Guide de Traduction

Bienvenue dans le Guide de Traduction !


.

Lorsqu'on est un membre débutant de la Fondation SCP, la traduction est un ouvrage qui peut sembler de prime abord intimidant. Les règles sont multiples, touffues, parfois dispersées, et l'inexpérience avec les outils et les usages du site n'aide pas à appréhender sereinement l'exercice. Pourtant, quoi de plus agréable que de coucher sur l'écran les mots qui vous permettront de faire connaître à tout le monde votre rapport préféré d'une autre Branche ? Quoi de plus stimulant que de se creuser les méninges sur un problème de traduction avant de finir par le résoudre après d'intenses recherches ? Quoi de plus gratifiant que d'apporter soi-même sa pierre à l'édifice du wiki ?

Aussi, ce guide sur la traduction vise précisément à aider ces nouveaux membres dans leur travail, en centralisant les informations importantes, en les menant étape par étape au fil de celles-ci et en les familiarisant avec les exigences du Département des Traductions et les us et coutumes du site.

Ainsi, vous trouverez sur cette page :

  • Un récapitulatif des règles et problèmes récurrents des traductions, dans le but que vous-mêmes ne commettiez pas ces erreurs — et que le premier contact avec vos relecteurs soit le meilleur possible.
  • Une explication détaillée étape par étape du processus de traduction, de la réservation à la publication finale.
  • Une "checklist" récapitulant le guide et résumant succinctement les étapes à suivre.
  • Un éventail d'outils (logiciels, sites…) très utiles pour votre entreprise, afin que vous puissiez dès vos débuts travailler dans les meilleures conditions.

Nous espérons que ce guide vous permettra de vaincre vos inquiétudes et vous lancer avec sérénité dans la traduction. Et surtout, n'oubliez pas ce point, essentiel ici comme sur tout le site : lorsque vous avez un doute, une interrogation, un problème, n'hésitez pas à demander. Les autres traducteurs seront plus qu'heureux de vous aider, sur le site ou sur Discord.

Bonne lecture !




Règles

Il est possible de décomposer le processus de traduction en trois phases : la traduction en elle-même, la relecture, et la publication. Reprenons ensemble ces étapes.

1. Réserver sa traduction. Rien de pire que de travailler pour rien. Aussi, cette page recense les travaux sur lesquels chacun travaille. Éditez-la pour y inscrire votre traduction. Il vous est permis de réserver jusqu'à 5 traductions en même temps. Vous disposez d'un délai de 3 mois pour réaliser votre traduction. Au-delà de ce délai, un message vous sera envoyé pour s'enquérir de votre avancée. Si votre travail est bien entamé ou le texte à traduire particulièrement long, une prolongation pourra vous être accordée.

2. Réaliser sa traduction. Des conseils plus précis sur cette partie sont disponibles plus bas.

3. Poster sa traduction en relecture. Vos 10 premières traductions devront être validées par un membre habilité figurant sur la page des vétérans. Vous devez créer un fil de discussion dans le Bureau des Traductions pour proposer votre traduction : fournissez un lien vers l'original, vers votre page sandbox où se trouve votre traduction, et les autres informations/questions qui vous semblent pertinentes.

Comme vous pourrez le remarquer, chaque titre de fil de discussion comporte une balise. Celle-ci est obligatoire, et permet aux relecteurs de connaître rapidement le statut d'un fil de discussion :

  • [En cours] : Cette balise est utilisée lorsque la traduction n'est pas terminée, mais que le traducteur a eu besoin de créer un fil de discussion la concernant, par exemple pour poser des questions de traduction ou de format. Si vous n'avez ni question ni remarque importante, nul besoin de créer un fil avant d'avoir terminé votre traduction.
  • [Relecture] : La traduction est finie, et attend des relectures.
  • [Corrections à appliquer] : Un relecteur a proposé plusieurs corrections, et le traducteur doit les appliquer. Lorsque cela est fait, ce dernier doit repasser la balise en [Relecture] et notifier l'application des corrections par un message sur le forum.
  • [Validé, à poster] : Un membre habilité a validé, vous pouvez poster votre traduction ! Une fois cela fait, passez la balise en [Posté].
  • [Posté] : La traduction est postée, et le fil de discussion est en attente d'archivage par un membre du staff.
  • [À refaire] : Un relecteur a constaté que votre traduction est trop mauvaise. Un membre qualifié vous demandera alors de reprendre entièrement votre traduction avant de la proposer de nouveau à la relecture.

Dans l'éventualité où votre traduction est trop mauvaise (on parle vulgairement d'un "torchon"), cela peut entraîner votre inscription sur la liste des avertis par un membre du staff. Si vous êtes sur cette liste et rendez un autre torchon, vous serez interdit définitivement de traduction.

À vos débuts, vous n'aurez pas forcément tout de suite le coup de main pour adapter au mieux certaines phrases et expressions récurrentes. C'est normal, mais c'est aussi pourquoi il sera d'autant plus important de porter grande attention aux corrections faites par vos relecteurs au début.

