Les fabuleuses aventures de Doc Kody (II)
notation: +5+x

Partie II

"Bon, on en était où ?"
"…"
"Eh, je te parle."
"La ferme. Je réfléchis."
"T'auras tout le temps de réfléchir une fois réveillé."
"Putain mais pourquoi je me suis embarqué dans tout ça ?"
"Parce que tu voulais retrouver ta mémoire ?"
"C'est aussi la tienne."
"Certes."
"De toute manière je parlais pas de ça, je pensais à la Fondation."
"Hmm, voyons… T'était passionné de paranormal, tu voulais même construire un téléphone micro-onde pour envoyer des SMS dans le passé, comme celui que t'avais vu dans cet anime japonais à la con."
"C'est vrai ? Putain je m'en rappelle pas."
"Ah ? Bon ben voila, on commence à faire des progrès."
"Pas faux… Et après ?"
"Et après t'es rentré dans un p'tit labo underground. T'as faillis fumer l'intégralité du bâtiment en renversant de l'hydrogénocarbonate liquide sur le sujet végétal G3b-Prototype. Et la Fondation t'as récup' après que tu te sois expliqué devant les flics."
"Putaaain… Ouais ça commence à me revenir."
"Tu vois que cette thérapie elle t'aide."
"Encore heureux, vu ce que j'ai raqué. Dis, tu te rappellerais pas d'autres trucs ?"
"Eh non. Ce sera tout pour aujour-"
"ALLER BON DIEU! Maintenant que ça donne des résultats."
"Malheureusement on peut pas déterrer plus. Pour deux raisons. La première, c'est que c'est un procédé assez aléatoire et on obtient des résultats que dans certains stades du sommeil."
"Et la deuxième ?"
"On t'appelle."


"Hey, Steakay !"

Oh mon dieu. Pas lui.

"Docteur Holt ! Quel plaisir de vous voir !" lança Kody, un sourire plus que faux sur le visage.

Il ne se souvenait même pas quand il s'était endormit. La dernière chose dont il se rappelait était…

D'avoir donné rendez-vous à ce crétin.

Le Docteur Holt appuyait son épaule contre le cadre de la porte du bureau de Steakay. Des nombreux freaks présents parmi les binoclards de la Fondation, Holt était surement le plus intelligent, et le plus "normal" d'entre eux, mais aussi le plus gonflant. En fait, il était aussi intelligent que têtu, et ce dernier trait de caractère lui a valu de retourner à l'âge de la Seconde. Cela l'a rendu débordant d'énergie. Pour ne pas dire hyperactif par moment.

"Qu'est-ce qui vous amène, Docteur holt ? Vous êtes venu piquer du café ?"

Le Docteur Holt, qui n'essayait même pas de cacher sa timbale, éclata de rire.

"Roh allons, Steakay ! Appelez-moi Holt ! Et puis," Il marqua une pause. "Ce n'est pas comme si vous manquiez de café."

Et il rigola de plus belle pendant que Kody en était encore à essayer de reconnecter ses neurones après son réveil précipité. ils ne se connaissaient que depuis quelques jours et ce petit con commençait déjà à dépasser les limites de la familiarité. A tous les coups, l'histoire de "la machine à café gratuite et infinie du bureau de Docteur Steakay" allait se rependre comme le VIH dans un bordel thaïlandais (si ce n'était pas déjà fait).

"C'est pas faux, et tant que vous ne rameutez pas tout le corps scientifique du Site-Aleph-"

Sa phrase mourut dans sa bouche quand il entre-aperçut un individu derrière Holt. Ce dernier arborait toujours le même sourire goguenard qui donnait des envies de meurtre au Doc.

"J'ai pensé intéressant de vous présenter un de mes proches col-"

"Nous nous sommes déjà rencontrés."

Les mots quittèrent la bouche de l'invité de manière aussi lente et maladive que les réveils de Kody sont d'habitude.

"En effet, Docteur Frog."

Impossible de savoir si c'était son vrai nom ou juste un surnom idiot qu'on lui avait donné à cause de son teint aussi blafard que la peau d'un batracien. il était l'un des voisins de bureau de Steakay, ce dernier considérait d'ailleurs l'individu comme une connaissance penchant plus vers la catégorie "ami" que vers la catégorie "crétin pompeux" (dont Holt se rapprochait indubitablement).

