Feu
notation: 0+x

Je suis suivi par le feu.

Je sais que ça a l'air vraiment, vraiment bizarre, mais c'est vrai. Chaque maison, chaque appartement dans lequel j'ai jamais habité a brûlé du sol au plafond. Encore plus étrange — on peut le prévoir. Si j'ai vécu à un endroit pendant six ans, six ans après que j'ais déménagé, il part en fumée. Ce n'est pas rigoureusement exact, mais très proche, généralement avec une précision de deux ou trois mois.

C'est vrai. Je ne sais plus quand j'ai remarqué ça pour la première fois, mais ça a toujours été comme ça. Quand j'étais juste un gosse, juste après que je sois né, ma famille a vécu dans une vieille maison derrière celle de ma grand mère. Nous sommes restés là jusqu'à ce que j'ai deux ans, puis nous avons déménagé. Je me souviens avoir visité la maison de ma grand mère à l'âge de quatre ans, et vu la petite maison finir de brûler, la fumée s'élevant dans les airs en légères volutes. La vieille installation électrique des années 50 avait finalement lâché.

De cette cahute, nous avions déménagé dans une ferme. Nous n'étions pas assez aisé pour l'acheter ou acheter quoi que ce soit, mais nous pouvions la louer à un docteur du coin. La ferme n'était pas si grande, et la plupart de me souvenirs d'enfance font état de ce cadre familial resserré. Je me souviens de Noël, Thanksgiving, des anniversaires. J'y pense à chaque fois que je pense à un "chez moi". Nous avons vécu là de mes deux ans à mes neuf ans, quand le docteur pour qui nous travaillions décéda. J'avais quinze ans quand elle brûla, un vieil arbre frappé par la foudre ayant déclenché l'incendie.

La troisième maison dans laquelle j'ai vécue fut la seconde à brûler du sol au plafond. Nous n'avons vécu là que deux ans, alors elle brûla quand j'avais treize ans. C'était une vieille, très vieille maison. Je ne me souviens que de son état. Nous appelions les maisons de ce genre des "maisons fusil de chasse", parce qu'on pouvait tirer avec un fusil d'un côté, et la balle traverserait entièrement la maison jusqu'à l'autre côté. Une pièce après l'autre, toutes alignées, construites comme nécessaire. C'était, à vrai dire, très ancien et sec. Je ne suis pas surpris que la cuisinière à gaz ait éclaté à la figure des locataires qui nous succédèrent.

Le dernier endroit est la maison actuelle de mes parents. Quand ils me demandèrent si j'allais déménager toutes mes affaires stockées dans la cave, je n'ai pas eu le courage de leur dire, alors j'ai imaginé quelques excuses comme laisser mes vieux bouquins à proximité de ma fac. Je ne savais pas quoi dire d'autre.

Lorsque j'ai eu dix-neuf ans, j'ai déménagé de la maison de mes parents et suis allé à la fac. Avant de louer la maison dans laquelle je suis actuellement, je suis resté dans un petit appartement en ville. Je l'avais partagé avec un couple d'abrutis qui semblaient sympas avant que j'emménage. Tout le monde voit le genre. Ils ne payaient jamais la facture à temps, ils bouffaient tout ce qui pouvait leur tomber sous la main. Ça a été de pire en pire jusqu'à ce que je pète un plomb. Quand j'en ai eu assez, je suis parti. Nous avions fait quatre mois sur un bail d'un an. Maintenant, je garde juste un œil sur les nouvelles. J'attends les flammes. Une fuite de gaz, une chute d'allumette…
Tôt ou tard, ils brûleront.

Ils brûlent toujours.

Auteur original: TroyLTroyL
Titre du conte: Fire
Source Originale: The SCP Foundation.
Date: 08/09/2010
Lien: http://www.scp-wiki.net/fire

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License