Le Concours des Neuf Ans

FONDU D'OUVERTURE :

INT. AGENCE DE DÉTECTIVE - NUIT

La radio dans la pièce joue un morceau de jazz obscur. Un homme fume une cigarette à la fenêtre en observant le paysage en contre-bas. Les premiers boutons de sa chemise sont défaits, exposant son poil de torse viril, et des odeurs subtiles d'effluves féminines affectent encore tout le bureau. Sa dernière conquête est partie, cependant : il est seul, et il est le seul NARRATEUR de la vie urbaine qui se déroule sous ses yeux. Parce qu'il tire son mégot, sa voix est rauque comme le roulement des pierres sur un nid-de-poule mal rebouché.

NARRATEUR

La fumée que je souffle dans l'air convolute et rejoint celle de la pollution. Malgré les fumets de pisse, d'alcool et de femme de mauvaise mœurs, j'inspire à plein nez. Je suis habitué aux odeurs de la Rue : c'est elle qui m'a forgé, elle qui m'a nourri au téton nourricier et généreux de la violence. Je ne changerais ça pour rien au monde : sinon, comment pourrais-je prétendre être MURPHY LAW ?

L'océan à l'horizon enfle de plus en plus. Des formes imprécises s'ébattent sur la plage. De tous les bâtiments de la ville, seuls quelques uns ne sont pas en proie aux flammes : la bibliothèque sur la falaise, le château d'eau près de la frontière entre le désert et la jungle, le cottage hanté à la lisière du bois mélancolique. Le regard de MURPHY dérive sans jamais s'arrêter. Il est pensif.

NARRATEUR

Depuis quelques temps, je sentais que quelque chose de pas net se tramait dans ma ville. On se fait un sixième sens à force. On reconnaît la façon particulière dont les ennuis, ces vieux amis, toquent soudainement à la porte. Et le tambourinement que j'entendais arriver n'annonçait pas qu'une simple visite de politesse.

Le détective caresse sa barbe mal rasée à l'aide de son implant bionique. Un morceau de rock joué à l'étage du dessus vient interrompre son interlude jazz, très vite rejoint par un hymne soviétique interprété depuis l'appartement du dessous. Le mélange musical est discordant.

MURPHY fronce les sourcils.

NARRATEUR

Il ne me restait plus qu'à trouver ce qui clochait et aller le réduire en purée de plomb et de larmes.

Le plan effectue un zoom sur l'intérieur des appartements d'en face. L'un montre un mur recouvert de vaisselle fine et d'os d'animaux. Le deuxième est le repaire d'un inventeur fou qui crée un monstre de métal à partir d'énergie vapeur. Le troisième et dernier semble être un hall de gare vide de toute personne. Les panneaux Arrivée et Destinations sont encore allumés, mais ce qu'ils affichent n'a pas de sens : des dates et lieux de vente d'antiquités. MURPHY observe tout cela d'un œil de lynx qui perce même les secrets les plus obscurs.

NARRATEUR

Je me mis à étudier les alentours. Ces hippies de sarkistes traînaient sur la plage à danser et chanter pour la paix dans le monde charnel. Les développeurs d'Arcadia se baladaient dans la bibliothèque pour en lire tous les livres. S.A.P.H.I.R. tentait d'exterminer pieux, champignons et champieuxgnons. EMOEC ? ouvrait sa nouvelle exposition sur la beauferie et le développement durable. Tous les mercenaires de Primordial avaient été déployés pour la cueillette aux baies dans la forêt mélancolique. Rien d'anormal dans tout cela.

Une notification sonore antédiluvienne résonne dans la pièce, faisant trembler les deux tasses de café froid qui sont posées sur le bureau. MURPHY a reçu un mail. Il ferme la fenêtre et va s'asseoir face à son écran. Dans le corps du message, un simple lien. Il clique.

NARRATEUR

Incompréhension. Frustration. Vision d'horreur. Tous ces mots dansent dans ma tête comme la petite française que j'ai fait valser lors de mon dernier voyage en Outre-Mer. Puis, enfin, la lumière.
Cet enfoiré d'auteur a fait n'importe quoi avec les esthétiques de mon œuvre.


