Journal d'Expérimentation 980-06
notation: +2+x
blank.png

Le sujet D-980-07 fut traité pour des écorchures au visage et resta dans une condition stable durant plusieurs semaines après l’Incident 980-04. Bien qu’il soit suspecté que sa vision ait été détériorée, le sujet n’a pas ouvert ni ses yeux ni sa bouche depuis. Les tests ont montré que bien qu’il soit physiquement capable d’ouvrir et probablement d’utiliser ses organes sensoriels, D-980-07 choisit consciemment de ne pas le faire. Il n’a répondu à aucun son et aucune odeur de quelque sorte que ce soit, ce qui inclut un pistolet tirant un coup de feu à proximité. Le sujet ne montra aucune surprise, malgré le fait que des tests ultérieurs montrèrent que ses oreilles avaient subi des dommages significatifs.

SCP-980 fut interrogé à propos des actions de D-980-07 et prétendit ne pas connaître ses intentions. Il n'a connaissance que de peu d'informations à propos de ses effets sur les êtres humains mais trouva cette réaction inhabituelle. Il confirma à l’interrogateur la tendance de ses victimes à réagir par des changements physiques plutôt que comportementaux dans les derniers stages de développement.

Les tests pour examiner les effets de SCP-980 sur les humains ont repris.

Sujet D-980-15 : Modifications faciales, léger gain de poids, pertes de mémoire importantes, diminution de la vision, insuffisance rénale, fusion des cavités cardiaques.
Sujet D-980-16 : Modifications faciales importantes, modifications suspectées de la personnalité, légères modifications cutanées, simplification du cœur et des poumons.
Sujet D-980-17 : Légères modifications de la carrure, légères modifications faciales, pertes de mémoire, surdité, fusion des intestins et de l’estomac, fusion légère des cavités cardiaques, légers dysfonctionnements du foie, cécité.

SCP-980 lui-même a affirmé qu’il n’avait pas et n’a jamais eu l’intention d’induire de pareilles transformations que ce soit chez les êtres vivants ou les objets inanimés. La véracité de telles affirmations n'est pas confirmée, mais le fait que des résultats similaires soient obtenus pour toutes les choses se trouvant à une certaine distance de SCP-980, indépendamment de son niveau de concentration ou d’activité, semble donner une certaine crédibilité à ses propos. Bien qu’il y ait une possibilité de manipulation ou de tromperie de la part de SCP-980, il semble probable que les effets eux-mêmes soient issus d’une force complètement différente de SCP-980 et soient simplement centré autour de lui.

Sujet D-980-18 : Modifications de la carrure, perte d'habitudes, modifications suspectées de la personnalité, fusion légère des cavités cardiaques, cécité, arrêt cardiaque.
Sujet D-980-19 : Légères modifications de la carrure et du visage, légères pertes de mémoire suspectées, pertes d’audition, insuffisance hépatique, cécité, surdité, altération importante des poumons.

Le sujet D-980-20 fut le second membre du personnel de Classe-D à exhiber des résultats similaires à D-980-07. Malgré le fait que des modifications faciales mineures aient eu lieu, des changements similaires dans le comportement furent notés et le sujet fut présenté à D-980-07. Bien qu’au début aucun des deux ne sembla remarquer l’autre, après environ 15 minutes de confinement D-980-07 commença à marcher en direction de D-980-20 et s’arrêta à quelques centimètres de son visage. Les deux sujets restèrent immobiles de cette manière durant une heure et 45 minutes, c’est-à-dire la durée restante de l’exposition.

Sujet D-980-21 : Modifications de la carrure et légères modifications du visage, modifications de la personnalité, surdité, altération des poumons, fusion de la peau des paupières.
Sujet D-980-22 : Pertes importantes de mémoire et de la personnalité, insuffisance hépatique, cécité, fusion des cavités cardiaques.
Sujet D-980-23 : Légères modifications faciales, pertes importantes de la personnalité, surdité, fusion de la peau au-dessus des oreilles, fusion des cavités cardiaques, mutisme.

D-980-07 fut exposé à SCP-980 une seconde fois, en étant séparé toutefois par une vitre. Le sujet agit de sa propre volonté pour la première fois depuis des semaines pour se presser contre la vitre, dans ce qui semblait être une tentative pour réduire la distance entre lui et SCP-980. SCP-980 s’éloigna du sujet et s’assit contre le mur opposé. SCP-980-07 fut conduit vers SCP-980 pour s’assurer que des changements supplémentaires auraient l’opportunité d’apparaître. Le langage corporel de SCP-980 affichait de la peur.

Sujet D-980-24 : Modifications importantes de la carrure, modifications de la personnalité, pertes de mémoires légères, cécité, surdité, fusion de la peau au-dessus des oreilles, altération des poumons
Sujet D-980-25 : Modifications importantes de la carrure et du visage, légères modifications de la personnalité et pertes de mémoires, fusion de la peau des paupières, mutisme, insuffisance rénale, fusion des cavités cardiaques.
Sujet D-980-26 : Modifications de la carrure, modifications faciales importantes, pertes de la personnalité importantes, cécité, fusion de la peau des paupières, fusion de la peau sur les oreilles, mutisme, insuffisance hépatique, fusion de l’estomac et des intestins, surdité, fusion de la peau sur le nez et la bouche, fusion des cavités cardiaques.

D-980-07 présenta des changements physiques au cours de sa seconde exposition à SCP-980. Le sujet expérimenta une chute de ses cheveux et la formation de surfaces lisses de peau au-dessus de ses organes sensoriels inutilisés. D-980-07 démontra une amélioration remarquable au niveau de sa capacité à se déplacer dans l'espace et de sa conscience de soi.

Sujet D-980-27 : Modifications importantes de la carrure, modifications faciales, pertes importantes de la personnalité et de la mémoire, cécité, surdité, fusion de la peau au-dessus de la bouche, des oreilles et des yeux.
Sujet D-980-28 : Modifications importantes de la carrure, légères modifications faciales, pertes de mémoire importantes, surdité, fusion de la peau sur la bouche, les oreilles et le nez, mutisme, fusion de la peau des paupières.
Sujet D-980-29 : Modifications importantes de la carrure et du visage, pertes importantes de la personnalité et de la mémoire, surdité, fusion de la peau sur la bouche, les oreilles, le nez et les yeux, mutisme.

Les tests pour examiner les effets de SCP-980 sur les humains sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License