Groupes d'Intérêt Anglais

Groupes d'intérêt Anglais | Groupes d'intérêt Français

logo.png
logo.png

GROUPES D’INTÉRÊT


Vue d'Ensemble du Dossier : La Fondation n'est pas le seul groupe qui est intéressé et investi dans le paranormal et le métaphysique. De nombreux autres groupes existent et possèdent, utilisent ou essaient de créer des objets SCP, que ce soit pour leur profit personnel ou pour protéger l'humanité. Certains sont des organisations rivales, d'autres sont des groupes dissidents de la Fondation, d'autres encore sont des associés auxquels la Fondation a donné sa confiance. Dans tous les cas, il a été jugé nécessaire de rédiger et faire circuler un briefing au sujet des agences sur lesquelles la Fondation a des informations et notre position à leur égard.


L'Université d'Alexylva

alexylva%281%29.png

Nom original : Alexylva University

Vue d'Ensemble : Nous savons très peu de choses sur l'Université d'Alexylva ou leurs motivations. Les informations semblent suggérer que l'organisation existe dans une sorte d'univers alternatif où la culture gréco-latine a conservé son hégémonie dans tout l'hémisphère ouest, au minimum. À ce jour, nous ne disposons d'aucune information au sujet de toutes les autres régions de ce monde. Tous les objets associés à l'Université ont été trouvé dans le centre méridional des États-Unis (localement appelé le Mid-South) et plus précisément dans le Tennessee, ce qui a conduit des chercheurs de la Fondation à penser que l'Université elle-même est située dans cette zone géographique.

De nombreux objets associés à l'Université (laquelle, nous pensons, n'a pas créé ces objets) sont interceptés pendant leur transport postal via une agence connue sous le nom de l'“Association Phitransimun”, en même temps que la documentation appropriée, qui a contribué à faire la lumière sur ces objets et le lieu d'où ils viennent. À ce jour, tout ce que nous savons au sujet des méthodes de transfert de ces objets est que la technologie utilisée repose sur des principes similaires à celui du pont d'Einstein-Rosen, un concept que la science contemporaine ne considère que comme purement théorique. Une section particulière de l'Université, connue sous le nom du Département de Philosophie Naturelle, est tenue pour responsable des transports, lesquels n'ont peut-être pas été autorisés par le reste de l'Université, si tant est qu'elle en soit informée.

Anderson Robotics

anderson.png

Nom original : Anderson Robotics

Vue d'Ensemble : Basé dans le Nord-Ouest Pacifique, Anderson Robotics a attiré l'attention de la Fondation pour la première fois en 2007 avec la capture de SCP-1360. Dirigé par Vincent Anderson et spécialisé dans la vente d'androïdes anormaux, de robots, d'intelligences artificielles et de cybernétique, Anderson Robotics a rapidement gagné beaucoup de popularité dans le domaine de la para-technologie. La petite taille du groupe, ses compétences remarquables en espionnage industriel et ses ressources étonnamment larges ont rendu l'appréhension des employés d'Anderson difficile, et seule une poignée de produits Anderson sont actuellement entre les mains de la Fondation.

Et Maintenant On Est Cool ?

awcy.jpg

Nom original : Are We Cool Yet?

Vue d'Ensemble : Les membres de Et Maintenant On Est Cool ?, un collectif d'"artistes terroristes", sont capables d'obtenir ou de créer des entités ou des objets anormaux pour les utiliser dans le cadre d'installations artistiques. Ces installations sont situées afin de toucher le plus large public possible et sont souvent (mais pas toujours) létales pour les spectateurs. La phrase “Et Maintenant On Est Cool ?” est toujours présente, d'une manière ou d'une autre.


La Reine Noire

blackqueen.png

Nom original : The Black Queen

Vue d'Ensemble : Très peu d'informations concluantes ont été obtenues au sujet de la personne d'intérêt nommée la Reine Noire. Elle prétend s'appeler "Alison Chao", le nom de la fille du chercheur Dr. ██████ Gears et de ██████ ███ Chao avant le recrutement de Gear par la Fondation.

La Reine Noire possède une connaissance inhabituelle des activités et de la structure de la Fondation, ainsi que des anomalies confinées. L'origine de de ces connaissances n'a pas encore été clairement identifiée, mais elle semble être obtenue par le biais de moyens anormaux (ce qui inclue la possibilité de sources d'information extra-universelles). Elle s'est montrée à plusieurs reprises capable de créer des brèches dans la sécurité de la Fondation grâce à ces informations, ainsi que grâce à des moyens anormaux classifiés.

