Rapport d'Interview 026-08
notation: +2+x

Dr. █████ : "Je vous en prie, asseyez vous."

Agent Walker : "Merci."

Dr. █████ : "Parlons de nos affaires. J'ai cru comprendre que vous demandiez à être transférée hors du travail de terrain. Voulez-vous en parler ?"

Agent Walker : "Je préférerais éviter."

Dr. █████ : "C'est votre choix. Cependant, je ne peux pas approuver un transfert sans raison."

Agent Walker : "Écoutez, je…" L'agent fait une pause. "Vous avez vu mon dossier. Vous savez que j'ai travaillé sur vingt-six, n'est-ce pas ?"

Dr. █████ : "J'ai lu le rapport."

Agent Walker : "J'y étais la première fois qu'on a sorti un des dormeurs. Pas mal d'entre eux étaient des adultes quand ils avaient disparus, mais c'était à nouveau des gosses quand on les a trouvés. J'ai donc vu ce garçon de seize ans en train de se dessécher ou un truc du genre. J'ai fait des cauchemars cette nuit-là."

Dr. █████ : "Vous êtes censée rapporter tout rêve inhabituel après être entré en contact avec un phénomène pouvant potentiellement affecter votre esprit."

Agent Walker : "C'était pas officiellement un niqueur d'esprit à l'époque. On pensait juste que c'était un truc spatial bizarre. On se contentait de le surveiller jusqu'à ce que les Pique-Niqueurs arrivent. Et ça a été un choc, vous savez ? On s'attendait pas à quelque chose de ce genre. De tout manière, je suis vite passée à autre chose. J'avais vu pire. Une fois j'ai vu un gars fondre pendant que je le tenais dans mes bras."

Dr. █████ : "Je vois. Qu'est-il arrivé après ?"

Agent Walker : "Rien, pendant un moment. J'y suis allée deux-trois fois, mais j'ai rien vu de très bizarre. Mais… Écoutez, je sais que j'aurais dû le dire. Mais un de mes potes venait tout juste de disparaître après avoir été touché par un skip chelou, et je ne voulais pas que ça m'arrive à moi."

Dr. █████ : "Vous avez été affectée par un SCP ?"

Agent Walker : "Je… Ouais. C'était une semaine plus tard. Je faisais la sieste à l'arrière du van et j'ai commencé à rêver."

Dr. █████ : "Pouvez-vous décrire ce rêve ?"

Agent Walker : "Pareil que les autres. Vous avez lu les rapports, non ?"

Dr. █████ : "Mettons que je ne les aient pas lus. Pour le dossier, Agent Walker."

Agent Walker : "Très bien. Je suis dans une salle de classe. Elle est comme une de celles de 026, mais neuve. Pas en train de tomber en morceau. Je connaissais le nom du prof. Je savais qui était assis avec moi, même si je ne les avais jamais vu avant pour la plupart. La cloche a commencé à sonner, mais personne ne bougeait. J'ai levé la main, mais le prof ne m'a pas remarqué. Au final j'ai essayé de partir, mais les portes ne voulaient pas s'ouvrir. Alors j'ai remarqué un truc bizarre avec ma main. Elle était en couleur. Tout le reste était en noir et blanc. Mais j'avais l'impression d'être celle qui était… anormale ? Pas à sa place ? C'est à ce moment là que je me suis réveillée. Le van partait. Personne n'avait remarqué que je m'étais endormie."

Dr. █████ : "Et vous n'avez pas penser à rapporter ça ?"

Agent Walker : "Comme je disais, j'avais peur. Et c'était avant qu'ils ne trouvent Malek. Je me suis dit que c'était juste un cauchemar comme un autre. Rien de bizarre. Et après que Malek ait fait son rêve, ils n'ont rien fait avec lui, alors je me suis dit que c'était rien de bien important."

Dr. █████ : "Il a été mis en observation. Vous auriez dû vous aussi, pour votre sécurité et celle des autres."

Agent Walker : "Vous les gratte-papiers vous croyez que tout est si facile, hein ? Assis derrière un bureau toute la journée, vous savez pas ce que c'est. Eh bien, les choses ne sont pas si simples là dehors. Pas quand vous êtes celui qui chasse des chats qui parlent dans les égouts, ou quand vous attendez de voir si c'est vous qui n'allez pas en revenir cette fois."

L'Agent Walker était visiblement angoissée. Plusieurs minutes passèrent avant qu'elle ne se calme suffisamment pour continuer l'interview.

Agent Walker : "De toute manière, ce n'est que plus tard qu'on a fait le lien entre les rêves et les dormeurs. Lorsqu'on a trouvé ces Classes-D au deuxième étage. Et puis, je pensais que je pouvais être okay. J'étais pas dans vingt-six lorsque j'ai rêvé. J'en étais pas sûre avant que les rêves ne commencent."

Dr. █████ : "Ça vous est arrivé à nouveau ?"

Agent Walker : "Ouais. Ils ont commencé il y a six mois. C'est le même rêve. Mais à chaque fois, je mets un peu plus de temps à me rendre compte que ce n'est pas réel. Et quand je regarde mes mains, elles sont un petit peu plus grises."

Fin de l'interview 026-31

Note : L'Agent Walker a après cela reçu un Amnésique de Classe A et est retournée au travail de terrain.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License