Bien évidemment, si vous êtes débutant, il est normal que votre traduction soit d'un niveau inférieur à celle d'un membre expérimenté. Les relecteurs en ont conscience, et ne vous sanctionneront pas pour cela. Il est simplement demandé à chacun de réaliser son travail avec sérieux, tout simplement dans une optique de respect pour les relecteurs bénévoles qui vous aident.

Dans tous les cas, il est demandé de ne pas poster plus d'une traduction à la fois en relecture, pour ne pas encombrer le forum des traductions. Même si la traduction est validée rapidement, il est également demandé de ne pas en poster trop souvent : pas plus de deux fois par semaine. Évidemment, cette règle n'est pas absolue. Si un traducteur rend des travaux impeccables, il sera autorisé à en poster davantage dans un plus court laps de temps.

4. Publier sa traduction. Une fois la traduction validée, il ne reste plus qu'à la poster (le processus détaillé est disponible dans "Le Processus de Traduction, Étape par Étape").

Important : Pensez à intégrer le module de crédits ci-dessous à la place du module de notation anglais. Ce module est obligatoire sur toutes les traductions. Le format utilisé doit être suivi au caractère près ; il est le fruit d'une réflexion poussée, et il vous est expressément demandé de ne pas modifier ce formatage par une quelconque majuscule, espace ou caractère mal placé. S'il n'y a pas d'image, retirez la section consacrée, et accordez si vous le souhaitez "Auteur" et "Traducteur" en genre et en nombre.

Module de crédits, à insérer entre les balises [[include credit:start]] et [[include credit:end]] au début de votre traduction :

**Titre original :** [Nom anglais du SCP ou du conte]
**Auteur :** [user Pseudo de l'auteur]
**Traducteur :** [user Pseudo du traducteur]
**Date de publication originale :** [Date de publication __de l'original__ sous le format "1 janvier 2019"]
**Image(s) :** [Source des images potentielles ; si elle n'est pas disponible, indiquez "Informations manquantes"]

Résultat en situation (ici SCP-4098) :

module.PNG

Module de crédits de SCP-4098.

Vous pouvez trouver l'auteur et la date de publication d'une page en regardant la première entrée de son Historique, tout en bas de la page originale. Si l'auteur original a pensé à indiquer la source de la ou des images, vous trouverez cette information dans le module de crédit, la légende de l'image ou les commentaires de la page.

Ensuite, vous pouvez l'annoncer sur ce fil de discussion, ainsi que dans le salon #publications du Discord, pour que les autres membres puissent la voir et la lire !
.

Note : Pensez à traduire le titre de votre traduction et/ou un extrait de celle-ci aux endroits où ils se trouvent potentiellement : liste principale, centre de série ou de canon, etc.

Conseils

Cette section vise à prodiguer une série de conseils généraux utiles pour vos débuts dans la traduction, qu'il soit de méthode, de traduction ou sur l'usage du français.

Avant cela, pour que celui-ci soit bien retenu, le conseil le plus important qui puisse être donné : relisez-vous. Relisez-vous, relisez-vous, relisez-vous. Relisez-vous. Faites-le, puis faites-le encore une fois. Si vous hésitez encore à le faire, c'est que c'est probablement nécessaire, et même si cela ne l'est pas, ça ne peut pas faire de mal. Relisez-vous, par pitié. Dans n'importe quelle traduction relue et plus particulièrement celles des traducteurs débutants, de nombreuses fautes peuvent être évitées en relisant.
.

Méthode

Ne traduisez pas un article que vous n'avez pas lu : Oui, si ce conseil existe, c'est qu'il existe des précédents. Pas besoin d'être un génie pour deviner pourquoi c'est une mauvaise idée.

Ne traduisez pas un article que vous ne comprenez pas : Après avoir lu l'article, il faut le comprendre. Si vous bloquez sur quelques passages, pas grave, Google et les traducteurs seront ravis de vous aider à comprendre. S'il s'agit des trois-quarts du texte, c'est plus embêtant.

Gardez la mise en page d'origine : Pour ça, rien de plus simple, direction le bas de page, "+ Options" tout à droite et "Page Source". Plus qu'à copier-coller et remplacer par votre traduction.

Utilisez un correcteur orthographique : Intégré de base sur de nombreux navigateurs, il permettra d'éviter au minimum les erreurs de frappe type "ttalement" ou "dcteur". Vous pouvez également employer un correcteur en ligne comme BonPatron, présenté dans la section "Ressources".

N'hésitez à demander de l'aide : Nous le répétons ici : si vous avez une question sur quelque chose, de traduction ou de français, n'hésitez pas à demander sur le site ou (préférablement) sur Discord. Les relecteurs préfèrent répondre à une question qui peut sembler bête plutôt que de devoir corriger une faute 20 fois en relecture finale.

Utilisez Internet : À sa fondation, Internet est une belle utopie de partage de l'information pour rendre le monde intelligent. Même s'il s'est un peu dévoyé, rendez hommage à ce beau projet en l'utilisant dès que vous avez un doute sur une conjugaison, l'orthographe d'un mot, etc. Deuxièmement, dès que vous rencontrez un terme ou un nom propre que vous ne connaissez pas, recherchez-le sur Internet pour savoir ce que c'est et/ou à quoi il fait référence.