Depuis leur première rencontre, Kody avait décelé quelque chose d'intéressant chez ce marginal, qui le rendait différent du reste des binoclards, et, assurément, une anomalie plus "normale" que celle que Holt avait écopé pour avoir joué au con avec un objet anormal.
En réalité, le Doc trouvait Frog plus attractif qu'un Holt, car il semblait autant dans son élément qu'un pigeon dans un aquarium. Son teint blanc laiteux, sa coupe de cheveux beaucoup trop propre sur elle alors que des débuts de de gras commençaient à apparaître, des tatouages qui dépassaient des manches de sa chemise froissée et des traces de piercing et de boucles d'oreille ne trahissaient que trop bien l'ancienne vie du scientifique. Presque étrange qu'il se soit retrouvé au département de psycho.

"Vous êtes aussi là pour le café ?"

"Ça dépend. Votre machine fait aussi Cappuccino ?"

Un rire franc partit de la gorge de Steakay, qui sortit aussitôt une bouilloire, une timbale et un paquet de thé.

"J'en doute fort, elle n'a jamais fait que le café noir. un comble pour quelqu'un qui n'aime pas le café."

"Vous vous rattrapez donc sur autre chose pour vous redonner la frite ?"

"On peut dire ça…"

Le Docteur Steakay se leva, attrapa une bouteille d'eau de sous son bureau et remplit la bouilloire. Pendant ce temps, Holt ne s'était pas fait prier pour se "servir" son café. Ce dernier, tout en soufflant sur la tasse, lança:

"Mmh bon. Steakay. J'imagine que vous avez lu les rapports concernant les principales têtes du corps scientifique du Site-Aleph, pas vrai ?"

"En effet."

"Vous savez que nous avons été prévenus de votre arrivée, mais qu'aucune information n'a filtré quant à vos antécédents ?"

Steakay brancha la bouilloire.

"Ah, je ne savais pas."

"je me demandais comment cela pouvait être possible. Enfin je veux dire, pour bien travailler ensemble, il faudrait savoir un peu comment vous fonctionnez."

Steakay appuya sur le bouton ON de la bouilloire.

"Je trouve ça logique."

"je le trouve aussi. c'est pour ça que je me demandais: vous étiez où avant d'arriver au Site-Aleph ?"

Steakay versa l'eau chaude dans sa tellière.

"Je doute que cela soit très intéressant."

"Oh allons, je suis sûr que vous avez de nombreuses anecdotes à nous faire parvenir ! Après tout, l'une des seules choses qu'on a bien voulu nous dire, c'était votre talent pour la prise de décision !"

Steakay versa le thé dans sa tasse.

Ses mains commençaient à trembler.

"Holt."

Frog prit la parole pour la deuxième fois depuis le début de la conversation.

"Qu'est-ce qu'il y a ?"

"Vous avez vu l'heure qu'il est ? Le superviseur va nous coller au KD si on revient à la bourre. Et vous avez dis qu'on devait juste faire un "saut" pour saluer notre nouveau collègue, pas mettre le bordel dans son bureau et lui faire passer un interrogatoire."

Holt parut outré. Il fit la moue vers son collègue, avant de se retourner en souriant vers Steakay.

"Comment ? mais je ne trouve pas que cela ressemble à un interrogatoire. Ça ressemblait à un interrogatoire ?"

Le Doc secoua nerveusement la tête et forma difficilement un substitut de sourire.

"Non, non. Bien sûr que non. Qu'est-ce que j'aurais à cacher de toute manière ?

Holt émit un petit rire. Il pris alors une gorgée de café, qui ne devait pas être à son gout vu la grimace qui fendit son visage.

"Mmf. Pas trop mon truc le café en fait. J'espérais que ce soit quelque chose de plus… léger?

il commença à rire, puis se rendit enfin compte que ses blagues ne prenaient pas. Il se tourna vers Frog.

"Tu as quand même raison. Si on va pas au boulot maintenant, le superviseur va nous assigner à une tâche surement très loin de nos standards habituels. Sur ce, Steakay !"

Il fit signe de la main , puis tourna les talons. Suivit de près par son collègue, il sortit du bureau.

Enfin seul.Steakay se sentit à la limite de la crise de nerf.

Petit con.

Il lui fallait se calmer. Et pour ça, il connaissait un bon moyen.

"Une petite partie me ferait pas de mal, tiens."

Une fois sur son ordinateur, Kody fit quelque chose de tout à fait anodin. Qui lui paraissait tout à fait anodin à ce moment-là, mais qu'il regretta horriblement pour la semaine avenir.

Il consulta sa messagerie.

Et la messagerie interne de la Fondation.

De : Professeur J. Landerson [moc.cerhpelassf|3ednalj#moc.cerhpelassf|3ednalj]
Objet : Premier assignement.

MMMMMEEEEEEERDE

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License