SCP-3890

Objet # : SCP-3890

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : En raison de la nature de SCP-3890 et de ma situation actuelle, je suis dans l’incapacité de décréter des procédures de confinement. Pour le moment, je vais concentrer mes efforts sur l’exploration de SCP-3890 et les phénomènes anormaux qu’il présente.

Description : SCP-3890 est un espace potentiellement extradimensionnel ou extraterrestre dans lequel moi, le Docteur Elizabeth Graham, ai été transportée d’une quelconque manière depuis le Site-22 le 17/02/16. À ce moment là, je transportais des modèles de documents pour le confinement de plusieurs autres objets SCP, mais je ne crois pas qu’ils soient liés à cette anomalie. De même, je ne suis pas certaine de savoir si j’ai été transportée ici du fait de mon implication au sein de la Fondation.

En terme de géographie, SCP-3890 prend la forme d’une plaine désertique en apparence infinie, avec des ruines de différents styles architecturaux sortant du sable. J’ai noté la présence de bâtiments au design moderne, aux côtés de ce qui semble être des ruines de structures de la Rome antique et erikeshannes. L’exploration de ces structures a montré qu’elles sont essentiellement vides - Je ne suis pas sûre de savoir si elles ont été conçues comme cela ou si elles ont été pillées par le passé, peut-être par un spécimen de SCP-3890-1.

SCP-3890, d’après ce que je peux en dire, subit un cycle solaire identique à celui de la Terre. Peut-être que cet endroit n’est pas extradimensionnel ou extraterrestre, mais un certain endroit sur Terre, restant caché, peut-être par le biais d’une forme de camouflage antimémétique ? Il fait chaud durant le journée et froid durant la nuit, mais jamais jusqu'à un degré inconfortable. En ce sens, c’est très différent d’un véritable désert.

SCP-3890-1 est ma désignation collective pour les entités humanoïdes errant au travers de SCP-3890. Ils ne répondent à aucun stimulus et, d’après ce que j’ai pu voir, se promènent simplement sans destination spécifique. J’ai observé certain d’entre eux simplement marcher en cercle autour des bâtiments. Y a t-il un sens à ce comportement, ou sont-ils simplement dépourvus d’intelligence ? Pour le moment, je ne peux pas en être certaine. Comme les bâtiments, les spécimens de SCP-3890-1 semblent être originaires de différents endroits et époques - certaines modernes, d’autre anciennes. J’ai récupéré un couteau dans la poche d’un spécimen de SCP-3890-1, afin de pouvoir me défendre de manière limitée si nécessaire.

De plus, les spécimens de SCP-3890-1 ne se défendent pas lorsqu'ils sont attaqués. L’autopsie d’un spécimen n’a montré aucune différence entre l’anatomie du SCP-3890-1 et celle d’un être humain ordinaire. À mon sens, il y a ici deux possibilités :

  1. Les spécimens de SCP-3890-1 sont des entités qui ont été créées afin de ressembler aux humains. Leur nature décérébrée est le résultat d’une création imparfaite.
  2. Les spécimens de SCP-3890-1 sont des humains qui ont été altérés mentalement d’une quelconque manière afin de leur dérober leurs facultés.

Jusqu'à présent, il semble que les individus à l’intérieur de SCP-3890 n’éprouvent pas la faim ou la soif. Je suis ici depuis trois jours et je me sens plus ou moins comme lorsque je suis initialement arrivée. Je ne peux cependant pas être certaine de si je n’ai désormais plus besoin de nourriture et d’eau ou si je crois simplement que c’est le cas. Comme je n'ai trouvé ici aucune nourriture excepté SCP-3890-1, j’espère sincèrement que la première option est la bonne.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License