Des rapports conflictuels existent concernant les activités et les motivations de la Reine (essentiellement en raison de la présence de plusieurs individus ou d'un contre-espionnage délibéré). Les rapports initiaux la définissent comme malveillante, meurtrière et destructrice. D'autre rapports la définissent comme neutre ou bienveillante. Toutes les sources indiquent son hostilité envers la Fondation.

Des rapports indiquent l'implication de la Reine Noire avec de nombreux Groupes d'Intérêt connus de la Fondation, ainsi que plusieurs gouvernements mondiaux. Des sources non-vérifiées affirment qu'elle est la même personne que P.S. de la Main du Serpent, et que P.S. signifierait "Petite Sœur". La raison de cette connexion inhabituellement rapprochée peut être expliquée par un l'usage par la Reine Noire de la Bibliothèque des Vagabonds.

Les rapports indiquent la présence de multiples autres individus se faisant également appeler "la Reine Noire". La nature et l'origine de ces individus est incertaine.

L'Insurrection du Chaos

chaos.png

Nom original : The Chaos Insurgency

Vue d'Ensemble : L'Insurrection du Chaos est un groupe dissident de la Fondation, créé par une cellule de francs-tireurs qui a déserté avec plusieurs SCP extrêmement utiles en 1924. Depuis lors, l'Insurrection est devenue un acteur majeur sur la scène mondiale, grâce à l'utilisation des SCP qu'elle obtient pour son profit personnel et pour consolider son réseau d'influence global. L'Insurrection ne fait pas seulement le commerce de SCP mais aussi dans le trafic d'armes et le renseignement.

L'Insurrection se sert des régimes dictatoriaux des pays du Tiers-Monde, en utilisant leur population de la même manière que le personnel de Classe D de la Fondation. À cause de cela, elle contribue au maintien de la pauvreté extrême et de l'état de guerre dans ces pays, afin de pouvoir continuer ses expérimentations radicales, sa conscription facile de puissance humaine et son commerce lucratif avec les factions rebelles.

La plupart des SCP détenus par l'Insurrection sont inconnus, mais parmi ceux qui sont connus, les plus remarquables sont le “Caducée d'Hermès”, un objet capable de modifier les propriétés physiques et chimiques de toute matière qu'il touche et la “Cloche d'Entropie”, un objet qui provoque des effets destructeurs variés, en fonction d'où on le frappe. Ces deux SCP ont été à l'origine acquis à un prix très élevé par la Fondation et ont été volés par les fondateurs de l'Insurrection.

Les objets SCP et autres anomalies volés à la Fondation possèdent généralement un haut potentiel d'utilité, mais l'Insurrection fait également usage d'anomalies aux applications moins directes, telles que SCP-884.

La base d'opérations principales de l'Insurrection n'est pas connue, de même que ses dirigeants. Cette organisation est directement opposée à la Fondation, et utilise des moyens létaux pour tenter d'empêcher le confinement de multiples anomalies par la Fondation. De par le passé, la Fondation a également été infiltrée par des agents de l'Insurrection, causant la perte de données scientifiques importantes, le vol de nombreuses anomalies et les morts de plusieurs membres du personnel. Les membres du personnel sont avertis de possibles raids, d'actions terroristes et d'espions envoyés par l'Insurrection, et doivent prévenir leurs supérieurs en cas de toute activité d'un de leur collègue pouvant trahir le profil comportemental de l'Insurrection.

L'Église du Dieu Brisé

broken%20god.png

Nom original : The Church of the Broken God

Vue d'Ensemble : Peu de temps après la découverte et le confinement de SCP-882, plusieurs membres de cette “Église” se sont manifestés et ont exigé le retour “du cœur de dieu”. Dirigée par un certain Robert Bumaro, l'Église du Dieu Brisé est un groupe de fanatiques qui croient que de nombreux objets SCP sont les parties d'un “dieu” qui a été brisé après la création de l'univers. En le rétablissant dans sa complétude, ils gagneront aussi le statut de divins. Depuis le premier contact entre la Fondation et l'Église, l'identification provisoire de trois autres composants-clef de “dieu” a été effectuée : SCP-217, SCP-271 et SCP-1139. Une secte dévolue à l'Église a construit SCP-808.

