Proposition du Dr. Mackenzie
notation: +2+x

Objet # : SCP-001

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Tous les éléments de SCP-001 doivent être contenus dans des casiers séparés dans un environnement contrôlé dans le Site-Zéro. La localisation du Site-Zéro est classifiée Niveau 5, et est uniquement connue des membres du Conseil O5.

L'accès à SCP-001, à ses retranscriptions et aux données à son sujet est restreint au personnel de Niveau O5 excepté durant le Protocole Zéro. Le Protocole Zéro ne peut être décrété que par un vote direct et unanime de l'entièreté du Conseil O5 et les procédures du Protocole Zéro doivent être données uniquement aux membres du personnel autorisés par le Conseil O5.

Description : SCP-001 est un ensemble de deux (2) objets et trente-trois (33) documents appartenant à [DONNÉES SUPPRIMÉES], alias l'Administrateur.

SCP-001-01 et SCP-001-02 sont, respectivement, [DONNÉES SUPPRIMÉES].

SCP-001-03 à SCP-001-35 sont un mélange de documents écrits à la main et imprimés. Ils sont normaux sous tous les aspects excepté qu'ils ne montrent pas de signes de vieillissement ou de dégradation de quelque type que ce soit et la datation de ceux-ci sur lequel ceux-ci sont rédigés a donné des résultats incohérents. Le contenu de ces documents, comme détaillé ci-dessous, consiste en [DONNÉES SUPPRIMÉES].

[DONNÉES SUPPRIMÉES]

[DONNÉES SUPPRIMÉES]

[DONNÉES SUPPRIMÉES] étant donné que ces objets ont formé l'impulsion pour la création de la Fondation SCP, et de toutes ses activités et processus constitutifs. En tant que tel, l'information ne doit être disséminée que par ordre direct du Conseil O5 à chaque Protocole Zéro.


DONNÉES CLASSIFIÉES NIVEAU 5 PAR ORDRE DU CONSEIL O5 – ACCÈS VISUEL UNIQUEMENT
Un accès non autorisé à ces documents est punissable d'extermination immédiate.

Addendum 001-01 : Analyse de SCP-001-01 et SCP-001-02

SCP-001-01 est un écran lisse composé d'une substance métallique grise, faisant approximativement vingt-deux (22) centimètres de large, trente (30) centimètres de hauteur et un centimètre et demi (1,5) d'épaisseur. Il est anormalement lourd, pesant approximativement huit (8) kilos et deux cents (200) grammes. Il est équipé d'un petit affichage numérique, et possède une seule ouverture qui semble être une sorte de système d'activation par clé. Les tentatives faites pour désassembler l'écran ou analyser sa technologie se sont avérées jusque là inefficaces, comme il n'y a aucune jointure ni fixation visible sur l'appareil. Les essais pour scanner l'intérieur de SCP-001-01 en utilisant les rayons X ou la résonance magnétique ont été complètement inefficaces, suggérant que l'appareil est trop dense pour l'imager proprement ou pour avoir une topographie de celui-ci.

SCP-001-01 ne semble pouvoir montrer que deux indicateurs. Le premier apparaît comme étant un statut ou une barre de progression avec un nombre l'accompagnant, actuellement à 23 %. L'autre indicateur est un compteur digital seul affichant ██,███.

SCP-001-02 est une petite clé composée de la même substance métallique non-identifiée que la partie principale de SCP-001-01. Il est assumé par les chercheurs travaillant sur cette partie que c'est la clé pouvant activer SCP-001-01.

Addendum 001-02 : Transcription des documents de SCP-001

SCP-001-03 est un journal personnel appartenant à l'Administrateur. SCP-001-04 à SCP-001-35 ont été insérés entre des pages au hasard de SCP-001-03 au moment de sa découverte.

Extrait de SCP-001-03, page 1 :

J'ai toujours détesté l'idée d'écrire dans un journal. La documentation est une chose, mais je n'ai jamais vu le but de mettre sur papier mes opinions. Le scientifique en moi me dit qu'un jour, quelqu'un voudra peut-être savoir comment tout a commencé.

Extrait de SCP-001-03 page 3 :

Ils disent que la première fois est toujours la plus difficile. J'ai fait en sorte de sécuriser le budget et le personnel du gouvernement fédéral, et j'ai établi une organisation qui pourrait me permettre de continuer mes recherches. Le Président [CENSURÉ] insiste pour que je cache l'Appareil en lieu sûr, mais j'ai été clair là-dessus, je ne peux laisser l'objet être hors de ma possession.

