Incident 096-1-A
notation: +10+x

"Alors, le confinement a été effectué ?"

"Oui, docteur."

"Laissez-moi voir l’enregistrement de la sécurité."

< Début de l’enregistrement >

Un grand cube en acier se trouve au centre d’un laboratoire de recherche où s’affaire une douzaine de chercheurs. Dans le champ de vision de la caméra se trouve un poste de contrôle où sont affichés les lectures des différents capteurs à l’intérieur du cube.

[Avance rapide, une minute trente-deux secondes]

L’opérateur du poste de contrôle se penche en avant, alerté par les multiples lectures des capteurs. Approximativement cinq secondes plus tard, une bosse apparaît sur l’une des parois en acier du cube de confinement. La bosse s’agrandit encore avant de céder. SCP-096 peut être observé en train de plier l’acier, en essayant frénétiquement de s’échapper.

[Le visage de SCP-096 est brouillé sur la bande de sécurité, d’après le protocole de confinement]

Deux équipes de sécurité entrent dans la pièce à l’instant où SCP-096 parvient à s’échapper de sa cellule de confinement. Elles tirent à balles réelles et utilisent des fléchettes tranquillisantes mais sans aucun effet visible. Approximativement 90% des chercheurs et du personnel de sécurité ont directement vu le visage de SCP-096 et un Code Lima est déclaré. La salle et les zones adjacentes sont verrouillées et un agent neurotoxique de classe-██ y est répandu.

Approximativement deux minutes plus tard, SCP-096 s’échappe du Site de Recherche ███ et se déplace à ███ km/h à travers le désert à l’extérieur, en direction de █████.

< Fin de l’enregistrement >

"L’équipe Echo Romeo a été assignée immédiatement à cette brèche de confinement. Quand nous avons réalisé à quel point la brèche à laquelle nous faisions face étant importante, nous étions complètement dépassés. C’est marrant de voir comment même les esprits les plus grands et les plus brillants du monde peuvent être si mal préparés."

"Donc vous êtes en train de dire que c’était de votre faute ?"

"Pas du tout. C’était une nouvelle découverte du comportement de SCP-096. Nous n’avions aucun moyen de le savoir et nous avons eu de la chance que la situation ne soit pas devenue une XK."

< Début de l’enregistrement >

Caméra embarquée de ER-A 5

[L’enregistrement vidéo depuis l’intérieur d’un UH-60 montre SCP-096 sur le sol du désert, se déplaçant à une vitesse considérable.]

ER-A 1 : Ici Romeo Echo. Nous avons un visuel de la cible ! -Inintelligible- … à [DONNÉES SUPPRIMÉES] nœuds et en accélération !

ER-A 1 écoute les ordres délivrés sur la radio (identifiés comme provenant du Dr Dan). SCP-096 peut être observé en train de gagner lentement de la vitesse.

ER-A 1 se déplace hors du champ de la caméra. ER-A 3 apparait, tenant un fusil anti-matériel XM500 modifié. Deux coups sont tirés ; le premier tir manque la cible et le second touche SCP-096 dans le bas de la jambe. SCP-096 trébuche mais retrouve l’équilibre. Aucun changement significatif de sa vitesse de course.

ER-A 1 : -Inintelligible- …épète, aucun effet sur la cible !

ER-A 1 laisse à nouveau la place à ER-A 3. ER-A 3 tire trois coups de plus ; les deux premiers tirs ratent et le troisième atteint SCP-096 à la tête. SCP-096 tombe, dérape et fait plusieurs roulades, ce qui réduit de façon minime sa vitesse. SCP-096 se redresse sur ses pieds et continue d’avancer avec la même ardeur.

La caméra fait un balayage panoramique vers le haut et révèle huit V-22 Osprey (appartenant à la FIM Tau-1) volant au-dessus et dépassant les hélicoptères sur le même vecteur d’approche que SCP-096. La caméra se coupe.

< Fin de l’enregistrement >

< Début de l’enregistrement >

Enregistrement vidéo de l’interview 096-1-A

[Le Dr Oleksei à l’air très calme, déterminé et répond aux questions lentement de manière délibérée.]