Utilisez les sites anglais et français : De même que pour Internet, si vous tombez sur un terme qui semble être du jargon propre à la Fondation, tapez le dans la barre de recherche du site pour découvrir à quoi il fait référence et comment le traduire. Pour connaître la traduction de termes fondationnesques fréquemment utilisés, consultez également le GUDULE.

Prenez votre temps : Corollaire de la règle ci-dessus portant sur le nombre de traductions à poster sur le Département des Traductions : prenez votre temps. Celui-ci permet souvent de corriger d'autres fautes qui vous échappaient auparavant, de reprendre une traduction bancale, etc. N'hésitez donc pas à laisser de côté une traduction quelques jours après l'avoir finie, puis d'y revenir avec un regard neuf.

Prenez du plaisir : Ça semble niais dit comme cela, mais c'est vrai. La traduction ne doit pas être un calvaire, premièrement parce que de votre point de vue c'est inutile de faire quelque chose qui n'est pas agréable, deuxièmement parce que cela se ressentira dans la qualité de la traduction.
.

Traduction

Privilégier le sens à la forme : Certainement la règle plus importante derrière le "relisez-vous". Lorsque vous lisez quelque chose d'informatif comme un rapport SCP, qu'est-ce qui est le plus important : ce qui est dit ou la manière dont ça l'est ? La première solution, bien entendu. Le traducteur doit toujours privilégier la transposition du sens à la transposition de la construction syntaxique de la phrase ou de tout autre élément purement formel (sauf cas particulier).

Ne traduisez pas l'argot ou les insultes littéralement : Pour l'argot, cherchez des équivalents français communs et fréquemment employés. Pour les insultes, adaptez en pensant à ce que vous diriez vous.

Ne recopiez pas bêtement la ponctuation : Celle-ci peut et doit être adaptée si nécessaire. Il est possible de rajouter ou enlever une virgule ou couper une phrase en deux pour laisser respirer le lecteur, par exemple. Pensez avant tout à la facilité de compréhension et de lecture.

Évitez les anglicismes autant que possible : Certains mots n'ont jamais été traduits en français et sont devenus courants, c'est comme ça. Mais évitez autant que possible les mots anglais lorsqu'il existe un équivalent français. De même, certaines expressions peuvent être remplacées astucieusement : pour traduire le "Due to" anglais, par exemple, on préférera "En raison de" à "Dû à".

Ne transposez pas bêtement les majuscules : Les anglo-saxons mettent des majuscules à beaucoup de mots, notamment les adjectifs de nationalité, les mois et les jours de la semaine. Au contraire, les majuscules en français sont beaucoup plus encadrées, et ne sont pas utilisées dans les cas énoncés ci-dessus. Par contre, quand il s'agit d'une convention interne à la Fondation, on suit la règle : "Classe" et "Niveau" prennent une majuscule. De même, si l'auteur anglais met une majuscule à "Docteur", on transpose cette majuscule.
.

Français

Pour vous aider dans vos débuts, une série de conseils concernant des points très généraux et très communs dans les écrits de la Fondation. Un trop grand nombre d'erreurs sur ces points basiques peut contribuer à faire de votre traduction un torchon, donc prêtez-y une attention particulière :

  • "at all times" ne se traduit quasiment jamais par "en tout temps", mais plutôt par "en toutes circonstances".
  • "a personnel" c'est "un membre du personnel", pas "un personnel", (pour une très bonne raison, qui est que "un personnel" ne se dit pas en français). On peut parler "du personnel" quand on parle de tous les membres du personnel, mais c'est tout.

Exemple : "Data pertaining to research performed at Containment Site 1663-0 may only be disseminated to personnel assigned to Containment Site 1663-0"

"Les données relatives aux recherches effectuées au Site de Confinement 1663-0 ne peuvent être dévoilées qu’aux membres du personnel affectés au Site de Confinement 1663-0"

  • Ceci " est le guillemet utilisé, et le seul accepté.
  • C'est une règle apprise en CE2 mais les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant : une espace après les points et les virgules, une espace avant et après les points d'exclamation, d'interrogation, les double-points et points-virgules.
  • On écrit "au Site-XX", pas "sur le Site-XX". Est-ce qu'on dit "je vais sur le cinéma" ? C'est pareil ici.
  • Dans la même veine : "Site-XX" avec majuscule et tiret.
  • Après une abréviation, on met un point uniquement si la troncature du mot se fait à la fin de celui-ci. Ainsi, on écrit "M.", car on enlève "M[onsieur]", mais "Dr", car on enlève "D[octeu]r".
  • Lorsque vous rencontrez une terminologie se rapportant à la Classe D, veuillez vous rapporter à ce petit guide pour savoir comment l'écrire.
  • On met toujours une espace entre un nombre et son unité : "30 cm", "18 kg", "70 %"…
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License