Extrait de SCP-001-03, page 7 :

Le progrès fut malheureusement lent, ces dernières décennies. Je suis catégorique, nous ne pouvons pas reproduire cette technologie avant d'avoir trouvé une solution, vu que je suis sûr qu'à moins de faire d'une pierre deux coups, nous allons juste accélérer le processus.

Extrait de SCP-001-03, page 9 :

Je devais les tuer. Ils étaient en train de reproduire cette technologie depuis le début, et ils me le cachaient. Je vais être en mouvement pendant les prochaines 24 heures. Cet endroit est condamné à ce stade.

Extrait de SCP-001-03, page 15 :

Encore. Je ne vais pas faire la même erreur qu'auparavant. La simple pensée de mentir aux personnes dont j'ai besoin pour atteindre mon but est amère, mais je ne peux plus me permettre de les laisser connaître la vérité.

SCP-001-05 est une page imprimée depuis ce qui apparaît être une imprimante à jet d'encre, trouvé inséré entre les pages 15 et 16 de SCP-001-03. Cette page a été préservée par la même méthode non-identifiée que le reste des documents de SCP-001.

Mémo du Bureau de l'Administrateur

Le genre humain en son état actuel existe depuis un quart de million d'années, et pourtant seuls les derniers 4000 ans ont la moindre signification.

Alors qu'avons nous fait durant près de 250 000 ans ? Nous nous sommes serrés dans des cavernes et autour de maigres feux, craintifs envers des choses que nous ne comprenions point. Il ne s'agissait pas seulement d'expliquer le lever du soleil, mais aussi le mystère d'oiseaux énormes à tête humaine ou celui de rochers prenant vie. Alors nous les appelions "Dieux" et "Démons", et nous les suppliions de nous épargner, nous priions pour notre salut.

Avec le temps, leur nombre diminua tandis que le nôtre s'élevait. Le monde commença à avoir d'avantage de sens alors que s'y trouvaient moins de choses à craindre. Et pourtant, l'inexpliqué ne peut jamais totalement disparaître, comme si l'Univers demandait l’absurde et l'impossible.

Le genre humain ne doit pas retourner se cacher dans la peur. Personne d'autre ne nous protégera, nous devons nous tenir debout par nous même.

Tandis que le reste de l'humanité s'établit dans la lumière, nous devons nous dresser dans l'obscurité pour mieux la combattre, la contenir, et la dissimuler aux yeux du public, afin que d'autres puissent vivre dans un monde sensé et normal.

Extrait de SCP-001-03, page 22 :

Leurs visages me hantent dans mes rêves. Des centaines, des milliers d'entre eux. Certains vont aveuglément vers leur mort. Pour moi.

Extrait de SCP-001-03, page 28 :

J'ai fais une erreur. J'ai dit à quelqu'un la vérité, la nuit précédant mon départ. Je dois utiliser le dernier matériel médical en ma possession. D'une certaine façon, j'aurais aimé qu'il vise la tête.

Extrait de SCP-001-03, page 41 :

Celui-ci a résolu une équation qui pourrait définir une base pour le reste de la solution. Je les ai tués de mes propres mains. Ont-ils pensé à un moment que c'était un acte de compassion ?

Extrait de SCP-001-03, page 64 :

Je me suis soudainement souvenu de ce qu'ils m'ont dit avant que je parte. Ils ont dit que je ne verrais probablement rien, que je m'endormirais tout simplement et que je me réveillerais encore. Ils mentaient. Je peux les voir consumés par la folie, tandis que les murs de la réalité se craquellent et volent en éclats, seulement pour être remplacés comme si rien ne s'était passé. Je peux tout voir.

Extrait final de SCP-001-03, page 68 :

C'est finalement terminé. Les équations sont complètes, les calculs sont solides, mais c'est trop tard, une fois de plus. Cette équipe n'aura pas le temps de construire la Solution, et je vais devoir encore abandonner la Fondation. Mais je le fais en sachant que plus personne n'aura à subir le même destin.

SCP-001-34 est une page manuscrite usée découverte entre la couverture et la première page de SCP-001-03.

À ceux que cela pourrait concerner :

Primo, j'aimerais dire que je suis désolé pour tout. Je vous ai sans doute condamné vous et tous ceux que vous avez jamais connus à la mort et la destruction par ma simple présence dans votre monde.

Si vous êtes en possession de ce document, et en train de le lire, alors je suis probablement mort. Si c'est le cas, et que je ne me suis pas ennuyé à détruire la preuve, et cela veut aussi dire que j'ai probablement échoué dans ma mission. Cela veut dire que mes responsabilités vous ont été transmises et que votre destin et celui de votre monde sont entre tes mains.

