Journal d'expériences 826
notation: +1+x

Les rapports d'expériences doivent être rédigés selon le format suivant:

Chercheur en Chef:

Sujet:
Matériel:
Équipement:

Résultats:
Addendum: (Optionnel)


Chercheur en Chef: Dr. ██████

Sujet: Agent ██████
Livre: La Petite Maison sur la Prairie
Équipement Un (1) localisateur GPS, une (1) radio, une (1) gourde remplie d'eau, une (1) montre, un (1) pistolet semi-automatique 9 mm avec cartouches supplémentaires.
Résultats: Après que l'Agent ██████ soit entré dans la pièce contenant SCP-826 et ait fermé la porte, le localisateur GPS et la radio en possession de l'équipe de recherche postée de l'autre côté de la porte dans une pièce attenante à la chambre de confinement tombèrent tous deux en panne, coupant toute communication avec l'Agent ██████.  Après une période de 5 minutes, l'Agent ██████ émergea de la porte sans blessures apparentes.  L'Agent ██████ s'était retrouvé au milieu d'une prairie avec une « tâche verte » visible à l'ouest (probablement la Rivière Verdigris décrite dans le livre).  L'Agent se dirigea vers la rivière pendant une durée qu'il estima à une heure, avant d'être accosté par l'un des personnages principaux du livre qui revenait de la chasse et qui l'invita à se joindre à lui pour le dîner.  L'Agent accompagna le personnage jusqu'à sa maison, une cabane en rondins située dans la prairie, où il rencontra le reste de la famille du personnage et où il découvrit SCP-826, posée sur le manteau de la cheminée.  Lorsque l'Agent s'enquit de SCP-826 auprès des personnages, ceux-ci déclarèrent qu'il ne l'avait jamais vu avant, mais ne semblaient pas s'inquiéter de sa présence.  L'Agent dîna ensuite avec la famille, puis demanda si il pouvait prendre le livre contenu dans le SCP avec lui.  Les personnages l'autorisèrent à prendre le livre, mais s'inquiétèrent que l'Agent puisse voyager dans la prairie de nuit.  L'Agent retira le livre de SCP-826, et sortit par la porte de la cabane pour se retrouver dans la pièce de l'équipe de recherche.  L'heure indiquée sur la montre est cohérente avec les déclarations de l'Agent ██████ selon lesquelles il aurait passé plusieurs heures dans l'histoire du livre.

Addendum: L'examen de la copie du livre contenue dans SCP-826 révéla un paragraphe additionnel vers le milieu du livre décrivant la visite de l'Agent ██████ dans un langage cohérent avec le style employé par Laura Ingalls Wilder.  Cependant, aucune mention n'est faite de SCP-826 ; il est cependant indiqué que l'Agent dîna avant de partir.  Cette déviation du texte semble être limitée à cette copie, étant donné que d'autres copies du livre ne contiennent pas ce passage.  Le livre est désormais dénommé Document 826-1.  Il est demandé aux chercheurs de fournir les copies des documents utilisés au Dr. █████████ en les classant sous l'appellation 826-(numéro)

Sujet: Agent █████████
Film:  The Shining (DVD)
Équipement:Un (1) localisateur GPS, une (1) radio, une (1) gourde remplie d'eau, une (1) montre, un (1) pistolet semi-automatique 9 mm avec cartouches supplémentaires, une (1) caméra attaché au chapeau de l'Agent
Résultats: Après que l'Agent █████████ soit entré dans la chambre de confinement du SCP, le GPS et la radio tombèrent de la même manière que lors de l'expérience précédente.  Après environ 30 secondes, l'Agent █████████ sortit de la pièce et donna la caméra à l'équipe de recherche.  La cassette était en état d'être visionnée et contenait les images suivantes.

L'Agent █████████ entre dans une chambre d'hôtel depuis ce qui semble être un placard et, après avoir exploré la pièce et avoir confirmé qu'elle ne pouvait sortir par le placard, quitta la pièce.  L'Agent parcourt un couloir et arrive finalement dans la grande pièce d'entrée de l'hôtel.  L'Agent fouille derrière le comptoir de l'entrée et entre dans le bureau du tenancier de l'hôtel, où SCP-826 est posé sur une étagère à côté de registres de l'hôtel.  L'Agent retire le DVD de SCP-826 et sort par la porte du bureau pour aboutir dans la salle d'expérimentation.

Addendum: L'examen du DVD ne révéla aucune déviation majeure de l'histoire, très certainement du fait que l'Agent n'ait interagi avec aucun personnage.  L'expérience montre que SCP-826 marche aussi bien sur des DVDs que sur des livres.

