Journal d'Interviews 405
notation: 0+x

Interview #405-14-1 :
Interviewé : Agent ██████, diagnostiqué avec un ████████████ en phase terminale. L’Agent s’est porté volontaire pour servir de sujet d'expérience.

Intervieweur : ████████████, ████████████ et ████████████ en soutien.

Avant-propos : Premier enregistrement d’une série couvrant les stades d’une infection par SCP-405. Utilisation d'un Agent capable d'assurer la transmission des informations telles que demandées. Stade primaire.

<Début de l’Enregistrement, ████████████>

████████████ : Alors, comment on se sent, aujourd’hui ?

Agent ██████ : Sérieusement ██████ ? Je croyais que c'était fait pour être le plus sérieux possible. Quoi qu’il en soit, je me sens toujours bien, si on exclut les nausées induites par les traitements ████████████.

████████████ : Des sensations étranges ? Hallucinations auditives ?

Agent ██████ : Non, rien.

████████████ : D’accord, passons à la suite…

Agent ██████ : Attendez un instant. Toi, oui toi, le D dans le coin. Tu vas t’arrêter de fredonner ? C’est vraiment gênant.

████████████ : ████████████ n’est pas en train de fredonner.

Agent ██████ : Ah bon, j’aurais juré que si. Oh [JURON]. Déjà ?

<Fin du Segment d’Interview>

Interview #405-14-5 :
Interviewé : Agent ██████.

Intervieweur : ████████████, ████████████ et ████████████ en soutien.

Avant-propos : Stade initial.

<Début de l’Enregistrement, ████████████>

Agent ██████ : Non, je ne vais pas "m'énerver" cette fois. Bon sang.

████████████ : Je n’ai encore rien dit, ██████.

Agent ██████ : Désolé, je n’arrive pas à faire la différence, enfin, pas toujours.

████████████ : Développez ?

Agent ██████ : Ben, je viens de bien de vous entendre dire Développez deux fois, pas vrai ? Seulement l’une, l’une est ce que j’imagine comment vous … [JURON], désolé, j’ai entendu quelqu’un … l'une était je suppose la manière dont vous devez penser être entendu, moins nasalement que votre voix réelle.

████████████ : Intéressant.

Agent ██████ : Désolé, je ne voulais pas… Vous venez de dire ça ou seulement de le penser ? Je pense que c’est de pire en pire plus je passe de temps avec quelqu’un.

<Fin du Segment d’Interview>

Interview #405-14-21 :
Interviewé : Agent ██████.

Intervieweur : ████████████, ████████████ et ████████████ en soutien. L’intervieweur principal donne des conseils par des entrées écrites depuis ████████████.

Avant-propos : Stade d’intensification.

<Début de l’Enregistrement, ████████████>

Agent ██████ : Je suis dans un état exécrable, ça fait quatre jours que je n’ai pas dormi et j’aurais aimé ne jamais me porter volontaire pour cette expérience.

████████████ : Je n’ai pas…

Agent ██████ : Je sais bien, [JURON] ! Je peux vous entendre, je peux entendre ces deux abrutis, je peux entendre ██████ même s’il est de l'autre côté du flux de données. Je peux entendre toutes les foutues personnes DE CETTE FOUTUE BASE !

████████████ : Calmez-vous.

Agent ██████ : Vous ne m’avez quand même pas dit de me calmer ? Comment OSEZ-vous de me dire de me calmer ? Je jure que si une personne de plus me dit ou même pense me dire de me calmer, je vais tordre son [JURON] de cou ! Mais à quelles choses répugnantes, répugnantes vous pensez ? Je n’aurais jamais imaginé que je bossais avec de tels pervers ! Vous connaissez ███████ ? Le type qui gère cet endroit ? Il [SUPPRIMÉ]. TOUS LES JOURS ! Pourquoi je suis, salade de boulettes de viande aujourd’hui, ce n’est pas mon, FERMEZ-LA, FERMEZ-LA !

████████████ : Nous devons parler de vos symptômes.

Agent ██████ : Je peux avoir du papier et un stylo ? J’ai besoin d’écrire tout ça, je n’arrive pas à penser correctement pour parler.

*Du papier et un stylo sont fournis à l’Agent ██████. L’Agent ██████ enfonce le stylo d’au moins █ centimètres dans son oreille. L’interview est interrompue.*

<Fin du Segment d’Interview>

Interview #405-14-29 :
Interviewé : Agent ██████ (maîtrisé)

Intervieweur : ████████████.

Avant-propos : Fin du stade transitoire.

<Début de l’Enregistrement, ████████████>

Agent ██████ : Sortez , cassez-vous, tirez-vous, tirez-vous tous autant que vous êtes, Dansez, faites la danse du taré, cette satané catin l’a bien mérité, comment, FERMEZ-LA FERMEZ-LA ! C'est écrit ici que son vrai nom est, un, deux, trois, quatre, un, deux, trois, quatre, un, deux, trois, quatre, tout ça n’est qu’un appel à l’aide vous savez ? Un jour le monde, comment on fait pour arriver au sas, déjà ? Elizabeth, tu me manques mais pas tant que, MA TÊTE. SORTEZ DE MA TÊTE !

<Fin de l’Enregistrement>

Observations finales : [La progression des symptômes est ici évidente. L’Agent ██████ résista plus longtemps que la majorité des cas mais il fut poussé au suicide 22 jours après exposition. L’Agent ██████ réussit à se libérer de sa chaise de contention et [SUPPRIMÉ].

Retourner à SCP-405

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License