Nx-117
notation: +17+x
blank.png

Nexus no : Nx-117

Désignation Civile : Shinshima, Japon

Population : Approximativement 25 000

Type de Zone : Camelot

Protocole d'Interaction avec le Nexus : Il convient d’empêcher toute intrusion civile au sein du Nx-117. La localisation du Nx-117 doit être supprimée des cartes accessibles au grand public ainsi que toutes les mentions de l’île de Shinshima trouvées en ligne par les robots d’indexation de la Fondation. Un périmètre de sécurité de 2 nœuds nautiques a également été établi autour du Nx-117, et les navires civils s’y introduisant doivent faire l’objet d’un contrôle avant d’être redirigés.

Les habitants du Nx-117 défendant une politique isolationniste, les différentes tentatives de communication et de coopération se sont montrées infructueuses, et les différentes interventions du personnel de la Fondation sur le territoire rencontrèrent une opposition féroce. Suite aux différentes opérations d'infiltration ayant porté atteinte aux relations avec le Nx-117 et afin d'éviter tout incident supplémentaire, les nouvelles tentatives de contact auprès des instances dirigeantes de l'île doivent obtenir l'aval d'une commission formée du Dr Hyosuke, des agents Nakazo et Kazumi de la Division Diplomatique ainsi que de la Directrice Sandra Bruun.

Enfin, les membres du personnel assignés à la surveillance du Nx-117 doivent posséder des connaissances thaumaturgiques rudimentaires. Ceux-ci ne doivent être autorisés à agir au sein du Nx-117 qu'en cas de force majeure et toute communication du Nx-117 leur parvenant doit être signalée et transférée aux agents de la Division Diplomatique du Site-Perthrō.

Installation de Confinement : Site-Perthrō

ile.jpg

Image de l'île de Shinshima prise depuis la corvette "Étoile du nord".

Description : Le Nx-117 désigne l’intégralité de l’île de Shinshima située à 37 km au sud-est des côtes de la ville de Kushiro, dans la préfecture d’Hokkaido, au Japon, et couvrant une superficie d’une soixantaine de km². Les différentes mesures effectuées autour de l'île montrent des taux d’Humes bien en deçà de la moyenne et étant sujets à de multiples fluctuations. Cela n’empêche pas le Nx-117 d’abriter différents foyers de population regroupés autour de l’état autoproclamé "Dehon".

Dehon est un état féodal présentant de nombreuses similitudes, dans ses institutions et sa hiérarchie sociale, avec le shogunat Tokugawa. Il est gouverné de concert par le chef du clan Masatoshi ainsi que le Conseil des études thaumaturgiques. Le Nx-117 maintient une politique isolationniste, ne tolérant aucune intrusion étrangère au sein de leur territoire, cela comprenant également les japonais n’étant pas natifs de l’île. Le Nx-117 entretient cependant des relations coopératives avec le GdI-1115 "Anderson Robotics" par l’intermédiaire de la PdI-408 "Matsuda Ima". Une investigation est actuellement en cours afin de déterminer si le Nx-117 entretient également des relations avec d’autres GdI.

blason.png

Représentation du Blason des Masatoshi.

Les premières traces du Clan Masatoshi remontent aux années 1860, durant la guerre du Boshin. Le clan aurait tout d'abord soutenu le shogunat avant de fuir vers le nord suite à la défaite face aux armées impériales, où les membres du Clan auraient participé à la fondation de l’éphémère République d’Ezo, avant d’être contraints à l’exil à la suite de dissentions politiques. Il n’est par la suite plus fait mention du Clan Masatoshi jusqu’en 1916, où celui-ci apparaît dans les registres de l’Institut Japonais Impérial d'Etude des Problèmes Anormaux. Ceux-ci mentionnent déjà l’existence du Nx-117, mais sans pour autant présenter les connaissances thaumaturgiques de l’île comme particulièrement intéressantes. Le lieu tomba dans l’oubli à la suite de la dissolution de l’IJIEPA, jusqu’en 2013, où le nom de Dehon refit surface lors d’une opération de la Fondation visant à intercepter des biens produits par Anderson Robotics1. Les objets et documents récupérés démontrèrent l’étendue des connaissances thaumaturgiques détenues au sein du Nx-117 et l’intérêt qu’aurait la Fondation à s’en emparer.

La population du Nx-117 semble en effet utiliser des systèmes de glyphes et de formules thaumaturgiques dont la compréhension échappe encore aux équipes de recherches. Il est actuellement établi que la population du Nx-117 utilise ses connaissances thaumaturgiques afin de subvenir à ses besoins et lui permettre de rester auto-suffisante. Les différentes sources interrogées confirment l’utilisation de formules thaumaturgiques dans l’expansion de leur territoire, celles-ci leur permettant supposément de stabiliser des terres venant d’un autre pan de la réalité au sein du nôtre. L’étendue actuelle de ce territoire anormal est donc actuellement indéterminée.

Addendum 117-1 - Documents annexes

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License