ça pour se faire peur et ça nous fais rire. Ça nous fais rire tu vois ?"







"— Comme vous le savez tous, les Branches Francophone, Germanophone, Hispanophone, Italienne et Tchèque sont les dernières en place en Europe géographique mais plusieurs mises à jour sont à faire. Aussi, cette réunion se fait ici, à Mannaz - Concordia étant tombé - car, premièrement, nous soupçonnons les communications traditionnelles d'être compromises et, deuxièmement, le gouvernement Suisse ne connaît pas l'emplacement exact du Site et a très peu de chance de suspecter une réunion de cette importance sur son territoire à cause de sa politique de rejet de la Fondation."







"— Si je ne mets pas de moi dans ce que je fais, comment est-ce qu'on peut dire que c'est moi qui le fais ? Quand je joue, c'est mon jeu. Quand je parle, ce sont mes mots. Quand je tue, c'est mon meurtre. Peu importe qui je touche ou qui me demande de faire ces choses. Tu en penses quoi ?"







"Aujourd'hui, en me réveillant, j'ai vu une étoile par la [CORROMPU] d'observation. Pas un point lumineux qui constitue une ancre de mon quotidien, une étoile. Chaude, colorée, apaisante… Puis je me suis rappelé ce que mes… anciens amis de la Compagnie m'ont dit. Une étoile, telle que tu la vois, est peut-être déjà morte. Tu ne le sais juste pas encore. Tu reçois sa lumière. Mais elle est si loin, que le temps que sa lumière arrive à tes yeux… elle est déjà morte. [Pause] Je ne connais pas la vitesse d'une onde radio mais… je me sens un peu mort aujourd'hui."




Projets :

La FIM Delta-11 "L'Armée du Salut" : Véritable premier projet que j'ai bâti. Un FIM portant assistance aux installations et au personnel (militaire ou civil) en difficulté (attaqués ou simplement en besoin de renforts). Cela inclut les attaques d'installations, les prises d'otages, les renforcements temporaires de troupes et autres. Beaucoup de contes sont en écriture dessus, j'ai envie de la développer.

Le Site-Mannaz : Créé pour la réécriture de mon second conte (RIP), c'est une installation laissée à l’abandon, un projet utopique de diplomatie et de coopération entre les Organisations de l'Anormal qui n'existe plus que pour le symbole. Imaginez des étages entiers vides, seulement traversés par des gardes théoriquement neutres de toute influence de n'importe quelle organisation, même de la Fondation qui a créé le Site dans un espoir de construire un espace neutre, et qui se font vraiment chier parce qu'ils croisent personne à part le directeur dépressif qui se balade avec une bouteille de rhum arrangé presque vide à la main.

Les bignous :

- Dispositif Phalange : Bouclier portatif déployable installé dans un encombrant compartiment installable à l'avant bras. Nécessite une certaine force physique pour être utilisé convenablement. Efficace seulement contre les tirs balistiques de petits et moyens calibres normaux. Au départ un projet non-concluant, porté par des soldats seulement parce que la hiérarchie le voulait, puis développé en variantes plus concluantes et efficaces que le prototype.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License