Rapport d'Incident SCP-701-19██-1
notation: +6+x

SCP Impliqué : SCP-701

Date : ███████ ██, 19██

Localisation : [DONNÉES SUPPRIMÉES]

Rapport rédigé par les Drs. R█████ et J██████ à partir du contenu de SCP-701-19██-A. SCP-701-19██-A est une cassette S-VHS de 187mm x 103mm x 25mm récupérée par les enquêteurs sur les lieux de l’incident, une représentation de SCP-701 à l’Université de █████████████ à █████████████, ████. La cassette a été retrouvée dans une caméra amateur détruite, qui enregistrait la représentation depuis un endroit avantageusement situé dans le public. Il s’agit du seul enregistrement disponible de cet événement. Veuillez consulter les archives de SCP-701 pour la transcription complète de l’enregistrement. Afin de pouvoir comparer les déviations identifiées pendant un événement SCP-701 avec l’intrigue réelle du texte publié, voir le Document SCP-701-1640-B-1.

  • 0:00:00 – Début de la cassette.
  • 0:03:10 – Extinction des lumières.
  • 0:05:12 – Levée du rideau. La pièce commence comme dans la version publiée par le discours de couronnement de Gonzalo.
  • 0:10:21 – Une possible apparition de SCP-701-1 pendant le délire d’Isabella – une ombre anormale n’appartenant à aucun des acteurs apparaît au fond de la scène.
  • 0:10:24 – Disparition de l’ombre.
  • 0:23:15 – Première déviation du texte. Au lieu d’enchaîner sur le dialogue entre Francisco et le courtisan, le rideau tombe et se lève sur une scène vide. Antonio entre par la droite de la scène.
  • 0:23:24 – Première apparition indirecte de SCP-701-1. L’ombre d’un personnage semble apparaître sur le mur du fond, à droite de la scène. Antonio s’immobilise et semble surpris. L’ombre disparaît. Antonio se lance dans un long monologue, confirmant qu’il croit à l’histoire d’Isabella. Le Dr. J██████ note que malgré le fait que ce monologue soit cohérent avec le reste de la pièce et qu’il emploie un langage approprié pour l’ère caroline, le discours d’Antonio dans cette scène *n’existe pas* dans le texte d’origine.
  • 0:24:12 – Descente du rideau.
  • 0:24:51 – Levée du rideau sur Francisco et le courtisan. Antonio revient ; la pièce se poursuit comme prévu.
  • 0:31:14 – Première apparition directe de SCP-701-1. Il entre sur scène par la gauche et se tient au bord de celle-ci pendant la fin de l’Acte II, Scène 1.
  • 0:32:17 – Le dialogue de Gonzalo s’achève (comme prévu) sur la mention d’un entretien avec l’ambassadeur d’Alagadda. Il sort de scène par la gauche ; SCP-701-1 semble le suivre tandis que les lumières s’éteignent.
  • 0:38:13 – Deuxième apparition de SCP-701-1 pendant l’Acte III, Scène 1. Il apparaît au bord de la scène pendant que Gonzalo et Petruccio assassinent Sortino. La scène se conclut par l’injonction de Gonzalo à ses cuisiniers de préparer le corps en ragoût ; les scripts récupérés sur place indiquent que cette section avait été coupée pendant les répétitions.
  • 0:51:11 – Troisième apparition de SCP-701-1 ; apparaît à gauche de la scène pendant qu’Antonio tue Isabella.
  • 1:09:12 – Quatrième apparition : SCP-701-1 entre avec Gonzalo au début de l’Acte IV, Scène I, et le suit pendant toute la scène. La scène contient aussi deux moments-clés : premièrement, Gonzalo semble hocher de la tête en direction de SCP-701-1 lorsqu’il mentionne l’ambassadeur d’Alagadda. C’est la première fois qu’un des acteurs semble indiquer la présence de SCP-701-1. Deuxièmement, la scène s’achève sur une déviation du texte : tandis que le monologue normal de la fin de l’Acte IV, Scène I se termine par les questions que Gonzalo se pose sur sa propre moralité, ici, Gonzalo semble se demander si son ‘tribut’ sera suffisant pour l’ambassadeur. Les lumières s’éteignent.
  • 1:21:15 – Cinquième apparition : SCP-701-1 entre sur scène par la gauche à la fin de l’Acte IV, Scène 2 tandis qu’Antonio sort de scène pour chercher une épée. Au lieu de sortir, Antonio s’arrête devant SCP-701-1, qui lui tend une longue dague (On suppose qu’il s’agit de la première apparition de l’objet classé comme SCP-701-19██-B ; notons qu’aucune mention de cet objet n’est faite dans la liste des accessoires ni dans les autres documents tenus par l’équipe de production de la pièce.). SCP-701-1 et Antonio quittent la scène ensemble.
  • 1:32:41 – Sixième apparition : SCP-701-1 apparaît sur scène à gauche tandis que Cornari et Lodovico sortent.
  • 1:35:10 – Les lumières s’allument. L’Acte V, Scène 1 – la scène du Banquet – commence normalement.
  • 1:40:52 – Antonio entre, portant un morceau de parchemin. C’est ici que les déviations du texte commencent à devenir considérables : au lieu de contenir la confession de Petrucchio, comme prévu, Antonio déclare que le parchemin contient une facture de l’ambassadeur d’Alagadda, prouvant que Gonzalo lui doit un tribut plus élevé que ce qu’il prévoyait de lui donner.
  • 1:41:42 - SCP-701-1 entre à ce moment sur scène par la droite. La totalité des acteurs semble le percevoir. Gonzalo se lève, lance un juron en aparté au public, et court vers la gauche de la scène. Le reste des acteurs – y compris Alinda et Francisco, qui entrent à gauche de la scène – immobilisent Gonzalo et le traînent sur scène. Pendant ce temps, SCP-701-1 s’est déplacé au centre de la scène, où il se tient devant le trône de Gonzalo.
  • 1:43:08 – Un nœud coulant descend sur scène depuis le plafond. Les acteurs forcent Gonzalo à placer sa tête dans la boucle du nœud, pendant qu’il jure en italien (et peut-être, à un moment, en latin ?). Le nœud est resserré, et les acteurs lâchent Gonzalo ; il commence à s’asphyxier.
  • 1:43:32 – Antonio déclare : “Avec ceci, le tribut s’en retrouve payé.” L’acteur saisit SCP-701-19██-2 (la dague) et en lacère l’abdomen de Gonzalo, ses intestins se répandant sur scène.
  • 1:44:04 – Alinda prend la dague des mains d’Antonio. Elle déclare : “Avec ceci, le sang d’un fou, payons celui du Roi Pendu.” Elle tranche la gorge d’Antonio.
  • 1:45:31 – D’autres cordes tombent sur scène, avec un nœud coulant pour chaque acteur. Ils se rassemblent, chacun sous un nœud. Alinda se place à côté de SCP-701-1.
  • 1:46:12 – Alinda : “Avec ceci, notre sang, payons celui du Roi Pendu.” Les acteurs se pendent.
  • 1:47:33 – SCP-701-1 passe entre les corps pendus et se place au centre de l’avant de la scène.
  • 1:47:41 – Extinction des lumières.
  • 1:47:46 – Hurlements et bruits évoquant de la violence physique autour de la caméra.
  • 1:48:22 – Fort bruit, probablement provoqué par la chute de la caméra.
  • 1:49:01 – Destruction de la caméra. Fin de la cassette.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License