MEMORANDUM 321 CONCERNANT LE PROJET 707
notation: +3+x
PROJET # : PROJET 707
NOM DE CODE : "E-NAMMU"
CHEF DE PROJET : "IBN SĪNĀ"
AUTEUR : "JIBRIL ACTUAL"
DESTINATION: AVANT-POSTE DE BUBIYAN
MEMORANDUM 321 — P1/3
14 NOVEMBRE 1990
oria.png


CONFIDENTIEL

DIRECTORAT DU BUREAU DE RÉCLAMATION DES ARTEFACTS ISLAMIQUES
SHEMIRAN, PROVINCE DE TÉHÉRAN
RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE D'IRAN



بسم الله DE : الرحمن الرحيم "JIBRIL ACTUAL"
بسم الله À : الرحمن الرحيم CHEF D'OPÉRATION "IBN SĪNĀ"
بسم الله SUJET : الرحمن الرحيم INTERRUPTION DU PROJET 707
بسم الله الرحمن الرحيم بسم الله الرحمن الرحيم
بسم الله RÉF: الرحمن الرحيم PROJET 707 | TOUS LES MEMORANDA
بسم الله الحمد لله الرحمن الرحيم PROJET 005 | TOUS LES MEMORANDA
بسم الله الحمد لله الرحمن الرحيم PROJET 112 | MEMORANDUM 001
بسم الله الحمد لله الرحمن الرحيم PROJET 232 | MEMORANDUM 001
بسم الله الحمد لله الرحمن الرحيم PROJET 003 | MEMORANDUM 001
بسم الله الرحمن الرحيم بسم الله الرحمن الرحيم
بسم الله ENCL: الرحمن الرحيم (3) DOCUMENTATION D'OBJET SCP DE LA QĀ'IDAH-SCP
بسم الله الحمد لله الرحمن الرحيم (1) CORRESPONDANCE BRAI/QĀ'IDAH-SCP

1. Nous avons reçu votre offre concernant la maintenance de l'avant-poste sur Bubiyan. Contrairement aux rumeurs, notre liaison avec le Conseil des Gardiens n'interfère pas avec les décisions du Comité Central. Le BRAI poursuivra son étude des artefacts de toutes les obédiances, y compris celles relevant des Anciennes Fois. Notre traité avec le Gouvernement Révolutionnaire d'Iran n'a pas et n'aura pas d'impact négatif sur notre volonté d'étudier et de documenter tous les artefacts, sans distinction d'origine.

2. Néanmoins, je me vois dans l'obligation de vous informer que le BRAI ne modifiera pas sa position concernant la fermeture de l'avant-poste sur Bubyian. Comme mentionné précédemment, cela ne doit pas être mis sur le compte de l'orientation du Conseil des Gardiens en faveur de l'orthodoxie. Cette décision vient d'une position pragmatique du BRAI, comme toutes les autres. Soyez assuré que cette décision est délibérée, et renforcera la position du BRAI sur le long terme, comme ce memorandum va le démontrer.


DE LA FERMETURE DE L'AVANT-POSTE DE BUBYIAN :

3. Notre étude de E-NAMMU a été limitée depuis l'initiation du projet 707, et compliquée par nos relations tendues avec les occupants du temple. Plusieurs erreurs lors de notre prise de contrôle initiale du temple ont sapé la confiance que ses habitants pouvaient avoir, et ceux-ci nous en ont tenu grief, refusant de coopérer malgré nos offres d'entente. De fait, pendant des décénies, nous avons maintenu cet avant-poste sans l'exploiter de manière significative. Aujourd'hui encore, notre connaissance du temple est limitée, et superficielle. Étant donné cet état de fait, le Comité Central a posé son veto contre le renouvellement des ressources allouées à l'avant-poste de Bubyian.

4. De plus, l'affiliation du BRAI à la République Islamique d'Iran a fait de l'Organisation une ennemie de la République d'Irak comme des États-Unis d'Amérique. L'occupation irakienne du Koweit a compliqué plusieurs de nos opérations, à la suite de notre solidarité avec le peuple d'Iran au cours de la Guerre imposée. En tant que superviseur de l'avant-poste de Bubyian, vous le savez mieux que moi — que cet avant-poste subit un siège subtil des Irakiens.


oria.png


CONFIDENTIEL








PROJET # : PROJET 707
NOM DE CODE : "E-NAMMU"
CHEF DE PROJET : "IBN SĪNĀ"
AUTEUR : "JIBRIL ACTUAL"
DESTINATION: AVANT-POSTE DE BUBIYAN
MEMORANDUM 321 — P2/3
14 NOVEMBRE 1990
oria.png