Ils sont extrêmement hostiles à l'encontre des agents de la Fondation, les taxant d'“hérétiques”, et vont tenter de tuer des agents et rompre le confinement des objets SCP. Nous ne savons pas comment ils sont capables de détecter ces objets mais ils se sont révélé être capable de le faire avec une précision terrifiante. De plus, ils ont manifesté une capacité de résistance remarquable aux effets mentaux des objets SCP, notamment SCP-882 et son attracteur mental.

L'Église est perçue comme une menace pour la Fondation aussi bien que les SCPs. Leurs membres doivent être détenus de force ou éliminés par tous les moyens jugés nécessaires par les agents de la Fondation.

Docteur Wondertainment

drw.png

Nom original : Doctor Wondertainment

Vue d'Ensemble : Le Docteur Wondertainment, qu'il s'agisse d'un individu ou de toute une organisation, est capable de produire des entités et des artefacts anormaux ressemblant thématiquement à des jouets pour enfant. La nature de ces objets varie, bien qu'ils soient clairement conçus pour être utilisés par des enfants. De plus, le Docteur Wondertainment est responsable de la création des Petits Messieurs, des humanoïdes anormaux altérés pour être collectionnables. Le Dr. Wondertainment a déjà ciblé des membres de la Fondation par le passé et ses sentiments envers la Fondation semblent ambigus. Consultez les notes d'Isabel Wondertainment dans les dossiers du personnel pour plus d'informations.

Des liens avec la Fabrique ont été supposés mais ne sont pas confirmés.

La Fabrique

Factory%281%29.png

Nom original : The Factory

Vue d'Ensemble : Nous ne savons que très peu de choses sur La Fabrique. Des excursions dans des locaux censés lui appartenir ont donné des résultats mitigés, et aucune conclusion concrète n'a été obtenue si ce n'est qu'elle semble capable de manufacturer des artefacts anormaux — et qu'elle utilise des techniques de production en série pour ce faire.




La Cinquième Église

fifth%20church.png

Nom original : The Fifth Church

“Cette église est aux autres églises ce que les clowns sont aux gens. Il y a quelques similitudes en surface, mais tout ce qui va de travers est accentué et exagéré pour que vous n'arriviez pas à mettre le doigt sur ce qui ne tourne pas rond… Ouais, sûr, ils ne nous causent pas de problèmes délibérément, mais qu'est-ce qu'ils veulent dire ? Pourquoi est-ce qu'ils sont là ? Qu'est-ce qui va se passer, s'ils veulent notre attention ?” – Dr. █████

Vue d'Ensemble : La Cinquième Église, aussi connue sous le nom d'Église du Cinquisme ou la Communauté des Cinquistes, est une organisation religieuse très secrète qui possède des relations dans toute l'industrie du divertissement. Malgré de multiples enquêtes, notamment le guet-apens d'envergure nationale conduit en 2007 et connu sous le nom “Opération Stargazer”, aucune information supplémentaire au sujet de leurs doctrines, de leurs pratiques, du nombre de membres ou de ses objectifs n'a été confirmée, bien qu'une liste de 100 célébrités et autres importantes personnalités cinquistes soupçonnées ou confirmées à maintenir sous surveillance a été établie. Les origines de la Cinquième Église ont été situées en différentes dates au milieu du XXème siècle et en différents lieux en Amérique du Nord et en Asie, mais quelques sources les ont datées de plusieurs siècles plus tôt.

La Cinquième Église n'a jamais communiqué directement avec la Fondation SCP mais elle est doit être considérée comme une organisation hostile.

Les Joueurs Contre l'Herbe

GAW.png

Nom original : Gamers Against Weed

Vue d'Ensemble : Les “Joueurs contre l'Herbe” sont une confédération sans organisation fixe d'individus anormaux, auxquels s'ajoutent leurs associés, qui produit ou fournit des anomalies à des fins satiriques et/ou pour leur amusement personnel. Plus récemment, toutefois, ils ont fourni des anomalies à des organisations politiques de gauche. Bien que les Joueurs contre l'Herbe organisent leurs activités principalement via des réseaux sur internet, plusieurs lieux physiques affiliés au groupe ont été identifiés et pris d'assaut. Les renseignements actuels suggèrent d'une part que les Joueurs contre l'Herbe sont en train de fabriquer et distribuer un ensemble d'humanoïdes anormaux pour parodier la série “Petits Monsieurs” du Docteur Wondertainment et d'autre part qu'ils ont conscience des opérations de la Fondation, même s'ils ignorent sa nature exacte.