Oups ! Il semblerait qu'il y ait eu de sacrés mélanges entre les GDI et les esthétiques dans l’œuvre d'un nouveau membre un peu perdu. Murphy Law est sur le coup et va nous réparer ça. En attendant, il vous appartient de limiter la casse en harmonisant autant que possible nos voisins d'intérêts, anomalies et autres joyeusetés avec les esthétiques aléatoires qui leur ont été arbitrairement associées ! Pour cette mission, vous n'aurez aucun gadget high-tech en raison des coupures budgétaires. Mais nous avons quand même un petit cadeau pour vous aider : un guide ! Dites merci.

Qu'est-ce qu'une esthétique ?

Équivalent du terme anglais æsthetic, on la définit comme un ensemble de concepts et de termes clés qui définissent ensemble une ambiance, une atmosphère propre. Des exemples d'esthétiques sont : le gothique, le punk, le steampunk, l'abstrait, le surréalisme… Toute œuvre créative peut se relier à une voire plusieurs esthétiques. Notre site n'en est pas exempt ! Et il serait peut-être intéressant de décortiquer vos articles préférés afin d'en découvrir les esthétiques profondes…

Participations

1.

Palier 3 : Gendastrerie Nationale Française - Kidcore

Le Carnet Secret du Gendastre

de AgentSculderAgentSculder & EmmarmeladeEmmarmelade

2.

Palier 3 : Grand Karciste Ion - Beauf/Papa en vacances

SPC-001-FR : Proposition du Dr Maquereau

de DrMacroDrMacro

2.

Palier 2 : Restaurants Ambrose - Champêtre

SCP-408-FR — Cerf Chantant

de OreobananeOreobanane

3.

Palier 3 : Les Cultes Sarkiques - Fongicentré

SCP-473-FR — Chairs et mycoses

de Slow-outSlow-out & AlwaidAlwaid

4.

Palier 3 : Solutions Fauniques Wilson - Mythpunk

Profil de Bestiole : Zeus !

de Felter FinalisFelter Finalis

5.

Palier 3 : Humanité - Océanique

Les danseurs élégants

de DrCendresDrCendres

6.

Palier 3 : Lord Blackwood - Tropical

SCP-117-FR-EX — Lord Blackwood et le temple maudit

de Andromeda SAAAndromeda SAA & Henry Von KartoffenHenry Von Kartoffen

7.

Palier 3 : Personne - Décadentisme

Miroir Fumant

de DrJohannesDrJohannes

8.

Palier 3 : Roi Écarlate - Rockabilly

Sympathie pour le dévot

de OlbaumOlbaum

9.

Palier 3 : Anderson Robotics - Edo/Japon Traditionnel

SCP-457-FR — Tengû®

de MaeltudalMaeltudal, HerollesHerolles & Leo_HeliantasLeo_Heliantas

10.

Palier 3 : Main du Serpent - Soviétique

S'envoler sous un ciel d'acier

de Jason FoxJason Fox

11.

Palier 3 : Némo et le Nautilus - Abstrait

Dans les abysses

de Dr U N OwenDr U N Owen

12.

Palier 3 : Bibliothèque des Vagabonds - Spatial

SCP-461-FR — Tout et Rien

de Agent StanislavAgent Stanislav, ArchityranArchityran et Ilu-IceyIlu-Icey

13.

Palier 3 : Roi Pendu - Byzantin

Et le Seigneur de Ionaros fut pendu

de MamiebelMamiebel

14.

Palier 3 : Restaurants Ambrose - Globe-Trotter

SCP-451-FR — Pour l'Amour de Bérénice

de Charles MagneCharles Magne

15.

Palier 2 : Église du Dieu Brisé - Tropical

Indélicatesse tahitienne

de Shkeil AkShekShkeil AkShek

16.

Palier 3 : Pompon le clown - Atompunk

Des rires et déchéance

de PiponPipon, SekaiMeljiSekaiMelji, ZanrosZanros & etfs95c etfs95c

17.