CONFIDENTIEL

DIRECTORAT DU BUREAU DE RÉCLAMATION DES ARTEFACTS ISLAMIQUES
SHEMIRAN, PROVINCE DE TÉHÉRAN
RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE D'IRAN



5. Au sujet des USA, il s'agit d'un régime hostile à l'actuelle administration de l'Iran et son gouvernement a été contraint par des machinations de la Maison des Al Sabah à "libérer" le Koweït. Si les USA devaient intervenir au Koweït, l'avant-poste de Bubyian pourrait être pris pour cible par l'un de ces deux régimes, du fait de la présence iranienne supposée. Même en comptant un renfort hypothétique des paramilitaires du BRAI, le risque de dégâts collatéraux est estimé élevé. L'Organisation ne souhaite évidemment pas la destruction de E-NAMMU, surtout si elle devait être provoquée par notre présence au temple.

6. De plus, tout dommage infligé à E-NAMMU pourrait desservir la région au sens large. Si vous considérez le PROJET 707 | MEMORANDUM 032, En Babil des Apkallu a averti que toute excavation pouvait endommager la structure du temple.1 Bien que la recommandation des Apkallu soit de protéger E-NAMMU à tout prix, l'opinion du chef des paramilitaires du BRAI, "MIKHAIL", est que la protection par le BRAI du temple au regard des tactiques de Saddam Hussein n'est pas possible. Si E-NAMMU devait être endommagé, le miasme inconnu à l'intérieur du temple pourrait se répandre sur le monde, et ce serait la faute du BRAI de n'avoir pas pu protéger le peuple du Koweït. Le nom même de l'Organisation serait sali.

7. Bien sûr, l'Organisation est parfaitement consciente que l'abandon de l'avant-poste de Bubyian ne garantit pas nécessairement la préservation de E-NAMMU. Ainsi, le BRAI a pris contact avec la QĀ'IDAH-SCP pour transférer la garde du temple. J'en profite pour souligner immédiatement que cela n'indique ni n'implique EN AUCUN CAS une alliance entre le BRAI et la QĀ'IDAH-SCP, mais un accord mutuel en vue d'un bénéfice partagé. Les raisons de ce choix sont les suivantes :

8. Le modus operandi de la QĀ'IDAH-SCP interdit en général la destruction d'artefact, de fait, elle cherchera probablement à préserver E-NAMMU. Le lobby de la QĀ'IDAH-SCP aux États-Unis assurera le soutien des USA dans la préservation du temple. De plus, le régime de Saddam Hussein semble avoir un accord avec la QĀ'IDAH-SCP qui a permis à cette dernière de maintenir ses bases en territoire irakien (dont le Koweït fait maintenant partie), p.ex. le PROJET 003 ("JANNĀT ADNI"). Indépendamment de l'issue du conflit, la QĀ'IDAH-SCP semble en mesure de garantir l'intégrité du temple sur le long terme.

9. Lors de nos échanges avec la QĀ'IDAH-SCP, nos négociateurs ont fait pression sur son Conseil O5, qui a pris la sage décision de rendre plusieurs artefacts au BRAI. Ces artefacts sont d'une grande valeur pour le BRAI, c'est pourquoi nous voulions absolument réaliser cet échange. Le détail des trois artefacts et spécimens suit :

  • PROJET 005 ("KHĀTAM SULAYMĀN") : Heureusement, il semble que la QĀ'IDAH-SCP ignore le véritable potentiel de KHĀTAM SULAYMĀN, et qu'elle ne l'ait pas jugé irremplaçable. Une fois récupéré et authentifié, il devra être détruit, en accord avec le Pacte BRAI/Afsenah. Le lien avec des djinns est une notion dépassée dans le cadre des relations humains-djinns modernes, et la destruction de KHĀTAM SULAYMĀN prouvera la sincérité du BRAI.
  • PROJET 112 ("IDOLE CHASTE") : D'après l'hypothèse de l'idole mohammadienne, l'idole chaste nous apportera beaucoup dans la recherche de la vraie histoire de la Péninsule Arabique. Bien que la maintenance de l'IDOLE CHASTE requière l'intervention de castrats, nous pouvons nous tourner vers les Galli pour en recruter.