La détention de membres des Joueurs contre l'Herbe n'est pas recommandée : on suspecte plusieurs organisateurs du groupe de posséder des capacités d'altération de la réalité de type Bleu et les profils psychologiques établis suggèrent qu'une telle action de la part de la Fondation provoquerait de graves rétributions sous forme d'une mise en danger considérable du statut de la normalité. Les opérations actuelles se concentrent sur le confinement d'anomalies affiliées et l'identification des membres les plus dangereux des Joueurs contre l'Herbe.

La Coalition Mondiale Occulte (CMO)

GOC.png

Nom original : The Global Occult Coalition (GOC)

Vue d'Ensemble : La Coalition Mondiale Occulte (CMO) a été créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale à partir des restes d'occultistes, médiums, prêtres et scientifiques des états Alliés ou qui ont déserté l'Allemagne nazie, le régime soviétique, qui ont été rassemblés et formés par les Alliés. En même temps que la scène internationale s'est étendue, le nombre de pays impliqués dans la CMO a également augmenté, jusqu'à devenir ce qu'elle est aujourd'hui.

La CMO est une force principalement politique qui se considère comme la police du monde paranormal. Ils s'enorgueillissent de détruire des entités surnaturelles et font usage du plus de technologie expérimentale de pointe possible, obtenue grâce à leurs bienfaiteurs. De nombreux SCPs potentiels ont été détruit par la CMO avant que la Fondation ait pu les obtenir et les confiner.

Ils ont été aussi bien du côté de la Fondation que contre elle, parfois, selon la situation. Ils méprisent en grande partie la Fondation parce qu'elle utilise et contient les objets SCP au lieu de leur destruction pure et simple. La CMO a suffisamment respecté l'impressionnante puissance de la Fondation pour la laisser relativement en paix, bien qu'il y ait eu plusieurs incidents douteux pour lesquels la CMO a nié en bloc toute implication.

Les agents de la CMO doivent toujours être traités comme suspects.

GRU Division "P"

gru.png

Nom original : GRU Division "P"

Vue d'Ensemble : D'abord connue sous le nom ЧД АКН ("ChD AKN", pour “Quatrième Département de la Commission des Événements Anormaux”), la division "P" a été établie au début de l'année 1935 par un décret direct de J. V. Staline, sa première mission ayant été l'enquête sur le meurtre de S. M. Kirov.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Commission s'est développée dans la Direction générale des renseignements de la Fédération de Russie (GRU) sous le nom de Division "P" (pour "Psychotronique") et a œuvré à contrer les menaces anormales de la S.S., de l'Ahnenerbe et du Vatican et à capturer et étudier les artefacts anormaux, sur le territoire et à l'étranger, au profit du gouvernement soviétique. La Division "P" a poursuivi ce travail tout au long de la Guerre Froide, rendant difficiles les opérations de la Fondation dans les pays du Komintern.

Après 1991, une restructuration rapide associée aux restrictions budgétaires et à la mise hors service ou la vente d'atouts importants ont donné lieu à de nombreuses défection au sein de leur personnel (une proportion considérable des agents de l'Insurrection du Chaos et de MC&D en Europe de l'Est ont fait d'abord partie des rangs de la GRU Division "P") et l'inondation du marché noir européen d'objets anormaux auparavant en leur possession. Actuellement, ce groupe d'intérêt ne constitue qu'une menace directe minime pour la Fondation.

Le Cirque de l'Inquiétant d'Herman Fuller

herman.png

Nom original : Herman Fuller's Circus of the Disquieting

Vue d'Ensemble : Le Cirque de l'Inquiétant d'Herman Fuller prétend être un cirque d'origine et objectif anormaux. Actuellement, il n'y a aucune preuve que ce groupe existe au-delà des allégations de divers SCPs conscients et une poignée d'artefacts endommagés non-anormaux. La plupart des objets liés au Cirque caractérisés par des traits humanoïdes sont physiquement mutilés d'une manière ou d'une autre, tels que SCP-1884 et SCP-1860. D'autres semblent être des objets décoratifs typiques de champs de foire, comme SCP-1921, ou prennent la forme d'“attractions” pour la représentation, comme SCP-1956 ou SCP-1931. Généralement, les objets associés au Cirque de l'Inquiétant d'Herman Fuller sont retrouvés dans des champs de foire où on dit que les représentations ont eu lieu.