Palier 3 : L'Initiative des Trois Lunes - Futurisme

La Cité Vrombissante d'Avalon

de Dr BenjiDr Benji

18.

Palier 3 : IJIEPA - Vieil internet

Hoshito et le projet Shufuku

de LochsryLochsry

19.

Palier 3 : Confrérie des Chevaliers de Saint-Georges - Cottagegore

SCP-466-FR — Le Potage au cottage

de ReyasReyas

Catégories

Palier 1

Esthétique : Au choix
Sujet : Aléatoire


Palier 2

Esthétique : Aléatoire
Sujet : Au choix


Palier 3

Esthétique : Aléatoire
Sujet : Aléatoire


Thèmes

L'axe central ou un des axes centraux de votre article devra reposer sur un sujet appartenant à la liste suivante. Chaque sujet comporte un lien cliquable amenant à une liste fournissant davantage d'informations à son sujet ; en cas de difficultés à comprendre votre sujet ou à trouver une information précise dessus, n'hésitez pas à demander de l'aide.

  1. Fondation SCP
  2. L'Amicale des Amateurs de l'Anormal
  3. Le Bureau Africain des Affaires Occultes
  4. La Gendastrerie Nationale Française
  5. Les Gentilshommes Humanistes
  6. Némo et le Nautilus
  7. L'Ordre de la Lumière
  8. Primordial
  9. Le Royaume d'Univers'Île
  10. SAPHIR
  11. Humanité
  12. La Singulière Académie Impériale
  13. Anderson Robotics
  14. Le Bureau de Réclamation des Artefacts Islamiques
  15. Docteur Wondertainment
  16. La Cinquième Église
  17. Le Cirque de l'Inquiétant d'Herman Fuller
  18. La Coalition Mondiale Occulte
  19. Le Collectif Oneiroi
  20. Les Cultes Sarkiques
  21. L'Église du Dieu Brisé
  22. L'Église du Second Hytoth
  23. L'Esprit de Chicago
  24. Et Maintenant On Est Cool ?
  25. La Fabrique
  26. La Fondation Caritative de la Manne
  27. GRU Division "P" aussi lié au Ministère des Anomalies de Cuba
  28. Initiative ☽☽☽
  29. L'Initiative Horizon
  30. IJIEPA
  31. Insurrection du Chaos
  32. Joueurs Contre l'Herbe
  33. Laboratoires Prometheus
  34. La Main du Serpent
  35. Marshall, Carter & Dark
  36. Wiki Parawatch
  37. Restaurants Ambrose
  38. Shark Punching Center
  39. Solutions Fauniques Wilson
  40. Unité des Incidents Inhabituels
  41. Université d'Alexylva
  42. Confrérie des Chevaliers de Saint Georges
  43. Société Antarès
  44. Sonderkommando für Paranormales/4ème Reich
  45. La Promo de 1976
  46. Hurleurs du Motif
  47. Daeva
  48. Pompon le clown
  49. Roi Écarlate
  50. Roi Pendu
  51. "Personne"
  52. dado
  53. Iris Dark
  54. Tim Wilson
  55. Reine Noire
  56. Professeur A.W.
  57. Cerf Saturne
  58. Lord Blackwood
  59. Brillant Brian
  60. Marion Wheeler
  61. Grand Karciste Ion
  62. Robert Bumaro
  63. Alagadda
  64. La Rue Macabre
  65. Trois Portlands
  66. Bibliothèque des Vagabonds
  67. Juste des trucs de filles
  68. Service de Protection du Domaine Public
  69. Murphy Law
  70. Eric
  71. Ruiz Duchamp