Interviewer : Où étiez-vous exactement au moment de la brèche de confinement ?

Dr Oleksei : En pause, j’allais me chercher un café. C’est purement par hasard si je n’étais pas dans la zone de confinement.

Interviewer : Décrivez vos actions directement après la brèche de confinement.

Dr Oleksei :J’ai envoyé Echo Romeo après SCP-096 et j’ai avertit le Dr Dan de la situation. Nous nous sommes ensuite mis à chercher la localisation de SCP-096. Une fois que la direction générale de SCP-096 a été déterminée, j’ai envoyé la Force d’Intervention Mobile Tau-1 en avant pour évacuer la population civile sur le chemin de SCP-096, comme c’était prévu par le protocole de confinement.

< Fin de l’enregistrement >

< Début de l’enregistrement >

Enregistrement vidéo de l’interview 096-1-B

[Le Dr Daniel ██████ est assis et attend patiemment. Sur la table en face de lui se trouve ce qui ressemble à une paire de lunettes de vision nocturne modifiées.]

Interviewer : Pour rappel, où étiez-vous exactement pendant la brèche de confinement de SCP-096 ?

Dr Dan : Dans la chaîne de montagnes [DONNÉES SUPPRIMÉES], à la recherche de plus d’informations sur les origines de SCP-096. C’était une expédition de recherche rapide, donc j’ai laissé le Dr Oleksei en charge du confinement. Il est assez compétent, bien qu’un peu…impatient, et a déjà fait ses preuves par le passé. Tout ceci est confirmé dans les divers documents concernés, alors n’allez pas penser que-

Interviewer : C’était juste pour l’enregistrement, docteur. Maintenant, sachant que SCP-096 est immunisé à toute forme connue de dégâts lorsqu’il est dans un état de rage, pourquoi avez-vous ordonné au sniper de l’équipe de réaction de secours de tirer ?

Dr Dan : Pourquoi pas ? S’il y avait ne serait-ce qu’une chance de ralentir SCP-096 et donner à la FIM Tau-1 plus de temps, alors il fallait essayer. Ça n’a pas mis ER-A en danger et les hélicos étaient sur le point de se faire distancer de toute façon. Honnêtement, ER-A ne pouvait pas faire grand-chose de plus pour améliorer ou aggraver la situation.

Interviewer : Je vois. Maintenant, pouvez-vous expliquer ceci ?

[L’interviewer désigne les lunettes posées sur la table]

Dr Dan : Oui. C’est le projet SCRAMBLE, un appareil oculaire que nous avons fourni à ER-A et à la FIM Tau-1, conçu par le Dr Oleksei et moi-même spécifiquement pour SCP-096. Il est équipé d’un petit microprocesseur qui analyse en permanence le champ de vision pour détecter les traits du visage de SCP-096. Le programme de reconnaissance faciale à l’intérieur les identifie instantanément et brouille l’image avant que la lumière n’atteigne l’œil humain. C’est assez ingénieux, vraiment.

Interviewer : Et cher.

Dr Dan : Très cher. C’est pourquoi il est tellement dommage que ça n’ait pas fonctionné.

< Fin de l’enregistrement >

< Début de l’enregistrement >

Transcription audio entre la FIM Tau-1 et un EG-3 Sentry AWACS modifié, nom de code "Big Brother"

FIM T-1 : Ospreys en l’air et en déplacement vers [DONNÉES SUPPRIMÉES] à [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Attendons vecteur.

Big Brother : Systèmes électroniques connectés, altitude de croisière atteinte. Chargement du programme SCRAMBLE à tous les systèmes de caméra… caméras en ligne. Big Brother vous regarde.

FIM T-1 : Vers quel vecteur la cible se dirige actuellement ?