oria.png


CONFIDENTIEL








PROJET # : PROJET 707
NOM DE CODE : "E-NAMMU"
CHEF DE PROJET : "IBN SĪNĀ"
AUTEUR : "JIBRIL ACTUAL"
DESTINATION: AVANT-POSTE DE BUBIYAN
MEMORANDUM 321 — P3/3
14 NOVEMBRE 1990
oria.png


CONFIDENTIEL

DIRECTORAT DU BUREAU DE RÉCLAMATION DES ARTEFACTS ISLAMIQUES
SHEMIRAN, PROVINCE DE TÉHÉRAN
RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE D'IRAN



  • PROJET 232 ("EREŠ.KI.GAL") : Sa réclamation calmera sûrement les Apkallu, qui sont plutôt énervés après que nous les avons offensés à plusieurs reprises. Bien que les documents de la QĀ'IDAH-SCP suggèrent des difficultés dans la gestion d'EREŠ.KI.GAL, le savoir des Apkallu, ainsi que leur connaissance de rites appropriés nous permettra de le conserver pour l'étudier.

10. Si le pire venait à se produire, et qu'une brèche survienne dans E-NAMMU sous la garde de la QĀ'IDAH-SCP (quelle qu'en soit la cause), la QĀ'IDAH-SCP en portera la responsabilité, et sera discréditée dans le Dar al-Islam. Les régimes favorables à la QĀ'IDAH-SCP seront plus enclins à s'allier avec l'Organisation, qui paraîtra alors comme une alternative plus sûre. Cela étant, il ne s'agit que du pire des scénarios. Quelles que puissent être les conséquences de la délégation de E-NAMMU à une dhimmité, une application pertinente des préceptes païens par l'Organisation a clairement permis de maintenir le miasme dans un état végétatif (ce qui sera notre position officielle sur le sujet). Si celui-ci devait être activé par la QĀ'IDAH-SCP, cela sera sûrement attribué à leur méthode douteuse consistant à rejeter les préceptes païens (et ce serait un bon contre-exemple pour réfuter les affirmations selon lesquelles les préceptes païens seraient haram pour le BRAI).


DE L'ÉCHANGE D'ARTEFACTS :

11. Afin de faciliter l'échange d'artefacts sans nuire à l'image du BRAI ou à l'objectif qu'il poursuit, l'avant-poste de Bubiyan sera "capturé" par une force d'intervention de la QĀ'IDAH-SCP. Officiellement, il s'agira d'agents de la QĀ'IDAH-SCP chargés de prendre E-NAMMU à la faveur du chaos de la guerre. La date de l'échange reste à confirmer, mais les deux organisations se sont accordées pour la positionner durant l'intervention américaine à venir.

12. Avant l'échéance de l'échange, la majorité des agents de l'avant-poste de Bubiyan sera réaffectée sur d'autres positions au sein de la sphère d'influence du BRAI. Une équipe minimale poursuivra les opérations de routines à l'avant-poste jusqu'à la date de l'échange. Au cours de la "capture", vous serez autorisé à riposter valeureusement. Toutefois, vous devrez vous rendre à la QĀ'IDAH-SCP de manière à limiter les pertes (des deux côtés). Comme convenu lors de notre correspondance avec la QĀ'IDAH-SCP, l'équipe minimale sera temporairement retenue, jusqu'à un échange de prisonniers qui aura lieu une semaine après l'échange d'artefacts.

13. Concernant les trois artefacts actuellement détenus par la QĀ'IDAH-SCP, les entrepôts sécurisés dans lesquels ils se trouvent pourront être capturés par nos agents sans perte significative. Un certain nombre de prisonniers pourra être fait parmi les agents de la QĀ'IDAH-SCP au cours de ces opérations, qui seront restitués lors de l'échange sus-mentionné.

14. Malgré les apparences d'"effort conjoint", l'inimité de l'Organisation à l'égard de la QĀ'IDAH-SCP n'a pas changé. Cette décision est prise dans une optique de profit mutuel, celui du BRAI étant en réalité supérieur. Nous espérons que vous accepterez de céder l'avant-poste de Bubiyan à la QĀ'IDAH-SCP. Si vous ne souhaitez pas être associé à cette tâche avilissante, l'Organisation vous permet d'être transféré avant que l'échange ait lieu, et enverra un autre agent à la position d'IBN SĪNĀ.

15. Ce mémo a été rédigé en transmis le 14 novembre 1990.

— "JIBRIL ACTUAL"


oria.png


CONFIDENTIEL



Source : MEMORANDUM 321 REGARDING PROJECT 707 | Auteur original : MrWrongMrWrong

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License