Longue Vie au Roi
notation: +2+x

Mon nom est Dr King, et savez-vous ce que je déteste le plus par-dessus tout ce que l'humanité n'a jamais inventé ? Les pépins de pomme. Elles ont toujours été le fléau de ma misérable existence. Bon dieu, pépins de pomme de merde. Jamais des pommes entières, ou même des pommes en tranche. Juste les pépins, qui vont partout où je vais et gâchent tous mes projets. J'ai finalement la chance d'expérimenter sur un gros SCP ? Des pépins de pomme. Je travaille dans mon bureau ? Des pépins dans les tiroirs. Des pépins de pomme, peu importe où je vais.

Mais je vais faire changer tout ça. Je me suis enfermé seul dans mon bureau, depuis ces six dernières semaines. Les pépins de pomme sont en train de le remplir lentement, il y en a jusqu'à mon cou, maintenant. Cette nuit est la nuit où je vais laisser ces pépins démoniaques gagner. Ces capsules de haine engendrées par l'enfer m'ont finalement brisé, parce que je ne peux pas faire face à une fichue pépin de pomme de plus.
J'espère qu'ils n'ont pas de pommes en enfer.


Le Dr King grogna, comme il l'aurait fait en se réveillant, et se frotta les yeux. Était-il mort ? Était-ce… l'après ? Ça donnait pas beaucoup l'impression d'être l'après. En fait, il avait la sensation que son visage était en train de reposer contre une surface à la texture familière.

Des pépins de pomme.

Les jambes du Dr King se ruèrent sur le sol en même temps qu'il quitta d'un bond sa position allongée, envoyant les pépins de pomme se disperser partout sur le sol miteux.

Une vague de désespoir et d'angoisse absolue s'écrasa sur lui, l'envoyant s'écrouler en arrière dans la terre engrainée. "Non ! Putain ! Ce n'était pas supposé se- pourquoi tu veux pas me laisser bordel ?"

Préoccupé qu'il était avec sa lamentation et son désespoir, le Dr King ne parvint pas à faire attention à la forme céleste l'approchant depuis le haut. C'était une pomme, une entière, avec des feuilles aussi vertes que la mer et un scintillement que rien ne surpassait. Il y avait un autocollant fixé sur son côté, avec un "P" doré et brillant qui miroitait tout le long du paysage.

"Debout, King."

Le Dr King fit volte-face, et sa mâchoire serait tombée si elle n'était pas déjà grande ouverte, en se balançant comme une piñata au vent. "Toi… mais…"

"MON FILS… TON TEMPS EST VENU," gronda la pomme géante qui volait.

Le Dr King cligna des yeux. "Mon temps ? De quoi… est-ce que tu parles ?"

Une étincelle de lumière se libéra de la pomme et se propagea partout dans la contrée, explosant tout ce qui avait auparavant adhéré à une autre couleur sur le spectre pour devenir d'un rouge brillant et vibrant.

"IL N'Y A PAS DE TEMPS A PERDRE. TU ES NÉ POUR CRÉER DES POMMES. MAINTENANT, TON TEMPS EST VENU. LE MONDE EST EN CRISE, ET LA SEULE SOLUTION SONT LES POMMES."

"… Quoi."

Soudainement, l'esprit de King fut assailli d'images. Il entrait sur le Site-19, chevauchant un char-pomme, et toute l'équipe senior était des pommes. Ils lui firent la révérence et préparèrent le trône-pomme pour qu'il s'y assît. Tout se passa comme prévu, le site était en pommes. Tous les murs étaient composés de tranches et la tête de chaque chercheur était remplacée par une belle pomme replète. Il n'y avait plus de danger : tous les skips étaient des pommes.

Le monde entier était une pomme.

"ALORS, TU VOIS, C'EST- OÙ EST-CE QUE TU VAS."

King était déjà parti. "NON ! Je ne vais pas devenir le roi des PUTAINS DE POMMES."

"MAIS C'EST TON DEST-"

King se retourna vers la pomme flottante qui prétendait être son père. Son visage était aussi rouge que le monde qui l'entourait. "J'EMMERDE LE DESTIN."

Et là, le Dr King eut un pépin.


Il tient le coup, doc?

Et bien, nous avons récupéré 765 pépins de pomme dans sa trachée, en plus des quelques milliers que nous avons trouvé dans le reste de ses orifices.

Sont-ils encore en train de nettoyer son bureau ?

Ouais, on va devoir en extraire les pépins tout le mois. Pauvre gars.

Mec, il avait l'air si énervé quand ils l'ont amené ici… mais maintenant, mince, je l'ai pas vu avec un air aussi heureux depuis un moment.

Tu dois te demander à quoi il pense, pas vrai ?

Peu importe, au moins ça le rend content…

« | CENTRE | »

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License