Jusqu'aux Genoux dans les Keter
notation: +4+x

SCP-076-2, Ablu ben Adam, petit-fils de Dieu, était couvert de sang, bouffé par l'acide, brûlé par les flammes, et c'était le plus beau jour de sa vie.

Le Projet Slipgate, qu'ils lui avaient dit, pendant sa seule heure de la journée qui n'était pas consacrée au meurtre, celle où il s'occupait de sa porcherie. Ça avait ouvert un trou de ver entre deux sites de la Fondation, comme par hasard situés aussi loin que possible de la Terre - sur les petites lunes de Mars.

"Environ six heures après que Deimos disparaisse de notre plan d'existence, la base de Phobos a été submergée par des forces hostiles. Nous vous envoyons sur place faire un rapport."

"Je vais vous faire un putain de rapport de la mort sur cette situation," déclara Able, en donnant une poire à un de ses cochons. Il adorait gâter ces petits gaillards.

Et il était allé sur la mauvaise excuse qui servait de lune à Mars et s'était chargé de présenter personnellement le concept de "mort" à au moins douze espèces différentes de créatures démoniaques. Des humanoïdes à carapace hérissée balançant des boules de feu, des crânes flottants alimentés par une rage nucléaire, de hideux gorilles sans poils, des sphères de chair avec un œil funeste unique - tout ça était devenu du compost Phobien.

Son rapport tenait en neuf mots : "Portail vers Deimos localisé. Fonctionne toujours. J'y entre." Il n'attendit pas la réponse.

Son chemin à travers Deimos fut un miroir de la première partie de la mission, peint dans des tons encore plus vifs de sang rouge, violet, vert et noir. Le site était rempli d'armes à feu, et il n'en ramassa pas une seule. Et au bord du rocher torturé, il vit le nouveau centre de l'orbite de Deimos - l'endroit dont le Serpent lui avait parlé il y a si longtemps. L'enfer.

Il plongea, et heurta les rives de l'enfer comme un ange deux fois déchu. Arriver à goûter au paradis au milieu de l'enfer nécessite une âme assez particulière, mais Able y parvint très bien, en invoquant de nouveaux hybrides créatifs de tronçonneuses et d'épées, taillant à travers les chairs démoniaques comme une sorte de successeur de Paul Bunyan.

Et maintenant, il se tenait face à des portes géantes en marbre vert, gravées du pentagramme inversé. Les portes qui menaient au trône de l'Ennemi du Monde.

Able inspira profondément. "Ça va presque être excitant."

Les portes s'ouvrirent à la volée sous son puissant coup de pied.

"AAAAAAAAABLEEEE," rugit SCP-682 depuis son trône de ténèbres, d'une voix qui déchirait l'univers lui-même, "J'AI BAISÉ TA MÈRE."

Able ne pouvait pas invoquer d'épée d'une taille équivalente à sa haine.

Auteur original: zaratustrazaratustra
Titre du conte: Knee-Deep In The Keter
Source Originale: The SCP Foundation
Date: 21 Janvier 2012
Lien: Knee-Deep In The Keter

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License