Extraits du Guide Pratique 13 de la Division PHYSIQUE : Circonstances Spéciales, Entités Dangereuses Humanoïdes
notation: +3+x

Introduction

Il y a certains mythes autour des Manipulateurs de Réalité (Type Verts) parmi les agents de la CMO. Certains pensent même qu'il est impossible d'éliminer un Type Vert, et que tenter de le faire relève du suicide. Le tableau de chasse de notre organisation prouve le contraire. Le succès d'une élimination d'entité de Type Vert repose sur l'exploitation de ses rares faiblesses. Dans 95% des cas :

  • Les Verts ne prédisent pas le futur, et peuvent être pris par surprise.
  • Les Verts ont une portée limitée, et ne peuvent pas agir sur ce qu'ils ne perçoivent pas.
  • Les Verts ne peuvent pas imposer leur volonté à quoi que ce soit s'il n'ont aucune volonté à imposer.
  • Les Verts ont des penchants humains, et peuvent être manipulés, que ce soit émotionnellement ou rationnellement.

Séquence

99% des entités de Type Vert suivent la séquence d'évolution psychologique suivante, avec la progression de leurs capacités.

PHASE 1 : Déni : Le sujet refuse de reconnaître sa faculté de déformer la réalité. Les Type Verts vont tenter de rationaliser leurs aptitudes de diverses manières. Parfois, un Type Vert s'arrête là : il étouffe lui-même ses capacités, et n'évolue plus. Toutefois, la plupart poursuit vers :

PHASE 2 : Expérimentation : Le sujet reconnaît ses facultés, et commence à en chercher les limites. En général, les entités de Type Vert expérimentent selon l'un des deux schémas suivants : lentement, méthodiquement, et prudemment, avançant petit à petit, ou alors en effectuant un petit nombre de bonds soudains. Quel que soit le cas, le sujet restera dans cette phase pendant un certain temps, avant de poursuivre vers :

PHASE 3 : Stabilité : Le sujet atteint les limites de ses pouvoirs, et différencie ce qui est à sa portée de ce qui ne l'est pas. Le Type Vert réussit à contrôler ses changements de réalité, et peut les manipuler selon la nécessité. Plus important, le sujet peut choisir de ne pas utiliser ses capacités, si besoin.

La Phase 3 est habituellement caractérisée par un désir de vivre une vie "normale". Le sujet s'inscrira dans des routines classiques, et, en dehors de précautions nécessaires pour garder le contrôle, n'usera de ses aptitudes qu'en privé, et d'une manière qui ne nuira pas aux autres. Ces entités peuvent être classées en Menaces de Niveau 1 (observer, ne pas engager), mais doivent être surveillés attentivement, à cause du risque d'évolution vers la Phase 4.

PHASE 4 : L'Enfant-Dieu : Malheureusement, la majorité des entités de Type Vert finit par atteindre la Phase 4. Au cours de cette phase, le manipulateur de réalité devient obnubilé par son pouvoir, et va tenter de l'utiliser pour son propre compte, au détriment d'autrui. Cette phase est caractérisée par une empathie réduite à l'égard des autres humains, une inaptitude à reconnaître ses propres erreurs, et une mégalomanie accrue.

Bien que les signes avant-coureurs soient nombreux, le principal indicateur d'une Phase 4 est l'usage des pouvoirs pour manipuler d'autres humains. Les adolescents et les jeunes adultes vont couramment utiliser leurs capacités afin d'assouvir leurs désirs sexuels, tandis que les enfants tenteront de changer les inconnus en "amis". Les adultes plus âgés peuvent tenter de manipuler les autres par amour ou pour un gain financier. Bien que, dans certains cas, l'entité soit retournée en Phase 3, 99% des sujets resteront en Phase 4 jusqu'à leur élimination. Pour cette raison, les entités de Type Vert en Phase 4 doivent être considérées comme des Menaces de Niveau 5 (menace immédiate) et éliminées sur-le-champ. Elles représentent un danger pour la totalité de la Quintuple Mission.

Élimination

Toute tentative d'élimination d'une entité de Type Vert doit tenir compte trois facteurs pour un passage rapide au combat rapproché.

Vitesse : Les entités de Type Vert peuvent réagir rapidement face à une menace. Afin de garantir une liquidation réussie, la durée séparant le début des hostilités de l'élimination du sujet ne doit pas excéder une seconde. Il s'agit du temps de réaction moyen d'un être humain face à un événement ou une menace inattendus.

