Nos propres lois
notation: +11+x
blank.png

Dans l’ancien temps, les voyageurs naviguaient sur les terres et les mers en suivant les préceptes des océans et les présages du ciel, grâce auxquels ils calculaient et entrevoyaient leur route.

Puis, nos frères de la Main sont venus. Par milliers ils émergèrent des Voies, amenant avec eux la connaissance de l’impossible. Ses geôliers furent mis à bas et le monde fut enfin affranchi de la prison de la raison. La Libération du Serpent a brisé les lois, mais nous, les voyageurs, sommes restés.

Pourquoi voyageons-nous ? Le mouvement est une délivrance. Le voyage est la liberté. L’aventure est la plus douce des drogues. Les cieux sont vastes, accueillants et mystérieux. Nous voyageons pour voir des merveilles : la Bibliothèque des Vagabonds, le Pavillon du Marchand de Jouets, la Tombe de Chair.

Comment voyageons-nous ? Plus grâce à la science, car la science n’est plus nécessaire. Nous plions des vides dans la réalité et sautons aveuglément sur les bords du néant. Nous chevauchons des astres vivants et nageons dans des courants inexistants. Nous traversons les fumées d'une Fabrique planétaire et voguons sur une mer d’entrailles divines. Nous parcourons la nuit fantastique et goûtons à ses délices mythiques.

Où voyageons-nous ? Partout où nous le désirons.

Autrefois, les voyageurs étaient soumis à des lois pour voyager. Mais c’était jadis, et nous sommes maintenant. Nous sommes au-delà de telles choses. Nous n’avons pas besoin de lois, de réalité, de tyrans qui nous imposent une normalité pour naviguer dans notre monde, maintenant.

Nous frissonnons de joie et nous rions comme des dieux. L’humanité goûte enfin à la liberté. Elle est la seule loi dont nous ayons besoin.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License