SCP-3002-3

Le Lun 8 Aoû 2016 à 8:49, O5-2 (o5_2@foundation.scp) a écrit :

L.

Il semble que ce ne soit pas un effet secondaire, comme le pensait Veles. Elle semble cibler spécifiquement les personnes qui savent pour Lethe. J'ai envoyé lbd s'occuper du personnel qui était sur le projet et de tout ce qui restait au Site-E, mais ils n'ont pas eu le temps de faire grand-chose avant de devoir partir pour éviter d'être interceptés.

E. Perun
Commandement O5
o5_2@foundation.scp


Document préparé par : Docteur Darryl Loyd
Date: 2016-08-04

AVERTISSEMENT : Le document suivant contient un Danger-info de classe X (Danger extrême). Procédures de Sécurité Mémétiques enclenchées. Pour le personnel ayant une autorisation appropriée, plusieurs contre-mesures mémétiques à haute intensité ont été réparties de manière aléatoire dans tout le document. Toute tentative d'accès à ce document via une autorisation inappropriée aboutira à une suppression anti-mémétique. Graine : lsP28sZuj3iii2.

Objet # : SCP-3002

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : Tout texte contenant SCP-3002 en dehors de la documentation SCP officielle doit être détruit. L'accès à la documentation de SCP-3002 est limité au personnel détenant une accréditation de sécurité de niveau 4/3002 ou supérieur. Les dérogations administratives ont été révoquées, à l'exception de celles du Commandement O5 et du directeur actuel de l'Administration de la Sécurité des Informations et des Enregistrements de la Fondation.

La procédure Veselka a été mise à jour pour inclure un déclencheur mémétique qui peut être utilisé pour identifier les personnes affectées. Si une personne affectée est détectée, elle doit être sédatée à l'aide d'une arme à longue portée et récupérée ou éliminée. En fonction de son importance, une personne atteinte peut être amnésiée chirurgicalement.

Si tous les souvenirs ont été contaminés (ou une proportion suffisamment importante pour empêcher le fonctionnement cérébral normal après la chirurgie), le sujet affecté peut être éliminé et les protocoles standard de la Fondation appliqués pour dissimuler sa mort. Tout membre du personnel de la Fondation détenant une accréditation de sécurité de niveau 3 ou supérieur doit être considéré comme une personne importante s'il est découvert qu'il a été affecté. L'ablation chirurgicale des souvenirs s'est révélée être le seul moyen fiable de retirer SCP-3002 d'une personne. Les amnésiques pharmaceutiques et aériens ont échoué à supprimer l'anomalie dans tous les cas depuis le ██/██/2016.

Toutes les sociétés d'impression ou sites Web qui créent activement du contenu contenant SCP-3002, sciemment ou non, doivent être fermés et leurs propriétaires éliminés. Tout le contenu créé doit être détruit. Aucun test ou entretien concernant SCP-3002 ne peut être réalisé sans la permission expresse du chef de projet actuel1.

Description : SCP-3002 est un danger mémétique contagieux de classe X affectant de manière large les souvenirs des sujets qui y sont exposés. L'anomalie peut supprimer, modifier ou remplacer n'importe quel souvenir du sujet et créer de nouveaux souvenirs chez le sujet qui ne sont pas basés sur son expérience réelle. SCP-3002 est capable d'affecter les souvenirs déclaratifs2 et les souvenirs implicites3. Les sujets affectés identifient les souvenirs altérés comme étant les leurs, et se comportent en conséquence. De cette manière, SCP-3002 a la capacité d'influencer les personnalités et les actions des sujets.

Il était à l'origine théorisé que le vecteur de transmission de SCP-3002 était la communication d'un faux souvenir particulier (impliquant une marche d'enfance dans les bois, une dispute avec un ami et une immigrante nommée Lily Veselka). Il a depuis été déterminé que la communication de n'importe quel souvenir par un sujet affecté peut conduire à une infection par SCP-3002. La communication peut se faire au moyen de textes, de discours, de correspondance électronique, de formules mathématiques et de pensées4.

Bien que la transmission puisse ne pas inclure de références au faux souvenir "Lily Veselka", les personnes affectées par SCP-3002 se rappelleront généralement une femme humanoïde de ce nom faisant partie de souvenirs ou d'expériences sans rapport. Cette entité (dénommée SCP-3002-1) est décrite comme ayant les cheveux blonds extrêmement pâles, semblant anémique, et étant une amie d'enfance originaire d'un pays d'Europe de l'Est. Dans les souvenirs affectés, les individus affectés se souviennent généralement de SCP-3002-1 abordant des sujets et leur posant des questions se rapportant à elle-même ou à un projet non spécifié, comme "Qu'est-ce que vous savez de moi ?" ou "Est-ce que le projet est terminé ?".