Esthétiques

  1. Abstrait — Antithèse de l'illusionnisme, l'abstraction ne cherche pas à représenter des objets ou sujets existants et préfère combiner des motifs (picturaux comme littéraires) a priori dénués de sens mais transmettant des émotions et impressions à travers leur interprétation consciente ou non.
    1. Incompatible avec : Cinquième Église, EMOEC ?
  2. Fongicentré — Cette esthétique repose sur le champignon et son rôle dans l'imaginaire collectif. La nature forestière y est mise à l'honneur, particulièrement selon la binarité de la vie et de la mort : le champignon devient le symbole de la croissance autant que celui de la matière cadavérique. On l'attribue également à l'au-delà, la pousse de champignons étant typiquement associée aux cercles de fées, aux univers souterrains et aux lieux de repos des morts.
  3. Académique — Cette esthétique repose sur l'acte de l'apprentissage actif. La recherche de la connaissance, de la vérité et de l'éclairement en constituent les principes clés. Cette volonté d'apprentissage peut concerner toutes les sciences larges, rigides ou souples, naturelles ou non, et la lecture y est évidemment très prisée.
    1. Incompatible avec : Université d'Alexylva, Promo de 1976, Bibliothèque des Vagabonds, Gentilshommes Humanistes
  4. Mythpunk — Cette esthétique repose sur la transposition de figures ou d'histoires mythiques caractéristiques dans un environnement plus moderne : elle s'accompagne donc d'une urbanisation du contexte, d'une réflexivité entre les événements du mythe et d'autres plus plausibles (contemporains ou futuristes), ainsi que d'une approche plus élaborée, complexe et littéraire de la trame scénaristique. Il s'agit donc au final d'une réécriture figurative d'éléments classiques de la culture imaginaire commune à l'aune des principes de dénonciation, de rejet de la société et de lutte contre l'ordre établi du mouvement punk.
  5. Espace Liminaire — Cette esthétique repose sur la présentation d'espaces dits transitoires, c'est-à-dire qu'ils existent pour accommoder le passage temporaire de nombreux êtres humains, mais défaits de leur contexte et vides de toute activité. Ces espaces transitoires peuvent être, non exhaustivement : un hall de gare, un couloir scolaire, une cafétéria, un supermarché, une salle de bain, un ensemble de salles vides, un seuil de porte… Il s'agit donc d'une esthétique particulièrement visuelle et descriptive, qui veut souligner l'aspect dérangeant et intimidant que revêtent ces espaces lorsqu'ils ne sont pas utilisés.
    1. Incompatible avec : Alagadda
  6. Vieil Internet — Cette esthétique repose sur les premiers pas du web et promeut l'expression personnelle et poétique par des moyens multimédias basiques (les GIF, les images clip-art, les diaporamas…) et des interfaces technologiques vieillottes. Outre la notion de nostalgie qui lui est intrinsèque, l'objectif est aussi d'honorer une époque de liberté artistique et individuelle qui contraste avec les attentes actuelles du webdesign, bien plus restrictives et utilitaires, ainsi qu'avec la monopolisation du web par plusieurs sites majeurs et grandes compagnie. Ses utilisateurs ne craignent pas d'aller dans le monstrueux, le laid, l'absurde ou l'illisible, bien qu'il ne s'agisse pas d'une fin en soi et que cette esthétique puisse très bien se réaliser dans la simplicité et le beau. En voici un exemple caricaturé.
  7. Cottagegore — Ambiance rurale ancienne, avec des éléments classiques tels que le travail des champs, les habitations et un cadre de vie modeste proche de la nature mais mêlé à des aspects plus sombres liés à la mort ou à des présences et forces inconnues et inquiétantes. Entre ésotérisme et sorcellerie à l'ancienne, plantes carnivores ou moulins hantés.
  8. Soviétique — Extrapolation de l'esthétique soviétique de l'époque de la guerre froide, teintée de nostalgie et de positivisme. Reprend souvent l'imagerie et les valeurs du communisme soviétique pour en montrer le détail voire la réalisation dans un hypothétique futur, telle que la conquête de l'espace où l'idéal d'union de l'humanité. Bien que cette esthétique ne soit pas nécessairement uniquement positive envers lui, elle ne constitue pas une critique de l'ensemble et le regarde souvent avec bienveillance.