Je ne suis pas né dans votre monde. Je suis un voyageur d'un plan différent de l'existence, une réalité alternée séparée de votre univers. L'année d'où je suis originaire n'a pas grande importance ; si j'ai appris quelque chose de mes voyages, c'est que le temps qui passe d'univers à univers est dénué de sens. Ce qui est important est que dans mon plan d'origine, l'humanité y est très largement avancé. Nous avons exploité l'énergie des étoiles, nous avons moulé les planètes et les lunes pour parfaire à nos besoins et nous avons appris à manipuler la réalité elle–même. Nous avions conquis la mort à travers les avancées médicales et technologiques, et nous pensions que nous étions les maîtres de nos propres destinées.

Nous avons réalisé trop tard que tout ceci avait un prix, et que notre avidité et notre orgueil démesuré ne résulteraient pas seulement en la perte de tout ce qui nous était cher, mais condamnaient de nombreux autres avec nous. Notre intervention dans la structure de l'existence a ouvert des fissures et des déformations dans le tissu de la réalité, une Corruption du multivers que nous avons échoué à remarquer plus tôt, parce que nous n'avons pas vu les pièces de notre réalité s'écouler dans les autres. Au fil du temps, les réactions ont commencé à se manifester, mais il était déjà trop tard pour les arrêter.

Avant que la Corruption ne nous consume tous, nous en sommes arrivés à notre dernier moyen de secours. Nous allions rassembler ce qui nous pouvions de connaissance pour pouvoir sauver et sacrifier notre monde pour envoyer un individu dans le monde suivant. Ça ne pouvait pas réparer les dommages qui avaient déjà été faits, mais ça pouvait nous donner le temps de recommencer, pour nous permettre d'arrêter la Corruption de la réalité. Cet individu c'est moi.

Si vous ne les avez pas encore trouvés, alors la preuve pour supporter ma déclaration va commencer à s'écouler dans votre monde très bientôt. Comme une pluie de verre, les restes brisés des autres univers vont commencer à chuter et à glisser dans le votre. Des choses qui défient votre compréhension, des boucles fixées et des structures sans aucun sens ou aucune cohérence, qui ne peuvent être détruites par aucun de vos moyens. Des choses qui vous rendent fous et remettent en question tout ce que vous pensiez savoir.

Ce que j'ai avec moi est l'héritage final d'innombrables mondes. Les équations et la technologie décrites dans ces pages transporte avec elles l'espoir de stopper la Corruption, un espoir qui a demandé un grand prix à payer. Ce sont les dernières volontés et les testaments d'une série d'univers qui se sont sacrifiés et qui ont été sacrifiés pour que ceux qui restent puissent survivre à leur destin. Au moment où j'écris, les équations et la technologie sont presque complètes, mais le temps joue encore contre moi. Si je ne suis pas capable de voir cette mission toucher à sa fin, c'est à vous de finir ce que j'ai commencé.

Bonne chance,
[DONNÉES SUPPRIMÉES]
L'Administrateur

SCP-001-35 est une seule page manuscrite trouvée entre la dernière page et la quatrième de couverture de SCP-001-03. L'écriture sur SCP-001-35 est en contradiction avec les autres documents écrits dans SCP-001.

[DONNÉES SUPPRIMÉES],

Ça y'est, la dernière preuve que notre civilisation a jamais existé. Personne n'est entièrement sûr de ce qui va arriver quand tu activeras le système de sécurité. Certains disent que quand tu l'utiliseras, le contrecoup anéantira définitivement ce qui reste de notre existence. D'autres disent qu'utiliser ce pouvoir va accélérer la vitesse de la Corruption par cent. Quoiqu'il en soit, ça sera rapide. Quand tu te réveilleras à ta destination, il ne restera plus rien de chez toi.

Tu sais déjà que ça ne peut emmener qu'un seul passager, et la seconde équipe devrait avoir ton équipement prêt quand tu sera prêt à partir. J'espère qu'avec le temps que nous te ferons gagner, tu pourra trouver un moyen d'arrêter ce désastre. Si non, l'appareil devrait continuer à afficher le niveau relatif de corruption de la réalité locale ainsi que le nombre où il a été activé. Un peu sadique de notre part, peut-être ?

Au moment où tu liras ceci, je serai déjà mort. Je suis désolé, mais tu as toujours été le plus fort. Je n'ai pas la force de me tenir devant la mort avec la tête haute. Pas sans toi.

Je t'aime.

Addendum 001-03 : SCP-001-36

Les sources trouvées à l'intérieur des documents compris avec SCP-001 suggèrent l'existence de SCP-001-36, un appareil électronique ou un gros document contenant une technologie compréhensible et des données mathématiques en rapport avec SCP-001. La localisation actuelle de SCP-001-36 est inconnue.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License