Groupes d'Intérêt Espagnols

GROUPES D'INTÉRÊT ESPAGNOLS


La Fondation n'est pas le seul groupe qui est intéressé et investi dans le paranormal et le métaphysique. De nombreux autres groupes existent et possèdent, utilisent ou essaient de créer des objets SCP, que ce soit pour leur profit personnel ou pour protéger l'humanité. Certains sont des organisations rivales, d'autres sont des groupes dissidents de la Fondation, d'autres encore sont des associés auxquels la Fondation a donné sa confiance. Dans tous les cas, il a été jugé nécessaire de rédiger et faire circuler un briefing au sujet des agences sur lesquelles la Fondation a des informations et notre position à leur égard.


Société Antarès pour la Rénovation de l'Esprit Humain

Logo3.png

Nom original : Sociedad Antares para la Renovación del Espíritu Humano

Vue d'Ensemble : Groupe d'Intérêt découvert par la branche espagnole de la Fondation, la Société Antarès est une organisation similaire à la franc-maçonnerie dédiée à l'ésotérisme et à l'étude de l'Occulte. Fondée en 1953 par Claudine Oparin, cette société secrète croit en l'existence des "Grands Maîtres", des intelligences ou des entités extérieures à ce plan physique qui cherchent à "guider" l'humanité vers un nouvel "Âge d'Or", décrit comme un monde où la guerre, la pauvreté, la discrimination auront disparu et où l'égalité totale entre les hommes sera atteinte. La SA considère que considère que certains SCP sont des moyens de contacter ces "intelligences supérieures", comme dans le cas de SCP-ES-011 et SCP-051-ES-T. La SA cherche à acquérir ces SCP par diverses méthodes, soit en les achetant, soit par des moyens plus agressifs tels que le vol, la séquestration ou l'extorsion.

Ses membres sont issus de toutes les couches sociales, professions et nationalités, mais ont tous en commun un certain niveau d'éducation, un intérêt pour le mysticisme et un net mécontentement quant à l'état actuel du monde.

La Société Antarès entretient de bonnes relations avec l'Insurrection du Chaos et Marshall, Carter & Dark Ltd., avec qui elle négocie certains SCP, des relations tendues avec l'Eglise du Dieu Brisé, et une attitude ouvertement hostile envers la Fondation (voir l'Incident SA-L65235). La nature de ses relations avec les autres GdIs est inconnue.

Pour voir tous les documents dotés du tag société-antarès, cliquez ici.

Culte du Grand Dieu Vert

Dios_Verde.png

Nom original : Culto al Gran Dios Verde

Vue d'Ensemble : Religion anormale apparue dans l'Ancien Empire Égyptien au cours de la XIIe dynastie, centrée sur l'adoration d'une entité végétale appelée le Grand Dieu Vert. Apparemment éteint pendant près de deux mille ans, ce culte a récemment commencé à resurgir, en particulier en Amérique du Sud, sous la forme de petits groupes souvent liés à des mouvements écologistes extrémistes, voire éco-terroristes, ainsi qu'à des anomalies végétales.

La Fondation est actuellement en la possession de SCP-ES-041, un artefact de grande importance pour ce culte.

Pour voir tous les documents dotés du tag grand-dieu-vert, cliquez ici.

Commissariat Spécial de Sécurité

comisaria.PNG

Nom original : Comisaria Especial de Seguridad

Vue d'Ensemble : Organisme de l'Espagne franquiste institué en 1938 à partir d'un corps spécialisé de l'Union d'Offensive National-Syndicaliste (Juntas de Ofensiva Nacional Sindicalista, ou JONS) et agissant comme section secrète du Service de Renseignement du Haut État-Major, sous le nom de code "Seconde Section Bis." Ses opérations se focalisaient sur la détection, la capture, l'exploitation et le démantèlement des anomalies selon une perspective entièrement dictée par les valeurs national-catholiques et autoritaires du régime ; le rendant imperméable aux tentatives d'infiltration d'organisations extérieures, y compris celles de la Fondation. Le Commissariat et toutes ses ressources anormales furent finalement intégrés à la Fondation en 1977, suite à la dissolution du Service de Renseignement. Il a depuis observé de nets changements, tant au niveau de ses valeurs que de son statut ou de son personnel.

Pour voir tous les documents dotés du tag commissariat, cliquez ici.

Ministère des Anomalies de Cuba

MAC-1.2.png

Nom original : Ministerio de Anomalías de Cuba

Vue d'Ensemble : Le Ministère des Anomalies de Cuba (ci-après dénommé MAC) était une organisation occulte implantée à Cuba. Plutôt que de se concentrer sur le confinement des anomalies, le MAC s'est principalement efforcé de transformer toute anomalie tombant sous sa responsabilité en un outil de guerre, d'espionnage ou de production de biens matériels. Les anomalies qui ne pouvaient être utilisées à l'une des fins mentionnées ci-dessus étaient souvent neutralisées ou échangées avec l'Union Soviétique en échange de marchandises. Le MAC a vu sa puissance s'affaiblir fortement suite à la chute de l'Union Soviétique et de la Division "P" du GRU, et plus encore après la mort de Fidel Castro.

Bien que l'organisation semble avoir disparu à l'époque moderne, une petite cellule survivante a été signalée dans les zones rurales du Venezuela.

Pour voir tous les documents dotés du tag mac, cliquez ici.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License