Incarnation de Bright
notation: +2+x

Outre les monastères de la Sainte Fondation et les bourgs des civils, les villages des Caste-D occupaient le reste des territoires civilisés. Cernés par les hautes murailles des garnisons de la Garde Omega, les hommes et les femmes de la Caste-D vivaient et se reproduisaient au sein de leurs villages.

À la périphérie du village de Cémo, quatre castineaux étaient engagés dans une partie de jeu populaire. Trois d’entre eux, encore des enfants, fixaient intensément le quatrième, un adolescent déjà proche de l’âge adulte. Ce dernier était relativement détendu et observait avec concentration ses trois amis qui s’efforçaient de ne pas cligner des yeux. Mais à la fin ce fut inévitable.

Le castineau de gauche cligna des yeux et ses paupières glissèrent rapidement de haut en bas. Le quatrième castineau le remarqua et lui fit rapidement une clef-de-bras. Les deux autres abandonnèrent alors toute concentration et clignèrent des yeux à leur tour.

"Deuxième Fils D-37428353 a encore perdu !" s’exclama le quatrième castineau dont le bras gauche enserrait toujours la tête de Deuxième Fils D-37428353.

"Fils D-48572946, laisse-moi partir maintenant !" supplia Deuxième Fils D-37428353 à l’aîné du groupe.

"Ouais, t’es beaucoup trop brutal." ajouta un autre castineau.

"C’est pour ça que c’est moi qui joue le Supprimé ! Si vous ne pouvez pas me battre, alors ils ne feront qu’une seule bouchée de vous, bande de castineaux." rétorqua Fils D-48572946 en relâchant enfin Deuxième Fils D-37428353.

"Ca-castineaux… mais toi aussi t’es un castineau !" protesta Deuxième Fils D-37428353.

"Plus pour longtemps. Ma désignation est prévue pour ce soir !" rappela Fils D-48572946 à ses camarades.

"Eh les castineaux, arrêtez d’invoquer en vain les Saintes procédures ! Les Gardes Omega vous ont déjà avertis à ce sujet !" éclata une voix rauque avec colère.

Les trois plus jeunes battirent en retraite derrière leur aîné. Celle qui avait crié était une Caste-D d’âge mûr et de forte carrure transportant un panier rempli de légumes et de quelques morceaux d’écorce.

"Maman, on ne faisait que préparer notre futur service pour la Sainte Fondation !" répliqua Fils D-48572946 à l’adresse de sa mère, D-83756246.

"Si des gamins comme vous trouvent le temps de singer les Saintes Procédures, alors ils devraient avoir celui d’aider aux moissons !" grommela D-83756246.

"C’est tout ce qu’il reste de la récolte maman ?" demanda Fils D-48572946 en désignant le panier, "Ça et encore de l’écorce ?"

"La Sainte Fondation a besoin de plus de ressources. Nous allons faire avec ce qu’on nous laissera." dit D-83756246, "Et mon fils, viens avec moi. C’est notre dernière occasion de parler ensemble avant ce soir."

Fils D-48572946 se sépara de ses amis et suivit sa mère.

"Ah, j’ai vraiment hâte de partir d’ici. Il doit y avoir plus qu’assez à manger dans les Monastères," remarqua Fils D-48572946. "La nourriture s’amenuise de plus en plus au fil des saisons et il y a cet édit qui nous empêche de réduire nous-même notre population après l’incident de l’hiver dernier."

"Mon fils, tu ne sais rien des voies de la Sainte Fondation. Notre faim est la preuve de l’amour qu’elle porte à nous autres Caste-D."

"Mais nous sommes des pécheurs maman, nous descendons des pécheurs."

D-83756246 s’arrêta un instant et réfléchit. Elle se prépara ensuite à formuler une réponse appropriée à cette remarque.


Les heures passèrent et bientôt la nuit se tomba sur Cémo. Au centre du village, le Rite d’Orientation était en cours. Tous les Caste-D y étaient rassemblés et chantaient des hymnes folkloriques en dansant les danses de leurs ancêtres. Deux femmes Caste-D s’affairaient autour d’un feu où plusieurs fers à marquer avaient été mis à chauffer. De temps en temps, les femmes jetaient des livres dans le brasier pour l’alimenter car c’étaient la coutume à Cémo d’utiliser le papier pour entretenir les feux. Tous les Caste-D adultes étaient vêtus d’une combinaison teinte en orange aux courtes manches arrachées et ouverte sur la poitrine. Les castineaux offraient un assortiment aléatoire de haillons et de pagnes qui ne cachaient que ce que chacun voulait bien.