Sujet: Agent █████████
Livre: The Mammoth Book of Comic Fantasy, un recueil de courtes nouvelles
Équipement: Une (1) gourde remplie d'eau, une (1) montre, un (1) pistolet semi-automatique 9 mm avec cartouches supplémentaires, une (1) caméra attaché à la casquette de l'Agent (note: l'usage d'un localisateur GPS et d'une radio a été abandonné du fait de leur inutilité lors des précédentes expériences
Résultats: L'Agent █████████ revint après sept minutes, après avoir passé et enregistré un peu plus de neuf heures. L'examen des images enregistrées révéla que l'Agent s'était retrouvé dans une partie de la nouvelle « L’œil de Tandyla » et fut obligé de se défendre face à des gardes de temple, en en tuant deux. Cela provoqua le déclenchement de l'alerte générale, et bien que l'Agent █████████ put récupérer le livre dans une bibliothèque du temple et s'enfuir, les protagonistes de l'histoire furent apparemment capturés et exécutés. La copie altérée du livre reflète ce changement, bien que la cause de l'alerte ne soit pas mentionnée, tandis que les autres histoires restèrent inchangées. Il faut également signaler que le livre contient maintenant sept pages de moins qu'une copie standard non modifiée.

Le Dr. ██████ demande à ce que les futures expériences soient effectuées sur des recueils de nouvelles pour déterminer si le livre entier ou seulement une histoire fera l'objet de la manifestation si le livre n'est pas retiré de SCP-826 avant la fin de l'histoire.


Chercheur en Chef: Dr. Edison

Sujet: Agent █████████
Livre: "L'Epée Qui Tire Des Rayons Laser Quand On La Brandit",une nouvelle de 3 pages écrite par le Dr. Edison. L'histoire consiste en la description poétique d'une épée qui tire des rayons laser lorsqu'elle est brandie. L'histoire indique qu'elle est placée sur un piédestal pendant des milliers d'années sans événements notables.
Équipement: Une (1) gourde remplie d'eau, une (1) montre, une (1) caméra attaché à la casquette de l'Agent.
Résultats: Il est demandé au sujet de récupérer l'épée décrite précédemment, de tester ses propriétés « magiques », et de la ramener. Le sujet entre dans la pièce et revient cinq minutes plus tard avec l'ouvrage original ainsi que l'épée.  Les tests ont montré que l'épée, lorsque l'on effectue un mouvement de taille d'un angle supérieur à 45 degrés, projettent des radiations correspondantes à celles produites par un laser au CO2.  L'épée a ensuite été confiée au Dr Edison afin de procéder à des études complémentaires pour pouvoir déterminer l'origine de l'énergie, le médium du laser, ainsi que les résonateurs optiques.

Les images vidéo indiquent que l'épée en question correspond aux descriptions textuelles (comprenant notamment la capacité à tirer des « Rayons Laser »), et que l'Agent █████████ a bel et bien ramené l'épée avec lui. Le récit en lui-même est inchangé, si l'on excepte un paragraphe à propos d'un homme correspondant à la description de l'Agent █████████ qui vole l'épée et qui l'emporte vers une « Destination Inconnue ». L'épée a été désignée sous le terme SCP-826-1.

Addendum: Les expérimentations scientifiques ne se sont pas révélées concluantes. L'analyse moléculaire indique que SCP-826-1 a une structure moléculaire identique à du papier pour imprimante laser (le médium sur lequel l'ouvrage original avait été imprimé), mais qu'il semble se comporter comme de l'acier de bonne qualité sur tous les autres plans. Le « Rayon Laser », par contre, agit exactement comme un laser au CO2 sauf pour ce qui est de la vitesse, qui a été chronométrée à seulement 60 km/h, ce qui est bien plus lent que des lasers conventionnels. Les tentatives pour capter cette énergie se sont révélées inutiles, étant donné que l'énergie se dissipe en █.██ secondes, qu'une cible ait été atteinte ou non.

De plus, l'Agent █████████ est désormais persuadé être un homme nommé « Galthor », originaire du royaume de « Zolgorn ». L'Agent █████████ a exigé à ce que SCP-826-1 soit ramené dans son pays d'origine, ainsi que d'être délivré de la « vile sorcellerie » auquel il a été exposé. Tous les traitements proposés se sont révélés inefficaces. Le Dr. Edison demande à ce que toutes les futures expériences sur SCP-826 soient effectuées avec des Sujets de Classe-D.

