Journal d'Exploration 455 3
notation: +2+x

Note de l'Enregistrement Central : Le document suivant contient l'intégralité et l'ensemble des Enregistrements du Journal d'Exploration 455 - 3. Les omissions sont :

  • Les noms clés, comme détaillé dans la Loi EC 18813D – sous-section 4
  • Les dates clés, comme détaillé dans la Loi EC 18817E – sous-section 5-8
  • Les Omissions Discrétionnaires des Niveaux O-5, comme détaillé dans la Loi EC 137A

Les requêtes pour les données omises peuvent être formulées à l'Enregistrement Central pour examen à l'occasion des entretiens de revue trimestriels. Un rappel d'urgence peut être accordé sur approbation directe de trois membres du Commandement O5.

Le personnel de l'équipe d'exploration consiste en trois membres de la FIM Zeta-9 (M. A, M. R et Mlle. S), deux agents (M. G et M. K), et un sujet de Classe-D (D-11). L'équipe est équipée de paquetages d'équipements standards de la Fondation pour l'exploration d'environnements semi-aquatiques/hostiles, en addition aux combinaisons de Reconnaissance Lourde Mark-5 (Classe Nautile) fournies aux membres de l'équipe Zeta-9. Deux Véhicules de Reconnaissance Mobile (communément appelés "Verms") sont également fournis.

La mission débute à 0800 heures le ██/██/████. Le Verm 1 dysfonctionne au cours du transfert initial de l'équipe de la plateforme d'observation vers SCP-455 et est rappelé. Le Verm 2 continue à fonctionner normalement, et reste dans l'eau tandis que l'équipe monte sur le pont de SCP-455.

G: "Damnation… comment cette carcasse peut-elle encore rester à flots ?"

A: "Elle n'est pas à flots, elle est échouée… C'est juste la partie émergée."

G: "Est-ce que c'est sûr de marcher dessus au moins ? Et si ça venait à céder ?"

S: "Oh, calme-toi, jeune homme… tu es sur le pont depuis à peine trente secondes, tu bats déjà le record de la dernière équipe !"

<Silence radio pendant dix secondes. L'équipe procède vers la zone de vie près de la section centrale de SCP-455, suivie au niveau de l'eau par le Verm 2.>

D-11: "Oh non, putain non, même pas en rêve. Vous pouvez aussi bien me buter, mais je n'irai PAS là-dedans."

K: "Ce n'est pas une demande. Marche, ou on t'attache sur le Verm et on te laisse flotter. Comme tu préfères."

D-11: "…et ils appellent ça une liberté conditionnelle."

A: "OK les jeunes, on met les masques. Hé, à partir d'ici, on se met sur l'air comprimé. R, ton sceau est toujours bon ? Laisse-moi vérifier… bien. G, mets ces bonbonnes sur D-11…"

<L'équipe descend l'escalier principal de la zone de vie. La zone en-dessous est majoritairement inondée. Le Verm 2 rejoint l'équipe via une grande brèche sous le niveau de la mer.>

A: "Rien de bizarre pour l'instant… On a une petite chambre, avec des couloirs à gauche et à droite. Le Verm 2 semble fonctionner correctement… Hé les gars !"

S: "Je dis gauche… La gauche nous garde dans le bateau lui-même… la droite semble se gondoler en dehors des dimensions physiques…"
K: "On va à droite. On nous a conseillé d'explorer les segments extradimensionnels pour de possibles détails."

S: "Non, on va à gauche. La droite va nous emmener dans la souricière bien trop vite."

K: "Pas de discussion."

S: "Écoute trou du cul, je-"

D-11: "Mais merde-"

A: "S, laisse passer, ce n'est pas-"

K: "Je vais-"

D-11: "-touche mon pi-"

R: "Les gars-"

<Apparition soudaine d'un fort bruit radio, simultanément à plusieurs voix inarticulées et un son de grincement de métal. Continue pendant huit secondes.>

A: "Doux Jésus…"

S: "Est-ce qu'on vient de… bouger ?"

G: "A, a-t'on enregistré un quelconque mouvement sur 455 ?"

A: "Pas un seul. Les gars, vous nous voyez toujours ? Pas de mouvement sur 455 ?"

<L'équipe de la base ne signale aucun mouvement de quelque forme que ce soit dans ou autour de SCP-455>

K: "…où est le Classe-D ?"

<Plusieurs secondes de silence radio.>

S: "…j'ai gardé les yeux sur lui tout le temps. Il était contre le mur… que…"

A: "Qu'est ce que… oh… c'est pas vrai… R, prends ta pique et enlève ça du mur."

R: "…le métal ne peut pas faire ça… c'est comme si ça avait rouillé les dents en même temps."

S: "Ça semble avoir été là depuis des siècles…"

<Trois secondes de silence radio.>

K: "D-11 est maintenant disparu, présumé décédé ou irrécupérable. Procédons dans le couloir de droite. Allons-y."