L'Initiative Horizon

horizon.png

Nom original : The Horizon Initiative

Vue d'Ensemble : L'Initiative Horizon est une organisation créée à la fin des années 1960 par diverses sectes influentes des trois principales religions abrahamiques en réponse à l'augmentation du nombre de groupes et de phénomènes anormaux, qu'ils perçoivent comme une menace. Bien que toute l'étendue de leurs objectifs soit incertaine, nous savons que l'Initiative Horizon cible des objets SCP, soit dans l'intention de les récupérer, soit dans celle de les détruire, en fonction de la perception de la place de chaque objet dans leur dogme.

L'Initiative est dirigée par un conseil composé des chefs des trois plus grandes sectes impliquées dans sa création, bien que d'importantes luttes intestines coûtent souvent aux dirigeants officiels le contrôle total de l'organisation. La principale force combattante de l'Initiative Horizon, le Projet Malleus, est généralement déployée dans le cadre d'opérations anti-culte et de récupération SCP.

Les relations de l'Initiative avec la plupart des groupes d'intérêt et avec la Fondation semblent être en constant changement : alors que toutes les divisions de l'Initiative Horizon font preuve d'une hostilité très forte envers l'Église du Dieu Brisé et la Cinquième Église (et entrent parfois en conflit armé avec eux), leurs sentiments envers la Fondation et la CMO varient grandement, de la franche hostilité à la volonté de coopérer de mauvaise grâce, en fonction des affinités personnelles de chacun de ses membres.

La Fondation Caritative de la Manne

manna.png

Nom original : Manna Charitable Foundation

Vue d'Ensemble : Fondée en 1971 en tant qu'agence de secours humanitaire inter-religieuse, des documents récupérés définissent la mission de la Fondation Caritative de la Manne ainsi : “partager tous les miracles de Dieu avec les plus petits de Ses enfants”. Indirectement financée par des associations, des organisations religieuses et des groupes caritatifs variés et à l'occasion approuvée publiquement par de riches philanthropes ou des institutions académiques, l'objectif principal de la FCM depuis sa fondation a été de distribuer gratuitement des objets anormaux, ou les produits dérivés d'objets anormaux, à des civils habitant dans les régions du Tiers-Monde frappées par la pauvreté ou dans les zones en état de guerre, touchées par la famine ou des catastrophes naturelles.

La FCM est actuellement reconnue comme une organisation non-gouvernementale par les Nations Unies et est connue pour opérer légalement et illégalement dans plusieurs régions hostiles ou isolées au-delà de la sphère d'influence de la Fondation. Alors qu'aucun objet SCP distribué par la FCM jusqu'à aujourd'hui n'a à notre connaissance délibérément causé de mal à des êtres humains ou des communautés (et les agents de la FCM en détention tendent à manifester de fortes croyances pacifistes), les brèches de confinement associées à ce groupe ont souvent provoqué des pertes humaines ou un risque majeur au statu quo global à cause des conséquences imprévues de l'objet, une fois libéré du confinement, et/ou du zèle manifesté à la distribution immédiate d'objets potentiellement “utiles”, sans étude scientifique rigoureuse de leur comportement à long-terme.

Marshall, Carter, and Dark Limited

mcd.png

Nom original : Marshall, Carter, and Dark Ltd.

Vue d'Ensemble : Un “club” basé en Angleterre, à Londres. Pourvoyant aux besoins des très-riches et avec des liens étroits dans la politique et la finance du monde entier, ce groupe a causé de considérables problèmes à la Fondation. Nous savons que Marshall, Carter, and Dark Ltd. collecte des objets rares et étranges et fournit également à ses membres les expériences les plus uniques, vastes et rares disponibles.

Leurs activités les ont conduit à entrer en conflit avec la Fondation à de nombreuses reprises. Nous savons que le groupe n'utilise pas la force, ils préfèrent utiliser la pression politique et financière extrême pour atteindre leurs objectifs. S'ils sont forcés à faire preuve d'action plus directe, Marshall, Carter, and Dark Ltd. emploient des agents extérieurs qu'il est très difficile de lier à l'organisation.

Marshall, Carter, and Dark Ltd. est responsable de plusieurs brèches de confinement SCP, principalement en utilisant l'argent et la pression sociale. Plusieurs rapports, enregistrements et même objets ont été fuités par du personnel de la Fondation qui ont été approchés et auxquels ont été proposé de grandes sommes d'argent, des menaces d'emprisonnements de longue durée ou de torture. Deux sites de confinement ont notamment failli être porté à l'attention du public après que la Fondation a refusé leur accès à des membres de Marshall, Carter, and Dark Ltd.