    1. Incompatible avec : GRU-P ; Institut "Progrès"
  9. Hippie — Contre-culture des années 60, le mouvement hippie se caractérise par une imagerie colorée, parfois surréaliste et proche des effets du cannabis ou du LSD souvent consommés dans les groupes hippies, ainsi que des valeurs de pacifisme et de fraternité humaine. La vie en communauté, la résistance collaborative aux maux du monde par le soutien mutuel et l'utopie irréalistement positive qui enveloppe le tout sont des modèles récurrents.
    1. Incompatible avec : Cinquième Église
  10. Merveilleux — Cette esthétique repose sur l'élaboration d'un univers fictionnel s'appuyant sur les mythes, les contes de fée et les créatures traditionnels. Ces derniers peuvent être intégrés à notre société actuelle selon divers degrés, s'inscrire dans une époque antérieure ou exister indépendamment de l'humanité : les principales conditions étant que leur existence ne soit pas ambiguë mais affirmée, et qu'il existe une clause de suspension de la crédibilité entre l'auteur et l'écrivain, l’œuvre n'ayant pas pour vocation de décrire des événements réalistes ou plausibles. Si les œuvres merveilleuses sont au cœur de cette esthétique, le fait d'en profiter et de les reproduire (la lecture, le jeu de rôle, le déguisement) en font également partie.
  11. Rockabilly — Cette esthétique repose sur les prémices du rock'n roll, daté du début des années 50 aux États-Unis. Elle se caractérise par une mode vestimentaire propre et une forte consistance musicale.
  12. Gloomcore/Broyer du noir - Ambiance solitaire des grandes forêts nordiques. Le gloomcore repose sur la beauté des environnements naturels tels que les falaises, les plages de galets ou les lacs d'altitude. Le gloomcore ne se veut pas forcément sombre, mais une certaine mélancolie s'en dégage, les environnements qui le caractérisent sont souvent baignés dans une lumière froide. Il est également coutumier d'y inscrire une notion de mystère, avec par exemple des recoins sombres inexplorés.
  13. Steampunk - L'ère de la vapeur, des engrenages et des pistons ! L'esthétique steampunk repose sur un concept de rétro-futurisme appliqué à la première révolution industrielle. Souvent associée à l'époque victorienne chez nos voisins anglais, c'est une des esthétiques les plus présentes dans la fiction, au point de devenir un sous-genre à part entière. Les travaux d'artistes tels que Jules Verne, Hayao Miyazaki ou H. G. Welles sont une bonne source d'inspiration.
    1. Incompatible avec : L'Église du Dieu Brisé, Univers'Île, Robert Bumaro
  14. Cyberpunk — Vision d'une société dystopique violente et inégale aux avancées technologiques très présentes (notamment dans le domaine de la cybernétique), modelant souvent le modèle de son fonctionnement même. Le monde y est souvent contrôlé par des groupes privés tout-puissants et/ou un état despotique, laissant régner la loi de la rue et des cartels criminels dans les milieux sociaux les moins avantagés. La vision est fortement pessimiste et accorde peu de place aux valeurs morales.
  15. Squelettes et tannerie — Poussière, crânes, fleurs séchées et animaux empaillés… ce thème n'est pas inconnu de ceux qui ont vu les films de Caro et Jeunet. Nous parlons ici de cabinets de curiosité à l'ambiance souvent assez claustrophobe, tantôt inquiétante comme une demeure de psychopathe, tantôt rassurante comme un appartement de grand-mère. Les collections y sont souvent compulsives, peut-être d'une chaleur crasseuse ou d'une froideur méthodique, entre papillons épinglés, vieux volumes de cuir et pots de verre remplis de trouvailles indéterminées.