Big Brother : La cible se dirige actuellement vers l’ouest et se déplace sur… merde. Ouais, il est sur l’A-40. Je crois qu’il vient juste de retourner un semi-remorque. Hum, le vecteur est… [DONNÉES SUPPRIMÉES] degrés [DONNÉES SUPPRIMÉES]. La prochaine ville sur ce vecteur est… [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Je dirais à quelques centaines de kilomètres. Merde… FIM, nous suggérons à Echo Romeo de commencer l’évacuation de l’A-40. Je ne sais pas combien de véhicules la cible a déjà démoli.

FIM T-1 : Attendez. Négatif, Big Brother. ER-A signale que la cible est en train de distancer leurs hélicos. Ils n’arrivent pas à le dépasser.

Big Brother : Alors dites-leur d’arrêter les automobilistes sur l’autre voie… Je ne sais pas combien de personnes ont déjà vu le visage de cette chose.

< Fin de l’enregistrement >

"Les trois premiers éléments de Tau-1 sont parvenus à rassembler les habitants des trois premières villes sans incident. SCP-096-1 a été confirmé ne pas se trouver dans celles-ci quand SCP-096 les a traversées les unes après les autres sans s’arrêter. Cependant, un enregistrement vidéo de la FIM Tau montre l’identification en cours de SCP-096-1 dans la ville de [DONNÉES SUPPRIMÉES], ainsi que l’incident qui s’ensuivit."

"Faites voir."

< Début de l’enregistrement >

Vidéo de la caméra embarquée de l’élément 4 de la FIM Tau-1, dans la ville de [DONNÉES SUPPRIMÉES]

La plupart des habitants sont réunis sur la place, tous ont les yeux bandés. Les hélicoptères sillonnent la ville. Des ordres indistincts sont entendus en provenance des haut-parleurs des hélicoptères et du personnel au sol.

FIM Tau-1 (à travers la radio TauCOM et les haut-parleurs) : La cible pénètre la zone à proximité ! À toutes les unités, activez l’équipement SCRAMBLE et initiez les procédures de contrôle de foule. Tous les civils sont tenus de ne pas bouger de leur position ou de retirer leurs bandeaux ! Vous serez abattu si vous bougez ou touchez à votre bandeau ! Je répète, tous les civils sont- [Les ordres sont rendus inaudibles par un hurlement puissant venant d’en dehors de l’objectif de la caméra]

Approximativement deux kilomètres plus loin, SCP-096 peut être aperçu en train de d’approcher par la crête des collines. Il essaye de ralentir sa descente mais trébuche et dégringole à grande vitesse, traversant plusieurs maisons avant de parvenir à retrouver l’équilibre presque aussitôt.

Voix inconnue via les haut-parleurs : [Inintelligible] … les civils sont tenus de ne pas bouger ! Vous serez abattu ! Je rép… [Inintelligible]

Plusieurs coups de feu peuvent être entendus, aucun n’étant dirigé vers SCP-096. SCP-096 s’arrête pendant une seconde avant de courir à travers la foule d’habitants ; beaucoup sont jetés sur le côté et encore plus se font piétiner. De nouveaux coups de feu sont entendus alors que la foule commence à se disperser, les haut-parleurs rendus maintenant inintelligibles à cause des hurlements de SCP-096. SCP-096 localise SCP-096-1, un homme d’âge mûr, et la caméra observe SCP-096 l’attraper avant d’être percutée par un habitant en fuite et être arrachée du casque.

< Fin de l’enregistrement >

< Début de l’enregistrement >

Enregistrement vidéo de l’interview 096-1-C

Major Jack Wilford (Commandant actuel de la FIM Tau-1) : J’étais en train de fouiller la maison de SCP-096-1 avec mon escouade. Le pauvre type était un alpiniste semi-professionnel, il a fait un voyage dans les █████████. Il a apparemment pris une photo du paysage et il s’est trouvé qu’il a photographié SCP-096 en arrière-plan.

[Wilford tend quatre doigts pour les mettre en évidence]

Wilford : Quatre pixels. Quatre putain de pixels. Je doute que le gars se soit même rendu compte de ce qu’il a vu. Il a probablement juste regardé l’image un jour, remarqué un tas de neige qui n’était pas de la même couleur et en est resté là.

Interviewer : Comment avez-vous trouvé cette photo?

