L'Homme du Champ
notation: +2+x

Quand j'étais petit - "je", c'est Crackles, pas un protagoniste de creepypasta inconnu - je faisais beaucoup de road trips avec mon père et mon frère, presque toujours dans l'Idaho pour rendre visite à ma famille. Nous sommes passés devant beaucoup de champs. Parfois ils avaient du blé, d'autres avaient du maïs, d'autres étaient jonchés de ballots de foin. De temps en temps, nous voyions des troupeaux de vaches. Mais les champs qui ressemblaient juste à plusieurs acres de terre vides me déconcertaient souvent. Est-ce qu'ils n'étaient plus utilisés ? Avaient-ils été récemment semés, sans qu'aucune nouvelle plante ne soit encore visible ? Est-ce qu'ils n'appartenaient à personne ?

Un été, quand j'avais huit ans, nous étions en train de conduire vers l'Iowa le long de l'Interstate 80. Un de ces champs de terre vides a attiré mon attention, non pas parce qu'il était particulièrement fascinant, mais parce qu'il y avait un homme en manteau brun debout dans le champ, dos à la route. Quand notre voiture est passée devant lui, j'ai remarqué qu'il était en train de tourner doucement de façon à ce qu'il me tourne toujours le dos. Je l'ai regardé jusqu'à ce que la voiture passe derrière une petite colline et que lui - et son champ de terre - disparaissent.

J'ai demandé à Papa s'il avait vu ça. L'"homme du champ". Il ne l'avait pas vu. Mon frère ne l'a pas vu non plus, vu qu'il dormait depuis l'Illinois. Je ne suis pas certain de savoir si c'était réel, un rêve d'apparence très réelle, ou un film dont on se souvient à moitié, vu il y a des années. Les souvenirs d'un petit enfant peuvent facilement mentir.

Parfois, presque dix ans plus tard, je retourne en voiture le long de l'Interstate 5 et je cherche l'homme du champ.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License