SCP-3002 a évité le confinement en affichant un comportement extrêmement adaptatif. En raison de son comportement adaptatif, il a été théorisé que SCP-3002 ou SCP-3002-1 est intelligent. Les études épidémiologiques semblent indiquer que l'objet cible délibérément des individus qui créent de grandes quantités d'informations ou des personnes qui effectuent d'importantes recherches sur l'histoire et la géographie slaves ou d'Europe de l'Est.

SCP-3002 a été découvert à l'origine en 2014, lorsqu'une psychologue de prison a signalé qu'un grand nombre de détenus semblaient avoir des souvenirs extrêmement similaires concernant une journée spécifique de leur enfance. Au départ, il était théorisé que l'anomalie était un simple souvenir partagé ; cependant, d'autres recherches ont révélé des effets additionnels inexistants ou non observés durant le confinement initial. En raison des effets à l'époque inconnus de SCP-3002, l'on pense qu'une grande partie du personnel de la prison était contaminée par l'anomalie et agissent actuellement sans le savoir comme vecteurs de propagation. Alors que des données spécifiques sont encore en cours de collecte, on soupçonne qu'une grande partie de la population du Midwest des États-Unis a été exposée à SCP-3002.

Addendum 3002-4 : Environ quatre mois après avoir mené l'entrevue 3002-3, l'officier de l'ASIA Whitley a perdu le contrôle de son véhicule pendant les vacances qu'il avait prévues à la suite de l'entrevue précédente. Bien que l'incident n'ait pas été mortel, l'officier Whitley a subi de graves blessures à la colonne vertébrale. Un officiel de l'ASIA qui a initialement parlé de l'incident à Whitley a noté son comportement inhabituel et l'a corrélé avec les effets connus de SCP-3002. Suite à cela, le Docteur Loyd a été contacté pour mener une interview avec Whitley.

<Début de la transcription>

Le Dr Loyd pénètre dans la chambre de l'officier de l'ASIA Whitley au Site Médical-923 et active une contre-mesure mémétique physique, conçue dans le cadre du projet Veselka.

Whitley : Docteur Loyd. C'est un plaisir de vous voir.

Dr Loyd : De même, Whit. Est-ce qu'ils te traitent bien ici ? Confortable ? Nourriture décente ?

Whitley : Oui, oui, et je préfèrerais ne pas le dire.

Dr Loyd : (Loyd tape dans ses mains.) Alors, Jen m'a dit que tu étais un peu patraque, en ce qui concerne ton… (Loyd fait un geste, montrant sa tête.)

Whitley : Pas à ma connaissance, non.

Dr Loyd : Oui, euh, alors tu te souviens qu'il y a quelques semaines, tu as parlé de Lily, euh, de SCP-3002 à Vanderbilt.

Whitley : Oh, oui. Excusez-moi, ma blessure a rendu ma mémoire moins fiable ces derniers temps.

Dr Loyd : Est-ce que tu te souviens, à un moment dans ton passé ou ton enfance, d'avoir rencontré une fille du nom de Lily Veselka ? Réfléchis bien, elle n'aime pas qu'on pense à elle lorsqu'elle n'en a pas envie.

Whitley : Je ne me souviens de personne portant ce nom.

Dr Loyd : (Soupir) Ok, changeons de cible. Tes actions récentes ont été étranges, pas naturelles. Qu'est-ce que tu as fait récemment, pourquoi es-tu parti en vacances ?

Whitley : Depuis quelque temps, je ressentais une légère compulsion à faire des recherches sur un sujet particulier, spécifiquement dans les dossiers et les bases de connaissances de la Fondation.

Dr Loyd : Est-ce que tu as agi selon cette envie, Whit ? J'ai besoin de savoir.

Whitley : Négatif, docteur. J'ai reconnu la présence possible d'un mème dangereux, et j'ai pris les contre-mesures appropriées pour le supprimer.

Dr Loyd : (Fronce les sourcils) Est-ce que c'est tout ?

Whitley : Non, une fois que la menace a été correctement éliminée, j'ai effectué ces recherches de mon propre chef, pour satisfaire ma propre curiosité. J'ai trouvé plusieurs mentions d'une entité similaire à SCP-3002 et un certain projet désigné sous le nom de Lethe.

Dr Loyd : Oui, mais qu'est-ce que tu as trouvé, Whit ? Je n'ai pas toute la journée. Qu'est-ce que tu as appris à propos de Lily ?

