Blues de la Horde d'Or

Écoute, je vais être franc avec toi : les Romains ont perfectionné le voyage dans le temps. Ils l'ont fait aux alentours de l'an 107 avant JC. D'une manière ou d'une autre, entre la réorganisation de l'armée et son accession au poste de consul, Marius a trouvé le temps, sans mauvais jeu de mots, de développer un système de chronotransit pratique et de masse.

Oui, nous avons des preuves. Non, tu n'as pas l'accréditation pour les voir et tu ne me croirais pas si je te les montrais. Non, ça n'a rien à voir avec la Bibliothèque d'Alexandrie - Le fait est qu'ils ont fini par ne jamais l'utiliser et qu'environ mille ans plus tard, l'appareil avait fait son chemin jusqu'à Bagdad lorsque les Mongols ont envahi la ville.

Tu n'as pas entendu parler des grandes armées temporelles mongoles parce que Genghis n'éprouvait pas beaucoup d'intérêt pour ce truc. De plus, pourquoi s'embêter avec la technologie barbare quand un cheval peut t'emmener où tu veux ? Mais lorsque le Grand Khan est mort - après être tombé de cheval, entre autres - il a demandé une tombe anonyme, et par Dieu, une tombe anonyme est ce qu'il allait obtenir. Ses officiers les plus fidèles ont commencé à chercher un lieu de sépulture que personne ne trouverait, un endroit approprié pour un repos vraiment éternel. C'est alors qu'un capitaine entreprenant s'est tourné vers la machine, pour trouver un futur où le Khan aurait été oublié. Ça a du sens - Genghis pourrait bien mieux se reposer s'il laissait le temps faire le travail ardu d'effacer son nom en premier.

La règle numéro un de ce billet est que nous ne savons pas grand-chose sur ces hommes - où et quand ils ont été ou sont en train d'aller ; comment ils ont survécu ; comment même ils ont navigué pendant tout ce temps. Les Mongols n'étaient pas très portés sur l'écriture, et comme la hordette n'est jamais restée plus de vingt-quatre heures dans la même ligne temporelle, nous n'avons jamais pu en contacter un pour lui demander quoi que ce soit. Nous savons que leur départ a fonctionné, car ils continuent à faire des appels sociaux. Il y a eu trois apparitions jusqu'à présent, en 1631 à l'extérieur de Magdebourg et au Japon pendant la période des Royaumes combattants. Ils sont partis assez vite dans les deux cas, sans doute dès qu'ils ont compris que les Mongols étaient encore dans les mémoires. Nos seules informations de première main proviennent de l'observation d'Oulan-Bator en 1985 ; c'est ainsi que nous savons qu'ils ont appris à lire.

Le confinement a deux volets. Chaque arrivée émet un rayonnement spécial que les scientifiques en haut surveillent ; s'ils se manifestent, une FIM ira voir ce qu'il en est, mais pas besoin de s'en soucier. La deuxième partie consiste à entretenir la mémoire de Genghis pour qu'ils ne cessent pas de vagabonder - c'est là que toi et moi intervenons. Nous sommes discrets - c'est un travail de comptabilité, vraiment - sponsoriser un blockbuster ici, financer une subvention là. Nous avons un budget d'environ vingt millions de dollars, mais que cela ne te monte pas à la tête. Le directeur Sarangerel m'informe que la direction aimerait bien nous passer au coupe-coupe, liquider notre budget et confier le dossier au Contrôle Général. Il nous dit que personne n'a moins de chances d'être oublié que Temuujin.

Ils ont peut-être raison. La Fondation s'occupe d'une centaine de créatures par jour, plus susceptibles de faire de gros dégâts que la Petite Horde Qui Avance. Je leur dis, allez lire des articles sur le sac de Bagdad et la chute de l'Empire Tangut, la Bataille de Leipzig et le dépeuplement de la Perse, sans oublier la destruction de Magdebourg, à laquelle nos hommes ont participé, même s'il n'en subsiste aucune trace. Si tu veux mon avis, ce n'est pas au public que nous devons faire notre rappel.

La Horde finira par s'arrêter - si la machine ne se casse pas, ils trouveront l'oubli qu'ils recherchent ou seront fatigués d'errer et s'arrêteront au bout d'un moment. Tu penses que deux cents Mongols ne devraient pas causer trop de problèmes ? Rappelle-toi, nous parlons de deux cents des plus féroces et des plus intelligents soldats de la Horde qui ont tout conquis, de la Corée à Kiev, qui ont brisé des empires avec des arcs pour leur Khan quand il était vivant, et qui voyagent à travers des centaines d'années pour lui maintenant qu'il est mort. Qui n'ont pas peur de l'avenir et savent ce que notre monde a à offrir. Qui ont un demi-million de fidèles soldats attendant en 1227 et un accès à une machine à remonter le temps.

Tu crois qu'ils se contenteront de rentrer chez eux après un tel voyage ?

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License