Une escouade de Gardes Omega se tenait en marge du rassemblement, le glaive et l’arbalète à la main. D’autres surveillaient la situation depuis leurs remparts à l’aide de télescopes, leurs archers parés à faire feu. Les Caste-D ne prêtaient aucune attention aux Gardes Omega et se divertissaient en toute quiétude.

La foule de Caste-D entourait une estrade qui surmontait le terrain et sur laquelle une vieille Caste-D vêtue de la même combinaison orange surveillait ses concitoyens avec un œil d’aigle. Pour ces-derniers, elle était leur leader spirituel. Elle vivait depuis longtemps et possédait une grande sagesse, du moins dans les limites de ce que la Sainte Fondation voulait bien l’autoriser à connaître. Elle avait sa propre désignation, mais les villageois se contentaient de l’appeler 'l’Ancienne' avec déférence. La manière dont les Caste-D s’entre-désignaient importait peu aux Gardes Omega stationnés ici, tant qu’ils suivaient les directives de la Sainte Fondation.

Au bout d’un moment, l’Ancienne estima que tout était paré pour la cérémonie. Elle descendit de son estrade et saisit un rouleau de parchemin glissé dans la ceinture qui retenait ses vêtements.

"FERMEZ VOS PUTAINS DE GUEULES !" cria l’Ancienne, et les villageois cessèrent aussitôt leurs réjouissances. Tous les yeux des Caste-D étaient à présent rivés sur l’Ancienne qui venait de proclamer les mots transmis par le Pasteur Anonyme pour l’Orientation des Caste-D.

"Rendons grâce au Seigneur Bright, à tous Ses saints et à tous Ses prophètes." continua l’Ancienne, "Nous sommes ici réunis pour célébrer la désignation de nos castineaux. Ces derniers ayant atteint l’âge adulte, il convient désormais de les désigner en tant que tels."

La voix de l’Ancienne se faisait de plus en plus forte. Pendant ce temps, les femmes Caste-D retirèrent les fers à marquer brûlant des flammes et s’avancèrent vers l’estrade.

"Cette désignation fera de nos castineaux des hommes et des femmes faits et les investira des responsabilités qui incombent aux hommes et aux femmes ! La responsabilité de purifier nos lignées des péchés de nos aïeux ! Les péchés du paganisme de nos ancêtres ! Le paganisme que nous devons racheter nous-mêmes par notre travail !"

" La responsabilité de purifier nos lignées des péchés de nos aïeux ! Les péchés du paganisme de nos ancêtres ! Le paganisme que nous devons racheter nous-mêmes par notre travail !" firent les autres Caste-D en répétant le mantra de leur peuple, mantra qui se proférait depuis le repentir de leurs ancêtres et leur soumission à la Sainte Fondation.

Tandis que les chants des villageois s’éteignaient, l’Ancienne commença à lire le contenu de son parchemin.

"Un seul castineau pour cette nuit ! Il y a dix-huit ans, un mâle est né de l’union de D-48572946 et de D-83756246. Ce soir, Fils D-48572946 va être désigné. Jamais plus il ne sera le fils de son père, car il doit devenir un homme. Fils D-48572946, lève-toi et vient revendiquer ta désignation."

Fils D-48572946 s’avança vers l’estrade, uniquement vêtu d’un pagne. La foule des villageois l’acclama tandis qu’il s’allongeait dos sur l’estrade et les bras en croix. Les femmes Caste-D placèrent leurs fers à marquer au-dessus de sa poitrine et de son avant-bras droit.

"Fils D-48572946, accepte-tu les responsabilités qui incombent à un homme et d’accomplir les mêmes devoirs que ton père et que son père avant lui, au service de la Sainte Fondation ?" demanda l’Ancienne.

"Oui l’Ancienne." Répondit Fils D-48572946.

"Qu’il en soit ainsi. Au nom du Seigneur Bright, désignez le Caste-D !" proclama l’Ancienne.