Whitley : Je préfère ne pas le dire. Ma collision avec un véhicule n'a pas été un accident, bien que les images de vidéosurveillance montrent le contraire. J'ai été poussé hors de la route par l'action soudaine de trois véhicules autrement sans rapport entre eux, travaillant en tandem.

Dr Loyd : Whitley, c'est ta dernière chance de répondre. Je crois que tu es contaminé par SCP-3002 et que tu retiens délibérément des informations pour interférer avec les recherches.

Whitley : Docteur Loyd, je n'ai pas l'impression de pouvoir vous faire confiance. Excusez-moi, mais je ne pense pas que je veuille continuer cette interview. (Whitley n'a pas répondu à d'autres questions.)

<Fin de la transcription>

Il a été déterminé que l'agent de l'ASIA Whitley avait été affecté par SCP-3002 depuis son interaction avec le Dr Vanderbilt. En raison de la perturbation et du danger que Whitley posait à la Fondation et à SCP-3002, l'élimination fut recommandée. Elle fut effectuée le ██/██/2016 par injection létale.

Enregistrement d'exploration 3002-5 : Suite à des informations extraites de [EXPURGÉ], des agents ont été envoyés dans le parc national Uzhansky, à la frontière ouest de l'Ukraine. Ils ont découvert une installation de recherche souterraine en ruine, qui semblait avoir été abandonnée depuis 2013. Les marques et les documents trouvés dans l'établissement indiquent qu'il était associé à la Fondation. Aucune information à propos d'une installation à cet endroit n'existe dans les dossiers ukrainiens ou de la Fondation.

Malgré l'état général de l'installation indiquant une longue période d'abandon, il y avait des preuves d'activité récente. De grandes quantités de documents et de papiers ont été trouvés brûlés et il a été découvert que plusieurs dispositifs de stockage étaient manquants dans plusieurs ordinateurs. Il fut également découvert qu'un des fourneaux de l'installation avait été activé peu de temps avant l'arrivée des agents. Les cendres à l'intérieur ont été analysées et il fut déterminé qu'elles contenaient des traces d'ADN humain correspondant à SCP-███.

Lors de leur recherche dans l'établissement, les agents découvrirent un bureau contenant plusieurs piles de documents brûlés. Un document fut trouvé dans un état lisible, après traitement chimique.

Veles,

Je ne crois pas que poursuivre le travail sur le projet Lethe soit une utilisation productive de nos ressources. Bien que Lethe ait été un outil inestimable pour éviter les scénarios de type Mascarade Brisée, le fait que le projet repose sur une seule anomalie a causé un stress excessif sur le sujet. Elle a montré de moins en moins de fonctions motrices et cognitives, ce qui peut être une conséquence de l'équipement invasif utilisé pour la procédure. À titre d'exemple de sa détérioration cognitive, elle ne répond pas ou ne se rappelle pas son nom ou sa désignation antérieure.

En plus de cela, elle a été de moins en moins désireuse de travailler avec les techniciens, au point de recourir à l'automutilation pour tenter d'éviter les procédures. À l'heure actuelle, elle est constamment sous observation en raison du fait qu'elle a tenté de se suicider il y a quelques jours. Nous ne savons pas exactement comment, mais on croit qu'elle a caché un couvert pendant un repas, et l'a aiguisé au cours des semaines suivantes.

Nous avons déjà essayé d'éviter ce type de détresse émotionnelle en la laissant participer aux divers passe-temps ou activités qu'elle suivait avant le confinement, comme la photographie et la lecture.

Cela dit, je crois qu'un amnésique de masse contrôlable ou une anomalie d'altération mémorielle est pratique dans le cas d'un scénario de type Mascarade Brisée, donc que la poursuite de recherches et de développements dans ce domaine seraient sages. Comme nous savons pertinemment que le déclencheur mémétique utilisé dans Lethe est présent dans une grande partie de la population, nous pourrions peut-être le modifier pour nous donner plus de contrôle sur leurs souvenirs, au lieu de les utiliser comme points d'ancrage pour notre sujet. Puisque nous avons inclus le déclencheur avec les scans d'archétype neuronal de Yellowstone, une procédure qui ne dépend pas d'un sujet humain permettrait une poursuite de l'utilisation après la durée de vie de notre sujet actuel.

- Perun


Lors de l'enquête sur l'installation, les agents ont découvert un bloc opératoire équipé de matériel utilisé pour de la neurochirurgie invasive. Les documents médicaux et les moyens de contention trouvés dans la pièce indiquent que le ou les sujets opérés à cet endroit étaient conscients pendant la durée des procédures. L'usure de l'équipement indique une utilisation fréquente.


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License