Il s'est avéré très difficile d'acquérir des informations relatives à Marshall, Carter, and Dark Ltd. telles que le nom du directeur ou même une liste des membres. Il est conseillé aux agents qui rencontrent des membres de ce groupe de maintenir leur couverture et ne pas révéler leur lien avec la Fondation ou des informations SCP, pour n'importe quelle raison.

"Personne"

nobody.png

Nom original : "Nobody"

Vue d'Ensemble : Peu de choses sont actuellement connues au sujet de la personne, de l'entité ou du groupe connu sous le nom de “Personne”. Vu pour la première fois en 1954, “Personne” est apparu de nombreuses fois depuis. Il n'y a toujours eu qu'une seule personne observée à un moment donné, typiquement décrit comme un homme caucasien vêtu d'un costume gris et d'un Borsalino. Si son identité lui est demandée, il répond qu'il est “Personne”. Cependant, nous ne savons pas si c'est l'œuvre d'un seul individu ou de multiples agents d'une seule agence inconnue. Les objectifs de “Personne” sont actuellement inconnus, aide la Fondation en certaines occasions et l'entrave en d'autres. La prudence est recommandée si des agents de terrain rencontrent un opérateur s'identifiant comme étant “Personne”.

Bureau pour la Réclamation des Artefacts Islamiques (BRAI)

oria.png

Nom original : Office For The Reclamation of Islamic Artifacts (ORIA)

Vue d'Ensemble : Le Bureau pour la Réclamation des Artefacts Islamiques (BRAI) est une organisation paramilitaire qui ne répond qu'au Guide de la révolution d'Iran dévolue à la collecte et l'usage d’artefacts anormaux dans tout le Moyen-Orient et toute l'Asie centrale. Suite au renversement du gouvernement de l'État Impérial d'Iran par les forces révolutionnaires en 1979 et la création subséquente de la République Islamique d'Iran, tous les agents de la Fondation ont été extradés d'Iran en tant qu'“agents du colonialisme”. Les tentatives pour maintenir une présence clandestine dans le pays ont échoué, la majorité du personnel de la Fondation ayant été capturé ou tué et les Sites ██, ███ et ███ capturés par les forces iraniennes. Pour éviter que l'Iran ne prenne du retard dans le champ de la recherche paranormale, le BRAI a été créé par décret secret du Guide de la révolution Rouhollah Khomeini en 1981. Contrairement à ce que son nom suggère, le groupe ne s'est pas limité à la recherche d'objets anormaux d'origine islamique.

Bien que le BRAI ait accès à des ressources considérables, son efficacité est diminuée à cause des querelles internes entre les nombreuses factions au sein de l'organisation. Certains de ces conflits concernent des différences philosophiques, telles que l'utilisation des SCP en tant qu'armes, alors que d'autres semblent être de nature personnelle. La prolifération de factions semble avoir été intentionnelle, puisque l'organisation du BRAI laisse souvent plusieurs commandants opérer alors que leurs responsabilités se chevauchent. Il a été supposé que la motivation de cette organisation est d'empêcher un seul individu d'accumuler suffisamment de pouvoir pour devenir un danger pour le Guide de la révolution.

Avec l'extension de l'hégémonie iranienne à travers le Moyen-Orient et l'Asie occidentale, le BRAI a étendu sa zone d'influence dans la région et est devenu la plus importante organisation paranormale du Moyen-Orient. Le BRAI doit être considéré comme une puissance hostile et il est recommandé au personnel de la Fondation d'être extrêmement prudent lorsqu'il le rencontre.

Le Collectif Oneiroi

oneiroi.png

Nom original : Oneiroi Collective

Vue d'Ensemble : Les seules informations de la Fondation au sujet du Collectif Oneiroi ont été obtenues grâce aux interrogatoires effectués avec les personnes qui ont croisé son chemin et grâce aux objets anormaux qu'il laisse derrière lui. Des chercheurs ont émis une théorie selon laquelle le Collectif Oneiroi pourrait être un rêve conscient de lui-même qui œuvre à la distribution de rêves impermanents dans la réalité plus permanente.

Des informations ont prouvé qu'il a été documenté par d'autres Groupes d'Intérêts, généralement à un degré d'interaction similaire à celui de la Fondation. Le Collectif Oneiroi est apparemment capable de contacter jusqu'à des entités hautement isolées (cf. "Personne"). Leurs objectifs, si ils en ont, sont actuellement inconnus.

