"AWTOK"
notation: +4+x
blank.png

"… ces temps-ci," dit Jenny, "je me sens de plus en plus comme un dragon."

Les neuf autres personnes assises dans le cercle hochèrent la tête et émirent des murmures compréhensifs, tandis que l'agent Griggs réprimait un grommellement.

"J'amasse beaucoup d'argent," dit Jenny "et je me sens gourmande et gloutonne. Hier, j'ai préparé un pain de viande… et je l'ai mangé en une nuit. Et je me suis beaucoup demandé comment ce serait de dormir sur un tas de pièces…"

Donc t'es en train de nous dire que t'es une grosse pétasse avare ? pensa Griggs.

"… je ne sais pas quoi faire. D'un côté, j'ai envie d'exprimer un peu plus mon côté draconien. Mais de l'autre, j'ai pris dix livres, et ma famille et mes amis pensent que je suis bizarre…"

C'est parce que tu es bizarre, espèce de vache stupide.

"Eh bien," dit Loredinal, Maître de la cour estivale des hautes légions Elfiques (plus connu sous le nom de Tom Smith de La Jolla), "est-ce que l'un de nous a une idée pour aider notre sœur draconienne avec ses soucis ?"

"Moi j'en ai une !" dit la jeune et énergique Kasumiko (née Vanessa Charleston de San Diego). "Jenny, tu devrais peut-être essayer le roleplay ? Si jamais tu sens que t'as envie de kidnapper une demoiselle, peut-être que tu pourrais demander à une amie de se faire ligoter pendant un petit moment ?" Elle sautilla dans son siège, faisant rebondir un peu ses fausses oreilles de renard.

"Je ne sais pas si mes amies seraient partantes," dit Jenny en souriant. "Et franchement, c'est pas le truc de kidnapper des demoiselles qui m'embête. C'est plus manger trop et vouloir amasser des choses…"

Loredinal interpella Griggs : "Nightshadow ? Tu es bien silencieux. Tu as une suggestion ?"

"Hmm ? Pas vraiment," répondit Griggs. "Désolé, je suis distrait ces temps-ci."

"Ah. Des problèmes avec le reste du Conseil des Vampires ?" demanda Loredinal avec compréhension.

Plutôt des problèmes avec vous, les connards délirants. "Tu sais que je peux pas parler de ça sans briser mes serments," répondit Griggs, lentement et prudemment.

Tous les autres autour du cercle hochèrent la tête d'un air compréhensif. "Bien," dit Loredinal. "Je pense que nous avons fait du bon travail. Mais, et gardez bien cela en tête : AWTOK1 rôde dans les parages depuis peu, et nous avons peur qu'ils tentent un vol à l'arraché. Souvenez-vous de ce qui est arrivé à Bianca…"

L'adolescente énervée dont vous avez juré qu'elle s'était faite enlever par des agents du gouvernement, mais qui a ressurgi dans un squat à Compton ?

"… et restez prudents. Fin de la réunion."

Tous se levèrent et se mirent à récupérer leurs affaires. "Au fait," dit Jenny. "J'ai un petit creux. Quelqu'un voudrait venir prendre un burger avec moi ?"

"De la viande. Beurk," frissonna Loredinal.

"Je ne peux pas manger de gluten," remarqua Razorfang aux Griffes Blanches.

"Moi je veux bien !" gloussa Kasumiko. "Nightshadow, tu veux venir ?"

Pourquoi pas, si si ça me permet de te mettre une balle entre les yeux. "Rappelle-toi, je ne mange pas de viande," répondit Griggs.

"Ah oui, c'est vrai… Bon. On y va ! À la prochaine !" Elle attrapa le bras de Jenny et traîna la jeune fille à l'extérieur.

Dieu merci, soupira Griggs.


Il descendit trois rues avant de se garer dans un parking et de sortir son portable. Il consulta ses contacts, trouva le numéro de son gestionnaire AWTOK et lança l'appel.

