Groupes d'Intérêt Italiens

GROUPES D'INTÉRÊT ITALIENS


La Fondation n'est pas la seule organisation qui s'intéresse au paranormal et à la métaphysique, et qui s'y investit. Il y a bien d'autres groupes déjà existants qui possèdent, utilisent ou tentent de tentent de créer des objets SCP, que ce soit pour leur bénéfice personnel ou pour la protection de l'humanité. Certains sont des organisations rivales, d'autres sont des groupes dissdents de la Fondation, et d'autres encore sont des associés sur lesquels nous pouvons compter.

Il a été jugé nécessaire de créer et de publier un petit catalogue sur ce que la Branche Italienne sait de ces organisations et de notre position vis-à-vis d'elles. Le document suivant fait donc référence aux Groupes d'Intérêt (nommés ci-après “GdI”) qui opèrent exclusivement ou principalement sur le sol italien.

L'Ordre de Janus

~ OI/01 ~

Description : L'Ordre de Janus1, également connu sous son nom latin Ordo Iani, est la plus vieille organisation dédiée à l'étude des anomalies en Italie. Elle fut fondée par l'empereur Titus en 70 après J.-C., rassemblant scientifiques et philosophes de l'époque. Au cours des siècles suivant, en raison de la diffusion du christianisme, l'Ordre est resté caché, cataloguant un grand nombre d'entité et d'événements anormaux. Malgré cela, l'Ordre de Janus a collaboré avec l'empereur Fredéric II de Suède pour la construction du Site Deus (connu du public comme le Castel del Monte et cédé à la Fondation en 1985) et à son mantien après la fin de la monarchie.

Organisation : Actuellement, l'Ordre de Janus compte une petite centaine de membres, divisés en huit sièges.

Attitude envers la Fondation : L'Ordre entretient d'excellents rapports avec la Fondation. Cela a conduit à beaucoup d'actions conjointes et d'échanges d'informations utiles aux deux organisations.

Implications :

  • [ACCÈS REFUSÉ]


Le Conseil Fasciste de l'Occulte/des Fascistes Obscurs

~ CFO ~

cfologo_vrs4.png

Description : Le Conseil Fasciste de l'Occulte (CFO) est une organisation née à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, quand une partie des membres de l'IRDAI encore fidèles au fascisme a réussi à éviter l'administration d'amnésique et s'est échappée avec une partie des anomalies qu'ils détenaient.

En dépit de ses origines fortement liées à l'occulte, le CFO est actuellement en possession de biotechnologies anormales qu'ils utilisent principalement pour créer des entités biologiques et biotechnologiques. À l'heure actuelle, les origines de ces technologies est inconnue par la Fondation.

Organisation : L'individu à la tête du Conseil Fasciste de l'Occulte porte le titre de “Dictateur”. Il est probable qu'il s'agisse d'un individu possédant des caractéristiques anormales. L’organisation du CFO est décentralisée : de petits groupes de recherche sont disséminés sur tout le territoire italien et se déplacent beaucoup, ce qui rend leur localisation extrêmement difficile.

Objectif : Actuellement, il est admis que leur objectif principal est d'utiliser — et, quand il le leur est possible, de créer — des anomalies pouvant provoquer une grand nombre de dégâts et/ou de victimes, de manière explicitement anormale, et si possible de manière répétée et autonome. Le but d'une telle activité serait de déstabiliser l'ordre public, de compromettre la sensation de sécurité et l'intégrité physique de la population, en attaquant l'intégrité émotive, en montrant l'existence et la dangerosité d'entités qui ne devraient pas être exister.

Ces déstabilisations sociales servent à prendre le pouvoir sur toute la nation. Les détails de telles opérations sont inconnus, mais il est supposé qu'en cas de succès, les membres du CFO pourraient se présenter comme étant capables de protéger les gens des anomalies, soulignant à l'aide d'une manœuvre politique et médiatique l'incompétence des forces de l'ordre et de l'État en ce qui concerne le contrôle des anomalies, et en révélant aux yeux du monde l'existence de la Fondation, la pointant du doigt comme une ennemie.