Laboratoires Prometheus, Incorporation

prom.png

Nom original : Prometheus Labs, Inc.

Vue d'Ensemble : Fondés en 1892, les Laboratoires Prometheus étaient dédiés à rechercher un usage aux objets anormaux par le développement de nouvelles technologies. Au fil des années, les Laboratoires Prometheus se sont transformé en un conglomérat multinational vendant des technologies avancées et anormales aux gouvernements, aux armées et à d'autres Groupes d'Intérêt. Au cours de leur histoire, les Laboratoires Prometheus ont coopéré plusieurs fois avec les Fondation dans le but de protéger la normalité, et ont parfois collaboré avec la Fondation, en refusant toutefois de cesser leur étude des anomalies et en résistant à la surveillance de la Fondation.

En 1998, après une longue période de déclin financier, le conglomérat des Laboratoires Prometheus fut dissout, laissant derrière lui de nombreuses sociétés héritières formées à partir de ses succursales. La destruction du conglomérat fut causé par des difficultés techniques et administratives, qui provoquèrent la perte de nombreux produits et le renvoi de nombreux employés. La plupart des anciens projets des Laboratoires aujourd'hui confinés ont été récupérés à ce moment là, et de nombreux ancien employé furent embauchés par la Fondation.

Les Cultes Sarkiques

sark.png

Nom original : Sarkic Cults

Vue d'Ensemble : Le Sarkicisme est un système religieux et philosophique qui regroupe un certain nombre de traditions, de croyances et de pratiques spirituelles en grande partie basées sur les enseignements de son fondateur déifié, le "Grand Karciste Ion". Les adhérents pratiquent le cannibalisme rituel, les sacrifices humains, les améliorations corporelles, la thaumaturgie, ainsi que la manipulation dimensionnelle. Ce culte se fait très discret, le grand public semble n'en avoir aucune connaissance directe, à l'exception de l'ÉdDB qui en a une vision apocalyptique. La manipulation organique a permis à certains sarkicites d'atteindre des états d'existence anormaux qui transcendent les limites physiques des humains classiques. La maladie est considérée avec révérence, et, sur certains autels Sarkiques, des ganglions lymphatiques enflés et des excroissances tumorales ont été découverts. La contagion est considérée au sein des cultes Sarkiques comme une consécration, un moyen de "sélectionner les faibles" et de purifier les masses. Les adeptes cherchent donc activement à en favoriser la propagation.

La Fondation distingue deux courants parmi les cultes Sarkiques connus : le Proto-Sarkique et le Néo-Sarkique. Les cultes Proto-Sarkiques peuvent être découverts dans des communautés insulaires au sein des régions eurasiennes les plus isolées. Les adeptes de ce courant sont généralement pauvres (pour ceux qui sont autonomes) et hostiles envers les étrangers. Ces groupes évitent la modernité, présentent une technophobie aigüe et sont enclins à la superstition et au tabou. À l'inverse, les cultes Néo-Sarkiques sont cosmopolites, acceptent ouvertement la modernité et ne montrent aucun signe visible d'inconfort vis-à-vis de la technologie. La partie publique de leur vie diffère peu de celle des autres individus de même culture et de même statut social. Les adeptes de ce courant proviennent principalement de familles riches, au sujet desquelles les histoires et les scandales abondent.

En fin de compte, il semblerait que la Fondation n'ait qu'une connaissance partielle de ce qu'est le Sarkicisme et des buts que poursuivent ses adeptes. En se basant sur les informations disponibles, les objectifs probables des cultes Sarkiques constituent un changement d'espèce dominante de classe SK, et comprennent l'éventualité d'un scénario de fin du monde de classe XK.

La Main du Serpent

SerpentHand.png

Nom original : The Serpent's Hand

Vue d'Ensemble : La Main du Serpent est une petite mais redoutable organisation responsable de plusieurs brèches de sécurité. Au moins trois individus différents ont été rencontrés, chacun d'entre eux ayant utilisé des objets dont la nature anormale est possible ou confirmée à des fins d'infiltration (SCP-268, y compris, qui a été volé à la Fondation, qui l'avait elle-même récupéré lors d'un raid sur des locaux de l'Insurrection du Chaos). Le nombre total de membres appartenant à l'organisation n'est pas connu, de même que leur niveau de technologie, le nombre de possibles SCP possédés ou le niveau de menace global. Cependant, il est clair que les membres sont très bien coordonnés et potentiellement dangereux. Nous pensons que l'un de leurs chefs est une personne connue sous le nom de “P.S.”, qui est considérée comme personnellement responsable de deux brèches dans la sécurité sur des sites de la Fondation.