  16. Tropical — L'esthétique tropicale est digne d'une carte postale : plages de sable blanc, flots azurés, végétation luxuriante, tout n'est que détente et cocktails servis dans une noix de coco. Il s'agit surtout d'une image d'Épinal très idéalisée, mais qui n'est pas incompatible avec une certaine forme d'aventure, allant des bateaux échoués aux temples perdus… mais toujours dans la décontraction !
  17. Solarpunk — Utopie futuriste d'un monde plus sain et responsable, le solarpunk présente une société rendue durable grâce à de nouvelles technologies et à la nature volontaire de l'être humain qui lui permettent de vivre avec un rapport équilibré à son environnement. Le pouvoir y est un enjeu passé au second plan par l'organisation autonome des sociétés et la société humaine se mêle voire dans certains cas fusionne avec la nature par et pour sa technologie.
  18. Futurisme — Avant-garde italienne du début du XXe siècle, le credo du futurisme peut se résumer en deux mots : violence et vitesse. Le futurisme est une exaltation de la modernité industrielle, de ses machines, de ses cadences, et du changement perpétuel – ses partisans veulent anéantir l'esthétique classique et les codes artistiques issus de l'Antiquité. Tout y est métropoles fumantes, avions turbulents et automobiles furieuses. Glorifiant les valeurs « masculines », le courage, la guerre, la mort, certains futuristes se sont ralliés au fascisme mussolinien, en premier lieu desquels Filippo Tommaso Marinetti, initiateur du mouvement et auteur du premier Manifeste. Du « dieselpunk » en plus sulfureux.
  19. Océanique — L'océan est vaste, ses imageries aussi. Malheureusement ici point de planches de surf ni de vahinés : ce thème se concentre sur l'océan dans ce qu'il a de plus poisseux, rugueux et sombre, les tons froids, les temps orageux, les surfaces étranges des coquillages, du corail et de la roche, le tout usé par les éléments.
    1. Incompatible avec : Némo et le Nautilus
  20. Désert — L'esthétique désertique ne se concentre pas que sur les immenses étendues hostiles, mais aussi sur ceux qui s'y sont adaptés pour survivre, peuples (comme les mongols), faunes (comme les fennecs), et flores (comme les cactus). Enfin, ça et les immenses étendues hostiles.
  21. Romantisme noir — Courant majeur du XIXe siècle, le romantisme noir n'a rien à voir avec les petits Cupidons et les teintes pastelles : il s'agit de l'ouverture de l'Homme à de nouveaux horizons géographiques, historiques ou mystiques qui éveillent sa fascination, quitte à la faire basculer dans la folie… Les univers vampiriques, gothiques, arthuriens ou celtiques en sont souvent le sujet, tant qu'ils restent brumeux et fantasmés.
    1. Incompatible avec : Humanité
  22. Kidcore — Un univers de bonbons et de jouets, pour la plupart très "Toy Storiesques" et inspirés des années 90 : bardés de couleurs vives, de formes simples et d'animaux souriants, tout respire le sucre et la surexcitation.
    1. Incompatible avec : Dr Wondertainment, Pompon le Clown, Eric
  23. Fanfare — Cirques, foires et parcs d'attraction, le style Fanfare regroupe toutes ces esthétiques dédiées au spectacle, à l'émerveillement et plus généralement à attirer l'attention du public. Que l'on parle de son, de lumière ou de couleur, tout y est plus intense, quitte parfois à en devenir cacophonique.
    1. Incompatible avec : Cirque d'Herman Fuller, Pompon le Clown
  24. Stérile — Une ambiance claustrophobe et oppressive qui passe à travers la propreté. Il y est surtout question d'espaces blancs et immaculés, d'objets aux formes lisses et simples empêchant de se blesser, et d'une absence de vie. La mise à distance des personnes (caméras, haut-parleurs, vitrines de protection…) y joue également un rôle important.
    1. Incompatible avec : Fondation SCP, Laboratoires Prometheus
  25. Atompunk — Loin des brumes inquiétantes du steampunk et du dieselpunk, l'atompunk correspond à l'âge d'or très optimiste de la SF des années 50. Il s'agit d'une extension de l'idéal de la famille modèle de cette époque appliquée à l'espace, avec tous les bénéfices que l'énergie atomique, les nouveaux matériaux et autres champs de force peuvent apporter à l'Humanité pour changer son quotidien en utopie. Ou presque.
