Rapport d'Interview 026-01
notation: +2+x

Interview avec ████ █████, ancien principal de SCP-026.

Agent ██████: Merci de m'accorder un peu de votre temps, Mr. █████.

█████: Pas de problème. Si il y a quelque chose que j'ai en quantité ces jours ci, c'est bien du temps.

Agent ██████: Alors, passons à notre problème. Vous étiez le principal de [SUPPRIMÉ] en [SUPPRIMÉ], c'est bien ça ?

█████: Oui, c'est bien cela.

Agent ██████: Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

█████: Eh bien, vous avez entendu les histoires, je suis sûr. Des gens disent que c'est hanté. Je n'en ai aucune idée, mais les choses semblaient étranges à la fin.

Agent ██████: Racontez-moi tout.

█████: Voyons-voir, il y avait les escalier, bien sûr. Vous en avez entendu parlé, n'est-ce pas ? Des personnes comptaient cinquante marches pour monter et soixante pour descendre. Je suis sûr qu'il y avait un truc pour ça, un genre d'illusion d'optique, mais je n'ai jamais pu comprendre. Et nous aviens un livre d'histoire devenu complètement blanc. [Pause] Je suppose que ça à l'air bien peu. Mais vous savez comment c'est. Des petites choses s'ajoutent. Les gens racontent des histoires.

Agent ██████: Parlez-moi des rêves.

█████: Les rêves ? Oh, oui. Des gens se plaignaient de faire des cauchemars. Des étudiants en grande partie, mais aussi des membres du personnel. Ils étaient toujours à propos de cours qui ne se finissaient jamais. Au début on en riait, mais de plus en plus de personnes disaient en faire. Je n'y ai pas prêté beaucoup de crédit, mais, à vrai dire, quand nous avons découverts que les plans ne correspondaient pas à l'école, il semblait plus simple de changer de bâtiment. L'école était vieille, de toute manière, et nous voulions un nouveau départ. Et, d'un seul coup, les choses ont semblé revenir à la normale.

Agent ██████: Je vois. Il n'y a rien d'autre que vous souhaiteriez ajouter ?

█████: Hmm. [Pause] Ce n'est pas grand chose, mais peut-être que cela fera une jolie note en bas de page dans le livre que vous écrivez. Il m'arrive toujours de faire des rêves où je suis dans mon bureau, de retour dans l'ancienne école. Parfois je remplis de la paperasse, parfois je parle à quelqu'un mais c'est toujours de l'autre côté du bureau, comme au bon vieux temps. Mais petit à petit, je remarque que quelque chose cloche. La cloche sonne, mais je n'entends personne dans le couloir. Aucun étudiant ne se précipite dans ou en dehors d'une salle de classe, pas de discussions, pas de bruits de pas, rien d'autre que la cloche. Et ça ne s'arrête pas. Le plus dingue c'est que je ne remarque jamais que c'est un rêve jusqu'à ce moment. Ça fait dix ans que je suis à la retraite, mais jusqu'à ce que j'entende la cloche, je trouve que tout est normal. C'est dingue, non ?

Agent ██████: Je trouve ça très intéressant. Merci beaucoup. Si quoi que ce soit d'autre vous revient à l'esprit, n'hésitez pas à me passer un coup de fil.

█████: Je n'y manquerais pas.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License