Ici AWTOK, dit la voix après la première sonnerie. Au rapport.

"Ce ne sont que des gamins idiots qui jouent aux elfes et aux dragons," soupira Griggs. "J'ai passé les trois dernières semaines dans leurs réunions débiles. Je peux arrêter, maintenant ?"

Avez-vous confirmé si l'un d'entre eux est un véritable réincarné ou non-humain ? demanda la voix.

"Quoi ? Non. Je n'ai rien confirmé, parce qu'il n'y a rien à confirmer ! Ce ne sont que des gosses stupides jouant à faire semblant !" répéta Griggs.

Inacceptable. Capturez-les et ramenez-les ici pour des expériences plus approfondies.

"… c'est pas vrai, vous vous foutez de moi ?" grommela Griggs. "Vous voulez que je ramène une bande de mioches débiles au cas où l'un d'entre eux serait vraiment une sorte de personne féerique magique ?"

Vous avez vos ordres. AWTOK, Terminé.

Griggs grogna et posa sa tête contre le volant lorsqu'il entendit la tonalité.

"Merde," grommela-t-il. "Je vais devoir louer une camionnette."


"… oh, salut Nightshadow !" dit Loredinal, souriant. "Tu es en avance."

"Je me disais juste que je pourrais vous donner un petit coup de main, avec les snacks par exemple," dit Griggs. "J'ai été un peu con dernièrement."

"C'est compréhensible. La politique à la cour des vampires est ce qu'elle est. Kasumiko est dans la cuisine, elle fait du guacamole. Peut-être que tu pourrais l'aider ?"

"D'accord." dit Griggs. Son index reposait contre la petite fiole dans sa poche de manteau.

Dans la cuisine, la jeune femme mignonne aux oreilles de renard fredonnait doucement alors qu'elle dénoyautait et pelait une grande quantité d'avocats. "Nightshadow !" couina-t-elle avant de lui faire un gros câlin. "C'est bon de te voir !"

"Loredinal voulait savoir si tu avais besoin d'aide avec le guacamole ?" demanda Griggs.

"Nan. Je ne fais que préparer une deuxième série d'avocats pour pouvoir en refaire dès qu'on aura fini la première fournée," dit Kasumiko en gloussant. "Pourquoi tu n'amènerais pas ce bol sur la table des snacks ?"

"Bien sûr," dit Griggs. Il prit calmement le bol de guacamole, l'amena à la table des snacks, puis, en regardant partout pour vérifier qu'il n'était pas observé, ouvrit la fiole et en versa le contenu dans la sauce vert clair. Il prit le temps de la mélanger à l'aide d'une grosse cuillère en bois et, ayant terminé sa mission, glissa la fiole dans sa poche de manteau avant de…

"Alors, qu'est-ce que c'est ?" demanda froidement Kasumiko. "Du flunitrazépam ? De l'acide gamma-hydroxybutyrique ?"

Griggs fit volte-face au moment où les dards du taser de Kasumiko s'attachèrent à son torse. Il s'écroula en criant tandis que les éclairs secouaient son corps.

"LORE !" hurla Kasumiko.

"J'arrive !" lui cria Loredinal. Il se précipita dans la pièce, portant une sorte de couvre-chef bozarre qui ressemblait à une passoire avec plein de fils de fers attachés dessus. Il le posa sur la tête de Griggs, toujours pris de convulsions.

"Enfoirés !" hurla Griggs. "Putain de… JE LES TROUVERAI ET LES DÉVORERAI ! RIEN NE PEUT ASSOUVIR LA FAIM DE L'AUTOCH !"

