Valet de Carreau
notation: +4+x
blank.png

Je suppose que vous vous demandez pourquoi je le fais ? Pourquoi je l'ai fait ? Pourquoi est-ce que nous tous, nous… Je suis désolé. Ça fait juste mal, vous comprenez. Mais ça ira mieux bientôt, j'en suis sûr.

Elle était spéciale. Oh, elles sont toutes spéciales. Mais la dernière… elle était différente. Ses yeux, ils étincelaient. Son sourire me faisait penser à des anges. Je le savais, je savais qu'elle prendrait mon cadeau spécial, et peut-être plus encore. Les autres avaient été bien, mais celle-ci…

Je l'ai rencontrée à Bangkok. On jouait… Je ne me souviens plus de ce à quoi on jouait. Je connaissais à peine les règles. Les équipes étaient composées aléatoirement, et était tombés ensemble contre ces deux travestis moches. Malgré mon désavantage, on n'a pas arrêté de gagner, main après main. Finalement, on s'est présentés l'un à l'autre. Elle s'appelait Jacqueline. Je n'ai pas pu m'empêcher de rire. "Je parie que c'est la première fois que deux Jacks battent une paire de reines1 !", rit-elle. Même le vieil homme qui s'occupait des cartes a ri. C'était de l'amour !

Enfin, de mon côté, c'était de l'amour. Du sien… J'ai dû me battre pour avoir son attention. Elle était si belle. Je n'ai jamais tellement été un fan des asiatiques, vous savez, même en restant là tout ce temps. Mais tout le monde savait à quel point elle était belle. Elle aurait pu marcher dans la rue dans un sac de jute, et les gens se seraient retournés sur son passage quand même. Magnifique, longues tresses noires, beaux yeux émeraude. Elle avait des dizaines de prétendants.

J'ai juste continué à revenir. Me suis assuré d'être là quand elle avait besoin de moi. Certains de mes amis, ceux qui font ce que je fais, vont trop vite. Vous voyez ? Ils sautent une fille, font ce qu'ils veulent, et partent. C'est pas pour moi. Il faut qu'il y ait de l'émotion, il faut qu'il y ait une sorte d'amour. Elle pensait la même chose.

Ça a pris neuf mois. Neuf mois de… rendez-vous galants ? Oui, de rendez-vous galants. Après un moment, elle a pris l'habitude de me voir là. M'a invité à dîner. On a parlé, de tellement de choses différentes. Elle ne m'a pas demandé une fois de la raccompagner. C'était une bonne fille, une fille pure. Très, très pure.

Neuf mois, et c'est là qu'elle m'en a fait l'honneur. Elle m'a dit qu'elle pensait qu'on était enfin assez proches, qu'elle me connaissait assez bien pour me faire confiance. Elles finissent toujours par me faire confiance. Je l'ai fait tellement de fois…

Et puis nous étions là, nus l'un devant l'autre, à nous toucher, nous embrasser, nous caresser, et les choses qu'elle m'a faites… Elle avait à peine besoin de me toucher, vous savez ? Il lui suffisait de me regarder, et puis c'était, c'était… orgasmique. Mais on a baisé aussi. Baisé PARTOUT ! J'ai joui, joui, et joui encore, et elle… y a pris du plaisir. Et à la fin on est là, couchés sur le lit, et je suis prêt à faire mon truc, quand elle commence à gémir sur moi. J'ai l'habitude des filles qui gémissent, mais elle… c'était pas sexuel. C'était comme si on faisait du mal mais qu'elle ne pouvait pas l'arrêter. Je lui ai tendu les mains, et elle les a attrapées. Tellement fort que je crois que j'en ai encore des bleus. Et son corps entier s'est tendu, me coinçant profondément en elle.

C'est là que je l'ai senti ramper en moi. De quelque façon qu'elle ait fait ça, ça a rampé à l'intérieur du conduit. Ça faisait un mal de chien, comme si j'étais déchiré de l'intérieur, comme ce que j'avais voulu lui faire. J'ai hurlé. Le ciel me vienne en aide, j'ai hurlé comme une petite fille et j'ai tourné de l’œil.

Quand je me suis réveillé, elle m'avait laissé un message. Me disant que j'allais être père. Je peux les sentir, maintenant, vous savez. Mes trois adorables petits bébés, se tortillant dans une poche dans mon ventre. Ils grandissent tellement. Le docteur dit qu'ils sont en bonne santé, huit côtes et tout. Ils vont bientôt se tailler un passage hors du ventre de leur papa, pas vrai ? Je suis fier d'être le premier repas de mes petits bébés.

Hey. Je ne serai pas là pour les élever. Prenez soin de mes filles, d'accord ?

██/██/2011 SCP-952-Gamma 1, 2 et 3 pris en charge par la Fondation. Les agents en Asie doivent se lancer à la recherche de SCP-952-Gamma, sous l'alias "Jackie of Diamonds."2

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License