Les deux femmes Caste-D abaissèrent rapidement leurs fers et le métal chauffé à blanc entra en contact avec sa chair. Fils D-48572946 laissa échapper un hurlement de douleur qui se noya dans la cacophonie des acclamations et des applaudissements de la foule. D-83756246 — la mère de l’enfant — se contenta de se couvrir la bouche en baissant les yeux devant cet acte nécessaire. Les Gardes Omega demeurèrent impassibles à leur poste, ayant déjà assisté de nombreuses fois à ce rituel régulier.

L’Ancienne donna un signal aux deux femmes Castes-D et ces dernières relevèrent leurs tisonniers. De la vapeur fusa de la chair humaine et laissa apparaître deux marques sombres identiques sur son poignet droit et sa poitrine. Il s’agirait désormais de sa désignation. Il n’était plus le fils d’un autre Caste-D car il en était devenu un lui-même. La désignation suivante était à présent gravée dans sa chair :

D-34029132

"À compter d’aujourd’hui et au nom du Seigneur Bright, D-34029132 a été désigné !" proclama l’Ancienne avec solennité.

"D-34029132 !" psalmodia la foule.

Le tout nouvellement désigné D-34029123 se releva sur l’estrade et regarda la foule qui l’acclamait. L’Ancienne lui drapa les épaules d’une combinaison orange et il enfila rapidement le nouveau symbole de sa vie adulte. Pendant tout ce temps, les Gardes Omega avaient assisté à la scène avec des visages de marbre.

"FERMEZ VOS PUTAINS DE GUEULE !" cria de nouveau l’Ancienne pour attirer l’attention, "La Sainte Fondation a demandé aux Caste-D de se soumettre à une Mise à l’Épreuve. Les Caste-D qui descendent des pécheurs et des païens ! Les Caste-D qui doivent racheter les péchés et le paganisme de leurs ancêtres ! Les Caste-D qui supportent la Sainte Fondation leurs corps !"

"Les Caste-D qui descendent des pécheurs et des païens ! Les Caste-D qui doivent racheter les péchés et le paganisme de leurs ancêtres ! Les Caste-D qui supportent la Sainte Fondation leurs corps !" fit la foule en répétant les paroles de l’Ancienne telle des brebis devant leur pasteur.

"Qui répondra à l’appel de la Sainte Fondation ?" demanda l’Ancienne, "La Sainte Fondation ne réclame qu’un seul Caste-D à notre village."

D-34029132, qui se tenait toujours près de l’estrade, leva la main sans hésiter. Certains dans l’assemblée laissèrent échapper un soupir de soulagement devant cette initiative inhabituelle de la part d’un nouvel adulte tandis que des larmes s’écoulèrent gouttes à gouttes des yeux de sa mère. Les Gardes Omega s’avancèrent vers lui, les autres Caste-D s’effaçant humblement pour laisser passer ces hommes d’une meilleure condition sociale. D-34029132 sourit aux Gardes Omega et s’éloigna sous leur escorte.


Pendant bien des saisons, D-34029132 affectua sa Mise à l’Épreuve au sein de la Cathédrale de Supervision où il vivait désormais. L’ultime étape de sa dernière tâche approchait et son corps y avait été préparé. Conformément aux décrets des Saints Docteurs, D-34029132 avait jeûné pendant un nombre de jours incalculable jusqu’à n’être plus que l’ombre d’un homme. En outre on lui avait arraché toutes ses dents, ainsi que les ongles de ses mains et de ses pieds. Il s’agissait en effet du protocole, ainsi que d’une marque de pitié de la part des Saints Docteurs car bon nombre succombaient à la tentation et tentaient de se tuer. Pour un Caste-D, se tuer soi-même ou tuer l’un de ses confrères Caste-D sans l’autorisation des Saints Docteurs était en effet un grave péché.

Mais D-34029132 était calme car il était sur le point de voir son vœu le plus cher s’accomplir. Tandis que les Gardes Omega le chargeaient de lourdes chaînes, un Cardinal-Docteur s’adressa à lui.

"Savez-vous pourquoi vous avez été amené ici en ce jour D-34029132?"

"Oui monseigneur." Tandis qu’il répondait, le Caste-D se remémora les derniers mots que sa mère lui avait adressés et qui lui semblait à présent n’être plus qu’un lointain souvenir :

"Oui, nous sommes des pécheurs. Mais le Seigneur Bright ne nous en aime pas moins pour autant. Dans les Saintes Procédures qu’il a Lui-même édictées, seuls les Caste-D peuvent recevoir Son incarnation."

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License