Gazette d'Aleph : Numéro 28
.wrap {
    border: solid 2px #112211;
    background: #FEFEFE;
    padding: 0;
    margin-bottom: 3px;
}
.titre {
    padding: 1em;
    margin: 1.5em;
    border: 0px;
    background-color: darkred;
    color: white;
    font-family: "Merriweather, serif";
    text-align: center;
}
.titre p {line-height: 2em}
.body {
    margin: 0;
    padding: 25px;
}
.article {
    padding: 10px 10px 25px 10px;
    border: 0 solid #000;
    border-bottom: 1px solid #000;
    font-size: 113%;
    font-family: Merriweather,serif
}
.merry { font-family: Merriweather, serif }
.blockquote,
.yui-content blockquote,
.yui-content .code {
    border: 1px dashed;
    border-radius: 20px;
    padding: .3em 1em;
    margin: .5em
}
 
.yui-navset .yui-nav a em {
    font-family: Merriweather,serif
}

Gazette d'Aleph

Décembre 2020

fabienne.jpg



L’Édithaumiel

par Fabienne Exégèse, uchroniqueuse à la Gazette d'Aleph.

Originaire de la ligne temporelle U51003, où l'information est un devoir et où chaque citoyen est de facto journaliste, Fabienne Exégèse a très tôt découvert qu'elle avait la capacité de traverser le tissu de la Réalité elle-même, mais pas d'obtenir la carte de presse que chaque enfant obtient normalement fin CM2. Paria dans son propre monde, elle voyage depuis de réalité en réalité, à la recherche d'une ligne temporelle où elle pourra gagner sa vie en tant que pigiste. Une quête sans fin, donc, mais qui a apporté à la Gazette d'Aleph une précieuse collaboratrice, qui use de ses capacités hors-du-commun en échange d'un repas chaud de temps à autres.



« 2020, l'année de tous les impossibles »


Si vous lisez ces lignes, c'est que vous avez survécu à 2020. Bagatelle, me direz-vous… mais croyez bien que tout le monde n'a pas eu cette chance ! 2020 fut un cataclysme à l'échelle du multivers, et je ne vous cache pas que vous, lecteurs de la ligne temporelle U11901, êtes entourés sans le savoir de versions alternatives d'un monde ravagé, qui n'ont pas eu la chance de passer comme vous entre les mailles du filet !

Vous avez peut-être entendu parler de ces affaires de mutilations de chevaux qui ont pullulé partout en France. Mais saviez-vous seulement que tout cela faisait partie des plans d'une secte sataniste d'échelle européenne, qui collectait des centaines d'organes équins afin d'ouvrir le passage aux Vingt Légions d'Orobas ? Non, bien sûr que non, puisque le rituel a échoué chez vous. Mais soyez assurés que les habitants de la dimension U11926 s'en mordraient les doigts, s'ils en avaient encore.

Vous avez même échappé à une invasion extraterrestre, pourtant presque inévitable, c'est dire ! Toute cette histoire de monolithes, pourtant omniprésents en ce début d'hiver, a été complètement discréditée. Les autorités mondiales ont fait disparaître toute trace de visiteurs spatiaux, quitte à détruire le satellite d'Arecibo, qui avait dans ses vieux jours capté des communications compromettantes. La seule vraie menace aura peut-être eu lieu début décembre, lorsque le responsable du programme de sécurité spatiale d'Israël, Haim Eshed, révélait au monde que les gouvernements mondiaux étaient déjà en contact avec des civilisations aliens... mais même lui n'a pas été pris au sérieux. Parlez-moi d'effort collectif !

Je passe sur votre prétendue pandémie mondiale qui, pardonnez-moi, mérite à peine ce nom quand on a vu comme moi les organes liquéfiés de la dimension Y55322 et les hordes d'infectés de la dimension P60108. Votre Trump, beau joueur, a finalement concédé l'élection1 sans recourir à l'arme nucléaire, tandis que votre Valérie Giscard-d'Estaing a finalement été éliminé dans le feutré avant d'accéder à l'immortalité. Plus anecdotique, mais digne de mention, le démantèlement de statues aux États-Unis n'a pas pris les mêmes dimensions que sur Terre-Y45633, où toute représentation de personnes vivantes ou mortes est désormais prohibée, par principe de précaution.

Le seul point noir que je vois dans votre existence, et que je n'ai vu nulle part ailleurs, c'est que vous êtes bien la seule dimension existante où la Gazette d'Aleph n'a pas d'Édithaumiel au début de chaque numéro. Là-dessus, permettez-moi de dire que je suis profondément scandalisée, et que j'espère que cet état de fait sera rectifié en 2021 qui sera, j'en suis sûre, une année prometteuse pour chacun d'entre vous. Y compris, si vous avez besoin d'une éditorialiste, pour moi.

notation: +27+x
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License