La Fondation détient actuellement très peu d'informations au sujet de la Main du Serpent et presque toutes les informations connues au sujet de la Main du Serpent ont été fuitées des services de renseignement de la Coalition Mondiale Occulte (CMO). Le groupe semble embrasser l'utilisation et l'existence des objets paranormaux et plus particulièrement embrasser celle des SCP conscients et SCP humanoïdes. La Main du Serpent s'est faite fortement entendre dans sa critique du confinement et de la destruction de ces SCP, particulièrement ceux qui sont totalement humains et ne sont pas particulièrement destructeurs.

Le groupe semble avoir des relations inamicales avec l'Insurrection du Chaos et le BRAI, et des relations extrêmement hostiles avec la CMO. Les seuls cas recensés de violence gratuite de la part de la Main du Serpent ont été contre des agents de la CMO.

La Main du Serpent semble principalement basée dans un lieu anormal appelé la Bibliothèque des Vagabonds, un bâtiment dont l'accès se fait par des portails en différents lieux du monde. Les assauts directs contre la Bibliothèque se sont révélés irréalisables jusqu'à présent, même quand son entrée a pu être trouvée. Cependant, les premiers renseignements paraissent suggérer que la Main a une compréhension ou un contrôle minime sur le bâtiment.

Des tentatives d'infiltration dans la Bibliothèque des Vagabonds sont en cours.

Unité des Incidents Inhabituels (U2I) du FBI

uiu.png

Nom original : Unusual Incidents Unit (UIU), Federal Bureau of Investigation

Vue d'Ensemble : L'Unité des Incidents Inhabituels a été formée au début de la Guerre Froide lorsque de nombreuses forces du Gouvernement Américain cherchaient à utiliser l'anormal et à empêcher les communistes de faire la même chose. Cela mena à la création d'une division spéciale du FBI chargée de répondre rapidement aux événements et aux crimes paranormaux. Le Directeur J. Edgar Hoover fut personnellement impliqué dans sa création.

Bien que le Gouvernement Américain lui accordait initialement des fonds et des ressources significatives, suite à la fin de la guerre froide et à la dissolution d’organisations ennemies tel que la Division "P" du GRU, l'U2I a été en déclin pendant de nombreuses années.

Surnommée avec désobligeance "X-Files" et "U2Inutile" par une grande partie du monde de l'anormal, l'agence est généralement douée de bonnes intentions, mais, en raison du manque de ressources financières, du peu de main-d’œuvre et d’obstructions bureaucratiques de la part du Gouvernement Américain, elle est souvent perçue comme étant inefficace. L’influence de la Fondation et de la Coalition Mondiale Occulte dans le Gouvernement des États-Unis a empêché l’U2I ainsi que d’autres entités gouvernementales américaines s’occupant des activités anormales, tels que le 616e Escadron de l’US Air Force ("Vengeurs de Roswell") et l’Équipe Bravo Papa Romeo Delta des US Navy SEAL, d’être entièrement dissous.

Les agents du FBI et les agents spéciaux qui rejoignent l’Unité des Incidents Inhabituels ont souvent une formation en psychologie, dans les champs STIM et en études artistiques. Dans le cadre du PATRIOT act, les agents de l’unité doivent se voir administrer des Agents Mémétiques Silencieux Personnalisés (AMSP, appelés familièrement 'gag orders' par les agents de l’U2I) pour éviter les fuites d’informations.

L’Unité des Incidents Inhabituels est connue pour s’être déjà engagée dans des combats contre et aux côtés de diverses organisations anormales dans le passé, incluant la participation à plusieurs opérations de combat sous la supervision de la Fondation dans les années 1950 et 1960 ainsi que, en 1976, l’Incident "Black Mamba" en Afghanistan, une tristement célèbre escarmouche entre des agents de l’U2I et des membres de la Division "P" du GRU.

Actuellement, une division de l’Unité des Incidents Inhabituels supervise l’état anormal autonome de Trois Portlands. Un exemple du manque de financement et d’effectif dans l’U2I peut être observé au travers de sa seule division restante dans le Midwest des États-Unis.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License