Le Client est Roi
notation: +10+x
blank.png

[Enregistrements vocaux et autres paramètres du 10/12/2019, 22:09 (HNEC), KLEPTOYS N°324, N°336, N°350]

Hey.

Hey. C'est la maison ?

Ouais. Il est où, Authon ?

Automne.

C'est pareil.

Il a atterri plus loin, il arrive.

Mais qu'est-ce qu'il fabrique ?

Il a atterri plus loin, il arrive.

J'avais entendu la première fois.

Ouais mais visiblement tu comprends pas.

Putain, mais pourquoi on m'a foutu en équipe avec vous, merde.

Hé, calme ta langue, je te rappelle que la dette de la Boîte à Jurons est collective. J'ai pas envie de raquer mes crédits parce que t'as pas su garder ton sang-froid.

Oui, eh ben, en parlant de froid, je me gèle les miches. Il est-

Je suis là.

Pas trop tôt, wow.

Pardon, Glitch.

Quand même.

Laisse-le tranquille, ou ça va mal se passer, Glitch.

Ça va, ça va, Pelote, c'est de ma faute, je vous ai retardé.

J'vous jure que si je drop dans le classement à cause de vous, les lèches-bottes, vous vous en souviendrez.

Ferme-là et avance, c'est censé être une mission d'urgence. Automne, suis-moi, et fait attention à la neige, sinon tu vas t'enfoncer. T'as les jambes fines.

Merci.

La porte d'entrée est là-bas.

Attends, il y a deux voitures de flics.

On s'en fout, regarde.

…C'est quoi ce bordel.

T'as fait des missions de capture, pourtant, non ? C'est le jouet qui a déraillé.

J'en ai fait, mais c'était que des jouets qui partaient en live et faisaient un peu de dégâts, parfois des blessés légers, mais pas… Pas ça.

Ouais, ben, bienvenue au club.

Automne, ne regarde pas.

Rooh, ben si, ce serait dommage de rater un tel chef-d'oeuvre d'architecture. Regarde, Automne, ce tunnel-là passe pile dans la cage thoracique du keuf.

Tiens-moi la main, Automne.

Ça, les gars, c'est le jouet d'un précédent Wondertainment. Ça se reconnaît à leur capacité à être ultra-malaisants et à être du genre à tuer des gens quand ils partent en live, à la différence de ceux actuels qui font juste n'importe quoi. Ce train, c'est un vieux modèle, ils le vendent plus, et ils ont fait tout leur possible pour le retirer des mains de tous les gamins. Mais qui dit ancien modèle, dit module de localisation inexistant, donc on en retrouve de temps en temps, héhé.

Et il est où, là ?

Je sais pas, on va suivre les rails. Zieute là, il a creusé son tunnel directement dans le mur de la baraque.

Faisons vite, on a beau être en rase campagne, les gendarmes vont vite finir par rappliquer.

Tranquille.

Il y a peut-être des survivants ?

Je sais pas. Attendez là, je reviens, la porte est fermée. [téléportation effectuée sur une distance de : 3 mètres.]

Bon. Tu tiens le coup, Automne ?

J'aimerais pouvoir vomir.

Allez, allez, courage. Si j'ai insisté pour que tu viennes avec nous, c'est pour pas que tu te crashes au fond du classement, donc essaie de faire à peu près semblant d'être actif, sinon tu vas pas avoir de points.

Mmh.

Allez, s'il te plaît.

Je vais essayer.

Et hop. Venez. Sur la pointe des pieds, et on chuchote, okay ?

On sait, merci. On est aussi vieux que toi, hein.

Moins fort, merde.

Les gros mots, s'il vous plaît.

Qu'est-ce qu'il y a, AUTOMNE ? Je ne t'ai pas ENTENDU.

Je vais te défoncer, Pelote. Refais ça et t'es mort.

Parle moins et avance, on te suit.

Oh.

Quoi ?

Il est là. Au bout du couloir.

Les deux yeux qui brillent, là ?

Ouais.

Pourquoi il a une tête de bébé à l'avant ?

Cherche pas, c'est le délire de l'époque.

Il nous voit, là, ou.. ?

Je crois que- Oh merde ! [téléportation effectuée sur une distance de : 7 mètres.]

Automne, planque-toi, je le choppe. [Déploiement : 9 ficelles]

Fais gaffe, abru- Oof. Oh merde, merde… Ça va ? [téléportation effectuée sur une distance de : 4 mètres.]

Ça va, ça va, c'est que ma jambe, ça se répare. Et avec mes ficelles, je peux encore marcher.

Hmpf. [Niveau de corrosion : 30%]

Oh wow.

Je l'ai eu.

Ah, ça, tu l'as eu ! Bravo, Automne !

Ouais, ouais, bravo. Allez, choppez ce qu'il en reste et on s'arrache.

Euh, attendez. Y a un enfant.

…Quoi ? Oh.

Hé, hé, doucement. Gamin, pose ce couteau, tu vas te faire mal. Regarde, regarde, je suis gentil. [Ploiement : 9 ficelles]

Voiiiilà. Voilà. Du calme, respire, allez. Les grands garçons, ça pleure pas, hein ? Regarde, le vilain jouet, on l'a cassé, moi et mes copains.