  26. Voidpunk — Cette esthétique repose sur l'impression de ne pas avoir d'attache ni d'appartenance à l'humanité. Cela peut se traduire de diverses manières : le rejet de la norme, le sentiment de ne pas être accepté·e par ses pairs, la mise à distance des émotions typiquement humaines, un certain détachement des notions fixes de genre et d'identité… Qu'il soit contraint ou assumé, ce ressenti définit le voidpunk, qui revient finalement à honorer le différent, l'indéfinissable, le changeant, l'inconnu voire même le vide existentiel. (edit car visiblement les gens ont du mal à cerner cette esthétique : allez écouter un épisode de Welcome to Night Vale, ça résume bien l'idée)
    1. Incompatible avec : Hurleurs du Motif
  27. Beauf/Papa en vacances — De Magnum à Patrick Chirac, vous connaissez cette esthétique. Il ne s'agit pas seulement de décors idylliques (ils le sont rarement à l'arrivée) mais bien plus de farniente et surtout d'artificialité : des crocs qui couinent à la chemise hawaïenne rose, de la tente 100 % synthétique au paradis bétonné qui dévisage la plage, de l'appareil photo jetable au set de pétanque, tout est prêt pour que vous rameniez de magnifique souvenirs, authentiques ou non, en attendant l'année prochaine.
    1. Incompatible avec : Amicale des Amateurs de l'Anormal
  28. Singeries — Cette esthétique repose sur un retour à la primitivité et à l'état de primate. Il s'agit en fait d'exprimer un rejet de la complexité moderne et sociale des humains et le souhait de revenir à des temps plus simples, sans organisation systémique ni philosophie. La phrase clé de ce mouvement est "Rejetez l'humanité, Revenez au singe".
  29. Byzantin — Grandissime, richissime, gravissime, trois caractéristiques qui ont fait Byzance, mais aussi Cluny et Venise : le style byzantin est dédié à l'excès, mais toujours dans le but d'élever l'âme humaine, que ce soit par d'infinies colonnes de marbre, l'omniprésence des dorures, de soieries et des pierres précieuses, mais aussi l'immense gravité de ceux qui peuplent son imaginaire, papes sévères et matriarches pétries de dignité. Tout y est très, quitte à souvent y être trop, trop alambiqué, trop riche, trop glorieux pour de simples mortels…
    1. Incompatible avec : L'Ordre de la Lumière, Alagadda
  30. Fin de siècle/Décadentisme — Réaction à la modernité ou enterrement des vieilles valeurs, l'esprit fin de siècle fit des deux dernière décennies du XIXe un long crépuscule. Empruntant au mythe de la décadence de Rome, les décadentistes ne voient autour d'eux que civilisation en déclin et société corrompue. Ce sentiment se mêle à l'idée d'une dégénérescence physique et morale de la noblesse, dont les lignées s'éteignent dans la consanguinité et la futilité. Les œuvres fin de siècle sont ainsi hantées par les thèmes de l'ennui, de la névrose, de la décomposition et de la mort. Mais l'attitude du héros décadent se pare également d'une profonde ambiguïté, par laquelle cette même décadence est célébrée et sublimée ; il revendique un cynisme provocateur et se plaît à choquer par des pratiques sexuelles déviantes et la confusion dans les normes de genre.
  31. Marginal — Tournant autour des univers anarchistes, zadistes, punks ou sans-abris, le style marginal englobe toute l'esthétique du squat et de ceux dont la société ne veut pas — ou qui ne veulent pas de la société. Il va souvent s'agir de grande précarité comblée par de la débrouillardise, de bric-à-brac amassé, de survie, de solidarité, mais aussi de violence, dans un sens comme dans un autre.
    1. Incompatible avec : La Main du Serpent, Gamers Against Weed, EMOEC ?
  32. Vaporwave — Statues antiques, grilles, rose et bleu pastels, palmiers, kanjis japonais : l'esthétique vaporwave fait la part belle au collage. La nostalgie — plus ou moins ironique — pour les années 1970 à 1990 y occupe une place centrale, notamment à travers la technologie : premiers ordinateurs, cassettes audio, VHS, ainsi que tout ce qui se rapporte à une mémoire brouillée : sons déformés et ralentis, images « glitchées »… Obsédée par la grande ville, souvent nocturne, la vaporwave est également un commentaire ambigu sur le consumérisme — le mall à l'américaine est l'un de ses décors favoris.