Addendum 2: A exactement ██:██:██ le ██/██/██ (exactement 72 heures après le dernier voyage de l'Agent █████████ dans SCP-826), l'Agent █████████ et SCP-826-1 disparurent simultanément. Aucunes traces de cette personne et de l'objet n'ont été retrouvées, et l'existence de l'Agent █████████ a été effacée de toutes les archives de la Fondation, y compris des copies de secours. Le récit employé dans l'expérience est en tous points inchangé, si ce n'est que l'homme est désormais nommé « Galthor ». Une fois de plus, le Dr. Edison demande à ce que toutes les futures expériences sur SCP-826 soient effectuées avec des Sujets de Classe-D.

Sujet: D-826-01
Livre: "L’Épée Qui Tire Des Rayons Laser Quand On La Brandit",une nouvelle de 3 pages écrite par le Dr. Edison. Il s'agit de la copie obtenue après le précédent test, contenant toutes les altérations.
Équipement: Une (1) gourde remplie d'eau, une (1) montre, une (1) caméra attaché à la casquette du sujet, un (1) taser X26 des forces de police (chargé).
Résultats: Il est demandé au sujet de ramener l'Agent █████████. Le sujet ne revient pas au bout de cinq minutes.  L'Agent C██████  entre dans SCP-826 et récupère l'ouvrage sans incidents. L'histoire comprend maintenant un passage à propos d'un « homme vêtu d'étranges habits » essayant d'arrêter l'Agent █████████ avec une « arme magique inconnue de l'homme », qui correspond à la description d'un taser X26. L'histoire indique ensuite que l'Agent █████████ a blessé D-826-01 avec SCP-826-01 avant de « l'enfermer dans le plus sombre cachot du Château Hyleth ». L'enregistrement récupéré confirme l'incident.

Sujet: D-826-02, D-826-03, D-826-04, D-826-05, D-826-06, et D-826-07 ; tous ont suivis un entraînement militaire.
Livre: "L’Épée Qui Tire Des Rayons Laser Quand On La Brandit",une nouvelle de 3 pages écrite par le Dr. Edison. Il s'agit de la copie obtenue après le précédent test.
Équipement: Six (6) gourdes remplies d'eau, six (6) montres, six (6) caméras attachées aux casquettes des sujets, six (6) tasers X26 des forces de police (chargés).
Résultats:  Les sujets réussirent à capturer l'Agent █████████ ainsi que D-826-01, en abandonnant SCP-826-01. L'histoire intègre ces changements, en décrivant « six aventuriers » qui « déclarèrent venger la perte de leur frère tombé au combat » en capturant l'Agent █████████.
Addendum:L'Agent  █████████ est toujours sujet à des crises de délire et reste convaincu qu'il est un Chevalier nommé « Galthor ». De même, D-826-01 déclare être un « Magicien de Sang » appelé « Rohthmorn » désirant mettre la main sur SCP-826-01. Le taser X26 de D-826-01 s'est changé en un « Sceptre Magique » capable de lancer des « Éclairs », et semble avoir des propriétés physiques identiques à celles de SCP-826-01. L'objet a été désigné sous l'appellation SCP-826-02, et a été envoyé au Site ██ pour des tests complémentaires. De plus, les sujets D-826-02, D-826-03, D-826-04, D-826-05, D-826-06, et D-826-07 déclarent maintenant être des « Chevaliers du Trône » envoyés afin de venir en aide à « Galthor ».

Addendum 2: Comme pour l'expérience précédente, l'Agent █████████, les sujets D-826-02, D-826-03, D-826-04, D-826-05, D-826-06, et D-826-07, et SCP-826-02 disparurent à ██:██:██ le ██/██/██ (une fois de plus, exactement 72 heures après être sortis de SCP-826). L'histoire indique maintenant que « Galthor » était effectivement accompagné de 6 « Chevaliers du Trône » équipés « d'Armes Arcaniques » qui leur furent donnés par le magicien « Edisongrad ». Tous les chercheurs ayant manipulé SCP-826-02 ou SCP-826 sont décrits.  Une surveillance accrue des chercheurs manipulant des objets obtenus par le biais de SCP-826 est recommandée.

Bon, sérieusement: Comment se fait-il que cette chose connaisse mon nom? Je suis sûr de ne pas l'avoir dit aux deux agents, et je suis sûr et certain de ne pas l'avoir communiqué aux sujets. Je sais bien que ça se produit tellement souvent dans notre métier que ça en devient presque un cliché, mais je crois que cette chose est consciente… -Dr. Edison

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License