Hé, oublie pas le speech.

Pardon ? Je suis occupé, là.

Fais pas l'imbécile. Quand il y a perte de proche suite à un accident, il faut expliquer quelles règles de sécurité ils ont enfreint, et leur offrir un truc, comme des coupons de réduction, un billet familial pour un des parcs de Wonder, ou un bon pour un produit gratuit, je sais pas, tu détermines au jugé.

Attends, attends, quel proche ? On a vu que les flics.

Non, j'ai vu son grand-père dans la cuisine. Le truc lui a construit une jambe de viaduc pile dans la trachée. Il devait être en train de faire sa sieste.

…Bien joué, bouffon.

Hé, hé, bonhomme, tout va bien, écoute-moi, tu es en sécurité, écoute pas le vilain loup en peluche tout moche.

Le loup moche, il lui offre un solide 90% sur une console de jeux d'une génération qui n'existe même pas encore, quand même.

Putain de bordel de merde, Glitch, un peu de tact. Fais comme moi quand je dois en filer, dépose-le sur son oreiller en partant.

Mais on s'en tarte, il va être amnésié dans deux heures, le chiard. Pour lui, son grand-père sera mort d'une crise cardiaque devant son téléfilm et l'image de Wonder ne sera même pas effleurée. Et il ira acheter sa console sans même faire le lien avec la mort de son papy. Hein, bout'chou ?

Ne le touche pas, espèce de psychopathe. Il est terrorisé.

Pelote, je te jure, chie un coup. T'es, genre, à peine dix jours plus vieux que moi, et t'as toujours pas intégré la mentalité du Geppetto. Regarde, y a ton protégé, Automne, qui moufte pas et qui attend juste qu'on se tire. Lui, au moins, il a compris que ça sert à rien de s'attarder à faire le pédiatre pour chaque moufton.

C'est par principe, Glitch. C'est par principe. Je ne peux pas-

'Chier ! Allez, ça suffit, le chieur, j'entends les sirènes, il faut qu'on se tire.

Attends, je-

Bordel, ramène-toi ou ça va mal finir pour nous !

Viens, Pelote, on doit s'en aller.

Allez, on fonce. Par la porte de derrière.

J'ai envoyé le signal.

Super. Venez, on se cache dans ce buisson, en attendant.

Hé, me regarde pas comme ça, toi. Je suis pas ton ami.

Heureusement que tu le précises.

T'es un borné, j'y peux rien. Faut que tu réalises que dans cette nouvelle vie, la morale, ça n'existe plus, d'accord ? Si tu t'accroches à des « principes » comme ça, tu vas finir par péter un plomb. Là, c'était qu'un gamin qui chiale, alors-

T'es qu'un connard de psychopathe, Glitch.

Hé, ferme ta gueule, je te jure, ferme ta grande gueule. Quand t'en auras vu un éventré par une piñata, là, on pourra causer philosophie de la morale, okay ? Ce gamin qui se faisait dessus, je te l'ai dit, dans deux heures il n'en aura même plus besoin, de tes séances de psy, tout simplement parce qu'on va lui laver le crâne tellement fort qu'il va oublier pourquoi sa salopette pue la pisse. Mais les gamins morts, eux, ils reviennent pas, okay ? Et quand tu réalises que tu bosses pour des salopards qui causent ce genre de drames, je peux te dire que quand tu vois un chiard « juste » traumatisé, tu le prends à la rigolade.

Et puis, offrir des coupons, ça donne encore plus de points. Alors, hauts les cœurs pour ton copain à la ramasse, non ? En plus, il a fait son coup de l'année, ce soir, donc ça va définitivement le remonter.

Le transfert est prêt.

Ouais, on arrive.

Bon, Pelote. Tu m'aimes pas, je t'aime pas. On est différents et on va pas en faire un drame. Garde tes principes si tu veux, ce que je te disais, c'était juste un conseil. Moi, je reste persuadé qu'un jour, t'arrêteras de lécher les couilles de Nounours et de Blue, tu réaliseras que Wondertainment, ce n'est un ramassis de salopards, et là, enfin, tu arriveras à lâcher prise. Et là, on pourra peut-être être vaguement potes. Mais je garantis rien.

T'es vraiment qu'un con.

Hm ?

Quand est-ce que tu vas te rappeler qu'on est enregistrés ?


Bilan Général :

Jouets Capturés : 1

Vilains Mots : 23½

Points Collectifs Obtenus : -135

Crédits Obtenus : -235

Bilan Kleptoy N°324 [Automne] :

NOTE PERFORMANCE : 8/10

NOTE GENTILLESSE : 9/10

NOTE COLLABORATION : 8/10

Points Individuels Obtenus : 135

Bilan Kleptoy N°336 [Pelote] :

NOTE PERFORMANCE : 1/10

NOTE GENTILLESSE : 3/10

NOTE COLLABORATION : 6/10

Points Individuels Obtenus : 50

Bilan Kleptoy N°350 [Glitch] :

NOTE PERFORMANCE : 3/10

NOTE GENTILLESSE : 0/10

NOTE COLLABORATION : 4/10

Points Individuels Obtenus : 20

« Service Truand | Le Client est Roi |

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License