Attitude envers la Fondation : Le CFO est considéré comme extrêmement hostile. Il est supposé qu'à l'heure actuelle, ils n'ont pas de forces d'action offensive suffisantes pour attaquer directement les sites de la Fondation, mais ils n'hésitent pas à attaquer indirectement, le plus souvent au moyen d'anomalies créées ad hoc. Les preuves retrouvées dans les bases du CFO, dont la Fondation a réussi à prendre le contrôle, suggèrent que le CFO cherchait à créer des unités offensives produisibles en masse, au moyen de leur technologie anormale.

Implications :


La Confrérie des Cavaliers de Saint Georges 

~ CCSG ~

Description : [ACCÈS REFUSÉ]

Organisation : [ACCÈS REFUSÉ]

Attitude envers la Fondation : [ACCÈS REFUSÉ]

Implications :


L’INSTITVT ROYAL

DES ANOMALIES

ITALIENNES

~ IRDAI ~

[DISSOUT]

Description : [ACCÈS REFUSÉ]

Organisation : [ACCÈS REFUSÉ]

Attitude envers la Fondation : L'IRDAI a été officiellement dissout en 1946 et est devenu la branche italienne de la Fondation SCP.

Documentation :


L'Académie Médicis De l'Art Occulte

~ AMDAO ~

Description : Fondée par le dirigeant et mécène de Florence Laurent de Médicis en 1484, l'Académie Médicis de l'Art Occulte (appelée Académie Médicis par les membres de la Fondation pour faire bref) est une organisation privée qui s'occupe de cataloguer et de recenser des œuvres d'art pré-modernes qui présentent des capacités anormales. À l'heure actuelle, la Fondation a connaissance de l'existence de ██ sièges dans █ pays d'Europe, chacun avec divers degrés d'autonomie par rapport au siège principal. La Fondation ne sait actuellement pas d'où viennent les fonds permettant à l'Académie de fonctionner. Le siège principal se trouve au Palais Médicis-Riccardi, actuellement utilisé comme musée et résidence du Préfet de Florence, fonctions servant de couverture à la vraie nature de l'édifice. Dans les souterrains du palais s'étend une structure de profondeur inconnue, organisée comme une exposition permanente des œuvres récupérées sur le territoire italien. D'après les images prises par les agents de la Fondation durant les rares visites, on estime qu'il n'y a pas moins de ██ objets anormaux détenus dans la salle centrale.  

Organisation : Le chef de l'Académie Médicis porte le titre de “Conservateur”, alors que les directeurs des sites étrangers portent le titre de “Tuteurs”, parmi lesquels seuls █ ont une pleine liberté d'action à l'intérieur de la nation qui les abrite. Les Tuteurs restants sont subordonnés au Curateurs en personne.

Attitude envers la Fondation : L'Académie n'est pas hostile envers la Fondation et a plusieurs fois collaboré avec nous pour la récupération d'artefacts. Bien qu'il soit extrêmement réticent à révéler son identité, l'actuel Conservateur a apporté son soutien total pour utiliser l'expérience de l'Académie dans le domaine de l'art anormal, afin de mieux identifier les capacités anormales des œuvres possédées par la Fondation. La proposition a été soumise au directeur de la branche italienne et est en attente d'approbation.

Note du Dr ██████ : "Malgré l'amour de cette académie pour l'art sous toutes ses formes, il a été mis plusieurs fois en évidence par des rencontres variées avec les membres de l'Académie que ces derniers nourrissent une haine profonde envers le GdI “Et Maintenant, On Est Cool ?” et définissent cette organisation comme “minable, dépourvue de goût”.

Implications :

  • [ACCÈS REFUSÉ]


Web Analytics

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License