Extinction des feux
notation: +6+x

« Ciao tout le monde, j’dois y aller, ils vont pas tarder à couper le wifi. »

Il sourit alors qu’il fermait Raidcall. Ces gens étaient sympas.
Il regarda la chambre dans laquelle il vivait depuis des mois maintenant. Froide. Blanche. Pleine de machines qui surveillaient son rythme cardiaque.
Le cancer, avaient dit les docteurs. Pas beaucoup de temps restant. Il aurait préféré rester chez lui, mais ses parents lui avaient dit qu’il aurait peut-être une chance à l’hôpital.
Jamais personne n’aurait pu autant se tromper.

Il était tard. Il vérifia l’heure sur l’horloge qui était située en face du lit. 23:34. Juste assez pour finir son SCP, et le poster dans la nouvelle liste qui venait d’ouvrir.

La Fondation SCP. Il se souvenait comment il l’avait trouvée.
On venait de diagnostiquer son cancer. Il avait peur de la mort, et n’avait pour passer son temps qu’un ordinateur portable et une connexion internet laissant à désirer.
Il tomba sur quelques creepypastas. Puis, finalement, sur la Fondation.
Il s’y intéressa. Pour lui c’était une chose merveilleuse, un endroit incroyable où tout était possible, bien loin de sa chambre froide et immaculée.
Alors il commença à écrire. Passa sur le chat Raidcall. Rencontra pas mal de monde, qu’il apprécia très vite.
Il s’échappait alors, loin de sa prison blanche.

Il regarda sa sandbox. Dans un onglet, il y avait son SCP. Peut-être son dernier. Un ange de lumière qui pouvait éteindre soudainement tout équipement électrique, et qui venait accompagner ceux qui étaient en train de mourir.

Bien sûr, au début, le rapport était plutôt cliché. Mais il avait ajouté quelques rebondissements, grâce à des addendas et quelques astuces qu’il avait appris de membres plus anciens du site.

Et il le posta. Sans même présenter son projet sur le forum, comme il était fortement recommandé. Mais il savait que ses amis comprendraient, bien qu’aucun d’entre eux n’était au courant pour sa santé.
Il finissait juste de mettre les étiquettes, les fameux « tags », et d’annoncer son SCP sur le forum, quand les lumières commencèrent à clignoter.

Il se senti soudainement extrêmement faible. Tout commença à crier autour de lui.

Bip. Bip. Bip. Biiiip. Biiiiip

Et tout devint lent, de plus en plus, très lent.
Et c’est alors qu’il l’aperçut.
La lumière, comme il l’avait décrite. Cela devait être une illusion.
C’est alors que toutes les lumières, les bips, l’ordinateur, la télé. Tout s’arrêta soudainement. Et il vit les ailes.
Alors qu’il partait, il murmura cette phrase qu’il avait lue, quelques semaines auparavant.

Nous ne créons rien. Nous ne faisons que découvrir ce qui nous était jusqu’alors caché.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License