Surprise : Les entités de Type Vert sont capables de s'adapter rapidement à une menace identifiée. Il est recommandé d'avoir recours à une diversion : une menace ouverte doit être présentée afin d'attirer l'attention du sujet, pendant que la véritable élimination est effectuée depuis une direction inattendue.

Violence : La méthode choisie pour éliminer une entité de Type Vert doit assurer sa neutralisation au premier coup. Les fusils de précision devraient tirer des cartouches de gros calibre, de préférence à pointe creuse pour une expansion maximale, ou perforante, selon la situation. Les armes à feu sont, évidemment, un choix secondaire : les explosifs sont recommandés, mais pas toujours utilisables en raison des risques de dégâts collatéraux. Si des armes à feu devaient être utilisées, plusieurs tireurs devraient être présents, et tenter de tirer dans la tête si possible, dans le centre du torse sinon.

Exemple

(Les noms ont été changés pour des raisons de sécurité)

Le sujet Alpha ("Alice") était une femme caucasienne de 90 ans, qui habitait la ville de A ("Uneville, USA"). Alice a attiré l'attention de la CMO après des mentions de "fantômes" hantant les champs autour de sa ville. Une enquête initiale permit d'établir la présence de véritable entités spectrales, en utilisant le système DÉVOILE. Une enquête approfondie fut autorisée. Un Observateur Spécial de la CMO ("Oscar") a été dépêché à Uneville. Il était accompagné d'une équipe de soutien complète, présentée comme les candidats et l'équipe technique d'une émission de téléréalité appelée "Les Chasseurs de Fantômes Inc."

Le sujet Alice fut découvert, vivant seulement avec deux chats. Elle était veuve depuis trois ans, et ses enfants vivaient tous en dehors de l'État. Le sujet Alice s'est montré courtois et charmant, a souvent engagé la conversation avec les agents, et leur a proposé du thé ainsi que des biscuits fait maison.

Au cours des jours suivants, Oscar a rapidement déterminé qu'Alice était à l'origine des apparitions, car celles-ci ne se manifestaient que pendant son sommeil, ou en son absence. En s'entretenant plus avec elle, il découvrit qu'elle était une ancienne Catholique devenue agnostique, qui souhaitait croire en une vie après la mort, mais qui n'était pas satisfaite par sa religion. L'Agent Oscar a émis l'hypothèse qu'Alice était une entité de Type Vert inconsciente de ses capacités, qui exprimait son chagrin vis-à-vis de la mort de son mari en manifestant des apparitions de son fantôme.

Suite à une longue discussion philosophique, comprenant un débat au sujet du Pari de Pascal, les apparitions ont gagné en clarté et en intensité, ce qui permit à Oscar d'obtenir une photographie de l'entité. Il demandé à Alice d'identifier la personne sur la photographie. Il fut surpris du résultat. Alice n'identifia pas la personne comme étant son époux, mais comme étant le Sujet B ("Bob"), un jeune homme avec lequel elle avait eu une relation dans sa jeunesse.

Alice expliqua qu'elle et Bob avait eu une liaison amoureuse au début des années 1940. Cette relation avait pris fin avec l'enrôlement de Bob pour la Seconde Guerre Mondiale. Au cours de la guerre, Alice rencontra celui qui deviendrait son mari : un ouvrier d'usine, jugé inapte au service militaire suite à une blessure à la jambe survenue lors d'un accident de voiture. Deux jours après avoir reçu sa lettre de rupture, Bob mourait en Normandie au cours de l'Opération Overlord.

L'agitation émotionnelle d'Alice entraîna un regain d'intensité et de fréquence dans les apparitions, ainsi que des manifestations physiques. Après qu'un agent de la CMO fut blessé par un tir de Luger d'un des "fantômes", le central ordonna l'élimination du sujet. L'Agent Oscar demanda l'autorisation de procéder à une "Élimination Douce" non-létale, en invoquant la Deuxième Mission (Dissimulation). La permission lui fut accordée.

Il n'existe aucun enregistrement de la conversation qui suivit entre l'Agent Oscar et le Sujet Alice, mais le premier convainquit la seconde de matérialiser Bob au cours de la nuit. Ce fut la première fois qu'elle générait une apparition en étant elle-même présente. Après qu'elle eut atteint un équilibre émotionnel avec ce qu'elle pensait être l'entité spectrale de son défunt amant, les apparitions cessèrent complètement. Le sujet décéda de mort naturelle, dans son sommeil, trois nuits plus tard. Aucun phénomène paranormal n'a été enregistré dans les environs depuis le décès du Sujet Alice. L'Agent Oscar a été félicité pour ses actions.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License