Le rêve
notation: +11+x

Les voix sont secrètes, parlent bas, résonnent dans vos oreilles comme le glas du destin. Devant vous brille le fil de votre rêve, luisant et suintant de lumière. Votre regard le suit. Il s'enfonce dans les fractures meurtrissant le monde onirique, en cinq points bien précis. Tous les chemins mènent au même endroit, ne craignez-donc pas de vous perdre.

Tout ce qui doit vous inquiéter en revanche, c'est l'effet que vos actions auront sur les rêves que vous traverserez… et leur propriétaire.


Δ La voie de la volonté brute, celle qui, aveugle, crée son propre destin. Le chemin est court, et vous mènera à la Brisure Divine en deux temps seulement.

  • Ombre : Créature sans grâce et sans lumière, je taille de mes griffes la terre-mère elle-même. Qui suis-je ? Qui es-tu ?


Θ La voie de l'humilité, celle qui permet de relativiser sa propre puissance, et de voir les choses d'un œil plus clair. Le chemin est court, et vous mènera à la Brisure Divine en deux temps seulement.

  • Ombre : Je vis pour servir et meurs en silence, disparaissant pour laisser place à la masse grouillante de mes millions de sœurs. Qui suis-je ? Qui es-tu ?


Φ La voie de l'esquive, qui permet de survoler les obstacles avec la grâce, ou la gaucherie, de l'oiseau venant d'échapper aux griffes du prédateur. Le chemin est de longueur raisonnable, et vous mènera à la Brisure Divine en trois temps.

  • Ombre : Je fonds sur ma proie comme le tonnerre du ciel, je règne dans les cieux de la même tyrannie que le fait le lion sur terre. Qui suis-je ? Qui es-tu ?


Ψ La voie du maître, qui rugit et hurle sa puissance, rivalisant avec les éléments eux-même. Le chemin est long, et vous mènera à la Brisure Divine en quatre temps.

  • Ombre : Je suis à mes frères éloignés ce que le loup a d'étrange pour le chien solitaire ; je marche et me présente en bonne compagnie, altier. Qui suis-je ? Qui es-tu ?


Ω La voie de la sûreté, celle qui reste et qui se stabilise, qui crée un lieu de repère et de refuge. Le chemin est de longueur raisonnable, et vous mènera à la Brisure Divine en trois temps.

  • Ombre : Sur trois pieds je me dandine, j'accueille les sanglots de l'ivrogne. Qui suis-je ? Qui es-tu ?


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License