Wilford : Notre équipement SCRAMBLE l’a détectée tout de suite. Le lieutenant a ramassé la photo et l’a amenée à l’hélico avant que je puisse y jeter un œil. À ce moment là, cette saleté de monstre avait déjà abattu Big Brother et avait éventré le [anciennement] Major Stryker. C’était le chaos le plus total.

Interviewer : Donc l’équipement SCRAMBLE était inefficace ?

Wilford : Inefficace ? Ce putain de matériel SCRAMBLE n’était rien de plus qu’un tas de merde qui a tué toute la foutue équipe d’intervention. Vous savez qu’il n’y a que trois personnes en vie à part moi ? Tout ça parce qu’un connard d’intello a créé "une contre-mesure à la pointe de la technologie pour faire face à la réaction hostile de SCP-096". Ces abrutis auraient pu simplement mettre un sac sur la tête de la cible et en rester là mais non, il a fallut qu’on utilise ce putain de dispositif SCRAMBLE.

< Fin de l’enregistrement >

SCP-096.jpg
Image sécurisée par la FIM-Tau. SCP-096 est entouré en jaune et a été masqué.

< Début de l’enregistrement >

Dr Dan: Comment cet enculé m’a appelé ?

[Le Dr Dan s’écarte de la table et se met debout]

Dr Dan : Je vais montrer à cet enfoiré de fils de pute ce qu’est un intello après lui avoir éclaté le- [L’interviewé commence à crier et à proférer des injures.]

[Deux gardes entrent dans la salle et forcent le Dr Dan à se rassoir sur sa chaise]

Interviewer : Devons-nous vous administrer un sédatif, docteur ?

[Le Dr Dan respire un bon coup et remet sa blouse en place]

Dr Dan: Non, non. Je m’excuse. [Soupirs] SCRAMBLE était vraiment une idée ingénieuse. Cependant, c’était un échec parce que nous ne savions pas comment fonctionnait SCP-096. Vous voyez, au moment où la puce à l’intérieur de SCRAMBLE détectait les traits du visage de SCP-096 et commençait à les brouiller, il y avait une demi-seconde de flux lumineux ininterrompu jusqu’à la rétine. Les ordinateurs sont rapides, mais pas autant que la lumière. Donc, il y avait une demi-seconde d’image du visage de SCP-096 envoyé au cerveau. Ce n’était même pas perçu consciemment, mais c’était apparemment suffisant pour déclencher la réaction hostile de SCP-096.

Interviewer : Donc, avec cette photo…

Dr Dan: C’est la partie la plus inquiétante de tout cet incident. Vous savez quand l’ancien SCP-096-1 est parti faire son expédition en montagne ? En 199█. Cette photo est restée accrochée là ██ ans avant qu’il ne voie SCP-096. Comme le cerveau n’a pas besoin d’être au courant qu’il regarde le visage de SCP-096 pour déclencher la réaction, il peut y avoir des bombes à retardement cachées littéralement n’importe où dans le monde. Combien de photographies se promènent dans la nature avec SCP-096 dessus, sans avoir été décelé, attendant qu’un œil attentif le remarque ? Comme je l’ai dit auparavant, je veux que cette chose soit supprimée. Tout de suite.

< Fin de l’enregistrement >

"Juste une petite question, docteur. Hum, qu’est-ce que vous étiez exactement en train de préparer là-bas ? Le Major Jack Wilford faisait partie de la crème des SBS quand nous l’avons recruté."

"J’étais aussi le médico d’une équipe de reconnaissance, monsieur, et j’ai été déployé dans le Caucase. Les Marines battent les SBS."

"Non, c’est faux."

"Ça suffit, vous deux. On continue."

< Début de l’enregistrement >

Enregistrement vidéo de l’interview 096-1-D

Adjudant █████ (Mitrailleur rattaché à ER-A) : Je lui ai mis un sac sur la tête.

Interviewer : Oui, vous me l’avez déjà dit. Pouvez-me dire comment il a réagi ?

█████: Il… il avait terminé de…. Il était assis là, sur l’autoroute. Il venait juste de finir d’éventrer un minivan. [L’interviewé est silencieux.]

