Rapport d'Expériences 876
notation: +2+x
blank.png

Rapport d'Expériences 876-A-1

Date : ██-██-██
Procédure : Il a été ordonné à un Classe-D d'avaler une pilule provenant de SCP-876-1 (hydrogène), suivie par une pilule de SCP-876-2 (hélium).
Résultats : Décompression explosive instantanée, relâchement de grandes quantités de poussière. Aucune matière organique n'a été découverte dans les débris, mais de petites quantités de graphite et de [SUPPRIMÉ] ont été retrouvées.

Rapport d'Expériences 876-A-2

Date : ██-██-██
Procédure : Il a été ordonné à un Classe-D d'avaler une pilule provenant de SCP-876-2 (hélium), suivie par une pilule de SCP-876-1 (hydrogène).
Résultats : Aucun effet.

Rapport d'Expériences 876-A-3

Date : ██-██-██
Procédure : Il a été ordonné à un Classe-D d'avaler une pilule provenant de SCP-876-18 (argon), suivie d'une pilule de SCP-876-1 (hydrogène).
Résultats : Le sujet s'est retrouvé atteint d'une crise de toux. Une teneur en hydrogène plus importante a été relevée dans l'air environnant après l'expérience.
Notes : Le contenu des poumons de la victime est apparemment traité comme une partie de son corps. -Dr ████

Rapport d'Expériences 876-A-4

Date : ██-██-██
Procédure : Il a été ordonné à un Classe-D d'avaler une petite bille en acier. Après cela, il a été ordonné au Classe-D d'avaler une pilule provenant de SCP-876-26 (fer), suivie d'une pilule de SCP-876-79 (or).
Résultats : Le sujet s'est effondré et succomba immédiatement, comme il était possible de s'y attendre. Une dissection de son estomac a révélé que la bille en acier était devenue une bille de couleur or.
Notes : Cela est également valable pour le contenu de l'estomac. -Dr ████

Rapport d'Expériences 876-A-5

Date : ██-██-██
Procédure 1 : Un Classe-D a été anesthésié avant que son estomac ne soit ouvert. Une pilule de SCP-876-1 (hydrogène) a été placée dans l'estomac pour observation.
Résultat 1 : La pilule ne s'est pas dissoute dans l'acide de l'estomac.
Procédure 2 : Un bras robotique a été utilisé afin de récupérer une pilule provenant de SCP-876-2 (hélium) et l'introduire dans l'estomac du Classe-D. Une caméra haute vitesse a été utilisée pour l'observation.
Résultat 2 : Les deux pilules ont disparu environ 0,01 seconde avant la conversion et la décompression explosive en résultant.

Rapport d'Expériences 876-A-6

Date : ██-██-██
Procédure : Une pilule a été prélevée de SCP-876-1 (hydrogène), puis scindée en deux par un laser.
Résultats : Apparition de petites bouffées de flammes jaunes, indiquant une réaction entre de l'hydrogène et de l'oxygène.

Rapport d'Expériences 876-A-7

Date : ██-██-██
Procédure : Une pilule a été prélevée de SCP-876-92 (uranium), puis scindée en deux par un laser.
Résultat : Le compteur Geiger n'a détecté aucune présence d'uranium dans la pilule.
Notes : Pourquoi cela n'arrive-t-il qu'avec les éléments radioactifs ? Il faudra étudier la question. -Dr ████

Rapport d'Expériences 876-A-8

Procédure : Une moitié de pilule utilisée dans l'expérience 876-A-6 est soudée à une moitié de pilule utilisée dans l'expérience 876-A-7. La pilule créée ressemble alors à une pilule provenant de SCP-876-█ ou SCP-876-██. Il a été ordonné à un Classe-D d'avaler la bille d'or de l'expérience 876-A-4, suivie d'une pilule provenant de SCP-876-79 (or) puis de la pilule nouvellement formée.
Résultats : Le Classe-D se tord de douleur puis s'évanouit rapidement. Le compteur Geiger a détecté une source concentrée de radioactivité à l'intérieur du Classe-D, suggérant [DONNÉES SUPPRIMÉES].
Notes : C'est extrêmement intéressant. Les processus doivent être légèrement différents. -Dr. ████

Rapport d'Expériences 876-A-9

Procédure : Une pilule provenant de SCP-876-40 (zirconium) et une de SCP-876-80 (mercure) sont placées côte à côte, leurs couleurs alignées. Les pilules sont visuellement identiques, colorées de ████ et de █████. Les deux pilules sont placées sous un microscope.
Résultats : Malgré une analyse approfondie, aucune différence visuelle entre les deux pilules n'a pu être déterminée. L'origine des pilules n'a pas été notée, les éléments correspondants à ces deux pilules sont donc inconnus, voir Rapport d'Expériences 876-A-10.
Notes : Faites attention à laquelle est laquelle la prochaine fois. -Dr ████

Rapport d'Expériences 876-A-10

Procédure 1 : Les pilules non-identifiées de l'expérience 876-A-9 sont pesées.
Résultat 1 : Une différence de masse importante est remarquée. Elle s'explique par la différence de densité des deux contenus.
Procédure 2: Un amalgame de mercure et de zirconium est administré à un Classe-D. La pilule la plus lourde est ensuite donnée, suivie de la pilule plus légère. Le Classe-D est alors mis sous sédatifs afin d'ouvrir son estomac et de récupérer l'amalgame.
Résultat 2 : L'amalgame est devenu un morceau de zirconium.

Rapport d'Expériences 876-A-11

Procédure : Une pilule de SCP-876-71 (lutécium), SCP-876-75 (rhénium), SCP-876-37 (rubidium), SCP-876-57 (lanthane), SCP-876-62 (samarium), SCP-876-78 (platine), SCP-876-64 (gadolinium), SCP-876-49 (indium), SCP-876-72 (hafnium), SCP-876-76 (osmium), SCP-876-60 (néodyme), SCP-876-48 (cadmium), et SCP-876-23 (vanadium) sont extraites afin de les scinder en deux au laser.
Résultats : Les échantillons de lutécium, de rhénium, de rubidium et de lanthane sont composés de Lu-175, de Re-185, de Rb-85 et de La-139 purs. L'échantillon de platine n'a révélé la présence d'aucun Pt-190, et celui de samarium d'aucun Sm-147, bien qu'il contienne du Sm-148, moins radioactif, ainsi que d'autres isotopes naturellement présents. Tous les autres échantillons sont cohérents avec leur composition naturelle.
Notes : Il existe apparemment une limite à partir de laquelle la pilule ne considère plus un isotope comme radioactif (actuellement estimée à 1013 ans). -Dr ████

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License