<L'équipe descend dans le couloir, suivi du Verm 2. Les données vidéos montrent que le couloir est légèrement penché vers la droite, inondé à 80%. L'équipe est équipée de combinaisons étanches et de bouteilles d'air. Tout l'équipement apparaît fonctionner normalement.>

A: "…Merde… nous avons un contact."

K: "Laisse-moi… oh. Rapportons : l'eau apparaît s'arrêter abruptement au bout du couloir. Il semble qu'une sorte de force maintient l'eau à l'extérieur de la prochaine chambre… la limite est très précise, et peut être franchie sans incident. C'est comme si une force invisible…"

S: "Mon Dieu… la chambre est tellement bleue… c'est vraiment brillant, ça a l'air presque frais…"

R: "Une impasse, aussi… on dirait qu'il faut aller à gauche finalement, m-"

G: "Le couloir n'est plus là !"

A: "Putain on… merde."

<Le contact visuel avec l'équipe est perdu pendant deux secondes. Une fois le contact rétabli, le Verm 2 montre une zone de cargaison inondée de SCP-455. Aucune trace de l'équipe n'est visible où que ce soit. Le Verm 2 ne répond pas aux contrôles pendant vingt-deux secondes. Le Verm 2 accélère soudainement à une vitesse largement supérieure à ses capacités, percutant un mur rouillé. La vidéo continue pendant quatre secondes après l'impact. Des espèces végétales sont observées pendant les deux dernières secondes de vidéo et ne correspondent à aucune espèce connue et apparaissent exceptionnellement hostiles. L'équipe de la base est incapable de communiquer avec l'équipe d'exploration.>

G: "Je ne vois rien en bas… je veux dire, rien du tout… ce truc descend sur une mille…"

K: "Avec de la rouille écaillée qui se détache aussi. Le Verm apparaît avoir disparu aussi."

A: "D'accord… on descend, et on cherche la prochaine sortie ou remontée. Si on ne trouve rien d'ici une demi-heure, je veux que R et S utilisent les charges d'excavation sur un mur jusqu'à ce que quelque chose s'ouvre."

R: "Roger - quel merdier… je peux commencer maintenant si tu veux…"

A: "Tout le monde dans le trou… surveillez vos pieds, si quoique ce soit semble faible, passez à l'échelon suivant. Je veux des lignes de sécurité tous-"

<Plusieurs secondes de crissements métalliques, ainsi que deux "pulsations" de basses. Le contact est perdu pendant quatre secondes.>

A: "EN BAS, EN BAS, EN BAS, EN BAS"

G: "MON DIEU, ÇA SE REFERME, ÇA-"

S: "-est mon Berger, je ne manquerai-"
A: "FAIS SAUTER LE SOL PUTAIN DE BORDEL DE MERDE"

R: "CASSE-T-"

<Dix-huit secondes de silence radio.>

K: "C'est dans son putain d'œil, c'est dans-"

A: "Aide-le, amène-le là".

S: “-Marie, pleine de grâce, le-”

<Quatre fortes "pulsations" de basses, suivies de "grincements". Le son semble être composé de plusieurs individus, avec de nombreux animaux non-humains et des sons mécaniques isolés.>

A: "-ze semaines. Je ne peux plus les trouver, la voie est trop courbée. Je ne peux pas traîner-"

<Silence radio pendant huit secondes.>

K: "L'autre jour, dans l'escalier, j'ai vu un homme qui n'était pas là. Il n'était plus là aujourd'hui, oh comme j'espère qu'il soit parti."

G: (rit pendant plusieurs secondes) "Oh Dieu… faites-le s'arrêter de pleurer…"


<Contact radio perdu pendant vingt minutes. Mission considérée comme "Échec" à 0813 heures. Des contacts sporadiques reçus pendant les deux semaines suivantes ont été reçus comme suit :>


A: "Mon pied s'évapore."

R: "À L'AIDE À L'AIDE À L'AIDE À L'AI-"

R: (fredonne sans mélodie)

S: "-ment là, c'est juste l'illusion d'un poisson, ça… oh… OH JÉSUS S'IL T-"

G: (rires)

K: (vingt secondes d'un seul cri soutenu)

K: "OUI ! JE VIENS DE-"

A: "Maison. Je veux rentrer à la maison, je ne veux plus sentir la rouille en moi. Je v-"

S: (pleurs discrets, difficilement audibles)

G: "-ché, je l'ai touché, je l'ai-"

A: "-er en haut, peut-être ? On n'a plus essayé depuis quelques jours…"

S: "Je vais le manger, mais pas parce-"

D-11: "Il fait froid."


<Plus aucun contact radio signalé avec l'équipe à partir de ce moment. La surveillance radio continue. Un seul signalement après la fin de la mission, Mlle. S observée faisant signe depuis le pont. Rapport réalisé par un seul garde, non vérifié par d'autres sources.>

Source : Exploration Log Record 455 3 | Auteur original : : Dr GearsDr Gears

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License