Interviewer : Et ?

█████: J’ai… Wes a fait atterrir l’hélico ; Je suis sortit et je l’ai neutralisé. Je lui ai mis un sac sur la tête. Il s’est calmé et ils l’ont embarqué.

Interviewer : Donc, les victimes dans le minivan étaient les dernières à avoir vu le visage de SCP-096 ?

[L’interviewé est silencieux]

Interviewer : █████ ?

[L’interviewé est resté silencieux pendant le reste de l’entrevue, puis a été congédié. Il a été retrouvé plus tard dans ses quartiers, après s’être suicidé par pendaison à l’aide d’une corde improvisée. Une tétine a moitié écrasée a été retrouvée dans sa main.]

< Fin de l’enregistrement >

< Début de l’enregistrement >

Enregistrement vidéo 096-1-D, bande confisquée à la chaîne d’informations "CNN"

[Les images montrent les premiers intervenants autour de l’épave d’un avion écrasé, par-dessus l’épaule d’un reporter.]

Reporter : L’avion, qui semble d’origine militaire, ne dispose d’aucun marquage qui le désigne comme appartenant aux forces militaires US. Alors que les premiers intervenants sont à la recherche de la boîte noire, la police a émit l’hypothèse que l’avion s’est écrasé suite à une brèche majeure dans le cockpit et le fuselage de l’appareil.

[Le reporter fait un geste en direction d’un large trou dans le flanc de l’avion, où plusieurs pompiers peuvent être vus en train de monter à l’intérieur.]

Reporter : Les équipes de secours n’ont découvert que trois corps, ce qui paraît étrange pour un avion nécessitant apparemment un équipage d’une vingtaine d’hommes. La police a suggéré-

[Le reporter est interrompu alors que trois Super Stallions en vol stationnaire apparaissent à l’image, dont deux atterrissent et débarquent les troupes de la FIM-Epsilon.]

FIM E-1 : Coupez la caméra. Coupez cette putain de-

< Fin de l’enregistrement >

< Début de l’enregistrement >

Dr Oleksei : En avons-nous terminé ?

Interviewer : Une dernière question, docteur. Ou une constatation, à ce qu’il semble. Nous trouvons intéressant le fait qu’il n’y avait pas de salle de pause au Site de Recherche ██. Ni de café.

[L’interviewé reste silencieux.]

Interviewer : Dans votre intérêt, il serait préférable que commenciez à parler.

[ SUITE DE L’ENREGISTREMENT VIDÉO DE L’INTERVIEW 096-1-A CENSURÉE]

< Fin de l’enregistrement >

"Je ne vois pas ce que cela à avoir avec moi."

"Ne faites pas l’idiot, docteur. Il nous a tout raconté."

"… Dans ce cas, je suppose qu’il est inutile de faire l’innocent, n’est-ce pas ?"

Enregistrement audio, audition de l’O5

O5-1 : Après examen de votre déposition, des enregistrements disponibles et du témoignage de feu le Dr Oleksei, l’O5 a unanimement approuvé votre suppression, en raison de votre implication dans la brèche de confinement de SCP-096.

Dr Dan : Et moi qui pensais que vous saviez ce que signifiait « au nom du bien supérieur ».

O5-1 : Ne mettez pas ma patience à l’épreuve, docteur. Étant donné l’étendue de l’incident et les risques potentiels, l’O5 a approuvé votre demande de suppression de SCP-096. Étant donné le manque de personnel ayant une connaissance suffisante de SCP-096, la suppression vous a été confiée, sous bonne garde et sous ma supervision personnelle. Votre propre suppression sera déterminée à une date ultérieure.

< Fin de l’enregistrement >

"C’est affreux, docteur. Comment avez-vous pu consciemment-"

"Ça a marché. Ce n’était qu’une question de temps avant que ça ne produise dans un centre de population majeur, et que son visage ne soit révélé aux nouvelles du monde entier. Je peux tuer 096, mais je me serais tué moi aussi par la même occasion."

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License