"Je le perds !" cria Loredinal. "Merde ! Le confinement échoue…"

"Exéc- MERDE !" cria Kasumiko ; Griggs lévita à 1 mètre du sol et fondit sur elle, sa bouche s'étirant trop largement et révélant une gueule béante remplie de dents acérées. Loredinal se jeta sur lui pour tenter de l'éloigner, avant de se faire projeter à l'autre bout de la salle par un bras extrêmement puissant et de s'écrouler, inconscient. Kasumiko se débattit en criant, essayant d'atteindre son taser, mais la chose qu'était devenue Griggs était beaucoup trop forte, et il l'étouffait lentement, et sa vision se floutait et s'obscurcissait, et…

… puis la tête de Griggs disparut, proprement dévorée par une énorme tête reptilienne couverte d'écailles rouges adamantines.

Le cadavre décapité de Griggs s'écroula au sol et le dragon qui l'avait tué recrachait sa tête sur la moquette. Éclairée par un millier de particules de lumière brillante, Jenny Lee tomba à terre, du sang dans la bouche et sur sa chemise. Elle se retourna et vomit sur le sol de la cuisine avant de se mettre à pleurer.

"Merde", grommela Kasumiko. "Putain de merde…"


"… tu penses qu'il lui faudra combien de temps avant de trouver un nouvel hôte ?" s'interrogea l'agent Lore de l'Équipe d'Évaluation 296 ("Eagle Pavise").

"L'Autoch ? Pas la moindre idée. Parfois ça prend un an. Parfois un mois. Parfois un jour seulement." L'agent Miko posa la main sur l'épaule de son partenaire et la serra d'une manière encourageante. "On le retrouvera. Vois le bon côté des choses. Personne ne s'est fait buter cette fois-ci."

"On a toujours beaucoup d'amnésiques à distribuer," fit remarquer Lore, "et une EPT à examiner."

"Laisse-moi m'occuper de ça," dit Miko. "Va aider à coordonner le nettoyage."

"Bien sûr," Lore soupira, mais il se redressa et rentra dans la maison pour aider les nettoyeurs à s'occuper des preuves.

Miko prit un instant pour retrouver sa contenance, puis traversa le jardin vers Jenny, l'air misérable, assise sur un banc en pierre, l'avant de son T-shirt noir toujours couvert de sang, d'os et de vomi. Elle frissonna lorsque Miko s'assit à ses côtés et passa son bras autour de la jeune fille.

"Bien joué petite," chuchota Miko en caressant les cheveux de son amie. "Beau travail."

"Je sais pas ce qui s'est passé je suis juste entrée pour aider et je l'ai vu t'étrangler et je me suis super énervée et d'un coup je faisais neuf mètres de haut et je lui ai arraché la tête et…"

… et puis vinrent les pleurs, puis les cris de confusion, puis les cris de rage, puis le rire nerveux. Il fallut un certain temps avant que Jenny ne commence à ressembler à ce qu'elle était auparavant. Mais cela finit par arriver.

"… eh bien," dit Miko en riant et en ébouriffant les cheveux de son amie. "… j'espère que tu as eu ta dose de demoiselles en détresse pour un moment."

"Pour longtemps," acquiesça Jenny d'un rire nerveux.

Elle allait s'en remettre, se dit Miko, avant de se relever. "Écoute Jenny, je dois aider à nettoyer tout ça," dit-elle. "Il y a quelqu'un qui arrive… considère le comme une sorte d'assistant social pour les gens comme toi… et il va t'aider à prendre des repères dans ta nouvelle vie. Maintenant que tu es une para-entité "libérée", il va falloir que tu gères quelques emmerdes de plus."

"D'accord," dit Jenny en prenant une grande inspiration. "Est-ce que je te reverrai ?"

J'espère que non, pensa Miko, mais elle lui fit un petit sourire et se redressa pour se diriger vers la maison.

"Miko ?"

"Hmm ?"

"T'es vraiment un kitsune ? Et Loredinal, c'est vraiment un…"

"Prince des Elfes ?" dit Miko en riant. "La réincarnation et les âmes extraterrestres ? Nan. J'y crois pas à tout ça. C'est que de la fiction."

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License