  33. Edo/Japon Traditionnel — Une atmosphère orientale centrée sur la tradition et les coutumes : c'est la grande époque des cerisiers en fleurs qui peuplent les haïkus, mais aussi d'une société très "précieuse", bien rangée par le confucianisme, où les strates sociales peuplées de shoguns, de samouraïs et de geishas appuient leur hiérarchie par une abondance de respect, de codes et de simagrées.
    1. Incompatible avec : IJIEPA
  34. COGIP — Un univers de bureau, avec ses open-spaces, ses Minitels et ses plantes vertes, rempli de managers à costumes marrons et de collaborateurs plus ou moins compétents. Se moque du monde de l'entreprise, de son jargon et de ses anglicismes, de ses réunions interminables et de l'absurdité du travail de bureau. Et donc si on ventile les ratios trimestriels indexés en année huit, les dispositions des normes GJ-238 se corrèlent d'elles-mêmes par le truchement des coefficients.
    1. Incompatible avec : Fondation SCP, Gendastrerie Nationale Française
  35. Afrofuturisme — Une atmosphère marquée par une Afrique prospère qui a su tirer profit du futur et du passé : technologies de science-fiction et traditions anciennes y forment un délicieux mélange.
  36. Champêtre — Loin de la ville, cette esthétique repose sur la campagne et sa vie tranquille : champs de cultures, bottes de foin, pêcheurs, clochers et bistrots de campagne sont à prévoir, pour une ambiance allant de Pagnol au pape des escargots.
  37. Stonepunk — Cette esthétique repose sur l'évolution d'une société préhistorique, réelle ou fantasmée (on salue les Pierrafeu). Silex et dinosaures possiblement au menu, faites résonner les lithophones !
  38. Polaire — À la rencontre d'une nature hostile glacée et de la sécurité de laboratoires tout aussi froids, cette esthétique repose en grande partie sur la survie et un quotidien difficile en petits groupes, à bords de navires ou de bases scientifiques bien souvent mis à mal.
  39. Scene — !!! h0i les filles x3 allez voir mon MySpace (I)0(I) nouvelle teinture pailletées + upd4te sur mon couple, déjà 4 mois avec zeboss48 !! OoO - Oui, nous sommes au milieu des années 2000, ici on est adolescent et on se raconte nos petites galères de la vie, on apprend à se découvrir. De l'emo saupoudré de paillettes, de couleurs vives et de gifs qui brillent (ou qui brûlent, au choix). (edit car visiblement les gens ont du mal à cerner cette esthétique : c'est pas forcément que de la parodie, allez jeter un coup d'oeil sur les clips et chansons de Bring Me The Horizon par exemple.)
    1. Incompatible avec : Juste des trucs de filles
  40. Mascarade — Centrée sur le carnaval vénitien et la Comedia dell'Arte, cette esthétique réunit d'étranges masques de porcelaine et de vastes étendues de velours rouge en une farandole aussi élégante qu'inquiétante. Plus que des bals bourgeois, on parle ici d'une inquiétante étrangeté, où la personne s'efface derrière son costume, où la musique provient d'une source indéterminée, et où la surface de l'eau reflète des feux d'artifice absents des airs…
    1. Incompatible avec : Alagadda
  41. Spatial — De la froideur du vide intersidéral à la chaleur des étoiles, cette esthétique repose sur l'immensité de l'univers, du vide ou de l’excitation que cela peut provoquer en nous. En cas de doute, contentez-vous de lever la tête les soirs de beau temps et de regarder le ciel.
    1. Incompatible avec : Hurleurs du Motif
  42. Globe-Trotter — L'esthétique Globe-Trotter ne se focalise pas sur un pays en particulier, mais sur le thème du voyage et un patchwork de destinations et de lieux visités. Pensez cartes postales et cartes tout court : que vous soyez en cavale ou en exploration, on parle ici d'une accumulation de souvenirs et de traces, issus des quatre coins du monde.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License